Des interlocuteurs dignes d'être reçus par le Président de la France 

 

Le président palestinien rencontre des terroristes et leurs familles

 

 

Le président palestinien Mahmoud Abbas a récemment rencontré des Palestiniens ayant mené des attentats et la famille de l’un d’eux. Le 5 mars 2017, il a reçu à son bureau de Ramallah la famille de Mohammed Al-Jallad, qui a succombé à ses blessures après avoir tenté de mener une attaque au couteau à un poste de contrôle, en novembre 2016.Abbas a également rencontré Osama Zaidat, âgé de 14 ans, blessé en tentant de poignarder des civils à Kiryat Arba en septembre 2016 et récemment libéré de prison, ainsi qu’Imad Asaf, membre de la branche militaire du Fatah, les Brigades Al-Aqsa, qui a participé à la Deuxième Intifada en 2000 et a récemment été libéré de prison.

Lors d’une des rencontres, Abbas a déclaré : « L’agression [que représentent] les arrestations et les meurtres [de Palestiniens] par Israël n’empêchera pas le peuple palestinien de réclamer ses droits bien mérités et de créer un Etat indépendant avec Jérusalem pour capitale… Les dirigeants palestiniens mettront tout en œuvre pour endiguer les souffrances de nos frères héroïques et les libérer des prisons de l’occupation, afin qu’ils puissent participer à l’édification de la patrie pour laquelle ils se sont sacrifiés. »

Notons qu’Abbas souligne souvent l’importance qu’il accorde à la libération des prisonniers, objectif privilégié des dirigeants palestiniens. Ainsi, lors d’une réception le 8 août 2016 à Ramallah en l’honneur du prisonnier libéré Shadi Al-Baba des Brigades Al-Qassam, il a déclaré : « La question des prisonniers continuera d’être la priorité absolue des dirigeants palestiniens, [qui agiront pour] libérer tous les prisonniers et détenus. »

Il a tenu des propos similaires lors d’une rencontre le 28 décembre 2016 avec Mohammed et Mahmoud Balboul, libérés d’une détention administrative après une grève de la faim de 28 jours.Lors du Septième Congrès du Fatah le 1er décembre 2016, il a fait l’éloge des prisonniers palestiniens – notamment ceux du Fatah et du Front populaire – coupables d’attentats, dont l’assassinat du ministre israélien Rehavam Zeevi, déclarant : « Nous nous souvenons des martyrs, des blessés et des prisonniers et de leurs accomplissements… Nous saluons nos valeureux prisonniers et les respectons. Nous n’oublierons pas nos camarades combattants Marwan Al-Barghouti, Ahmad Sadat et Fouad Shubaki, ni nos glorieuses prisonnières. »

 

Il faut avoir une morale tout-à-fait particulière pour recevoir chaleureusement tous ces criminels

 

BDS fondateur

Omar Barghouti

Je ne crois pas à la solution à deux Etats. Il ne peut y avoir qu'un seul état: palestinien

 

 

Mahmoud Abbas Président de l'Autorité palestinienne

Chaque goutte de sang versé à Jérusalem sera aussi longtemps que les pur-sang pour l'amour d'Allah

Nous accueillons chaque goutte de sang versé sur son chemin vers Allah à Jérusalem

 

 

 

Hodjatoleslam Ali Shirazi

représentant du guide suprême dans les gardiens

de la révolution

Israël sera détruit bientôt, et cette génération sera témoin de leur destruction

 

 

Ali Khamenei

Guide suprême de

l'Iran

Il est la volonté d'Allah que rien ne reste d'Israël en 25 ans

Allah le veut, Israël ne sera pas autour du temps de 25 ans

 

Yunis Al-Astal

membres du Conseil législatif palestinien

Nous devons massacrer les Juifs pour prévenir la propagation de la corruption dans le monde

Il faut massacrer les Juifs afin de les briser et de les prévenir de semer la corruption dans le monde

 

ismael haniyeh leader du hamas

Pas de réconciliation possible avec Israël

Je suis contre toute réconciliation avec Israël

Nous ne reconnaitrons jamais Israel et nous continuerons notre mouvement de djihad jusqua la libération de Jerusalem

 

 

Mahmoud Al-Zahhar

Le Coran nous dit de chasser les Juifs de la totalité de la Palestine

 

Le cheikh égyptien Essam Elruby

Il est vrai qu’Allah a transformé certains Israélites en singes et en porcs

 

Le général égyptien Nagy Shaoud dévoile un  

complot  Les Juives épouseraient des Bédouins pour judaïser le Sinaï

 

La chercheuse égyptienne Huda Darwish :

L’idéologie juive est centrée sur le contrôle ; la crise du Moyen-Orient résulte d’un complot israélien

 

 

                                                                  

Si les Palestiniens n’étaient pas ce qu’ils sont, il serait juste de leur donner un Etat

Avi

 

Si les Palestiniens de Jérusalem-est et ceux de Judée Samarie voulaient réellement un Etat indépendant, viable et démocratique, ils l’auraient obtenu déjà il y a longtemps;. Vraisemblablement lors du plan de partage de la Palestine approuvé par l’ONU le 29 novembre 1947, accepté par les Juifs et refusé par les Arabes qui revendiquent l’ensemble du territoire. Après, l’histoire se répète, inlassablement.  Rabin/Péres, Barak, et Olmert proposent aux Palestiniens un territoire conséquent pour y construire une entité arabe pouvant servir de base à un Etat souverain et, immanquablement les Palestiniens refusent. Rien ne sert de se pencher sur les arguments plus ou moins fallacieux invoqués par Arafat et ses mandataires arabes, le rejet de la main tendue est toujours motivée par la même raison : "On veut tout ou sinon rien" et, il hors de question de cohabiter avec un Etat juif,  parce qu’un Etat juif ne peut et ne doit pas exister.

 

On aurait pu penser qu’au fils des générations  les choses se seraient améliorées, or elles ont empiré, notamment à cause des Accords d’Oslo.  On oublie fréquemment  que c’est lors de ces Accords maudits que les Palestiniens ont obtenu une mainmise totale sur leur système scolaire et lesmanuels qui vont avec.

 

Jusqu'en 1967, la Jordanie contrôlait le système scolaire en Cisjordanie, et l'Egypte, celui de Gaza. Après la guerre de 1967, Israël s'est chargé de l'enseignement palestinien, avec les mêmes manuels jordaniens et égyptiens, quelque peu amendés.   Les Palestiniens sont devenus maîtres de leur système scolaire en 1994, dans le sillage des accords d'Oslo, au cours desquels ils s'étaient engagés à suivre des "mesures de confiance" qui comprenaient une réforme de l'enseignement. Or, depuis 22 ans il est coutume d’enseigner aux charmantes têtes brunes que “S'il y a 13 juifs et que 9 sont tués, il reste malgré tout quatre Juifs vivants ”. De la maternelle à la Terminale on n’éduque pas les petits palestiniens, on les endoctrine dans la détestation du Juif. Résultat : une nouvelle génération, élevée dans la haine d’Israël est née. 

Sur le fond du refus de l’entité sioniste qui ne date pas d’hier et qui trouve ses racines lors des premières Allyot du début du XX ème siècle, est venue se greffer une génération de jeunes palestiniens nourris depuis leur naissance par la diabolisation du Juif et la nécessité impérieuse de les éliminer. C’est cette génération concoctée par l’Autorité palestinienne, nourrie de manuels scolaires subversifs qui saisit le matin un couteau dans la cuisine familiale pour tuer de l’Israélien.

 

L’encadrement familial où c’est la Mama qui va chercher des pierres bien pointues pour les remettre à ses chérubins afin qu’ils les balancent sur les soldats de Tsahal et, où le papa pleure des larmes de joies parc que son fils tué est devenu un Shahid, complète le tableau.

 

L’Autorité Palestinienne qui rétribue largement les familles des Shahid abattus par Israël, dédommage pour toute destruction de maison ayant abrité des terroristes, honore l'assassin par des funérailles grandioses et pousse les gamins à tuer de l’Israélien, porte sa part de responsabilité.

 

L’idéologie mortifère où la mort est préférable à la vie, pour je ne sais quelle récompense fallacieuse dans l’eau delà, complète le tableau.

 

C’est à ces gens-là qu’il faudrait  donner un Etat, nous serinent Obama et les Européens. Un Etat qui deviendra immanquablement le repère de tout ce que la planète compte de cinglés conditionnés, comme la nouvelle génération de Palestiniens, à tuer du juif. Un Etat situé à un jet de pierres de la Ligne Verte.

 

 

Ah, si les Palestiniens ressemblaient aux Suédois - bien que cette comparaison soit de moins en moins pertinente, compte tenu du nihilisme et de imbécillité ambiante qui s’est installée dans ce pays-   s’ils étaient pacifiques, industrieux, soucieux de l’avenir de leurs gamins ; alors oui, Israël pourrait vivre en bon voisinage avec un Etat palestinien. Seulement voilà, ils ne sont rien de tout ça. 

 

Alors la seule solution consiste à, dans un premier temps, annexer au vu et au su des Nations, la zone C qui abrite les principales implantations juives au-delà de la Ligne Verte et, dans un deuxième temps, se séparer physiquement de la façon la plus  hermétique qui soit de ce que le monde entier s’entête à qualifier de "Palestine"». Et surtout, surtout, balancer la clé à la mer afin que personne ne la retrouve. Sur leur territoire ils feront ce que bon leur semble. Bien entendu, si les Arabes  israéliens manifestent leur mauvaise humeur à l’égard de l’Etat hébreu, s'ils n'y sont pas épanouis, un passage sera prévu pour les conduire fissa au-delà de la frontière , à Gaza ou en Palestine. 

 

 

geopolitique-biblique.blogspot.fr/

 

 

Autorité Palestinienne

Albert Soued

 

A Gaza, l'Egypte de Sissi a détruit 1370 tunnels qui débouchaient sur son territoire. Ils servaient à faire passer des armes, des terroristes, des clandestins, de la drogue et diverses marchandises, commerce qui était fort lucratif pour les dirigeants du Hamas. Israël vient de découvrir qu'une soixantaine de tunnels débouchaient sur son territoire, près de zones habitées. Israël a détruit plus de la moitié en une semaine. Le Hamas projetait une invasion du Négev le 24 septembre (jour de l'an juif) et un énorme pogrom.

Depuis qu'il s'est emparé de Gaza en 2006, le Hamas n'a qu'une idée en tête, détruire Israël, par missiles et par souterrains. 10 000 missiles ont été lancés au hasard sur les villes et villages israéliens. Des centaines de milliers de tonnes de béton et de fer ont été utilisés pour construite des dizaines de km de tunnels et de zones souterraines. 

Les tunnels de 0,5 à 5 km sont protégés par des dalles de béton, à une profondeur de 5 à 20 mètres. Le réseau souterrain du Hamas, très sophistiqué, relie des ateliers de construction de missiles et roquettes, des rampes de lancement et des postes de commandement.

Plus de 600.000 tonnes de ciment et de fer, qui auraient pu servir à construire des écoles, des routes, des hôpitaux, des logements ou des abris, ont servi à construire des tunnels en dessous des écoles, des mosquées et des hôpitaux, jusqu'en territoire Israélien. Gaza n'a ni cimenterie, ni sidérurgie.

D'où viennent le ciment et le fer, les tubes et les explosifs? Alors où est "le blocus" ? Où est la "prison à ciel ouvert"?, des mots qui remplissent la bouche de soi-disant experts du Moyen Orient, invités en permanence par les médias occidentaux et qui ne sont que des agents de la désinformation. Pendant que des millions d'Européens vivent dans la misère, l'UE préfère financer les tunnels du terrorisme palestinien.

En matière de désinformation gazaoui, voici quelques extraits des directives du Ministère de l’Intérieur du Hamas, publiées par Memri:

• Quiconque est tué ou meurt en martyr doit être désigné comme un innocent civil de Gaza ou de Palestine, avant de parler de son statut de jihadiste ou de son rang militaire.

• N’oubliez pas : toujours ajouter «innocent civil» ou «citoyen innocent» quand vous parlez des victimes des attaques israéliennes.

• Commencez vos articles sur les actions de la résistance avec la phrase : «En réponse à la cruelle attaque israélienne», et concluez par «Tous ces gens sont devenus des martyrs suite à l’agression de Gaza par Israël»

• Assurez-vous de toujours insister sur le principe suivant : le rôle de l’occupant c’est l’attaque, le nôtre c’est de réagir.

• Soyez prudents en propageant les rumeurs des porte-paroles israéliens, en particulier celles qui nuisent à notre cause. Méfiez-vous de la version des évènements de l’occupant, émettez toujours des doutes, réfutez-la, qualifiez-la de fausse.

• Evitez de publier des images montrant le lancement de roquettes, au départ de quartiers peuplés de Gaza. Cela fournirait un prétexte à l’ennemi pour bombarder les quartiers résidentiels de la ville.

• Ne montrez pas de photos ou des clips vidéo des sites de lancement des roquettes ou des mouvements des forces de résistance à Gaza.

• Aux administrateurs des pages FaceBook (FB): ne publiez pas les photos d’hommes masqués lourdement armés, afin d’éviter que votre page FB ne soit fermée pour incitation à la violence.

• Quand vous couvrez un évènement, assurez-vous de déclarer : "les roquettes artisanales tirées par la résistance sont une réponse légitime à l’occupation israélienne, qui envoie délibérément des roquettes contre les civils de Cisjordanie et de Gaza…"

nuitdorient.com

 

Mahmoud-abbas-le-modéré : les-palestiniens-qui-assassinent-des-juifs-ne-peuvent-pas-être-punis

Pour un islamiste, tuer un Juif est un acte d’adoration qui le rapproche d’Allah.Pour M. Abbas le très « modéré » leader palestinien, si respecté par l’Occident, en qui Obama voit un « véritable partenaire » d’Israël pour la paix, les Arabes palestiniens qui assassinent des Juifs israéliens ne doivent pas être punis pour leurs crimes. Quoi de plus naturel de la part d’un musulman respectueux du coran !

M. Abbas a organisé le week-end dernier une conférence de deux jours intitulée « Liberté et Dignité » à Ramallah, afin de célébrer le 11ème anniversaire de l’arrestation par Israël de Marwan Barghouti, un haut responsable du Fatah, condamné pour avoir dirigé de nombreuses attaques terroristes contre les Israéliens, et dont la libération, pour raisons « humanitaires » et politiques, est ardemment souhaitée par l’UE.

Selon les sondages, une grande majorité de Palestiniens élirait Barghouti comme président, s’il était un jour libéré par Israël. Pour M. Abbas, la seule façon pour Israël de prouver sa véritable volonté d’arriver à un accord de paix, serait de libérer les milliers de terroristes palestiniens actuellement emprisonnés en Israël. Or, parmi ces prisonniers, nombreux sont des assassins, qui tuèrent des civils innocents, hommes, femmes, enfants lors d’attaques terroristes. Quant aux autres, ils furent arrêtés lors de tentatives d’assassinats.

Mais pour Abbas le « modéré », ces tueurs et les futurs tueurs ne doivent pas être tenus responsables de leurs crimes. Après tout, ils ne cherchaient qu’à tuer des Juifs.

Ce qui est encore plus choquant, c’est de constater que son ignoble position reçoit le soutien des USA et de l’Europe !

Sa conférence sur la « Liberté et la Dignité » fut en effet rehaussée par la présence d’Isabelle Durant, eurodéputée belge, ex ministre écolo, vice présidente du Parlement européen, qui, selon les médias palestiniens, ne ménage pas ses efforts pour obtenir la libération des terroristes emprisonnés en Israël, et notamment celle de Barghouti, « cet homme hors du commun »… selon les parlementaires européens.

Isabelle Durant a lu un discours, au nom du président du Parlement européen, Martin Schulz, qui accuse Israël de violation des droits de l’homme en emprisonnant les Palestiniens qui tuent ou essaient de tuer des Juifs …

L’ancien président américain Jimmy Carter a également envoyé un enregistrement vidéo de son discours, dans lequel il a souligné que la libération des terroristes palestiniens était une condition nécessaire à la paix.

Etrange conception de la paix que la libération d’assassins !

Ces « défenseurs » des droits de l’homme à sens unique ont-ils conscience de l’absurdité criminelle de leurs exigences, des conséquences désastreuses pour Israël, si ces terroristes étaient relâchés ? Oui sans aucun doute.

Ils n’ont, cependant, pas une pensée pour les victimes israéliennes de ces assassins, pas un mot sur le droit du peuple israélien à vivre dans la sécurité et la paix sur sa terre.

Seule la défense des droits des assassins palestiniens anime ces parlementaires européens.

La constante violation du droit international par les terroristes palestiniens, dont le seul but est d’effacer un pays, un peuple, des pages du temps, ne semble guère les intéresser.

Quelle cohérence dans la non reconnaissance de la justice, l’absence de respect d’Israël, état de droit, de ses habitants, dans les actes politiques, les discours, et les résolutions des parlementaires droits-de-l’hommiste européens pro-palestiniens.

dreuz.info/ 

Olmert :"Les Palestiniens ne veulent pas la paix "

 

Olmert, si critique envers Natanyahou, avoue : "Les Palestiniens ne veulent pas la paix "

 

Plus de 4 ans se sont écoulés depuis l’offre de l’ex Premier Ministre Ehud Olmert aux Palestiniens, une offre des plus généreuse, voir aberrante, selon laquelle il offrait une souveraineté partagée sur Jérusalem,  100% de la Judée-Samarie (avec quelques échanges mineurs de territoires)., et le retour en Israël d'un certain nombre de réfugies arabes.

 

Dans une interview publié ces jours derniers  dans "The Times of Israël" et "The Tower" , Olmert  rappelle cette offre, "la meilleure  qui leur eût  jamais été faite" et qui est restée sans réponse, ironisant :"j’attends encore que Mahmoud Abbas me rappelle !".  Olmert y explique qu’il a entendu les explications des Palestiniens, mais qu’au final, "les Palestiniens et à leur tête Abbas ont eu peur de la paix."

 

..."Les Palestiniens disaient qu’ils viendraient me rencontrer à la Maison Blanche mais juste quelques jours avant le départ du President Geoges W. Bush de Washington, ils ont annulé le rendez-vous. Ils prétendent que c’est parce que j’étais fini politiquement. Mais en réalité, c’était une excuse.Ils ont eu très peur de la paix, Abbas en a eu peur, Erekat en a eu peur."

 

"J’étais même prêts à parler de leur souveraineté sur la vieille ville, à diviser Jérusalem" ajoute t-il, fier de lui.

"J’étais prêt à accueillir 5.000 réfugiés durant une période de 5 ans", rappelle-t-il...."Pourquoi 5.000 ? Parce que pendant les négociations, Abbas a dit à Suzan Rice qu’il voulait des colonies avec des centaines de milliers de palestiniens en Israël. Elle lui a alors proposé la même chose pour les israéliens de Judée-Samarie. Il est alors descendu à 5.000…..Mais je vous le dis franchement s’il était prêt à faire la paix, même avec 10 ou 15.000 réfugiés, j’aurais accepté…et il le savait.”

 

Peut-on espérer qu’à la suite de ces révélations par celui qui se pose en champion du "pacifisme et de la modération", l'opinion publique en Israël s’unisse enfin en un front commun face au conflit, comprenant  que sa véritable cause n'est autre que la négation palestinienne de l'existence même d'Israël ...et qu'aucune prédisposition à des concessions, aussi généreuses soient-elles, ne peut changer cette donnée fondamentale ?

 

Zvi Tenney

L’enquêteur sur l’attentat anti-juif de Burgas se voit retirer l’affaire… Paris y serait pour quelque chose



Les responsables bulgares ont licencié aujourd’hui le responsable de l’enquête sur l’attentat terroriste de Burgas contre des touristes israéliens. Il aurait révélé des informations sensibles aux médias.


La semaine dernière, Stanelia Karadzhova a dit au quotidien 24 Chasa que l’un des trois terroristes présumés qui a mené l’attaque à l’aéroport de la ville a été identifié et que tous les suspects étaient des ressortissants étrangers. Il semble que la piste du Hezbollah soit la bonne… Mais comme Paris refuse de placer le Hezbollah sur la liste des organisations terroristes, la France aurait demandé à la Bulgarie de reporter la publication du rapport et de taire tous les éléments de l’enquête pour ne pas permettre à Israël de pousser pour une mise sur liste noire du mouvement islamiste financé par l’Iran.


Le bureau du procureur du district de Burgas a déclaré dans un communiqué lundi que Karadzhova s’est vu retirer l’enquête « car il parle sans l’accord du procureur. »


Le Ministre de l’Intérieur Tsvetan Tsvetanov a refusé de commenter les détails fournis dans l’interview, en disant « ils sont une question de sécurité nationale. » Le secrétaire en chef du ministère, Kalin Georgiev, averti que tous les commentaires à propos de l’enquête à ce stade seraient «dangereux».


Le 18 Juillet 2012, une bombe a ravagé un bus qui transportait des touristes de l’aéroport à leur hôtel dans la station balnéaire. Deux semaines plus tard, la police bulgare a publié ce qu’ils ont décrit comme une image générée par ordinateur de l’attaquant suicide impliqué dans l’attentat.

Israël a affirmé que l’Iran et le Hezbollah ont joué un rôle dans l’attaque. Mais six mois après l’attaque, personne n’a été arrêté dans cette affaire, et les fonctionnaires bulgares sont restés évasifs à ce sujet, en disant qu’ils ne pointeraient personne du doigt sans preuves.


Cela a changé quand le jeudi, 24 Chasa à cité Karadzhova comme fournissant des détails clés sur l’enquête. Il a dit que trois terroristes présumés, tous des étrangers, ont mené l’attaque sans complices locaux. Il a dit que l’un de ces suspects a été identifié par les autorités et est recherché par un mandat d’arrêt. «Nous connaissons son pays d’origine et qu’il n’y a pas mis les pieds depuis 6 ans. » L’homme, probablement syrien, vivrait en Iran à ce jour.


Karadzhova suggère que l’attentat n’était pas prévu d’être un attentat-suicide, comme il le croyait auparavant, mais que le kamikaze est mort « par erreur de sa part » ou « que quelqu’un a déclenché la bombe à distance. »


Il a dit que les trois suspects avaient de fausses cartes d’identité, n’avaient jamais été vus ensemble, et avaient peut-être utilisé des téléphones ou des ordinateurs portables pour communiquer avec les autres. Un autre facteur commun, dit-il, était leur «manière identique de la vie avec seulement quelques besoins, très ordonnée et simple, comme dans l’armée, ce qui suggère qu’ils avaient le même type de formation. »


Par Antoine Chatrier – JSSNews


JSSNews ©


07/01/13

Après sa pseudo-victoire sur Israël le hamas s'empresse de modifier son blason ! Israël n'existe plus !

 

Le Hamas est aujourd'hui célèbre  pour son 25e anniversaire  soutenu par l'Iran  le groupe terroriste a organisé des rassemblements dans toute la bande de Gaza.

Encadré par des forces terroristes en arme.

les intervenants se félicitent des activités terroristes du groupe et soulignant son engagement génocidaire à l'éradication d'Israël.

escalade,


Les événements viennent après que  le Hamas ait lancé une série de tirs de roquettes sur Israël et moins d'un mois après l'opération israélienne,  pilier de la Défense, a contraint le hamas à cesser ces tirs de roquettes. 

Porte parole du Hamas Ashraf Zayed confirme  les célébrations prévues, elles sont promus sur les chaînes du Hamas les médias sociaux avec un nouveau logo mettant en évidence la destruction de la totalité de l'Etat juif d'Israël et son remplacement par un Etat palestinien.



Les implications politiques et l'élan généré par les événements seront emmêlés. Les déclarations intransigeantes du Hamas peuvent générer une popularité telle qu’elles ont un effet de levier pour contraindre d'autres groupes palestiniens dans la réconciliation. 

Haut responsable du Hamas Mahmoud al-Zahar a déjà appelé le Fatah rival du Hamas à unir leurs forces afin de « d’unir leurs forces ." 

Le Hamas peut aussi profiter de l'occasion pour tenter de consolider son pouvoir sur des groupes plus petits, et  l'arrivée du Hamas Khaled Mashaal chef du bureau politique, qui est entré dans la bande de Gaza pour la première fois en 45 ans a galvanisé les foules.


L’ engagement génocidaire du Hamas de détruire Israël est susceptible de compliquer les efforts dans certaines capitales occidentales, et les exhortations de certains analystes occidentaux de politique étrangère, pour engager le groupe palestinien à plus de modération afin d’obtenir une certaine légitimité diplomatique


cepandant les terroristes du Hamas continuentt à faire face à des obstacles importants. L’opération, Pilier de la défense, ayant fonctionné a considérablement détruit une partie de l’

 infrastructure de commandement et de contrôle. La reconstruction prendra du temps. 




Voici les sélections d'une galerie de photos TIP documenter le militarisme qui entoure les activités du 25e anniversaire du Hamas, qui célèbrent terroriste tirs de roquettes contre des civils israéliens et s'étendre dans d'encourager les enfants à combattre Israël. 

Traduit par S Adato de :  the israel project.

   URGENT

INCROYABLE    A REVOIR

Alyaexpress-News - Les dernières nouvelles en Israel

Que fera l’Uruguay de l’aigle nazi géant récupéré de la mer et pesant plus de 360 kilos ? (ven., 18 août 2017)
>> Lire la suite

HYPOCRISIE ISLAMISTE | Le Hezbollah dit que le terroriste de Barcelone a « ternit le djihad » (ven., 18 août 2017)
>> Lire la suite

L’Autorité palestinienne veut l’engagement pour deux États de l’administration Trump d’ici la fin août (ven., 18 août 2017)
>> Lire la suite

Vidéo des clients Juifs confinés dans l’un des restaurants casher à Barcelone apres l’attentat (ven., 18 août 2017)
>> Lire la suite

Liberman apres le double attentat à Barcelone | « Il faut combattre le terrorisme mais aussi ceux qui incitent et financent  » ! (ven., 18 août 2017)
>> Lire la suite

Un touriste israélien à Barcelone :  » Nous avions peur de parler l’hébreu dans la rue «  (ven., 18 août 2017)
>> Lire la suite

🔴 Deux Israéliens n’ont pas encore pris contact avec leur famille et le Consulat (ven., 18 août 2017)
>> Lire la suite

Les dernières informations concernant la seconde attaque terroriste à Cambrils (Espagne) (ven., 18 août 2017)
>> Lire la suite

La Grande synagogue de Barcelone et les institutions juives sous haute protection après l’atrocité terroriste dans cette ville (ven., 18 août 2017)
>> Lire la suite

L’un des terroristes de Barcelone, Driss Oukabir avait posté une vidéo antisémite, alléguant un complot antisémite juif mondial pour conquérir le monde (ven., 18 août 2017)
>> Lire la suite