AUX ARMES CITOYENS

Sasson Adato

 

Pendant que la France se liquéfie, pendant que la France s'accroche aux chimères de nos politiciens Eurabia, se précise, s'implante et enfin s'organise avec les arguments donnés par la république sans que celle-ci ne s'inquiète de son devenir.

En cette période pré électorale, une sérieuse bande de trublions sous le masque nationaliste se déchire allègrement à la face de l'électeur qui bien souvent crédule se retrouvera par la suite tout penaud.

Cette prochaine élection est symptomatique d'un déclin de notre système, en effet, d'une part celle-ci est entachée d'affaires plus ou moins douteuses et d'autre part les discours et ralliements sont caractéristiques d'une société qui ne croit plus en ses valeurs, ou plutôt qui n'a plus de valeurs.

En effet, un président en exercice qui patronne ouvertement un candidat autre que celui de son parti est déjà une énigme, c'est en effet une première.

Un gauchiste nommé à la tête du parti, qui se dit socialiste, au détriment d'un candidat qui fut un homme d'Etat, est une calamité qui risque de mener à terme, à un affrontement civil, car Hamon pour ne pas le nommer, est le champion de formules qui mettront la France au rang de pays en risque de faillite, mais surtout sa politique en faveur d'une émigration en provenance de pays musulmans accélèrera l'érection d'Eurabia qui ne sera sûrement pas apprécié de tous. Car, bien sûr, le vote musulman est une manne, c'est pourquoi, nos politiciens courtisent avec tant de zéle les français musulmans.

Dans le pays des cartésiens et des voltairiens, c’est bien dans le pays d’Hugo et de Jaurès qu’un climat d’affrontement civil s’installe.

La France, a telle entendu le président Erdogan dans son appel aux musulmans, habitant en Europe «  Pour l'avenir de l'Europe, ayez au moins 5 enfants, allez vivre dans de meilleurs quartiers. Conduisez les plus belles voitures. Vivez dans de meilleures maisons, n'en faites pas 3, mais 5 enfants, parce que vous êtes l'avenir de l'Europe » si cela ne s'appelle pas coloniser l'Europe messieurs les politiciens dites-nous ce que c'est !...

Quant à la communauté Juive de France, l'élection d'un hamon serait une catastrophe pour elle. Quelle serait les méfaits de l'influence de ces sois-disants socialistes, eux qui ont une vision volontairement malhonnête sur la politique d'Israël et qui sont bien souvent le fer de lances d'opération internationale de délégitimation de pétition ou de déclarations anti israélienne. Manipulations qui souvent frise l’antisémitisme.

Nous l'avons vu, il y à peu, avec le vote scélérat à l'Unesco dont la France a été le complice, la France a tenté de réécrire l'histoire avec l'aide combien omniprésente des palestiniens et de leurs mensonges, la France s'est déshonoré en se fourvoyant dans le négationnisme. Avec Hamon au discours dithyrambique pour la Palestine, c'est, comme il l'a dit, la reconnaissance immédiate d'un Etat palestinien, c'est-à-dire le hamas, l'Iran, daech et al quayda aux portes d'Israël.

Pour les Juifs de France, ce ne sera pas mieux avec la mouvance frontiste antisémite des Le Pen père et fille qui en réalité veulent donner le change, mais qui sont en réalité l’engeance qui a été très à l'aise du doux temps de la collaboration qui a expédié plus de cent quatre vingt milles Juifs dans les fours crématoires, mais il me semble que quelqu'un a déclaré que ce n'était qu'un détail de l'histoire.

La gauche est devenue extrême gauche avec hamon et ses complices naturels tel mélenchon.

Il ne faut pas aussi oublier les petits donneurs de leçons type Dupont-Aignan qui déplore l’inertie de la France dans le conflit et aux nombres de ses inepties avait ajouté : « Ce n’est pas en accumulant les ruines et les morts que M. Nétanyahou apaisera les tensions, les passions et les haines dans cette région du monde.

 

Dans ce contexte sanglant, l’inertie de la France est parfaitement scandaleuse. Nous attendons de  notre gouvernement qu’il prenne enfin l’initiative d’une action internationale pour imposer à Israël le respect des résolutions de l’ONU, c’est-à-dire le retrait et le démantèlement des colonies illégalement installés dans les territoires occupés et la reconnaissance de l’Etat palestinien. 

 

Ce n’est qu’à ces conditions que nous éviterons l’importation à l’intérieur de notre pays du conflit et que sera mis un terme au nouveau massacre en cours » ; dont acte, un de plus à éviter.

 

Il est temps de crier AUX ARMES CITOYENS !

 

Les vrais armes de la France sont toujours d'actualité on les trouve chez Rousseau, chez Voltaire, chez Montesquieu, chez Beaumarchais, chez d'Alembert, chez Diderot,, reprenez les, relisez les, mettez les en pratique et dépassez l'obscurantisme

 

Quant à nous communauté Juive la situation est suffisamment sérieuse pour que l'on se souvienne que nous avons une terre ancestrale d'accueil, celle de nos racines, Israel.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Bleu Blanc Rouge

 

une vielle histoire

 

Sasson Adato

 

Comme nous l'avons déjà écrit pour d'autres présidents le nouveau président américain, bien qu'ayant une fille convertie au Judaïsme, ne sera pas un bon président pour Israël, mais le sera probablement pour les Etats unis. Espérons simplement qu'il sera l'ami sincère qu'il dit être, et pourquoi ne pas le croire ?

Il ne faut donc pas compter sur un blanc seing donné par Trump à la politique du gouvernement Israélien.

La mondialisation a imbriqué les politiques extérieures du monde, laissant une certaine morale politique sur le coté de la route. Un des exemples le plus frappant est l'adoption de résolutions abjectes, indignes de pays dont la culture se voulait être un phare pour l'humanité, ces résolutions dénotent une imposture qui ne peut s'expliquer que par la gangrène islamiste qui à fait main basse sur les valeurs dites humaines.

Ces valeurs existent, mais elles sont refoulées au fin fond des consciences, au profit d'une mascarade diplomatique commandée par une politique d'abandon des dhimmis au pouvoir qui sont les fossoyeurs de la France .

Obama, dont l'islamisation n'était un secret pour personne, a pratiqué une politique anti-israélienne qui n'avait jamais été menée depuis la création des Etats Unis, il a berné les Nations au nom de son appartenance à l'Islam. Et, il a naturellement trouvé la France à ses cotés pour faire adopter ces résolutions sorties tout droit d'esprits nécrosés, les diplomates français figurant en bonne place aux loges d'honneur, plutôt de déshonneur.

La France, par ses responsables, qui a déjà perdu quelques territoires, qu'elle ne contrôle plus, puisque l'islam fait la loi dans ces zones, a poussé l'ignominie à effacer de l'histoire juive, de l'histoire d' Israël prés de quatre mille ans de présence juive. A l'issue de cette mascarade, la résolution regrette qu'Israël ne retire pas ses cites de la liste de son patrimoine national.

Mais la France n'est pas à son coup d'essai, c'est pour elle, une constante de tenter d'effacer le Judaïsme et bien souvent aussi les Juifs de l'hexagone.

Sa dernière trouvaille, organiser une conférence pour la paix sans la présence des belligérants !!! Hélène Le Gal a précisé que la France tient absolument à la poursuivre, et que cette conférence internationale aura lieu, avec ou sans Israël. Finalement l'essentiel n'est-il pas d'être contenté, d'une manière ou d'une autre, par la manne Qatari et autres bienfaiteurs …....

Sommes-nous demeurés ! Il a fallu que l'ambassadrice nous explique «  que la résolution reflète la politique française traditionnelle....et qu'elle est relativement équilibrée ! Cette résolution fera comprendre aux différents acteurs de la région et tout particulièrement Israël de l'aspect très inquiétant des implantations juives » Et puis, somme toute, c'est la faute d'Israël «  Israël n'avait adressé aucune demande à Paris de voter contre le texte » ! a-t-elle ajouté ; on est prié de ne pas rire !

Bien que la France court à sa désagrégation ou plutôt à son islamisation il est préoccupant qu'elle adopte systématiquement une double voire triple position par rapport à la situation au Moyen-Orient en ignorant plus de 200 conflits territoriaux dans le monde.Il est clair que cette conférence sera préjudiciable à un accord de paix avec les palestiniens qui de ce fait, comprennent qu'ils n'ont pas besoin de négocier puisque de toute façon Israël est le responsable d'une situation qui perdure; et que in-fine le souhait est d'obtenir la reconnaissance sans négociation. Divergence de taille pour le gouvernement israélien, en effet Israël refuse de se suicider au grand dam de l'UE et de L’ONU.

Politique française équilibrée a-t-elle indiqué mais elle n'a pas révélé le montant des subventions que la France accorde aux ONGS, anti-israélienne qui foisonnent, par ce biais la France tente de déstabiliser l’État d'Israël à l'intérieur et aux yeux des nations. Elle n'a pas indiqué aussi comment elle participe aux constructions illégales en Judée Samarie, elle n'a pas aussi expliqué pourquoi l'U E observe les régions sensibles d'Israël, les localités juives de Judée Samarie, mais aussi des bases de Tsahal et d’antennes de sécurité en fournissant des drones aux arabes palestiniens.

La France a perdu toute retenue, sa morale, ses lumières ses droits de l'homme ne sont plus que cendres, tout honneur a disparu lorsque l'on ne réagit pas à une infamie telle que celle du meurtrier Abbas lorsqu'il dit :  « qu'il faut que les lieux saints de Jérusalem soient purifiés des juifs et des chrétiens. La mosqué Al Aqsa est la nôtre. L'église du Saint-Sépulcre est aussi la nôtre. Ils n'ont pas le droit de les profaner avec leurs pieds sales. » comment peut-elle laisser dire à Talal Abou Ghazaleh homme d’affaires jordanien « Je veux nettoyer la Palestine des Juifs.

 

Il est encore possible pour que la communauté juive de France prenne le temps de préparer dans la sérénité son départ pour Israël afin quelle rentre chez elle sans précipitation mais qu'elle sache que la France que l'U E n'ont de compassion pour le peuple juif que lorsqu'il est, à D... ne plaise dans les chambres à Gaz.

Fallacieux le motif, Mr le Président NORMAL !

Sasson Adato

 

Fallacieux, mensonger, NON monsieur le Président ! Non monsieur le Premier ministre Jérusalem n'appartient pas aux trois religions monothéistes ni à tous les croyants ! Ne vous en déplaise !

Jérusalem fait partie intégrante d'Israël c'est sa capitale et elle est inaliénable.

Israël est une des rares démocraties ou la liberté d'expression et de culte est totale.

Israël contrairement aux pays arabes accorde la liberté de culte à toutes les religions monothéistes ou non.

Jérusalem n'a pas besoin d'être internationalisée pour que chaque citoyen puisse pratiquer sa religion.

Ce discours fallacieux au service du monde arabe n'est pas digne d' hommes d'Etat, pour se justifier Hollande affirme que c'était pour « la préservation du statu quo à Jérusalem, qui est menacé »..

En somme, c'est tout ce qu'a trouvé le Président normal, pour justifier l'ignoble et inqualifiable vote de la France à l'Unesco.

Petit retour en arrière, le 11 avril dernier l'Unesco, comme à son habitude, chef de file des antisémites de tous poils et aux ordres des pays arabes a fait adopter une résolution qui a gommé plus de trois mille cinq cents ans d'histoire Juive.

De quoi s'agit-il ? d'une motion déclarant le mont du Temple inconnu au profil de l'esplanade des mosquées Le mur occidental vestige du deuxième Temple de Jérusalem est pour l'Unesco la place 'Al Buraq ', fidèle compagne des islamonazis l'Unesco regrette que «  la puissance occupante » ne se plie pas aux injonctions. Elle regrette aussi que Jérusalem ne reconnaisse pas les lieux saints comme exclusivement musulman. Puis l'unesco, chantre des pays arabes, veut des explications, elle ne comprend pas pourquoi les israéliens construisent de fausses tombes ???

La couardise et les ambitions des politiques de la France se sont aussi associés à reconnaître que les deux autres sites uniquement juif, le tombeau des Patriarches à Hébron et la tombe de Rachel à Bethléem sont respectivement ' al haram al ibrahimi ' à al khalil et la mosquée ' bilal bin rabah '; rien de moins !

Un certain Chlomo Ben Ami à camps David fatigué des élucubrations d'Eurékat lui avait répondu «  Quand Jésus est venu à Jérusalem, il n'a pas vu de mosquée il a vu le Temple de Jérusalem », puisqu'il était là plus de mille six cents ans avant l'islam.

Il faut, aussi, demander à l'homme normal, pourquoi l'Unesco ne se préoccupe pas des piscines du roi Salomon, pourtant site historique par excellence dans le Gouch Etsion, qui viennent d'être très fortement endommagées, dommages qui seraient irréversible. Mais me direz-vous c'est Abbas, le criminel, qui est responsable de la région alors ….Et puis le roi Salomon a t-il vraiment existé,  il faudrait que l'Unesco demande aux islamonazis ????

 

Daech qui a détruit les vestiges archéologiques de Palmyre, vient de se faire un allié de marque en l'Unesco, qui nie toute présence juive à Jérusalem, seule la méthode de destruction change, aidé par la France qui est partie prenante dans cette ignominie.

Nouvelle ignominie du Quai d'Orsay qui valide ainsi l’antisémitisme, arabe comme nouvelle norme pour comprendre le proche Orient, la réécriture de l'histoire ne peut se faire sans nier le passé, la fable des fausses tombes Juives étant le parangon. Il est patent qu' à la lecture de la politique française, toutes les actions sont possibles, et l'on peut craindre les pires exactions des criminels palestiniens, alors qui sera responsable ?

A lire, les différentes déclarations, nous sommes en droit de penser que ce ne peut être un diplomate maladroit qui est responsable, malgré les positions du quai d'Orsay que nous connaissons. Il suffit pour le moins de lire attentivement la déclaration du ministre de l'intérieur « Il ne vous a pas échappé que je ne suis pas président de la République, que je n’ai pas l’intention de le devenir, et que je n’ai pas pour habitude de me prendre pour ce que je ne suis pas (…). Mais si François Hollande me demande ce que j’en pense, je lui dirai des choses qui sont de nature à lui permettre de faire la déclaration que vous avez envie d’entendre. Je ne peux pas être plus clair ».

C'est donc le Président Hollande qui a pris cette décision pourquoi :

a)Pour assoir sa notoriété au niveau international et avoir les pays arabes à sa pantalonnade de conférence internationale pour le moyen Orient en juin prochain.

b) Parce qu'il considère que vendre quelques Rafales et centrales nucléaires rapporte plus que les vérités historiques.

c) Parce qu'il est déjà en campagne pour 2017, il pense sûrement que les arabes de France vont voter pour lui se rappelant de l'ignoble vote, eux qui le considère comme «  KOUFFAR ».

Par cette attitude, par pur calcul politique, il vient de perdre toute crédibilité, la France ne peut plus avoir pour objectif d'être intimement lié à une solution au proche Orient. Benjamin Netanyahun' pas caché sa colère à Ayrault « la décision scandaleuse prise à l’Unesco avec le soutien de la France et qui ne reconnaît pas le lien millénaire entre le peuple juif et le mont du Temple jette une ombre sur l’impartialité du forum que la France tente de réunir » Non monsieur le Président ce n'est pas comme vous le déclarait une « formulations malencontreuse et blessante, qui aurait pu et dû être évitée, a créé des malentendus. La France le regrette ». Non content de pratiquer le négationnisme, vous y ajoutez la perfidie car depuis De Gaule la France est le supporter inconditionnel des criminels palestiniens.

Perfidie d'autan plus grave que la France prépare un guet-apens à Israël, en effet, l'ambassadeur de France, Gérard Araud, anti israélien notoire, à Washington a dévoilé que la conférence internationale de Paris avait pour but de mettre Israël au pied du mur afin de le rendre responsable de l'échec des négociations. Intention confirmée par le tweet de l'ambassadeur qui écrit « Lors de négociations directes, l’avantage est à la partie forte dans l’histoire, c’est à dire à Israël. Les Palestiniens ne veulent pas de cette formule, c’est pour cela que nous tentons un compromis

Cette négation du lien qui lie Israël et les Juifs doit être considérée comme crime contre l'histoire, il faudra donc le moment venu que la communauté Juive de France se souvienne que la France s'est déshonoré en s'associant au négationnisme islamonazi.

Claude Goasguen député du parti les Républicains a pris la parole à l'Assemblée nationale s'écriant : « la France s’est déshonorée en participant à une opération de négationnisme culturel, qui n’implique pas seulement Israël mais l’ensemble de l’humanité ! ». Puis il a ajouté : « le Mont du temple n’est pas seulement un des fondements de la culture juive, mais c’est aussi un des fondements de la culture chrétienne »

Les juifs de France se sentent agressés, trahis à quand le prochain Vel d'Hiv ?

Il faut que la communauté Juive de France prenne la mesure de ce qu'est, et de ce que sera dorénavant la politique Française, qu'elle prenne conscience qu'il faille penser à sauter le pas, à quitter la France, pour se retrouver dans le seul pays au monde qui n'est pas antisémite. Non monsieur Vals votre politique démontre que la France n'a apparemment pas besoin de ses Juifs qui sont pourtant bien installés en France, je le répète, depuis l’ère de Tibère.

 

Il est tout-à-fait clair, et je l'ai souvent rappelé dans mes précédents éditoriaux, que lorsque je parle de la France c'est du président de la République du gouvernement Français et de sa diplomatie.

 

 

 

 

 

 

 

 

A-t-on remplacé un goret par un

bubale ?

Sasson Adato

 

 

Nous avions espéré, qu’après le remaniement opéré par Vals et le remplacement d’un triste sire, Fabius pour ne point le nommer, par un autre ministre des affaires étrangères, qu’une politique plus équilibrée, plus pragmatique compte tenue de la situation au moyen Orient serait mise en chantier.

Or, il n’en est rien, mise a part une mise au point de J.M Ayrault * sur sa position ou celle de la France en cas d’échec, nul ne le sait. Effectivement, Fabius avait précisé, commentant la prochaine réunion internationale promeut par les chevaliers de la lèche babouche, qu’avec ou sans accord avec Ramallah, la France reconnaîtrait une oligarchie bananière et criminelle sous le nom de ’ Palestine ‘. Ce qui souleva un tollé général en Israël et provoquant une vive réaction de Netanyahou.

Il est effectivement une question qui se pose ce ne peut être que la haine d’Israël qui a poussé Fabius à assurer que la France reconnaitrait la Palestine ? de plus peut-on penser, qu’il avait déjà en poche de gros contrats avec ses amis arabes ? Le Qatar a investi plus de 50 milliards $ en France. Intoxiquée par les pétrodollars la France ferait bien de ne pas donner de leçons entre-autres à Israël. Il est aussi à se demander si Hollande était averti de cette infamie car à quelques jours de là, Ayrault contredit totalement cette information déclarant que la France ne reconnaitra pas « automatiquement » un Etat palestinien si son initiative pour relancer le processus de paix avec Israël échoue. il avait entendu la levé de bouclier des israéliens, car il était patent que le sicaire Abbas n’avait nul besoin de négocier un quelconque accord, n’avait nul besoin de faire des concessions puisque de toutes façons le chevalier de la lèche babouche l’avait assuré du résultat.

Etonné de cette décision de reconnaissance automatique aux journalistes qui l’interrogeaient J.M Ayrault répondit «  Il n’y a jamais rien d’automatique, la France prend cette initiative, va l’exposer à ses partenaires, et donc c’est la première étape, il n’y a pas de préalable. Et au cours d’une conférence de presse, au Caire, en présence de l’Egyptien Choukri son homologue Ayrault répéta «  Ce que nous souhaitons, et c’est notre engagement, notre volonté c’est que reprenne un processus politique de négociation » notre objectif est simple, mobiliser la communauté internationale autour de la seule solution possible, celle de deux Etats sans parler de reconnaissance préalable sinon on va bloquer tout le monde»

La France pense ainsi reprendre à son compte avec la fourberie qui lui est coutumière le leadership au moyen Orient après le fiasco orchestré par Kerry. Mais la France ne veut pas voir que déjà se profile à l’horizon de nouvelles donnes par exemple les relations encore embryonnaires mais bien réelles avec des pays arabes dit modérés, mais qui en réalité n’ont qu’une seule crainte l’Iran, les frères musulmans, le hezbollah, et pourquoi ne pas espérer dans le temps une relation amicale. Et pourquoi ne pas prendre en compte les excellentes relations qu'Israël noue avec la Chine le Japon et encore l'inde.

Israël n’est pas dupe, la duplicité de la France n’a d’égal que sa volonté de s’imposer : vente d'armes, commerce, pétrole, finance arabe sont les mamelles de la France et au diable les valeurs des lumières .

Même Yitzhak Herzog, de « l’union sioniste » parti de gauche, en visite a Paris a appelé la France à cesser de promouvoir les initiatives internationales contre Israël "Les Israéliens n'accepteront pas des diktats imposés par le monde. Israël est une nation souveraine et toute initiative ou décision de cette nature nuit à la volonté des Israéliens d'aller de l'avant pour changer la situation au Moyen-Orient. Les décisions de cette nature sont une forme de récompense pour le terrorisme et pour le BDS, et paralysent les chances d'initiatives régionales", a t-il déclaré.

Nul n’est besoin d’être un politologue très averti pour analyser la situation dans la région, il suffit tout simplement d’être honnête ou dépourvu de mauvaises intentions.

Tout d’abord les palestiniens n’ont pas aujourd’hui un leadership fort, élu, digne de confiance recherchant la paix. Il n’ont qu’un criminel négationniste qui rafle pour sa propre bourse les subventions internationales.

Aujourd’hui, la priorité est de ramener le calme, la sécurité et pour cela il faut poursuivre la construction du mur, car l’absence de séparation augmente les frictions et la haine du fait des attentats, ce qui détruit toute chance d’un futur accord.

Mais cette séparation doit être accompagnée non seulement de mesures sécuritaires mais aussi de mesures économiques ce qui ramènera une certaine confiance dans la région, à condition que des voyous type BDS ne viennent semer la zizanie et provoquer le chômage de centaine d’ouvriers palestiniens comme nous venons de le voir avec l’entreprise Sodastrim.

En Eurabia, pas mal de chefs d’Etat, myopes à la demande, ne veulent pas voir qu’il ne s’agit pas simplement d’un problème territorial mais surtout d’une idéologie religieuse Islamo nazie qui rejette toute présence juive au moyen Orient.

Il est temps que les nations du monde cessent de s’ingérer dans les affaires intérieures d’Israël si elles veulent simplement aider à trouver une solution équitable, elles doivent d’abord abandonner leurs propres objectifs reconnaitre que pour faire la paix il faut être au moins deux, Israël, aujourd’hui comme hier est seul, la haine et l’incitation à la violence chez les palestiniens, atteint un pic que l’on peut difficilement contenir.

Violences encouragées par les européens, par la France, qui avec nos impôts subventionnent très généreusement le criminel négationniste Abbas qui de ce fait peut allouer des sommes importantes aux familles des terroristes palestiniens.

S.Adato

 

Ne pas oublier la proposition de résolution conduite par J.M Ayrault portant sur la reconnaissance par la France de l’État palestinien, avec ses co-signataires.Jean-Marc AYRAULT, François LONCLE, Patricia ADAM, Sylvie ANDRIEUX, Jean-Paul BACQUET, Dominique BAERT, Jean-Pierre BALLIGAND, Gérard BAPT, Claude BARTOLONE, Jacques BASCOU, Christian BATAILLE, Delphine BATHO, Marie-Noëlle BATTISTEL, Jean-Louis BIANCO, Gisèle BIEMOURET, Daniel BOISSERIE, MaximeBONO, Jean-Michel BOUCHERON, Marie-Odile BOUILLÉ, Christophe BOUILLON, Monique BOULESTIN, PierreBOURGUIGNON, Danielle BOUSQUET, François BROTTES, Alain CACHEUX, Jérôme CAHUZAC, Jean-ChristopheCAMBADELIS, Thierry CARCENAC, Christophe CARESCHE, Martine CARRILLON–COUVREUR, Laurent CATHALA, Bernard CAZENEUVE, Guy CHAMBEFORT, Jean-Paul CHANTEGUET, Alain CLAYES, Jean-Michel CLÉMENT, Marie-Françoise LERGEAU, Gilles COCQUEMPOT, Pierre COHEN, Catherine COUTELLE, Pascale CROZON, FrédéricCUVILLIER, Claude DARCIAUX, Pascal DEGUILHEM, Michèle DELAUNAY, Guy DELCOURT, Michel DELEBARRE, François DELUGA, Bernard DEROSIER, Michel DESTOT, René DOSIÈRE, Jean-Pierre DUFAU, William DUMAS, Jean-Louis DUMONT, Laurence DUMONT, Jean-Paul DUPRÉ, Yves DURAND, Odette DURIEZ, Philippe DURON, Olivier DUSSOPT, Christian ECKERT, Henri EMMANUELLI, Corinne ERHEL, Laurent FABIUS, Albert FACON, Martine FAURE, Hervé FÉRON, Aurélie FILIPPETTI, Geneviève FIORASO, Pierre FORGUES, Valérie FOURNEYRON, Michel FRANCAIX, Jean-Claude FRUTEAU, Jean-Louis GAGNAIRE, Geneviève GAILLARD, Guillaume GAROT, JeanGAUBERT, Catherine GÉNISSON, Jean-Patrick GILLE, Jean GLAVANY, Daniel GOLDBERG, Gaëtan GORCE, PascaleGOT, Marc GOUA, Jean GRELLIER, Élisabeth GUIGOU, David HABIB, François HOLLANDE, Sandrine HUREL, Christian HUTIN, Monique IBORRA, Jean-Louis IDIART, Françoise IMBERT, Michel ISSINDOU, Éric JALTON, Serge JANQUIN, Henri JIBRAYEL, Régis JUANICO, Marietta KARAMANLI, Jean-Pierre KUCHEIDA, Conchita LACUEY, Jérôme LAMBERT, François LAMY, Jack LANG, Colette LANGLADE, Jean LAUNAY,Yves LE BOUILLONNEC, Marylise LEBRANCHU, Patrick LEBRETON, Gilbert LE BRIS, Jean-Yves LE DEAUT, Michel LEFAIT, Annick LE LOCH, Patrick LEMASLE, Catherine LEMORTON, Annick LEPETIT, Bruno LE ROUX, Jean-Claude LEROY, BernardLESTERLIN, Serge LETCHIMY, Michel LIEBGOTT, Martine LIGNIÈRES-CASSOU, Victorin LUREL, Jean MALLOT, Louis-Joseph MANSCOUR, Jacqueline MAQUET, Marie-Lou MARCEL, Marie-Claude MARCHAND, Jean-RenéMARSAC, Philippe MARTIN, Martine MARTINEL, Frédérique MASSAT, Gilbert MATHON, Didier MATHUS, Michel MÉNARD, Kléber MESQUIDA, Jean MICHEL, Arnaud MONTEBOURG, Pierre MOSCOVICI, Pierre-Alain MUET, Philippe NAUCHE, Henri NAYROU, Alain NÉRI, Marie-Renée OGET, Michel PAJON, Christian PAUL, GerminalPEIRO, Jean-Luc PÉRAT, Jean-Claude PEREZ, Marie-Françoise PÉROL-DUMONT, Martine PINVILLE, PhilippePLISSON, Catherine QUÉRÉ, Jean-Jack QUEYRANNE, Dominique RAIMBOURG, Simon RENUCCI, Marie-LineREYNAUD, Alain RODET, Marcel ROGEMONT, Bernard ROMAN, Gwendal ROUILLARD, Alain ROUSSET, MichelSAINTE–MARIE, Michel SAPIN, Odile SAUGUES, Christophe SIRUGUE, Christiane TAUBIRA, Pascal TERRASSE, Jean-Louis TOURAINE, Marisol TOURAINE, Philippe TOURTELIER, Daniel VAILLANT, Jacques VALAX, AndréVALLINI, Michel VAUZELLE, Michel VERGNIER, André VÉZINHET, Alain VIDALIES, Jean-Michel VILLAUME, Jean-Claude VIOLLET et Philippe VUILQUE,

 

 

 

Etiqueter tous ce qui est Juif »

une bonne et vielle habitude Européenne

Sasson Adato

Le drame de Paris a éclipsé le vote du 11 novembre par Eurabia * à Bruxelles incitant les pays européens à étiqueter les produits israéliens fabriqués en Judée Samarie, zone dénommée zone C. Comme à l’habitude lorsqu’il s’agit d’Israël, Eurabia a une poussée d’amnésie lui faisant oublier qu’elle est co-signataire des accords d’Oslo et que la Judée Samarie est sous contrôle civil et administratif en vertu des accords signés avec l’OLP en septembre 1995.

Benjamin Netanyahou, a déclaré l’UE «devrait avoir honte de sa décision … Alors qu’il y a des centaines de conflits territoriaux à travers le monde, l’UE a décidé de s’en prendre seulement à Israël, alors qu’Israël combat le dos au mur contre une vague de terrorisme» "La décision de l'Union européenne est hypocrite et criminelle, qui est dictée par une politique du deux poids, deux mesures, puisqu'elle ne concerne qu'Israël et pas les 200 autres conflits (territoriaux) ailleurs dans le monde". Nous, nous pensons que c’est bien au dessous de la réalité, l’U E n’a pas honte, le souvenir d’Auschwitz n’est pas encore estompé qu’elle revient tout simplement à sa vielle habitude, à ses fondamentaux, l’antisémitisme et la haine d’Israël, comme un chien à sa vomissure.

Aujourd’hui, il se pourrait qu'il y ait des oppositions à la résurgence de l’étoile jaune, alors Eurabia prolixe en matière d’infamie, étiquette les produits Israéliens, réveillant ainsi de sombres souvenirs. Tzipi Hotovely ne s’y trompe pas lorsqu’elle assure « Boycotter les produits de Judée et de Samarie, est une façon de boycotter Israël ».

La décision de l'Union européenne et non seulement abjecte mais criminelle ; car elle n’affiche pas sa véritable raison d’être, nous ne sommes pas dupe, il ne s’agit pas simplement d’une mesure commerciale d’une pseudo affaire morale mais d’une mesure politique qui a déjà des incidences politiques.

Il y a près de 200 conflits territoriaux dans le monde et nulle part les produits sont étiquetés à part ici.  D’autre part , les seules victimes de ce « boycott » seront les milliers d’ouvriers palestiniens qui travaillent dans des entreprises israéliennes en Judée-Samarie. L’ignoble U E travaille à créer un climat délétère entre Israël et les arabes, créant ainsi artificiellement du chômage, les incitant ainsi à un nouvel intifada qui fera dire aux sbires d’Eurabia tel Fabius, dangereux psychopathe, pompier pyromane, vous voyez, pour faire la paix , il faut vous retirer de Judée Samarie -

Eurabia dans sa politique délétère de soumission au islamonazis, prépare sournoisement les opinions en faveur des ennemies d’Israël afin d’installer un boycott total comme le préconise l’abject bds. Mais Eurabia a de plus une vue plus futuriste en désignant les entreprise, des régions de Judée Samarie à la vindicte populaire, elle distille insidieusement une nouvelle vision d’Israël, une nouvelle carte qui préfigurerait à D... ne plaise la disparition d’Israël. Ayelet Shaked, ministre de la Justice israélienne, a qualifié cette décision « d’anti-juive et anti-israélienne » dénonçant « l’hypocrisie et la haine anti-israélienne de l’Europe qui a dépassé toutes les limites ». Eurabia a l'outrecuidance de dépeindre cet étiquetage comme ayant la vertu d'informer et de respecter ainsi l'acheteur en lui indiquant l'origine des produits en réalité la motivation est bien différente. L’ambassadeur d’Israël en France, Aliza Bin-Noun regrettait: «Au lieu de faire pression sur ceux qui ne veulent pas la paix et s’asseoir autour de la table des négociations, on fait pression sur Israël»,

Mais ni Eurabia, ni un autre continent n’obtiendra la liquidation d'Israël, par contre, grâce à leur politique de soumission , les européens vont commencer à verser des larmes de sang devant leurs enfants égorgés, explosés au Bataclan, à Londres ou au Olympiastadion de Berlin.

La malfaisante Eurabia avec la France en première ligne , favorise ainsi la propagation du boycott d'Israël en usant d'un gros mensonge qui est la prétendu,violation du Droit international.

Eurabia, à l'instigation de ses Mollahs, institutionnalise le terrorisme économique à des fins criminelles.



EURABIA : néologisme forgé en 2006 par l'essayiste Bat Ye'Or, désignant un continent et une culture européens soumis de leur plein gré à l'islam et à son corpus de lois normatives, la charia, ayant renié leurs racines "judéo-chrétiennes" et de surcroît en voie d'être démographiquement submergés par les musulmans, au point que les Européens "de souche" deviendraient bientôt minoritaires.

 



 

 

VÉRUS ISRAEL OU L'ÉGLISE ÉGALE A ELLE-MÊME

Adato Sasson


Requiem pour la probité vaticane


Il fut jour, il fut nuit, et depuis, le crépuscule, pour la chrétienté, ne s 'ait jamais levé.

Depuis qu'un dieu est venu sur terre pour dire :« Ne croyez pas que je suis venu apporter la paix sur terre ; je ne suis pas venu apporter la paix ,mais l'épée ( la guerre). Car je suis venu mettre la division entre l'homme et son père, entre la fille et sa mère, entre la belle fille et sa belle mère ; et l'homme aura pour ennemis les gens de sa maison » 1

C'est le peuple Juif qui a subit l'épée, qui a été bafoué, parqué, séquestré, torturé assassiné et brulé par cette religion d'amour.

Leçon d'amour parfaitement intégrée par le bon François, pape de son état, qui se remémore avec nostalgie les bonnes vielles bulles.

Réuni en session extraordinaire, sous Pie Xll, le clergé français délibéra sur les mesures à prendre le 28 aout 1940 à Paris dont voici une partie du procès verbal : 2

« Des dispositions graves seront sans doute décidées prochainement contre les Juifs ...Voila donc quels sont les principes qui doivent inspirer l'attitude chrétienne. D'une part le fait de l'existence d'une communauté Juive internationale à laquelle sont rattachés les Juifs de toutes les Nations et qui fait que ceux-ci ne sont pas des étrangers ordinaires accueillis dans un pays, mais des gens inassimilés, peut obliger un Etat à prendre des mesures de protection au nom même du bien commun. En résumé il peut paraître légitime de la part d'un Etat d'envisager un statut légal particulier pour les Juifs comme l'avait fait la papauté à Rome. »3

A cette époque n'ayant pas un terroriste sanguinaire avec qui s'accoquiner c'est sur Hitler – que son nom soit maudit – que tombat le dévolu des ecclésiastiques tel le cardinal Baudrillard qui déclarat «  la guerre de Hitler est une noble entreprise pour la défense de la culture européenne »

VERUS Israël est le crédo de l'église catholique qui explique que ' Israël ne peut pas exister et ne doit pas exister, car le nouvel Israël est la chrétienté depuis l'avènement de Jésus ! Cette politique infâme a expliqué la présence de l'archevêque terroriste et criminel Cappucci au Moyen Orient qui croyait à la destruction d'Israël en aidant les terroristes, il purgeat une ( demie ) peine de prison pour terrorisme, convoyage d'armes et d'explosifs. En plein accord avec le Vatican il fallait à tout prix tenter de détruire ce peuple et cet Etat qui persiste à vouloir vivre et exister envers et contre tous.

Explicitant la pensée vaticane en 1949 donc après la découverte des camps d'extermination l'infâme journal la croix écrivait le 7 avril 1949 «  Quelle victoire pour eux (les Juifs le journal ne les nomme même pas) quelle déconfiture pour nous chrétiens s'ils arrivent à dominer sur le pays du Christ »

Cette déconfiture le bon François ne l'ayant toujours pas semble t-il digéré, il fallait bien que lui aussi s'illustre dans la démarche démoniaque du Vatican.

Cette grossière provocation du bon François n'est pas anodine, elle n'est pas à mettre au rayon du folklore christo politicien, elle est une représentation d'un dogme très catholique qui fait qu'elle doit être lu comme une affirmation que le peuple Juif n'a aucun droit sur la terre d'Israël. Pour le Vatican un Etat souverain appelé Israël avec comme capitale Jérusalem est une véritable abomination qui remet en cause l'ignominieuse théorie des pères de l'Eglise comme quoi l'Israël biblique n'existe plus, le reconnaître serait sciert la branche sur laquelle elle est assise et bien assise.

Il faut se rappeler que le Vatican n'a reconnu l'Etat d'Israël qu'en 1993 en contre partie de la lourde faute d'Israël de reconnaître l' OLP.

Bien sur, le bon François a son modèle pour fonder sa délétère politique il a Pie Xll qui avait acquiescé à l'avénement du nazisme

Malgré toute cette vilenie les chrétiens au Moyen Orient sont appelés à disparaître massacrés par les «  anges de la paix  »3 ou viendront se réfugier en Israël, qui a déjà accueilli plusieurs milliers. Il y avait un peu plus de 34.000 chrétiens en Israël après la création de l’état en 1948. En 2010, la population chrétienne d’Israël atteint près de 200.000 personnes.

Israël est également le seul pays de la région où les chrétiens se sentent en sécurité.

le pape à vendu Israël et les Juifs, comme en 1940, à un criminel dont il se fait l'associé, en échange d'un éphémère accord avec un non Etat voyou sur le statut de l'Eglise catholique en Judée Samarie sous contrôle terroriste. Tout heureux de cette infamie le bon François a remis à Abbas, le criminel négationniste, une médaille représentant un ange de la paix, en disant au leader palestinien qu’il pensait à lui «comme un ange de la paix.»4

Monsieur François votre séculier antisémitisme va sûrement faire encore quelques dégâts. la Choa qui a vu plus de six millions de juifs disparaître assassinés, par votre criminel enseignement, ne se reproduira plus, votre capacité de nuisance ne peut avoir d'effet sur le seul refuge du peuple Juif à savoir l'éternel Israël.


Malheur à ceux qui appellent le mal bien, et le bien mal, Qui changent les ténèbres en lumière, et la lumière en ténèbres, Ésaïe 5





1 Matthieu 10.34.

2 Adato Sasson 'A l'ombre de la croix '

3 Delpech Histoire des Juifs en France

4 motif de la médaille remise par le pape à Abbas ;



Les Européens ont dit «  l'Antisémitisme grandissant est

insupportable !

 

La France, par la voix de son président a dit

Adato S

 

« « Une réalité insupportable et une blessure pour la République »,« L'antisémitisme a changé de visage, a-t-il observé. Il n'a pas perdu ses racines millénaires. Certains de ses ressorts n'ont pas changé depuis la nuit des temps: le complot, le soupçon, la falsification ». Cette situation « conduit certains Juifs à s'interroger sur leur présence en France. Vous, Français de confession juive, votre place est ici. La France est votre patrie(...) La France protègera tous ses enfants », a-t-il ajouté, oubliant sa politique de déstabilisation qu'elle a mis en place à l'encontre d'Israël.

Le XX siècle a vu le quai d'Orsay imposer une politique pro-arabe, avec De Gaule, destinée à mettre en place une présence française capable d'assurer une influence de poids.

La France a pour cela jeté aux oubliettes ses valeurs, parait-il fondamentales, de justice de fraternité ou d'égalité dont elle se faisait l'égérie.

Toutes les statistiques sont claires, les actes antisémites en France ont atteint un niveau jamais égalé en Europe ce qui n'empêche pas Vals et Hollande de critiquer Netanyahou qui appelle les Juifs à rejoindre Israël « Je ne laisserai pas penser que les Juifs n’auraient plus leur place en Europe et en France en particulier », a affirmé le chef de l’État.

Pourtant à travers sa politique pro-arabe elle n'hésite pas à trahir une partie de ses enfants citoyens Juifs. Les considére-t'elle, toujours, comme citoyens à nationalités multiples donc douteux; souvenons-nous en décembre 1989 d'un triste sire, à l'époque, borgne à la demande, qui demandait dans une émission télévisée à un ministre monsieur Stoléru, pour ne pas le nommer, s'il n'était pas étranger ou s' il avait une double nationalité.

Si aujourd'hui la croix des borgnes et autres sicaires a perdu de son pouvoir par contre le croissant se hisse à force de malfaisances au niveau d'une puissance à prendre en considération. Déjà les prêches violents ne sont plus réprimés, les cantines scolaires ne servent plus de porc, les réclamations sont de plus en plus importantes, la burka, le niquab font des émules nonobstant la loi qui en interdit le port. Les constructions de mosquées sur des terrains public offert par des maires dhimis, sont financées par le Quatar, ou l'Arabie Saoudite.

La France a décidé qu'il vaut mieux vivre à genoux, sur une petite carpette par exemple, que lutter, pour qu'un petit pays autrefois ami ne soit pas sous le feu de pays criminel. Pays qui comme le Liban vient de recevoir une livraison énorme d'armes pour un total de trois milliards de dollars. Elle comprend des hélicoptères de combat et de transport, des VAB (véhicules de l'avant blindés), de l'artillerie lourde, des patrouilleurs armés et des moyens de communication et de surveillance.

Pour garantir la sécurité d'Israël et de tous ses enfants juifs, Hollande et son sbire Fabius n'ont rien trouvé de mieux que de surarmer les ennemies d'Israël, désigner Israël comme perturbateur et responsable de tous les maux du Moyen Orient ainsi que du malheur des pauvres palestiniens.

La France a essayé il y a un mois et demi de présenter au Conseil de sécurité de l’ONU une nouvelle résolution appelant à la création d’un État palestinien, dans les frontières de 1967.

Quittant sa carpette, Fabius s'est donné comme tache pour, bien sûr, combattre l'antisémitisme, de faire en sorte que l'Europe impose l’étiquetage des produits fabriqués dans les implantations israéliennes de Judée Samarie, Fabius à n'en pas douter doit manger Hallal ! Noble tache que s'est fixé Fabius.

Avigdor Lieberman ancien ministre des affaires étrangères Israéliens lui a conseillé « mettez donc une étoile jaune sur les produits » ça rappellera de vieux souvenirs !

Pour ne rien laisser au hasard la France, celle qui nous protège, vient de voter ce jour une énième résolution antisémite à l'UNESCO qui condamne Israël, l'Etat Juif, pour sa politique sur le Mont du Temple ainsi que la « judaïsation » de Jérusalem ? Que n'a-t-on enseigné l'histoire aux politiciens qui nous gouvernent !

A été aussi condamnée la visite du Président israélien au Caveau des patriarches à Kiryat Arba,*(renommé en arabe par l’UNESCO: Le caveau Al-Khalil en arabe cela veut dire : l'ami de D...).

Par ce vote, la France et d'autres, viennent de dire aux Juifs vous n’êtes pas chez vous en israël, ni même sur terre

d'ailleurs, vous n'avez rien à faire sur le mont du Temple, vous n'avez pas à prier à Jérusalem.

Jérusalem est arabe, c'est un lieu saint musulman.

PLUS DE JUIFS A JÉRUSALEM

Afin d'enfoncer un peu plus le clou (de l'infâme) le quai d'Orsay égal à lui-même c'est à dire sans aucun sen de l'honneur vient de recevoir officiellement Salah Hamouri le criminel terroriste qui avait planifié l'assassinat du grand Rabbin d'Israël Ovadia Youssef, par M. Martin Briens, directeur-adjoint du cabinet du Ministre, et de M. Aurélien Chauvier, en charge de Jérusalem et des Territoires palestiniens. Il était accompagné de Taoufiq Tahani, président de l’association et de Jean-Claude Lefort, coordinateur du Comité de soutien. (…)

«Les positions hostiles à Israël nourrissent un antisionisme qui mène tout droit à l’antisémitisme», a dénoncé M. Cukierman dans un courrier adressé au ministre des Affaires étrangères, Laurent Fabius.

« Je regrette le zèle de votre Ministère à soutenir les thèses hostiles à l’Etat d’Israël, y compris sur des sujets de nature religieuse, à l’UNESCO, qui par nature sont particulièrement délicates. »

Toute cette politique délétère inquiète au plus haut point Le président du Conseil représentatif des institutions juives de France (CRIF), Roger Cukierman, qui a accusé vendredi le Quai d’Orsay d’attiser la haine des Juifs en France en soutenant des positions hostiles à Israël.

 

 

politiciens français, européens n’êtes vous pas épuisés à vouloir terminer le travail des nazis ?

 

* Construit par les Juifs il y a plus de 4000 ans

 


La France est l’endroit des

Juifs français...

Adato Sasson



Il y a dans le vocabulaire international  un mot qui se trouve honni par la France, c’est le terme “ Lobby “ ce mot anglais signifie en français “ groupe de pression “

Pourtant, il existe en France de nombreuses sociétés de  conseil en lobbying et communication stratégique qui interviennent auprès des institutions françaises et européennes. 

Il existe en France des dizaines de groupes de pression, que ce soit en industrie, ou en politique.

Cette courte introduction pour réfléchir sur le manque de lobby Juif en France comme cela existe aux États-Unis et dans d’autres pays. Pourquoi en France, et je ne parle évidemment que des citoyens Juifs, les instances communautaires rechignent à former un véritable lobby à l’instar d’autres groupes religieux, croient-ils que cela leur ôteraient une once de citoyenneté ? Est-ce que les membres de l'AIPAC aux États-Unis sont privés du droit à une libre réflexion ?

En cette période ou les citoyens français vont être appelés aux urnes Il est temps pour nous français juifs d'avoir une réflexion nationale.

La communauté Juive française, présente en France depuis le 1° siècle, est particulière en ce sens qu'elle est très profondément attaché à la république laïque qu'elle soutient depuis la révolution et qu'elle est viscéralement solidaire d'Israël.

Ces deux amours, si je puis écrire ainsi, ne sont pas ambivalents ou concurrentiels,

La communauté Juive se doit de réfléchir, de discuter tout haut du devenir de la communauté Juive en France et de la survie d'Israël face aux multiple menaces qui le cernent. La communauté Juive en France n'est pas une cinquième colonne mais un interlocuteur averti des instances gouvernementales.

La France est en danger face à la montée des partis fascistes, du front National des groupuscules islamistes et nous avons l'obligation de tenter de faire barrage à ces menaces qui mettent en péril notre démocratie et notre vie.

Il faut préciser à nos coreligionnaires, et sur le plan national, qu’il est évidemment impensable que sous prétexte de problèmes nationaux le vote Juif n’aille alimenter le vote lepéniste pour telle ou telle question, immigration par exemple. Il est vital pour la communauté Juive qu'elle ne se laisse pas conter fleurette par une sirène pour qui la communauté juive n'est pas une priorité, la communauté arabe qui compte plus de dix pour cent de la population française est une force qu'elle apprivoisera à son bénéfice. Nous Juifs, avons connu ce langage dans les années 1935 / 1940, nous en avons payé le prix fort.

Les yeux doux des Lepens ne sont que ruses grossières qui n'ont d'ailleurs pas échappé à Sacha Reingewirtz, président de l’UEJF qui dépose une plainte «pour provocation publique à la haine et injure raciale» contre dix candidats FN.

«La soi-disant respectabilité de Marine Le Pen n’est que de façade. La preuve : ces propos que nous visons et que le FN n’efface que lorsque la presse les relaie», ajoute Dominique Sopo, président de SOS Racisme.

L'exemple de Brunstatt dans l'unité urbaine de Mulhouse est flagrante, l'un des candidats Thierry Kern déclare «Ces musulmans de merde, il faut qu’on s’en débarrasse.» quant à un autre frontiste Jérémy Ayckart, candidat à Limoges il affirme : «Les banques dirigent le monde, les juifs dirigent les banques, les # juifs ont le permis d’assassiner

A cet antisémitisme, d'appareil, il faut rappeler les petites phrases de nos politiciens ; alors que des Juifs sont assassinés partout en Europe, voilà que pour Fabius, les premières victimes ce sont les Musulmans « Les premières victimes de ce qui se passe ce sont les Musulmans. Non seulement, ils sont des victimes physiques mais aussi des victimes psycho-politiques », a affirmé le chef de la diplomatie française, interrogé par iTélé et Europe1. « Il y a des amalgames qui sont extrêmement injurieux pour les Musulmans. », a-t-il ajouté. Le ministre français des Affaires étrangères, Laurent Fabius, a une vision très amicale pour la communauté Juive , vision quelque peu déformée par son antisionisme primaire. Ce n'est pas avec de tels propos que les Juifs resteront en France.

Ma réflexion est aussi alimentée par le fait que ‘ français juif ‘ je refuse que l’on prenne sur mes deniers des sommes exorbitantes pour les offrir à des criminels, la France leur distribue généreusement plus de cent millions d'euros par an.

Quant à la Commission européenne, elle déclare "Nous nous félicitons de la récente décision de la Commission européenne d'approuver le principe d'une allocation de 300 millions d'euros à l'Autorité palestinienne".

En tant que Français Juif, je suis inconditionnellement solidaire de l'État d’Israël qui n’a besoin que de calme et de paix, je ne veux à aucun prix que les criminels palestiniens  de tous bords s’arment avec mon argent, ou celui d’un autre, pour tuer mes frères en Israël. Nous ne voulons en aucun cas que la France finance des associations israéliennes, pseudo-humanitaires, voyous aux services des arabes.

Nous ne voulons en aucun cas que la France finance des constructions illégales en Israël afin que les arabes colonisent des quartiers Juifs. Nous voulons que la France qui est co-signataire de nombreux documents honore sa signature.

Nous ne voulons pas de document comme ceux que la France prépare avec l'Europe, qui, spoliant l'État Juif, donne un ÉTAT aux palestiniens sur les frontières de 1967 avec Jérusalem comme capitale. Nous ne voulons pas que l'Europe entre à nouveau dans le tourbillon génocidaire dont elle est une vielle spécialiste.

Aaron David Miller, ex-négociateur pour le Département d'Etat écrivait dans le Washington Post du 14 avril 2011 : En presque 2 décennies de négociations américano-israéliennes auxquelles j'ai participé au département d'Etat comme conseiller et négociateur, j'ai eu plus que ma part d'idées saugrenues. Mais ce que complotent les Palestiniens porte l'imbécillité à des niveaux jamais atteints !

ll est grand temps de laisser aux vestiaires nos “cocoricos” nos intérêts personnels afin que toutes associations confondues, nous allions au devant des futurs candidats à la candidature pour poser des questions concrètes sans langue de bois ni diplomatie politicienne.

Nous pourrions par exemple demander à notre actuel Président ce qui le pousse à vouloir déstabiliser Israël au profit d'un État voyou dirigé par des criminels.

Le président Hollande sait que pour faire la paix, il faut être au moins deux, il sait aussi que depuis plus de deux ans le négationniste Abbas refuse de s’asseoir à une table de négociation. Il sait aussi qu’Abbas clame à qui veut l’entendre qu’il ne reconnaîtra jamais Israël comme État JUIF, et que l'Etat palestinien sera un pays sans un seul juif. Ceci est d’autant plus vrai que son meilleur ennemi, le Hamas déclare que “ prendre pied dans un gouvernement palestinien est le meilleur moyen pour détruire à terme ‘ l’ennemi sioniste”

Face à ce déferlement de haine, encouragé par l’Union Européenne, il est urgent que chaque juif exige des responsables communautaires, de son association qu’un leadership NATIONAL entouré d’un comité soit  nommé afin que lors d'un vote la communauté s 'exprime d'une seule voix . 

Il faut aujourd’hui s’affirmer comme juif solidaire d’Israël à l’instar des musulmans attachés à la Mecque ou des Catholiques à Rome. 

Il est un homme, que d’aucun s'ingénit à détruire  c’est DSK qui dans le nouvel Observateur N° 2405 déclarait : « Je considère que tout juif de la diaspora, et donc de France, doit, partout où il peut, apporter son aide à Israël. C'est d'ailleurs la raison pour laquelle il est important que les juifs prennent des responsabilités politiques. En somme, dans mes fonctions et dans ma vie de tous les jours, à travers l'ensemble de mes actions, j'essaie d'apporter ma modeste pierre à la construction d'Israël. »

Le président Hollande a déclaré que «les Juifs ont une place en Europe, notamment en France « La France est l’endroit des Juifs français. » mais pour lui, Israël est le pays des arabes !

Aujourd'hui, Juifs de France ne nous laissons pas bercer d'illusions, les dégradations, les insultes, les violences, les agressions et les assassinats font que notre place en France semble être remise en question. Il est de bon ton que certains de nos Rabbins, de présidents, affirment qu'il ne faut pas quitter le France, c'est une grande responsabilité qu'ils prennent, en 1940 beaucoup de Français Juifs ne l'ont pas quitté.

Q'ils reposent en paix..............

Quant à nous, Juifs de France, aujourd'hui n'attendons pas, et préparons nous à rentrer à la maison.


13 mars 2015 

Les holland aiseries françaises et sa spécialité la trahison.

Sasson Adato


Ainsi qu'il l'avait annoncé urbi et orbi Abbas, terroriste et négationniste de son état a présente son projet de diktat à l'O N U.

Projet rejeté sans le véto américain, véto qui, s'il avait été utilisé aurait mis l'Amérique dans l'embarras face à ses partenaires arabes. Ce projet n'a obtenu que 8 voix pour, 2 contre, 5 pays se sont abstenus, ce qui n'a pas permis l'adoption puisqu'elle n'a pas réunie les 9 voix obligatoires sur les quinze du conseil.

Les pays qui ont soutenu le projet, sont les nations du bloc soutenant le terrorisme anti Israélien en bon chef de file, la France suivie de la Chine, de la Russie, de l’Argentine, du Tchad, du Chili, de la Jordanie, et du Luxembourg.

Se sont abstenus le Royaume-Uni, la Corée du Sud, la Lituanie, le Rwanda, et Le Nigeria,

Les Etats-Unis, l’Australie alliés d’Israël, ont voté contre.

la Chine grand pays démocrate façon Tien An Men et la Russie autre grand démocrate spécialiste de ventes d'armes sophistiquées aux arabes, membres permanents du Conseil, n'ont pu que s'incliner pensant que le vote était acquis sauf que le Nigeria s'est abstenu à la dernière minute.

Cette résolution était , comme nous allons le voir, une résolution calquée sur le modèle de Yalta comprenant la partition de Jérusalem, capitale de l'Etat Juif, à l'instar de Berlin le démembrement d'Israël grâce à un nouveau tracé des frontières qui en fait sont les frontières d'avant 1948 et la perte de sa souveraineté sur de nombreuses localités historiquement Juives. L'installation en Israël de quelques millions de pseudos réfugiés arabes, la libération de terroristes ayant du sang sur les mains, l'arrêt des constructions en Judée Samarie et la destruction de la barrière de sécurité.

Ce n'est pas une résolution proposant la paix mais une partie d'échec où le roi est constamment mis en échec et mat soit par le retour d'individus venus l'on ne sait d'ou, soit par le manque de barrières de sécurité qui empêche les attaques palestiniennes.

Peut-être Hollande et Fabius n'ont pas observé qu'il s'agissait là d'un stratagème pour mieux détruire Israël. L'on ne peut pas les qualifier d'incultes pour ne pas percevoir l'objectif de l'ignoble Abbas ; ou alors la France qui a vendu ses juifs aux nazis prémédite aujourd'hui d'encourager les arabes à jeter à la mer non pas des juifs mais tout un pays.

Comment comprendre cette apparente inconstance de la France ? cette volte face que d'aucun attendait sinon la crainte de voir les arabes de France mettre à feu et à sang les banlieues parisiennes comme ils savent si bien le faire au non d'Allah.

La France vient de s'allier aux pires détracteurs des droits de l'homme contre la seule démocratie du Moyen Orient. Elle vient de mettre au vu de tous qu'elle est profondément islamisée et incapable de réagir face à cette déferlante verte et rouge des mollahs.

Comme il n'y a pas d'autres hypothèses puisque la France avait averti qu'elle ne voterait pas une résolution contraignante pour Israël, elle s'est disqualifiée pour jouer un rôle au plan international, elle s'est rendue incompétente pour assurer une quelconque médiation dans le conflit moyen oriental. Par son vote elle vient de donner un blanc seing à Abbas pour qu'il enterre, une fois de plus, toute possibilité de dialogue, pour lui souffler qu'il n'a pas besoin d'accord incluant des concessions de part et d'autre.

Tout de même à l’issue du vote, le représentant français à l’ONU, François Entrelarde, a expliqué la position de la France, et notamment pourquoi elle avait décidé de voter en faveur d’un texte dont elle souligne dans le même temps les imperfections et les manquements : Voter pour, a en effet déclaré Delattre « ne signifie pas que ce texte soit idéal. Certaines des formulations retenues suscitent des réserves de notre part, tout comme la méthode qui a été adoptée pour le présenter.» Duplicité quand tu nous tiens.


Le vote de cette résolution présentée par la Jordanie n'avait qu'un seul but puisque Abbas pensait, à tord, humilier israël par un vote écrasant, cette victoire au sein de l'ONU lui aurait permis de ne pas négocier avec un pays juif, en milieu arabe, qu'il ne veut pas reconnaître. Cette non négociation ouvrait la porte à de nouvelles

prétention jusqu'à espérer une éventuelle destruction d'Israël. C'était aussi un mauvais coup pour les américains, qui l'on bien compris, les pays arabes aurait été très mécontant d'un véto posé par les Etat unis.

C'est l'ambassadeur de France en israël Patrick Maisonnave qui aurait expliqué que la France en votant ce projet de résolution palestinien, voulait éviter « une division du Conseil de sécurité sur le sujet » Comme à l'habitude depuis les années 40 c'est Israël qui a servi de bouc émissaire, la France n'en reste pas là et ajoute 'c'est aussi pour éviter une initiative palestinienne auprès de la Cour pénale internationale (CPI)'

La perfidie n'ayant pas de limites, la France savait qu'un Etat palestinien ne pourrait voir le jour sans négociation directe entre israël et les 'palestiniens '. « Cette résolution encourage les divisions et non un compromis », a déclaré l’ambassadrice américaine à l’ONU Samantha Power, ajoutant : « Ce texte n’évoque les inquiétudes que d’une seule partie. »  Jeffrey Rathke, porte-parole du département d’Etat américain avait expliqué dès lundi que la résolution posait notamment « des délais arbitraires à un succès des négociations de paix et au retrait d’Israël de Cisjordanie ». Selon lui, « le risque est plus grand que les négociations soient entravées qu’elles ne soient couronnées de succès »Par la voix de son ministre des affaires étrangères John Baird , le Canada avait très bien exprimé l’enjeu du vote: « Le Canada pense que fondamentalement, la création d’un État palestinien ne peut être que le produit d’une négociation avec l’État d’Israël. Nous avons rejeté depuis longtemps les actions unilatérales d’une des parties car nous croyons qu’elles n’aident pas la cause de la paix… La résolution qui a été soumise au Conseil de Sécurité le 29 décembre n’est qu’une tentative de plus de contourner les négociations et d’imposer des conditions préalables aux discussions futures… Le Canada appelle donc les membres du Conseil de sécurité à rejeter cette résolution et à user de leur influence pour presser les deux parties de négocier sans conditions préalables. ».Le discourt d'Abbas à l' O N U n'était pas un discours de paix mais des paroles très dures parlant d'apartheid, d'épuration ethnique d'Israël comme étant au dessus de la loi. La France savait avant le vote qu'Abbas ne cherchait rien de plus que de pouvoir adhérer au C P I afin de poursuivre Israël sans se méfier qu'ils en seront les premiers accusés pour nombres de meurtres exécutés sur des populations civiles et pour association avec une entreprise terroriste le «  hamas »

Celui qui doit craindre la Cour pénale internationale est l’Autorité palestinienne qui a intégré à son gouvernement le Hamas, une organisation terroriste dont les crimes de guerres sont similaires à ceux de l’Etat islamique”, avait affirmé Benyamin Netanyahou.

Pourtant toute cette agitation n'a semble-t'il pas été comprise puisque le criminel Abbas déclare vouloir reproposer sa résolution par l’intermédiaire de la Jordanie puisque les pays membres du conseil de sécurité ont changé. Effectivement la Corée du Sud et le Rwanda ont été remplacé par la Malaisie et l’Angola.


Georges CLÉMENCEAU disait :  «  Pour être diplomate, il ne suffit pas d’être con, en plus il faut être poli. »






Vous avez choisi le déshonneur et vous aurez les pleurs !!!


Ni Dalladier ni Chamberlain ne sont là mais leurs engeances ont compris comment faire capoter une démocratie.

C'est donc à nos preux chevaliers du lèche babouche que revient l'honneur de remettre la France sur le chemin du déshonneur.

En effet, Hollande et son acolyte des affaires qui lui sont totalement étrangères viennent une fois de plus de commettre l'inacceptable en légalisant le terrorisme.

Non, ce n'est pas la France qui vient de se déshonorer mais ce gouvernement qui nous mène vers une transformation radicale de notre vielle France qui va devenir 'in challa' la Francarabia souhaitée par l'électeur Islamiste parait-il modéré.

Ces jours-ci sur proposition d'une autre future dhimmi a été votée, une proposition reconnaissant la Palestine avec Jérusalem Est comme capitale afin qu'Israël que la poursuite des implantations illégales dans les territoires palestiniens, va à l'encontre de la paix expliquait au journal du dimanche l'irresponsable ", Elisabeth Guigou, présidente de la commission des Affaires étrangères de l'Assemblée nationale..

La France a déjà reconnu, un criminel notoire du nom d’Abou Mazen, Abbas en politique, celui qui planifia le meurtre d’une vingtaine d’enfants dans le nord d’Israël, comme responsable d’une pseudo entité palestinienne. 

Depuis quand dans l’histoire un État palestinien a-t-il existé ? Aucune mémoire humaine ne connait ou n'a connu d'Etat Palestinien puisqu'il n' a jamais existé !.

Il est bon de rappeler que la France, totalement amnésique, est signataire des accords d’Oslo. De plus, la France et d'autres pays Européens ont oublié qu’ils se sont portés garant de l’exécution des closes qui prévoyaient entre autre de préparer une paix après entente sur les territoires qui revenaient à chacun et non une déclaration unilatérale; il faudrait aussi rappeler que dans cette résolution 242, écrite en anglais,  il est fait mention “ DE “ territoire et non pas “ DES “ territoires.

Pour mémoire, L'Israël moderne, reconnu par les Nations, n'est pas « re » né de la bonne volonté de l'ONU en 1948, mais de la décision du traité de San Rémo en 1923 ! pour lequel aussi la France s'est aussi portée garante, le parjure semble être une spécialité de nos politiciens ?

La décision de la France ne changera rien sur le terrain. Israël ne permettra pas que la Judée et la Samarie deviennent une base à partir de laquelle des missiles terroristes seront lancés sur des villes israéliennes. Cette décision ne fera pas avancer la création d’un État palestinien. Au contraire, elle va l’éloigner car sans négociation cette reconnaissance est contre productive, elle reconnaît de facto que la violence le terrorisme le plus bestial exécuté par les islamistes « modérés » est une réponse valable, puisque des félicitations et des fonds sont adressés aux familles des terroristes. Dans ces conditions pourquoi Abbas reviendrait à une table de négociation, qu'il a toujours saboté. La France, qui a déclaré le hamas comme groupe terroriste, vient avec cette reconnaissance de le hausser au niveau d'organisation fréquentable.

Hollande et Fabius et leurs cliques rouge-vert de gris viennent une fois de plus de démontrer que la vérité, la morale, l'éthique ne supportent pas de concurrence face à la recherche d'électeurs ne parlant pas la langue de Molière....

La France, par la voix de nos preux chevaliers de la lèche babouche vient d'entendre les cris de 'Mort aux Juifs' lancés lors des manifestations des pros palestiniens en France, de plus, elle vient de donner un blanc seing au criminel Abbas pour refuser un Etat Nation au peuple d'Israël.

La France, radicalement quatarisée, vient donc de déclarer nul et non avenu l'existence d'Israël avec Jérusalem comme capitale historique du peuple Juif. La France vient de déclarer recevable les demande d'Abbas et du hamas qui exigent une État palestinien, mais aux lieux et place d'Israël, comme après la libération des camps. La France montre l'exemple en matière de communication en effet, le politiquement correct s'est métamorphisé en islamiquement correct.

Fabius n'a qu'une vision très limitée de la situation, vision limitée à son lorgnon de dhimmi qui n'observe que l'avancée de l'islamisme en France avec lequel il faut composer. En effet, le maître mot de Fabius est ' concession ', qu'a t-il obtenu comme concession de la part du criminel et négationniste Abbas et des terroristes du Hamas ? puisque apparemment il y aurait des discussions secrètes, mais rassurez-vous indirectes !. Le hamas lui aurait peut-être assuré qu'il n'attendait plus la destruction d'Israël et qu'il allait jeter sa charte au orties !

Tous les pays arabes de la région lui auraient confié, aussi, qu'Israël est légitimement installé sur sa terre, jouissant de sa capitale éternelle Jérusalem avec évidemment le droit inaliénable de prier sur le premier lieu saint d'Israël à savoir le mont du Temple.

Il est permis de rêver.







Après Gaza et maintenant......

Adato Sasson

 

La vie en Israël, a retrouvé son cours habituel, reste le traumatisme causé par 5O jours de durs combats qui ont rendu la vie infernale aux israéliens, surtout, du Sud.

Maintenant, reste les multiples questions, à quand la nouvelle confrontation ? Les nations intoxiquées par l'Islam (dit modéré ) vont-elles encore exiger d'Israël des concessions inacceptables ? qui va garantir la sécurité d'Israël ? sachant que les forces, potiches, de l'ONU incapables de mener à bien ses missions se sauvent à la moindre alerte. « heureusement, pour eux, Israël est là pour les accueillir ».

Comme à l'habitude l'espoir viendra de la communauté internationale qui a évidemment la solution, car c'est elle qui est le porte drapeau de la lutte contre le terrorisme (sic).

La catastrophique politique étrangère d'Obama, adepte de la «Taqiyah»- la tromperie utile pour faire avancer l'islam, met Israël en danger, son souci de se rapprocher de l'Iran à un prix et Obama pense le faire supporter à Israël en lui imposant ses solutions. Il a aussi mis en danger l'Egypte de Sissi en lui refusant de le fournir en arme et donc Sissi se tourne vers la Russie et Poutine se fait un plaisir de le fournir. L'embrouillamini devient une spécialité onusienne.

D'ailleurs, il y a des pionniers en la matière, l'Angleterre, la France qui oubliant que ce sont elles qui ont semé les graines de la discorde et de la guerre en fabriquant de fausses nations grâce à un découpage permettant un partage de richesses et d'influence.

Aujourd'hui, les deux compères récidivent, le pétrole, les pétrodollars, les juteux marchés de vente d'armes aidant, faisant fi de toutes morales, s'accordent le droit de dicter à nouveaux leurs lois à des Etats indépendants.

C'est l'Angleterre, oubliant ses camps d'internements à Chypre et sa politique délétère, qui vient de reconnaître un Etat palestinien, qui n'a jamais existé, créant ainsi de nouvelles frictions entre Nation c'est aussi le cas de la Suède qui reconnait un état palestinien « pour faire avancer la paix » surtout pour ne pas déplaire aux 4% de musulmans vivant en Suède.

C'est la France spécialiste de l’embargo, adorateur de l'islam, qui organise à Paris, pour le début 2015, une conférence réunissant l'OLP du criminel, Abbas et les terroristes du hamas, pourtant épinglés comme mouvement terroriste par la communauté internationale en 2003.

Hé bien sûr Fabius, pour se donner bonne conscience, précise que c'est pour la bonne cause, la paix au moyen Orient, ajoutant « La reconnaissance de la Palestine doit être utile » sans aucun parti-pris, il menace «la France prendrait ses responsabilités en cas d'échec des négociations avec Israël». Irresponsable, il tente de plus de convaincre la communauté internationale de faire de même. Fabius, myope et sourd, déclare,péremptoire,"l'Etat Islamique n'a rien à voir avec l'islam, qui est une religion de paix".NO comment

Alors qu'une coalition de pays s'est donné pour tache de lutter contre le terrorisme, la France parlemente avec le hamas issue des frères musulmans. Non content de bafouer toutes les valeurs morales, Fabius va présider une conférence de donateurs pour reconstruire Gaza où il pense récolter cinq milliard de dollars, dont onze millions d'euros qu'il va faire cadeau, sur le dos du contribuable français pour que le hamas puisse se repositionner afin d'attaquer à nouveau Israël conformément à sa charte. Hamas qui a déjà récupéré 40% de son arsenal. Hollande et Fabius prennent les français pour des ânes car ces onze millions d'euros ne comprennent pas un fonds servant «  à mutualiser les moyens de collectivités territoriales qui souhaitent se mobiliser pour aider les «  populations civiles » gazaouis

Les services de sécurité sont tous d'accord, le hamas va récolter des milliards pour reconstruire Gaza ou plutôt vont renforcer la corruption et le terrorisme, déjà le hamas a repris la réparation des tunnels détruits par Tsahal. Les hommes du chantier, ont été décrits telles « des abeilles dans une ruche » ils ont affirmé qu’ils étaient motivés par la conviction que « chaque centimètre qu’ils creusaient aidait à verser le sang d’un soldat israélien ou à en kidnapper un. ». Alors qu'il serait plus judicieu de reconstruire les habitations, les hôpitaux, les services publics, mais non, le hamas reste cette organisation criminelle islamiste qui enrôle des jeunes de quinze ans dans des bataillons de mineurs. Avec cette aide massive, il pourra reconstruire de nouveaux tunnels pour tenter demettre en péril l'Etat hébreux.

 

Yuval Steinitz, ministre du Renseignement israélien a raison tant que le hamas n'est pas désarmé, et n 'est pas d'accord pour l'être, le cessez le feux n'est qu'un moyen pour se réarmer et donc pas de solution au conflit à long terme.

Les chevaliers du lèche babouches.

S Adato

 

La nature ayant horreur du vide, il manquait dans le paysage politique  français la «  Confrérie des lèches babouches » aujourd'hui le vide est comblé.

Entre temps, la célébration du 14 juillet ayant été sûrement beaucoup trop arrosée, un de nos lauréats s'est laissé à dire dans   son  interview télévisé, le 14 juillet 2014, au palais de l'Elysée, à Paris, qu'Israël avait absolument le droit de se défendre et de préciser :

«J'exprimais la solidarité de la France fâce aux tirs de roquettes en provenance de Gaza"."Il appartient au gouvernement israélien de prendre toutes les mesures pour protéger sa population face aux menaces» et son acolyte du quai d'Orsay d'ajouter :« Il n’était pas acceptable qu’un pays (Israël) soit menacé par des roquettes, en revanche il faut que la riposte soit proportionnée,.

Visiblement le lendemain, le réveil fut douloureux mais salvateur et à la mode du locataire de la Boisserie à Colombey-les-deux-Mosquées, Hollande fit quelques retouches à son discours.

Car mécontents, les babouches et leurs suppôts entrèrent en action et les chevaliers exécutèrent un superbe balancé et terminèrent par un croisé arrière d'une telle facture que babouche,vert de gris et rouge foncé purent enfin crier, en toute sécurité « mort aux Juifs » dans les rues de Paris.

C'est l'iMonde qui écrivait « La position française reste fondée sur l'équilibre »sauf que l'iMonde ne précise pas de quel équilibre il s'agit, d'approvisionnement en pétrole? de paix civile avec la population musulmane en France ? de gros sous avec le Quatar qui achète peu à peu la France ?

Le Président et le quai d'Orsay ont le même langage « "Tout doit être fait pour mettre un terme immédiat à la souffrance des populations civiles à Gaza."Ils appèlent Israël à la retenue car ce qui se passe est un massacre et un carnage."Tout doit être fait pour mettre un terme immédiat à la souffrance des populationsciviles à Gaza." Ce qui permet au ministre étranger à toute logique de déclarer » Rien ne saurait justifier la poursuite des attaques et des massacres qui font beaucoup de victimes et ne font qu’exacerber les tensions et les haines entre populations »

Est-ce les 1000 morts, tués par la France, au Mali au cours de l'opération « Serval » qu'Hamed Fabius fait allusion ?

Le réveil, comme nous l'avons déjà écrit, a du être très brutal pour que nos chevaliers de la lèche babouche ne se souviennent plus que c'est Israël qui a été attaqué, ils oublient que c'est le hamas qui utilise les hôpitaux, les écoles, les mosquées, les hôtels ainsi que les locaux de l'ONU, mais l'ONU ne le savait pas !

L'ONU ne savait pas aussi que ce sont ses ambulances qui ont transporté des terroristes du hamas.

Les preux chevaliers ont subitement effacé de leurs mémoires que c'est le hamas qui s'est servi de ses civils comme bouclier humain.

les médias en Europe ont oublié que le Hamas, tire des roquettes sur des civils partout en Israël, sont les mêmes personnes qui, il y a une dizaine d'années au cours de la deuxième Intifada, a assassiné des centaines de civils israéliens les faisant sauter dans les restaurants, bars et boîtes de nuit? Les médias connaissent les faits, mais dans de trop nombreux cas ne n'écrivent pas la vérité. Ils trahissent sciemment leur devoir de dire au monde ce qui se passe réellement dans la bande de Gaza.

Il est aussi, un scandale que des officiels et des médias propagent de fausses informations sur le nombre de victime à Gaza.Des médias étrangers l’avouent, les chiffres des « victimes civiles» sont faux :deux grands organes de presse, la BBC et le New York Times, mettent sérieusement en doute les données publiées par l’organisation terroriste qui cherche à faire condamner Israël, et auraient tendance à accorder du crédit à la version israélienne.« la majorité des tués ne serait pas des ‘victimes innocentes’» puisque ce sont des hommes de 20 ans à 29 ans et ils sont trois fois plus importants que celui des femmes, sachant d'autre-part que le hamas exécute tous individus, qui ne dit pas que les morts sont des civils. Il va de soi que la mort d'un seul civil est dramatique, mais qui est le responsable ?

 

Est-ce que nos deux champions et les médias français peuvent expliquer :

a) Pourquoi des journalistes entre-autres, allemands ont retiré leurs vidéos de Youtube ?

b) Quels furent les termes des menace de mort qu'ils ont reçu du hamas suite à la publication de ces vidéos ?

« La violence et le meurtre sont la raison d'être du Hamas. Malheureusement, malgré les simples faits, beaucoup dans les médias et la communauté internationale ne sont pas à l'écoute. L'affirmation selon laquelle Israël est toujours «coupable» n'est que le dernier écho de l'ancien cri que «les Juifs» sont coupables. C'est vraiment une heure misérable, les médias européens, qui attaquent, souvent violemment, pas le terroriste Hamas islamique, mais sa victime pour - Israël, une démocratie amie qui se bat pour sa survie dans une région qui devient de plus en plus chaotique par jour .

On peut comprendre ces instincts pervers des médias dans le monde arabe, peut-être, mais on s'attend à mieux de la part des médias européens, vers une démocratie amie qui se bat contre la folie djihadiste à sa porte.

La plupart des médias internationaux ont décidé pour vous à l'avance qu'Israël est le méchant dans l'histoire. Cette approche partiale n'est pas une belle page dans l'histoire des médias du monde, et peut-être dans l'histoire entre les nations européennes et le peuple juif. »*

Yossi Lévy ne peut et ne pourra être entendu car malgré tout cela Israël a tort, Israël aura toujours tort, ce sont des Juifs ! et ils osent se défendre quelle impudence.

Le Vel'd'hiv, superbe démonstration des agapes populaires, n'eut pas le succès prévu, résultat, aujourd'hui, les juifs ne baissent pas la tête.

Ha ! nous comprenons la détresse qui vous étreint ; politiciens et médias où sont les belles pages d'antan où sont les Darquier de Pellepoix les Drumonts les Maurras, Drieu La Rochelle, Rebatet et autre Celine, où sont les belles pages du 'Je suis partout ', du 'Matin », de la 'La libre parole ', de Gringoire et tant d'autres mais rassurez-vous braves gens il reste ' Le 'Pélerin' ' La croix ' l'Humanité qui continuent à vomir le contenu de leurs putrides crachoirs.

La communauté Juive de France et l'agence juive doivent beaucoup à nos héros à nos médias car ils nous démontrent que la communauté Juive n'a plus rien à attendre de la France et qu'il n'y a qu'un seul pays où l'on pourra se considérer en sécurité.

 

 

 

*Yossi Levy est l'ambassadeur d'Israël à la Serbie-et-Monténégro

 

 

ISRAËL – GAZA, MAIS QUI A MIS LE FEU ?

 

Sasson Adato

 

Il est évident que le hamas, organisation terroriste est seul, le responsable des affrontements dramatiques de ces derniers jours.

Mais revenons un peu en arrière afin de comprendre comment en est-on arrivé là.

Cela fait plusieurs décennies que les pays de l'union européenne

s'emploient à délégitimer l'Etat d'Israël au nom d'un pseudo humanisme, qui est en fait un état de dhimmitude de ces pays qui espèrent ainsi ne pas être touché par des attentats ou par un manque de pétrole, sans compter avec la manne déversée par les pays du golfe qui, peu à peu, s'approprient le patrimoine français.

 

Cela a commencé par le fait que le quai d'Orsay ne voulait pas que la France vote en faveur de la création d'un Etat Juif, ce sera Léon Blum qui fera basculer le vote de la France.

 

Puis avec Vincent Auriol, la France et Israël connaitront une relation plus qu'amicale, une véritable idylle puisqu'il signera un important contrat d'armement.

 

C'est avec De Gaulle que le divorce se prononcera et que le vocabulaire pour désigner Israël changera. Dans sa conférence de presse il déclarera « Voyons pourquoi un Foyer sioniste en Palestine sur des terres plus ou moins justifiable. Israël un peuple d'élite sûr de lui-même et dominateur. Qui un jour diront «  l'an prochain à Jérusalem ». Ils ont grossi les terribles souffrances qu'ils ont subi pendant la dernière guerre, ensuite pas d'aval à l'installation de quartier de Jérusalem dont ils s'étaient accaparé » C'est lui qui avait mis sous embargo les fameuses vedettes qu'Israël avait commandé et payé.

Puis il y eu l'innommable Pompidou qui repris à son compte l'abjecte politique gaullienne . Il commençât, en 1971, par gracier sous la pression des archevêques et cardinals par gracier un criminel de guerre condamné pour crime contre l'humanité, en tant que chef de la milice lyonnaise, ensuite il élimina tous les fonctionnaires amis d'Israël son ministre des affaires étrangères, Couve de Murville, nomma ensuite des fonctionnaires à particules amis des arabes.

Quant'à Giscard d'Estaing, son seul souci 'faire plaisir aux producteurs de pétrole, alors israël !

 

Quant-à Mitterrand l'ami d'Israël il sauva à trois reprises Arafat en le protégeant, et il le reçut a l'Elysé avec tous les honneurs dûs à un chef d'Etat.

 

Nous avons eu Barre qui regrettait que lors de l'attentat de la rue Copernic où il y avait eu trois morts, avait déclaré son indignation sur cet attentat qui voulait frappé les Juifs et qui ont frapper des français innocents. » Je n'ai pas été impressionné par le lobby Juif qui a rapporté la chose, avait-il ajouté.

 

Quant à Chirac, Sarkozy, nos amis, ils n'ont cessé de mettre israël en difficulté, en effet leurs déclarations, allant crescendo, en faveur des pseudos palestiniens, sans prendre en compte la situation sécuritaire en Israël.

 

Au USA Hussein Obama, se tourna ostensiblement vers ses frères les musulmans et les subventions aux terroristes ont atteint des sommes considérables dépassant les 350 millions de dollars. La France participa considérablement, avec l'argent du contribuable, à hauteur de plus de 200 millions d'euros.

L'Union Européenne quant-à-elle, elle a versé 280 millions d'euros, tout ceci sans compter sur les aides indirectes aux organisations criminelles.

 

La politique désastreuse de la France de l'UE et de l'Amérique a fait que dès l'annonce d'une alliance, qui n'est pas contre nature, entre Abbas et le hamas, se sont empressé de reconnaître ce couple maudit, sans poser de question. Pourtant le hamas est toujours dans la liste noire des organisations terroristes, donc à combattre.

Nous avons vu le ministre des affaires étrangères français écrire son fameux réquisitoire contre Israël et demander à FATIMA Aschton de faire prendre la décision au niveau européen de boycotter des produits, firmes et banques Israéliennes.

 

La guerre haineuse que livre l'ONU à Israël est méprisable. Il y a fort longtemps que l'ONU ne représente plus des nations soucieuses de parvenir à une paix universelle, mais un ramassis de voyous à la solde de l'islam.

L'ONU est coupable de prendre à la lettre les données fournies par le hamas sans aucune vérification, alors que nous savons par expérience que le hamas exagère les faits. D'autre part, nous avons entendu la marionnette, Ban Kimoun déplorer l'entrée des israéliens à gaza mais nous ne l'avons pas entendu commenter la découverte d'un important stock de missiles à l'intérieur d'une école gérée par l'ONU. Ben kimoun a décrit la mort des quatre enfants à gaza comme « épouvantable » mais il n'a pas eu le temps de s' appesantir sur le rapt et le meurtre odieux des trois enfants israéliens. Ban-kimoun a beau jeu de jouer les bons samaritains sauf que ce sont ses ambulances, comme nous l'avons vues, qui transportent les terroristes à travers gaza. par contre l'ignominie a atteint son paroxysme lorsque l'ONU a donné les missiles trouvés dans son école au hamas, «  les 20 missiles ont été transmis à qui de droit, au hamas », a affirme l’onu.

l'ONU pourvoyeur d'armes au profit du hamas !

C'est les médias français qui sont responsables des manifestations des agressions contre la communauté juive à force de désinformations.

C'est les médias français qui reprennent à leur compte des photos macabres transmises par le hamas qui en réalité ont été prises en Syrie en Irak ou qui proviennent de films d'horreur.

Les médias français ne se sont pas précipité pour déplorer les cent cinquante milles morts de Syrie, les cinq cent milles morts en Irak mais il est vrai les israéliens n'étaient pas concernés.

A-t-on vu la France l'OTAN, au Kosovo, avertir par tracts, par SMS, par appel téléphonique les kosovars non l'OTAN à tuer plus de cinq cent civils, qu'a fait la France à plus de six mille kilomètres au Mali, nous n'avons pas observé de ballet diplomatique, des écrits haineux, des émissions. Quant à la politique menée par Fabius c'est toujours la même un comportement servile à la limite d'une vulgaire valetaille.

 

C'est toute cette vilenie qui pousse les terroristes arabes 'palestiniens' a intensifié leurs crimes assurés des bonnes grâces des pays dit civilisés.

C'est donc tous ces politiciens, de malheur, qui sont responsables des meurtres commis par ces fanatiques, des drames vécus par les Israéliens, des morts aussi bien arabes qu'israéliens, de la mort des 28 soldats israélliens tué en opération à Gaza.

Est-ce que la France accepterait de recevoir chaque jour une pluie de missiles, un pays qui accepterait cette mise en danger de sa population n'existe pas.

Afin de calmer la situation, c'est Fabius qui déclare « La France marque sa très vive préoccupation quant à la décision israélienne de lancer une intervention terrestre à Gaza. Elle appelle Israël à exercer la plus grande retenue. Il est essentiel de protéger les populations civiles et d’éviter de nouvelles victimes.»

Qui protége sa population civile ? Grace à son armement c'est Israël qui protège sa population civile alors que les dégénérés palestiniens protègent leurs armes avec sa population civile. Ce sont les barbares du hamas qui envoient des enfants soldats, en uniforme israélien, se faire tuer avant que les terroristes n'entrent en lice.

C'est cette presse et les politiciens dhimmis qui seront responsables

des affrontements qui pourraient survenir lors de manifestations arabes, la communauté Juive n'est pas prête à subir une nouvelle nuit de cristal, la communauté juive française, organisée, face à une agression saura, prendre ses responsabilités.

Le premier ministre Manuel Vals exhortait les Juifs à ne pas quitter la France, mais la justice française ne semble pas prendre les évènements au sérieux, il semble que Madame Taubira n'est pas le temps de s'occuper de la judéophobie qui va croissant ce qui explique que prés d'un millier de Juifs quitte la France chaque mois pour assurer la pérennité de leurs famille.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L'ignoble, le sicaire et la communauté internationale

S Adato

 

Plus de quinze jours après l'enlèvement de trois adolescents arrachés à leurs familles et à leurs pays, voilà que l'infâme commet à nouveau un écrit dégoulinant de contre-vérités et de désinformations. Propagandiste à la solde des terroristes de Ramallah de Gaza et des gauchistes de tout poil J. Call est à la pointe de l'abjection.

En effet, nonobstant la douleur des familles, J. Call écrit sous la plume de L.Defner « Israël a contribué à provoquer l'enlèvement » « Le combat continue et les actions de BDS ne doivent pas s'interrompre. Il faut faire cesser l'occupation »

Intoxiqué par la désinformation et la mauvaise foi l'Union Européenne va plaindre les pauvres terroristes qui sont obligés de kidnapper des enfants, pour faire pression sur Israël afin qu'il libère des criminels condamnés, plusieurs fois, à perpétuité. Déjà Djen Psaki, porte parole du Département d' Etat lance un appel à Israël afin de faire preuve de retenue envers les palestiniens pendant les recherches.

Déchéance morale, Obama est égal à lui-même.

On peut déjà, dans la presse française, lire des articles d'Armin Arefi par exemple qui ignore totalement l'enlèvement des trois garçons qui dit-il « on fait toute une histoire d'une disparition des trois étudiants qui se sont volatilisés à un arrêt pour auto-stoppeurs » mais par contre fustige les israéliens de prendre des mesures qu'il présente comme des « punitions collectives ». Dans son torchon sont condensés tous les poncifs de la haine d'Israël. Il oublie le rustre d'écrire que toute l'opération a été déclenchée suite au rapt.

Les recherches pourtant doivent continuer sans relâche et avec tous les moyens mis à la disposition de Tsahal, sans tenir compte des âmes bien pensantes; car chez les terroristes, on ne connait pas ce que humanité veut dire et donc leur technique est simple et habituelle, ces criminels de Ramallah et de Gaza, commencent par endoctriner leurs propres enfants et profitant des recherches menées par l'armée israélienne les envoient provoquer des troubles pour les empêcher de mener à bien leurs opérations afin de retrouver les garçons. Evidemment cela produit des heurts qui emmènent immanquablement à des confrontations dont personne ne peut dire comment cela finira. Pour l'instant ce sont eux les victimes, disent-ils, car ils subissent des fouilles en règle, qui ont d'ailleurs permi de trouver des dizaines de tunnels qui n'étaient pas connus de l'armée israélienne qui ignorait qu'il y en avait qui partaient à partir de Hébron. Le départ de ces tunnels était caché sous des meubles et autres appareils ménagers, évidemment les occupants de ces habitations ne savaient pas ! des caches d'armes, une fabrique de missiles, des documents et des sommes importantes pour financer des attentas.

Le hamas n'est pas responsable a assuré le menteur Hanyé mais

« bénissez ceux qui l'on fait » a t'il demandé. Ces braves criminels se sont ensuite empressés d'organiser des distributions géantes de bonbons et de gâteaux sur la voie publique, festivités qui se sont terminées par un immense feux d'artifice accompagné par de la musique qui était audible dans toute la Judée-Samarie.

La duplicité d'Abbas allias abou Mazen, le terroriste n'est plus à démontré puisque l'on peut lire sur la page officielle du fatah sur Facebook et en arabe : un avis à tous les habitants de la Judée-Samarie de détruire tous les documents, photos, vidéos afin que les israéliens ne soient pas aidés dans leur recherche alors qu'en anglais le discours est tout autre : regrettable que Fabius n'ait pris la peine de se faire traduire l'appel, lui qui vient de faire parvenir aux industriels français une note leur précisant : que faire des affaires avec des entreprises israéliennes ayant un intérêt en judée-Samarie était passible de poursuites judiciaire *.

De ce fait l'on commence à lire ici et là que les fouilles sont disproportionnées que la vie en Judée-Samarie devient difficile.

En France, où règne la politique des « trois petits singes », seul le mondial de foot fait recette, trois garçons enlevés n'est pas un sujet d'autant plus qu'il paraît que ces trois étudiants ne sont que des colons et les criminels terroristes de braves activistes!

L'ignominie du gouvernement français à l'égard de l'enlèvement de nos trois garçons n'a plus de limite ; en effet, c'est avec stupeur que l'on a entendu Stéphane Dujarric porte-parole français à l'ONU émettre des doutes sur l'enlèvement des enfants précisant :Nous ne sommes pas sûrs qu’il s’agisse d’un enlèvementles enfants dont deux sont mineurs, pourraient avoir disparu sans qu’il s’agisse d’un enlèvement.

Quant à Fatima Aschton, celle qui a reçu le chef du hamas, pourtant déclaré comme mouvement terroriste, elle n'a mis que seulement cinq jours pour regretter l'enlèvement !

L'Europe des lumières est celle des trois petits singes, aveugle et sourde elle n'a même plus de bougie.

Ou sont ces médiacrottes, électroniquesécrits, radiophoniques ou télévisés.toujours prompts à stigmatiser Israël pour des pseudos martyrs palestiniens qui se font tuer en commettant des attentats ?

Où sont ces médiacrottes toujours prompts à condamner Israël qui construit des habitations sur ses propres terres et qui oublient, ils n'ont peut-être pas le temps, de dénoncer un acte d'enlèvement qui est un crime de guerre et qui se transforme en crime contre l'humanité lorsqu'il s'agit d'enfants.

Où sont ces politiciens, et Présidents qui ont appelé à prendre des sanctions contre les criminels de Ramallah et de Gaza ?

Ou sont ces associations de pseudo droit de l'homme, associations humanitaires, à la pointe du combat pour des tags commis par des adolescents et qui restent muettes sur un fait gravissime ?

La démonstration n'est plus à faire, les dhimmis d'Eurabia ne prendront pas le risque de condamner un adorateur de l'Islam, il est donc urgent qu'Israël ne tienne plus compte de ces pleutres et prenne toutes les dispositions en sa possession pour assurer la sérénité de sa population.

Israël n'est pas un va-t-en-guerre, ce n'est pas dans sa philosophie, mais il est assez fort pour faire voir ses muscles malgré le lâche abandon des Etats Unies.

 

* http://www.diplomatie.gouv.fr/fr/dossiers-pays/israel-territoires-palestiniens/la-france-et-israel/evenements-18934/article/israel-territoires-palestiniens-q-113832

Hypocrisie non... diplomatie vaticane !

S Adato

Le voyage n'a pas encore débuté, la suite papale ne s'est pas ébranlée que déjà gronde à l'horizon la polémique anti israélienne.

Il faut reconnaître que le Vatican a fait ce qu'il fallait pour cela Exploitant le fait qu'Israël souhaite de bonnes relations et rechignera à interdire l'accès de son territoire à un sinistre individu, c'est du patriarche catholique maronite Béchara Raï que le pape se fera accompagné.

Violemment anti-juif Béchara Raï, qui pour promouvoir la paix déclare : « Le seul,l'unique problème du moyen orient c'est Israël. Les chrétiens doivent défendre l'Islam. Il faut un Etat palestinien et le retour des réfugiés en Palestine «Israël»les chrétiens du monde arabe se doivent de présenter au monde occidental la vérité à propos de l’islam, car les musulmans et les chrétiens d’Orient se connaissent et ont construit leur identité ensemble »

En bon chrétien, il il prêche pour la paix au Moyen Orient et explique : «Le Liban et le monde arabe sont porteurs d’un message culturel et d’un patrimoine que l’on essaie de disperser. Ce qui se passe aujourd’hui dans le monde arabe le conduit à sa propre perte, à sa destruction et à la création de nouveaux conflits.L’affaire principale dans notre région reste le conflit israélo-palestinien et le conflit israélo-arabe, chose que les peuples arabes ne doivent pas oublier ense laissant allervers de nouveaux conflits entre eux. » Ne voulant pas que le monde islamo-chrétien se méprenne sur sa personne il s'empresse de déclarer :«Je ne me rends pas en Israël, mais en Terre sainte.Il ne s’agit en rien d’une visite politique mais religieuse» Afin d'éclaircir le débat l'évêque maronite Samir Mazloum et le directeur du centre catholique d'information Abou Kasm ont rappeléque le patriarche, qui utilisera pour ce voyage un passeport diplomatique émis par le Vatican,ne rencontrera aucun responsable israélienau cours de sa visite, Ce sera une occasion de communiquer avec les fils de sa communauté enPalestine occupée. Par contre, il rencontrera le « président de l’Autorité palestinienne » Mahmoud Abbas, alias abou Mazen le criminel.

Vatican II est oublié et les vieux démons qui n'étaient qu'assoupis ont repris leur diatribes et leurs manigances anti-juives. Ces démons ont avec le temps évolué, il ne sont plus ouvertement antisémites, mais anti-sionistes. Ainsi avec le jésuitisme qui caractérise le Vatican, l'on parle de messe sur les lieux de la tombe du roi David en oubliant de dire qu'en réalité on tente de forcer l'Etat d'Israël à céder le tombeau du roi David au Vatican. Quel est le type d'argument pour oser réclamer avec force ce territoire, nous finirons bien par en être informé. Quoi qu'il en soit de la politique pro musulmane il est notoire que le Vatican souhaite désosser, Israël, avec son comparse l'islam, le christianisme n'a pas renoncé àêtrele nouvel Israël, « Verus Israël » en latin.

L'affaire fait pourtant grand bruit dans les salles de presse. Le journal Makor Rischon rapporte qu' Andrea Tornielli de la Stampa écrit que « les discussions sont pratiquement terminées. L'accord contiendrait deux éléments. Le premier est qu'Israël doit renoncer à la perception de l'impôt foncier et autres taxes pour tous les lieux saints, lieux de culte des cimetières. Le deuxième est le transfert de la salle de Cène* " au-dessus du tombeau de David à la Custodie franciscaine de Terre Sainte ( Custodia Terræ Sanctæ )

Rabbi Yaakov Sevilia, oeuvrant pour la conservation et la protection du tombeau du roi David, a déclaré à Arutz Sheva qu' il y a aussi un accord entre chrétiens et musulmans , selon lequel les musulmans garderont le contrôle sur le Mont du Temple alors que le mont Sion deviendra propriété chrétienne. Il a cité le journaliste Gulio Meotti, qui contribue régulièrement à Arutz Sheva. Il semblerait qu'il y ait eu auparavant des discussions dans ce sens, Il est donc une constante, celle de tenter de déjudaïser Jérusalem la collusion arabo-chrétienne est évidente, à long terme c'est Israël qu'il faut déjudaïser. Déjà il y a eu l'erreur historique de Moché Dayan qui a donné la gestion du mont du temple au Waqf jordanien et aujourd'hui c'est le Vatican qui tente de s'approprier le mont Sion. Cependant le premier ministre Netanyahou et les responsables religieux comme le grand rabbin séfarade Yitzhak Yossef et le rabbin du Kotel Shmouel Rabinovitch ont rejeté toute cession en disant : « il est hors de question » ce qui laisserait supposer qu'il y ait eu effectivement ' pourparler ' L'affaire reste tout-de-même sous surveillance par la classe politique en Israël et par l'ensemble de la communauté Juive.

Il est à prévoir que le seul bénéficiaire de ce voyage sera Abbas quiy gagnera une prééminence internationale etn'hésitera pas à se présenter aux yeux du monde comme l'homme de la paix qui reçoit le Pape. Il avait d'ailleurs lors d'une visite au Vatican souligné «l'importance de cette visite dont nous espérons qu'elle apportera des bienfaits et la paix à notre peuple palestinien souffrant de l'occupation israélienne ».

Évidemment, ému etattentif aux plus marginalisés,par les pays arabes eux-mêmes, il rencontrera deux fois en trois jours des réfugiés: syriens en Jordanie, et palestiniens, à côté de Bethléem. A n'en point douter ilexprimera l'espoir d'une paix juste et durable avec l’état de Palestine.

Reste une question très importante (sic) puisqu'il sera dans la région, confirmera-t-il que la religion de Jésus était l'Islam selon les amis d'Abbas ?

*La céne serait le dernier repas de Jésus où il annonça que le pain était son corps et le vin son sang …...Ceci est liturgique et bien sûr non historique.

 

Quand deux criminels s'associent...

Adato.S

 

Pour faire avancer l'heure de la nouvelle et future catastrophe moyen orientale, voilà que deux criminels de haut vol viennent de concrétiser la réconciliation des deux entités de tueurs sanguinaires. L'accord signé consiste à former un futur gouvernement d'union nationale.

Voilà donc de qui ce préparait entre ces deux voyous et qui explique la politique d'abou Mazen, le criminel de Maalot.

Malgré le fait qu'Israël ait libéré des assassins, ait stoppé à plusieurs reprises des constructions sur son propre territoire nous avons assisté à chaque rencontre à une surenchère démesurée à un refus systématique de la reconnaissance d'Israël comme Etat Juif, malgré qu'Israël était prêt à reconnaître un Etat palestinien bien qu'il n'y en a jamais eu dans l'histoire de la région.

Commentaire des journaux arabes « les deux frères ennemis, ont convenu d’enterrer la hache de guerre et de mettre leurs divergences politiques de côté afin de permettre au peuple palestinien de bâtir un front solide contre le gouvernement de Benjamin Netanyahou » l'on remarquera qu'il n'est pas question d'améliorer les conditions de vie de leur population, mais de bâtir un front contre Israël.

La question qui se pose maintenant : que vont faire nos politiciens abreuvés par la haine arabe ? alors que l'observateur le plus débutant avait compris la manoeuvre, nos pleutres ont continué à exiger d'Israël des concessions de plus en plus grotesques. Que va faire Saïd Fabius puisque la France n'a pas de relation officielle avec l'organisation terroriste Hamas?

Le quartet et Kerry sont les responsables de cet échec, car tout le monde sait ce que veut dire l'association OLP et Hamas, même l'Europe, avec Fatima Aschton aux affaires étrangères, se félicite de cet accord qui amènera dit-elle la paix. Pour mémoire il faut rappeler que le Hamas est classifier comme organisation terroriste par l'Union Européenne !

Pourtant le Hamas n'a jamais dévié d'un pouce son objectif détruire Israël quant à l'hypocrisie de Mazen faire de beaux discours publics en anglais et encourager le meurtre, le jiad en arabe, distribuer des sommes folles aux terroristes ayant du sang juif sur les mains. Il y a peu Jibril Rajoub,dénonçait les Juifs comme «Des Satans» et « Des fils de p...s sionistes » et avait également traité le Premier ministre Benjamin Netanyahou de «chien »

Quant à Tzipi Livni, qui dirige l’équipe de négociation des pourparlers de paix coté israélien, elle aussi semblait déconcertée par les derniers événements de mercredi. Elle qui pourtant semblait faire des bisous sur toutes les joues d'Erékat ( ces gens là ont plusieurs visages ) écrit sur son compte Facebook « Cet accord entre l’Autorité Palestinienne et le Hamas, est très problématique et nuit aux efforts de paix » « Cette réconciliation jette une ombre lourde sur la possibilité d’avancer dans les négociations »

Même Yair Lapid suppôt du «  processus de paix à n'importe quel prix » paraissait abasourdi « Le Hamas n’est pas un gouvernement, » a-t-il dit, « il s’agit d’une organisation terroriste djihadiste avec un objectif déclaré de tuer des civils, des femmes, des enfants et des personnes âgées juste  parce qu’ils sont juifs….Comment voulez-vous parvenir à un accord avec nous alors que vous venez de signer un accord avec les gens qui ont juré de nous tuer ? Comment voulez-vous établir un état à côté de nous ? Quel genre d’Etat voulez-vous établir ? ou peut-être que vous ne souhaitez pas un Etat » a-t-il ajouté.

Il faudra bien que le monde politique européen et américain s'exprime, Il est évident qu' Abbas alias Abou Mazen le criminel vient de torpiller les discussions de paix qu'il n'en a jamais voulu, il est vrai qu'il a derrière lui la ligue arabe qui le soutient.

Pendant une seconde, un éclair de lucidité à Washington, l ‘administration américaine a été claire : « Ce genre de mesures extrêmes aura des conséquences graves » a déclaré le porte-parole du département d’Etat Jen Psaki qui a expliqué : « La dissolution de l’Autorité palestinienne n’est pas dans l’intérêt des palestiniens, des efforts importants ont été réalisés ces dernières annéeS pour  bâtir des institutions palestiniennes, avec l’aide financière des États-Unis, Mr  Abbas doit savoir que sa proposition aura des répercussions sur nos relations et bien entendu sur notre soutien financier ». L’Autorité Palestinienne reçoit environ 400 millions de dollars annuel de l’aide américaine.

La dissolution de l'Autorité palestinienne signifierait la fin des accords d'Oslo et la responsabilité d'Israël sur les territoires 'dits' palestiniens.

 

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu avait bien compris le traquenard et a commenté : « L’Autorité palestinienne a menacé hier de son démantèlement et parle aujourd'hui d’unité avec le Hamas qui ne reconnait pas Israël, et s’oppose farouchement à toute négociation de paix et appelle à sa destruction. Ils doivent décider …veulent-ils négocier ou s’unir avec le Hamas? Et quand ils voudront faire la paix (avec Israël) qu’ils n’oublient pas de nous le faire savoir ».

Dés la fin de la fête de Pessah le Ministre de l’Economie Naftali Bennett, a critiqué cet accord, à première vue contre nature entre le Fatah et le Hamas. « Le Mimouna est une fête de rassemblement et de paix. Aujourd’hui, nous appelons, à nouveau, nos voisins à faire la paix, mais chaque médaille a deux côtés, nous ne nous laisserons pas menacer. Contre la confrérie du terrorisme entre le Fatah et le Hamas, nous avons notre propre fraternité, la nation d’Israël ».

Quant aux menaces de dissolution Bennet a commenté : « On ne négocie pas avec un pistolet sur la tempe».

De toutes façons Abbas a assuré qu'il ne reconnaîtrait jamais Israël comme Nation Juive.

 

Israël est-il hors la loi du droit international ?

S Adato                                                       3/3

 

Le droit international ne connait pas de guerre contre une organisation terroriste et donc il faut faire l'effort d'interpréter, quel est le statut de ce combattant?

Le problème est là, ce sont les politiciens, les médias qui ne souhaitent pas distinguer le cas de chaque victime et donc qui font monter la pression, créent les conditions de critique à l'égard d'Israël de malaise, d'antisémitisme et finalement cela emmènera les mérah et autres sicaires à tuer tout juif vulnérable.

Jusqu'en 1988, c'est l'OLP qui était l'interlocuteur. En 1988 la Palestine est ainsi désignée dans toutes les instances internationales, alors qu'aucune mémoire humaine ne connait ou n'a connu d'Etat Palestinien puisqu'il n' a jamais existé !.

Depuis le 29 novembre 2012 la Palestine a un statut d'observateur et cela avait donné à la Palestine un certain nombre de droit.

Ce statut de ' Non Etat observateur ' lui donne le droit d'assister à l'assemblée générale et au conseil de sécurité de l'ONU, sans toutefois avoir un droit de vote. Mais la Palestine a obtenu de plus en plus d'avantages jusqu'aux instances judiciaires internationales.

Ce statut sorti tout droit des élucubrations sarkozyenne n'existe pas dans la charte de l'ONU !

Pour entrer dans l'ONU au titre de membre permanent à part entière, il faut un vote du conseil de sécurité de l'ONU. Or, le conseil de sécurité a bloqué l'entrée, il ne reste donc que l'assemblée générale qui a donné par exemple le droit d'être membre de l'Unesco. Ramallah peut maintenant signer des traités, peut devenir membre de conventions internationales, par exemple le traité de Rome de 1998 qui établit la cour pénale internationale. Mais cette possibilité, cette arme est aussi à doubles tranchants ! Il n'y a pas de militaires, pas de matériel de guerre, pas de caserne à Ashdod, il y a des plages où les estivants reçoivent des missiles, il y a des écoles où les enfants traumatisés par les impacts de missiles vivent le plus clair de leurs temps dans des abris. Il y a des vieillards, des femmes totalement tétanisés quand la sirène hurle à la mort.

Alors politiciens et médias pervertis, cela n'est pas un crime de guerre ?

 

Israël est-il hors la loi du droit international ?

S Adato                                                                              2/3

 

Voyons, maintenant ce qui fait les beaux jours arabes, des politiciens, et des médias,

les crimes contre l'humanité en Ouganda NON,

en République démocratique du Congo NON,

en République centrafricaine NON,

au Mali NON,au Kosovo NON,

au Rwanda NON,

en Syrie avec 150.000 morts NON, en Irak NON.

Mais par contre Israël est le point central des occupations onusiennes.

Parle-t- on des droits de l'homme en Chine, en Russie en Ouzbékistan, en Corée du Nord en Afrique, en Iran où l'on a donné un blanc seing pour la construction de la bombe, en Arabie Saoudite, dans les Maldives pas plus.

Qu'est-ce qui occupe l'ONU en mal de quelques dossiers sérieux à traiter. Israël bien sûr et en autre sa barrière de sécurité! construite en 2004, dossier qui a été porté devant la cour internationale de la Haye

La construction commence en 2002 à Jénine afin de stopper les kamikazes palestiniens, en effet près d'un millier d'israéliens sont morts victimes de la barbarie palestinienne. Cette barrière est donc un ouvrage vital pour la sécurité des civils israéliens qui sont directement visés. Il est important de signaler que cette barrière, indispensable, pourrait disparaître si les criminels palestiniens de Ramallah se décidaient de mettre fin au terrorisme.

Israël étant un Etat de droit, a aménagé des points de passage pour les fermiers, les véhicules, et les piétons.

Nourri par l'infâme, les onusiens pensent que ce mur est un obstacle à la paix, peut leur importe la survie des civils israéliens.

De plus ces onusiens sourds et aveugles ne voient pas les quarante murs existants dans le monde, et pas toujours pour des problèmes de sécurité. Pourtant cette barrière de sécurité ne peut être contestée sur le plan international. Tout un chacun sait que cette barrière peut être déplacée et ne représente pas une frontière définitive et a d'ailleurs été modifiée à plusieurs reprises.

 

Puisqu'Israël est constamment l'objet de critiques fondées sur les contrevérités, que tout le monde connaît, revoyons quel est le droit international et quelles sont ses instances.

La Cour pénale internationale est chargée de juger les personnes accusées de génocide, de crime contre l'humanité, de crime d'agression et de crime de guerre. Ce n'est pas la Cour internationale de justice qui est l’organe judiciaire principal de l’Organisation des Nations Unies (ONU). Elle a été instituée en juin 1945 par la Charte des Nations Unies et a entamé son activité en avril 1946. La mission de la Cour est de régler, conformément au droit international, les différents d’ordre juridique qui lui sont soumis par les Etats et de donner des avis consultatifs sur les questions juridiques que peuvent lui poser les organes et les institutions spécialisées de l’Organisation des Nations Unies autorisés à le faire; Les deux cours ont leurs sièges au Palais de la Paix, à La Haye

C'est ainsi, que le criminel de Ramallah menace de traduire en justice devant les instances pénales internationales Israël à travers les dirigeants et militaires israéliens, bien qu'Israël ne fasse pas partie et n'a pas signé le traité de Rome, pas plus que Ramallah.

Ce problème de droit est important, car il est attisé par les médias qui véhiculent de fausses informations et de plus manipulent les lecteurs pas très avertis, participant ainsi à une déstabilisation communautaire provoquant des manifestations et meurtres.

Quels étaient les reproches, d'abord Israël aurait commis des crimes de guerre.

Les médias aidés en cela par nos politiciens, affirment que la riposte était disproportionnée et qu'à partir du moment où un civil est atteint il y a crime de guerre. C'est faux !

 

Le droit international humanitaire qui s'applique au comportement des Etats en temps de guerre donne des obligations et essaie de créer un équilibre entre deux choses, faire en sorte qu'un Etat qui gagne une guerre reste dans le droit et ensuite veiller à protéger les civils en temps de guerre. Donc il ne fait pas que protéger les civils en temps de guerre, Il essaie de construire une structure juridique aux Etats qui permet de gagner une guerre.

A partir du moment où un civil est touché, le droit ne dit pas forcément, qu'il y a crime de guerre, il va même accepter des attaques contre des civils avec l'objectif de faire en sorte qu'un Etat gagne la guerre. Il est patent que l'armée d'Israël a une éthique et qu'elle n 'a jamais attaqué délibérément des civils qui n'étaient pas dans le champ de bataille, une de ses valeurs est : les soldats ont l’obligation de défendre la dignité humaine. Chaque être humain doit être respecté indépendamment de son origine, de sa religion, de sa nationalité, de son sexe, de son statut ou de sa position..

Mais si le droit tolère qu'il y ait des victimes civiles, cela veut dire qu'un civil qui est touché ne constitue pas obligatoirement un crime de guerre.

Si un civil participe à l'effort de guerre, il perd sa protection et il devient une cible légitime. C'est ce qu'il s'est passé à Gaza, les terroristes du hamas, les civils qui les ont aidés, par exemple les ambulances de la croix rouge qui ont transporté des combattants et des armes etc etc... Un autre cas est que si il y a une cible légitime par exemple une base militaire et qu'il y ait des civils autour de cette base et qu'ils sont touchés cela s 'appelle un dommage collatéral et est toléré par le droit humanitaire, ce qui n'empêche pas par la suite de vérifier si ce dommage collatéral est proportionné.

Ensuite il faut poser la question : qui étaient ces gens ? si effectivement c 'est un vrai dommage collatéral alors ce n'est pas un crime de guerre selon le droit humanitaire.

Israël est-il hors la loi du droit international ?

S Adato                                                                  3/3

Le droit international ne connait pas de guerre contre une organisation terroriste et donc il faut faire l'effort d'interpréter, quel est le statut de ce combattant? Le problème est là, ce sont les politiciens, les médias qui ne souhaitent pas distinguer le cas de chaque victime et donc qui font monter la pression, créent les conditions de critique à l'égard d'Israël de malaise, d'antisémitisme et finalement cela emmènera les mérah et autres sicaires à tuer tout juif vulnérable. Jusqu'en 1988, c'est l'OLP qui était l'interlocuteur. En 1988 la Palestine est ainsi désignée dans toutes les instances internationales, alors qu'aucune mémoire humaine ne connait ou n'a connu d'Etat Palestinien puisqu'il n' a jamais existé !. Depuis le 29 novembre 2012 la Palestine a un statut d'observateur et cela avait donné à la Palestine un certain nombre de droit. Ce statut de ' Non Etat observateur ' lui donne le droit d'assister à l'assemblée générale et au conseil de sécurité de l'ONU, sans toutefois avoir un droit de vote. Mais la Palestine a obtenu de plus en plus d'avantages jusqu'aux instances judiciaires internationales. Ce statut sorti tout droit des élucubrations sarkozyenne n'existe pas dans la charte de l'ONU ! Pour entrer dans l'ONU au titre de membre permanent à part entière, il faut un vote du conseil de sécurité de l'ONU. Or, le conseil de sécurité a bloqué l'entrée, il ne reste donc que l'assemblée générale qui a donné par exemple le droit d'être membre de l'Unesco. Ramallah peut maintenant signer des traités, peut devenir membre de conventions internationales, par exemple le traité de Rome de 1998 qui établit la cour pénale internationale. Mais cette possibilité, cette arme est aussi à doubles tranchants ! Il n'y a pas de militaires, pas de matériel de guerre, pas de caserne à Ashdod, il y a des plages où les estivants reçoivent des missiles, il y a des écoles où les enfants traumatisés par les impacts de missiles vivent le plus clair de leurs temps dans des abris. Il y a des vieillards, des femmes totalement tétanisés quand la sirène hurle à la mort. Alors politiciens et médias pervertis, cela n'est pas un crime de guerre ?

Abbas refuse le plan de Kerry;

C’est Israël qui sera blâmé !

S. Adato

 

Quelques jours après le diktat de Washington, ne voilà t-il pas que Bibi a des prétentions.

En effet, celui-ci à l'outrecuidance de demander à ce que l'on reconnaisse Israël comme un État Juif...

Nous aurions pu penser que cette exigence soit en effet une condition préalable, puisque Israël, à son tour, reconnaîtrait un État Palestinien.

Mais non, la réponse est venue balayant tout espoir sur son passage. M Abbas,  déclare « L’Autorité Palestinienne ne reconnaîtra jamais Israël comme un État juif. Une telle déclaration serait une menace directe pour les musulmans et les chrétiens, et empêcherait les Palestiniens, qui ont quitté leurs maisons et villages, il y a un certain nombre de décennies, de se voir accorder le droit d’y revenir ».

Faisons donc un rapide point sur l'engagement des discussions.

Israël demande tout-à-fait légitimement, à ce que l'on reconnaisse son caractère Juif, et ne pose aucun préalable. D'ailleurs, dans son discours du 14 juin 2009, à l’Université de Bar-Ilan, Netanyahu déclarait « l’ancrage de la paix est la reconnaissance de l’État d’Israël comme l’État national du peuple juif, la reconnaissance de notre lien historique avec notre patrie ».

Tandis que l'autorité palestinienne exige :

- Aucune reconnaissance d'un État Juif,

- Le gel total et définitif des constructions en Israël,

- La proclamation de Jérusalem et pas seulement Jérusalem Est, comme capitale d'un État palestinien, dernier discours d'Abou Mazen.

- le retour sans condition aux frontiéres de 1967.

- Le droit au retour, non des cinq cent milles personnes qui ont quitté Israël en 1948, sur les conseils de ahmed Choukaïri, l'homme de Nasser, pour laisser le champ libre aux envahisseurs arabes, mais à quatre ou cinq millions de pseudos réfugiés.

- L'annexion de toute la vallée du Jourdain sans aucune présence israélienne.

-Il n’accepterait pas un seul juif en palestine, 

-Il n’est pas aussi question qu’Israël assure sa défense avec ses troupes à la frontière  palestinienne. 

Israël a une très solide expérience avec les soldats “tampons” de l’ONU, ceux-la mêmes qui ne voient pas les armes  circuler au Liban au profit du Hezbollah, ou qui transportent des terroristes dans leurs véhicules, 

Israël ne laissera jamais quelq’un d’autre assurer sa sécurité !

Moshé Yaalon avait raison lorsqu’il

déclara «La seule chose susceptible de nous sauver est que John Kerry remporte le prix Nobel (de la Paix) et nous laisse tranquilles»,

«Le plan américain de sécurité qui nous a été présenté ne vaut pas le papier sur lequel il est écrit. Il n'assure ni la sécurité ni la paix», avait-il tranché. «Pour le moment, nous sommes les seuls à avoir concédé quelque chose -la libération de prisonniers (palestiniens)- alors que les Palestiniens n'ont rien donné»,

Curieuse méthode pour débuter des discussions de paix, rien chez Abou Mazen ( nom de guerre du terroriste Abbas ) n'a changé aucune concession; de toutes façons l'Amérique et l'Europe France en tête seront là pour condamner Israël car évidemment c'est lui qui bloque les négociations. Pourtant, il est de notoriété publique, que c’est Abbas qui rejette le plan Kerry et qui décide de rompre les discussions. Cette tactique avait déjà failli réussir l’orsqu’il s’est tourné vers l’ONU pour se faire reconnaître comme nation palestiniéne.

Aujourd’hui Abbas va faire la cour à Poutine et signe des accords commerciaux avec la Russie. 

Le malheureux Kerry qui s’était donné tant de mal à faire accepter son “accord cadre” pour mieux sacrifier Israël sur l’autel de l’ignoble politique obamesque se trouve bien nari et évidemment, pour son prestige, menacera Israël de faire pression sur l’Europe afin qu’elle boycotte les institutions israéliennes.

La puissance du monde arabe est telle que pour Hussein Obama, Israël n'a que peu d'intérêt pour l'Amérique et je pense qu' intellectuellement, religieusement, Israël ne représente pour lui qu'un État dhimmie. Le Président Hussein a bien clamé :  “nous ne sommes pas et ne serons jamais en guerre contre l’islam” et a enfin dévoilé son adhésion à l'Islam « je me sens musulman” aurait il déclaré au ministre Égyptien des affaires étrangères.

Un autre problème d'Hussein Obama est: qu'il ne sait comment se rapprocher de l'Iran, qui semble posséder déjà de quoi fabriquer trois bombes atomiques, il a fait des concessions impensables au début de son mandat, et très vite, on s'est aperçu qu'il acceptait le fait accompli d'un Iran nucléaire, il s'agit  maintenant d'aborder un virage en douceur afin de tenter de faire ami-ami avec le guide sûpréme Ali Khaménéi.

Hussein Obama avait bien dit, mais nous n'avons pas prêté une oreille suffisamment attentive pour saisir ses véritables motivations « un progrès du processus de paix israélo-palestinien permettrait d’alléger bien d’autres tensions dans la région, ce que les Israéliens réfutent également. “Si j’insiste sur ce point, c’est en partie parce qu’il est dans l’intérêt des États-Unis de faire la paix, a déclaré Obama. L’absence de paix entre Palestiniens et Israéliens est un obstacle dans d’autres domaines comme la coopération et la sécurité dans toute la région mais aussi aux États-Unis. C’est pourquoi, je veux voir des progrès et nous ne ménagerons pas nos efforts pour y parvenir.”

Le Président américain fort de son parti pris a donc décidé qu'il fallait s'attaquer au cœur du problème et de citer : le problème des réfugiés, les frontières du futur État palestinien et le statut de Jérusalem. Ces trois seuls points d'achoppement, cités, démontrent qu'il ne distingue même pas parmi les priorités quels sont les véritables enjeux.

Hussein ne veut pas voir, on ne peut lui faire l'injure de le croire stupide, que le véritable problème est l'existence même d'Israël.

Un État dirigé par des Juifs pour une majorité de Juifs dans son propre pays est chose intolérable dans le monde musulman et surtout dans le moyen-Orient.

Obama a convaincu  Netanyahu à faire des concessions “douloureuses” et à la manière des terroristes palestiniens Hussein s'en est emparé et a fait monter les enchères donnant ainsi à Abu Mazen la possibilité de surenchérir en réclamant encore et encore de nouvelles concessions, c'est là une méthode de voyous, sinon de politiciens véreux.

Nous espérons, que  Netanyahu saura et pourra ne pas donner suite aux exigences américaines et déjouer les pièges tendus par Hussein Obama, sachant que de toutes façons  qu'il sera désigné comme coupable de l’échec des négociations à venir.

Nous sommes comme la quasi-totalité du peuple Juif, israélien et juif de la diaspora pour une paix juste et durable, pour une paix avec de vrais interlocuteurs intéressés à créer dans la région un oasis de paix, d'échanges culturels, commerciaux cordiaux, mais nous refusons de nous suicider pour plaire à Monsieur Hussein et à ses criminels amis  islamistes.

Il est temps de crier haut et fort que plus aucunes concessions ne seront faites, qu'Israël n'est pas un gâteau à dépecer et à se  distribuer.

Nous allons observer très attentivement les déclarations des dirigents européens suite au refus incontestable d’Abbas, afin de voir qui sera montré du doigt ?

 

L'Europe, nostalgique, renoue avec son passé peu glorieux

S Adato

 

Le déclin de l'Europe, pseudo libérale et égalitaire, s'annonce-t-il par la résurgence de ses vieux démons ? Cette vielle Europe très chrétienne, qui n'a jamais cessé de prôner une théologie antijuive violente, troque, aujourd'hui, son action antisémite viscérale contre une lâche capitulation à l'Islam. Cette chrétienté, très largement dépassée par un libéralisme de consommation, et à une politique socialo-vert-gauchiste se soumet au diktat des islamistes sous peine de voir ses ouailles menacés de part le monde.

C'est ainsi que renait le vieux mythe du Bouc émissaire.
Dans un ouvrage intitulé « Le Bouc émissaire 1982 » René Girard explique magistralement sa théorie du
triangle mimétique, celui qui a donc qui empêche l'autre de posséder, alors pourquoi ne pas remettre le Juif sur la sellette, celui qui réussit, celui-la même qui a fait fleurir le désert.

Nous assistons à une situation qui est sur le point de devenir très critique car déclenchée et soutenue à tous les niveaux des Etats européens. Ces mêmes Etats qui assistent impuissants aux discours de ses représentants et des médias à qui ils ont laissé une monstrueuse liberté de nuire, assurés de ne pas être inquiétés.

Mise à l'index la théorie du «  complot sioniste mondial » lancée par les jésuites dans leur gazette «  Civiltà Cattolica » en 1898 ? pas du tout,elle est remise à l'ordre du jour par l'intégrisme chrétien, toujours non combattu par le Vatican, et par l'islam qui a su s'imposer par la peur qu'il engendre, par la couardise des élus, et la crainte de ne plus voir les pétrodollars se réinvestir en Europe.

La situation en Europe est si problématique que l'Agence pour les droits fondamentaux de l'Union européenne ( FRA ) s'est penchée sur l'évolution de l'antisémitisme en Europe. Il semble que le résultat soit extrêmement sérieux pour qu'une prise de conscience se fasse autour de l'antisémitisme qui n'est pas simplement une simple hostilité mais une idéologie qui encourage à la violence physique et au meurtre.

Ce document rédigé par la FRA précise que 85 % des Juifs interrogés ne portent plus de collier à caractère Juif, de kipa, évitent de stationner aux abords de bâtiments scolaires ou religieux Juifs. 10% de Juifs en France reconnaissent avoir subi des violences physiques, leur judaïté fait que leur intégrité citoyenne est mise en cause. En France, chaque jour apporte sa contribution violente antisémite fomentée par des musulmans, sans que les médias ne songent à les signaler. En avril 1991 un criminel assassine Annie Lei une touriste française mis en prison le meurtrier est relâché en août 2013 sous la pression d'Obama et de l'Europe de retour à Ramallah il est accueilli comme un véritable héros et félicité par le terroriste Abbas. Le lendemain de la cérémonie, Laurent Fabius, ministre des Affaires étrangères français, offre 24 millions d’€ au Premier ministre palestinien. Une partie de cet argent, versé par le contribuable français servant à payer des « salaires » aux terroristes condamnés.... Pourquoi la rue ne revendiquerait pas elle aussi le droit d'être considérée comme héros. L'exemple venu d'en haut a rapidement été compris et l'on voit, avec stupéfaction, à la grande honte de nos politiciens, le maire de Bagnolet Marc Everbecq, nommer citoyen d'honneur le terroriste  Georges Ibrahim Abdallah, on agit de la même manière à Ramallah. Voilà une nouvelle méthode pour lutter contre l'antisémitisme en France !

Graffitis antisémites, vandalisme dans les synagogues et cimetières restent impunis, la France a le triste honneur d'avoir à son actif le plus grand nombre d'actes antisémites soit 614 actes recensés, par rapport à 389 en 201, c'est-à-dire une augmentation de 58% en France.

Pour ne pas choquer les islamistes, on n'enseigne plus le peu d'histoire de la Chôa, la nourriture dans les écoles laïques est hallal, alors que l'on songe à supprimer la viande kacher!...

Personne ne sera surpris de lire dans le document de la FRA que ce sont les Juifs en France qui sont les plus anxieux, la démonstration ordurière et nuisible d'un minable quenellier est aujourd'hui le populaire de trop. Il y a plus subtil plus sournois, il y a, par exemple, des textes présentés au Sénat afin de légiférer contre l'abattage des bovins selon le rite Juif, cette personne a de bonne raison de proposer le texte. Suivant « le protocole des sages de Sion » elle a découvert, et elle le dénonce «  un complot international JUIF pour financer Israël avec de l'argent bien français et pour l'avoir divulgué, elle craint pour sa vie »

La voix de la Russie se porte au secours de Mme Goy-Chavent cette sénatrice qui se sent abandonné et publie ses lamentations « Des extrémistes se disant de culture juive m'ont menacé de mort. Fin juillet 2013, j'ai porté plainte mais je n'ai pas de nouvelles de ma plainte. Je me demande ce qu'il se passe en France. Les médias ne relaient pas cette affaire. Tout le monde reste silencieux. Les médias sont très orientés en France et je cherche à trouver des moyens pour médiatiser cette affaire car on ne peut plus aujourd'hui travailler sereinement ». « J'aurais voulu qu'on arrête d'importer des produits venant des territoires occupés avec des étiquettes estampillées Israël. »J'ai envoyé à mes collègues, aux 348 sénateurs, un document de travail qui est confidentiel et très rapidement j'ai été contactée par le député des Français à l'étranger qui est basé en Israël. Il était très fâché que je fasse des choses pareilles. Les 27 sénateurs de cette mission, des communistes, des UDI, des PS, des UMP des non inscrits, des Verts... ont pourtant tous voté cette mission ». « Cette dernière mesure a agacé la communauté juive et ce fut le prétexte pour m'attaquer »« C'est une question d'argent. Je ne comprends pas cette excitation de la communauté juive. C'est quelque chose d'intolérable d'être menacée de mort tout l'été, d'être traitée d'antisémite sur les sites extrémistes, d'être traînée dans la boue. C'est intolérable » Le rapport sur la viande a été publié le 19 juillet c'est le 10 juillet que j'ai été insultée. Il y a donc un problème. » Le président du Sénat tenterait, selon les dires de la sénatrice, de la faire taire en lui donnant des conseils. « La communauté musulmane est en phase avec moi. C'est une minorité de la culture juive qui provoquerait tout ça. Le fond du problème est de discréditer une personne qui dénonce l'occupation des territoires par Israël. »

Casher-halal. « Aujourd'hui, nous avons à peine 1 % de la population française qui consomme de la viande casher contre 5 % de la population musulmane qui consomme de la viande halal et 80 % des moutons et plus de 50 % des bovins sont abattus selon un rituel religieux en France ».

Déjà ce petit résumé est une anthologie des antiennes que l'on connaît depuis le moyen-âge et largement diffusé par la chrétienté ; Théorie du complot, détournement d'argent au profit d'une nation étrangère, main mise sur les médias par le lobby juif, volonté de dominer la société.

C'est par cet enseignement du mépris qui a perduré depuis 2000 ans que la choa a pu être mise en oeuvre.

A la lecture de ces quelques déclarations il est patent qu'outre le souhait de marginaliser la communauté Juive en France, c'est l'Etat d'Israël qui est aussi visé au profit des criminels de Ramallah.

Juifs de France à l'instar des Juifs de Norvège *, il est temps de voir les choses venir avec lucidité. Force est de constater que le gouvernement Français n'emploie pas les moyens qui sont à sa disposition pour faire en sorte d'abattre la bête immonde qui ressurgit. Prenons les devants avant qu'une catastrophe ne vienne à nouveau semer le malheur dans notre communauté.

Aujourd'hui, nous sommes organisés, nous savons ce qu'il se doit de faire et de plus nous savons où aller, dans le seul Etat capable de prendre soin de notre sécurité.

 

*Voir l'article suivant

 

Avant de poster cet éditorial nous apprenons avec satisfaction la décision du conseil d'Etat interdisant les représentations d'un petit artisan au service de la haine.


Qui a intérêt à faire capoter les négociations ?

S Adato

 

Il est étonnant de voir qu'après les pseudos avancées des pourparlers avec le voyou de Ramallah, Abbou Mazen, terroriste de son état, qui tente de se refaire une virginité sous le non deMahmoud Abbas, se sente obligé de faire des déclarations fracassantes et contradictoires sans que les médias de l' hexagone ne s'en émeuvent.

Evidemment les boulets rouges sont tirés de préférence sur Israël, c'est moins dangereux !...

Dès la reprise des négociations, Netanyahou suggère «  pas de préalable », discussion immédiate, Abbas répond « nous ne reconnaîtrons jamais un Etat Juif ».

Pour preuve de bonne volonté l'Etat Juif libère 26 criminels qui ont tué des civils hommes, femmes, enfants, avec une cruauté difficile à admettre, que fait le criminel Abbas, il organise un comité d'accueil de plus d'un millier de personnes, les reçois comme des héros et pour les récompenser leur offre 50 000$ plus un appréciable salaire mensuel. C'est ainsi que l'autorité palestinienne détourne les fonds destinés au bien être des citoyens Cela signifie que, même pendant les déficits budgétaires continuels et la crise financière , l'Autorité palestinienne paie les salaires des terroristes d'abord et avant tout. Plus la peine de prison est élevé; plus le salaire l'est aussi. Détention jusqu'à trois ans, récupère un salaire de près de 400 $ par mois . Prisonniers incarcérés entre trois et cinq ans seront payés environ 560 $ par mois - un niveau de rémunération déjà supérieur à celui de nombreux emplois ordinaires de Cisjordanie . Les peines de 10 à 15 ans atteignent des salaires d'environ 1690 $ par mois, les peines entre 15 et 20 ans , gagnent près de 2000 $ par mois . Ce sont les meilleurs salaires dans les territoires palestiniens . Le mot Ratib en arabe , signifie « salaire » est le terme officiel de cette indemnité . La loi assure la plus grande récompense financière pour les actes les plus graves de terrorisme et comble de l'imposture Abbas déclare que «  Nous allons tout sacrifier pour eux et continuer à subvenir à leurs familles, Si l'aide financière et le soutien à l'Autorité palestinienne sont arrêtés , le [ paiement de ] salaires ( rawatib ) et indemnités ( mukhassasat ) pour les prisonniers palestiniens ne sera pas arrêté, quel que soit le coût. Les prisonniers sont notre joie . Nous allons tout sacrifier pour eux et continuer à subvenir à leurs familles .» Il est clair que l'Europe, les Etats Unis, par leurs financements sont les plus importants commanditaires des criminels palestiniens.

Netanyahou bloque les constructions, sur son territoire en signe de bonne volonté et l'endoctrinement des enfants s'intensifie, on peut lire dans les manuel“S'il y a 13 juifs et que 9 sont tués, combien reste-t-il de juifs?”».A titre d'exemple, un dernier Bulletin de PMW rapporte un programme de la télévision de Mahmoud Abbas que le contribuable français cofinance, sans le savoir

"Un peintre est reçu pour commenter son « tableau » sanguinolent à souhait dans lequel on voit un horrible monstre, qui porte au cou la clef d’une maison palestinienne [ soi-disant volée ] et embroche un enfant sur la baïonnette de son arme, tandis qu’il a dans sa gueule un autre petit enfant qu’il dévore. A ses pieds un petit monstre mange un autre enfant près d’une pile de cadavres. Deux femmes palestiniennes, en robe traditionnelle lèvent les bras au ciel dans un geste de désespoir...Commentaire de l’artiste :il montre ici « la cruauté et la sauvagerie de l’ennemi sioniste »

Il en va de même pour les livres de terminale qui prone le marthir et le djihad.

Israël invite Abbas à parler à la Knesset, en réponse Israël reçoit une volée de missiles, 120 en quelques jours.

Netanyahu a déclaré dans un communiqué « Les attaques terroristes des derniers jours contre des Israéliens sont le résultat direct de l’incitation à la haine diffusée dans la presse et dans les écoles palestiniennes ».

Israël parle de définir de nouvelles frontières, le criminel Abbas répond : pas un seul Juif en Palestine !

 

Il n'y a qu'un Fabus, mise à part Ashton, la carpette d'Abbas, et consort, pour voir une volonté de paix de la part des criminels de Ramallah.

L'on se demande où donc M.Fabius a pu voir « une volonté de paix » que manifesterait, selon lui, le criminel et ancien terroriste Abbas dont il paraît qu'il est le plus modéré du ramassis qui peuple les régions de Ramallah.

Pourtant ces informations sont connues de la plupart des dirigeants européens et américains. En ces temps de reprise des assassinats, il serait bon de savoir comment peut-on serrer la main à ce type d'individu prêt à couper la main qui lui a été tendu.

Pourtant, l’Etat d’Israël a toujours exprimé sa volonté de compromis : tous les gouvernements israéliens se sont montré disposé à faire des sacrifices majeurs pour parvenir à la paix. Mais il reste que tout processus de paix exige des concessions et des mesures de renforcement de la confiance mutuelle entre partenaires. Toutefois, tout en étant disposé à tenir compte des droits et des intérêts des Palestiniens, Israël possède aussi des droits et des intérêts légitimes qui doivent également être pris en compte.

 

 

 

 

 

L'Europe, nostalgique, renoue avec son passé peu glorieux

S Adato

 

Le déclin de l'Europe, pseudo libérale et égalitaire, s'annonce-t-il par la résurgence de ses vieux démons ? Cette vielle Europe très chrétienne, qui n'a jamais cessé de prôner une théologie antijuive violente, troque, aujourd'hui, son action antisémite viscérale contre une lâche capitulation à l'Islam. Cette chrétienté, très largement dépassée par un libéralisme de consommation, et à une politique socialo-vert-gauchiste se soumet au diktat des islamistes sous peine de voir ses ouailles menacés de part le monde.

C'est ainsi que renait le vieux mythe du Bouc émissaire.
Dans un ouvrage intitulé « Le Bouc émissaire 1982 » René Girard explique magistralement sa théorie du triangle mimétique, celui qui a donc qui empêche l'autre de posséder, alors pourquoi ne pas remettre le Juif sur la sellette, celui qui réussit, celui-la même qui a fait fleurir le désert.

Nous assistons à une situation qui est sur le point de devenir très critique car déclenchée et soutenue à tous les niveaux des Etats européens. Ces mêmes Etats qui assistent impuissants aux discours de ses représentants et des médias à qui ils ont laissé une monstrueuse liberté de nuire, assurés de ne pas être inquiétés.

Mise à l'index la théorie du «  complot sioniste mondial » lancée par les jésuites dans leur gazette «  Civiltà Cattolica » en 1898 ? pas du tout,elle est remise à l'ordre du jour par l'intégrisme chrétien, toujours non combattu par le Vatican, et par l'islam qui a su s'imposer par la peur qu'il engendre, par la couardise des élus, et la crainte de ne plus voir les pétrodollars se réinvestir en Europe.

La situation en Europe est si problématique que l'Agence pour les droits fondamentaux de l'Union européenne ( FRA ) s'est penchée sur l'évolution de l'antisémitisme en Europe. Il semble que le résultat soit extrêmement sérieux pour qu'une prise de conscience se fasse autour de l'antisémitisme qui n'est pas simplement une simple hostilité mais une idéologie qui encourage à la violence physique et au meurtre.

Ce document rédigé par la FRA précise que 85 % des Juifs interrogés ne portent plus de collier à caractère Juif, de kipa, évitent de stationner aux abords de bâtiments scolaires ou religieux Juifs. 10% de Juifs en France reconnaissent avoir subi des violences physiques, leur judaïté fait que leur intégrité citoyenne est mise en cause. En France, chaque jour apporte sa contribution violente antisémite fomentée par des musulmans, sans que les médias ne songent à les signaler. En avril 1991 un criminel assassine Annie Lei une touriste française mis en prison le meurtrier est relâché en août 2013 sous la pression d'Obama et de l'Europe de retour à Ramallah il est accueilli comme un véritable héros et félicité par le terroriste Abbas. Le lendemain de la cérémonie, Laurent Fabius, ministre des Affaires étrangères français, offre 24 millions d’€ au Premier ministre palestinien. Une partie de cet argent, versé par le contribuable français servant à payer des « salaires » aux terroristes condamnés.... Pourquoi la rue ne revendiquerait pas elle aussi le droit d'être considérée comme héros. L'exemple venu d'en haut a rapidement été compris et l'on voit, avec stupéfaction, à la grande honte de nos politiciens, le maire de Bagnolet Marc Everbecq, nommer citoyen d'honneur le terroriste  Georges Ibrahim Abdallah, on agit de la même manière à Ramallah. Voilà une nouvelle méthode pour lutter contre l'antisémitisme en France !

Graffitis antisémites, vandalisme dans les synagogues et cimetières restent impunis, la France a le triste honneur d'avoir à son actif le plus grand nombre d'actes antisémites soit 614 actes recensés, par rapport à 389 en 201, c'est-à-dire une augmentation de 58% en France.

Pour ne pas choquer les islamistes, on n'enseigne plus le peu d'histoire de la Chôa, la nourriture dans les écoles laïques est hallal, alors que l'on songe à supprimer la viande kacher!...

Personne ne sera surpris de lire dans le document de la FRA que ce sont les Juifs en France qui sont les plus anxieux, la démonstration ordurière et nuisible d'un minable quenellier est aujourd'hui le populaire de trop. Il y a plus subtil plus sournois, il y a, par exemple, des textes présentés au Sénat afin de légiférer contre l'abattage des bovins selon le rite Juif, cette personne a de bonne raison de proposer le texte. Suivant « le protocole des sages de Sion » elle a découvert, et elle le dénonce «  un complot international JUIF pour financer Israël avec de l'argent bien français et pour l'avoir divulgué, elle craint pour sa vie »

La voix de la Russie se porte au secours de Mme Goy-Chavent cette sénatrice qui se sent abandonné et publie ses lamentations « Des extrémistes se disant de culture juive m'ont menacé de mort. Fin juillet 2013, j'ai porté plainte mais je n'ai pas de nouvelles de ma plainte. Je me demande ce qu'il se passe en France. Les médias ne relaient pas cette affaire. Tout le monde reste silencieux. Les médias sont très orientés en France et je cherche à trouver des moyens pour médiatiser cette affaire car on ne peut plus aujourd'hui travailler sereinement ». « J'aurais voulu qu'on arrête d'importer des produits venant des territoires occupés avec des étiquettes estampillées Israël. »J'ai envoyé à mes collègues, aux 348 sénateurs, un document de travail qui est confidentiel et très rapidement j'ai été contactée par le député des Français à l'étranger qui est basé en Israël. Il était très fâché que je fasse des choses pareilles. Les 27 sénateurs de cette mission, des communistes, des UDI, des PS, des UMP des non inscrits, des Verts... ont pourtant tous voté cette mission ». « Cette dernière mesure a agacé la communauté juive et ce fut le prétexte pour m'attaquer »« C'est une question d'argent. Je ne comprends pas cette excitation de la communauté juive. C'est quelque chose d'intolérable d'être menacée de mort tout l'été, d'être traitée d'antisémite sur les sites extrémistes, d'être traînée dans la boue. C'est intolérable » Le rapport sur la viande a été publié le 19 juillet c'est le 10 juillet que j'ai été insultée. Il y a donc un problème. » Le président du Sénat tenterait, selon les dires de la sénatrice, de la faire taire en lui donnant des conseils. « La communauté musulmane est en phase avec moi. C'est une minorité de la culture juive qui provoquerait tout ça. Le fond du problème est de discréditer une personne qui dénonce l'occupation des territoires par Israël. »

Casher-halal. « Aujourd'hui, nous avons à peine 1 % de la population française qui consomme de la viande casher contre 5 % de la population musulmane qui consomme de la viande halal et 80 % des moutons et plus de 50 % des bovins sont abattus selon un rituel religieux en France ».

Déjà ce petit résumé est une anthologie des antiennes que l'on connaît depuis le moyen-âge et largement diffusé par la chrétienté ; Théorie du complot, détournement d'argent au profit d'une nation étrangère, main mise sur les médias par le lobby juif, volonté de dominer la société.

C'est par cet enseignement du mépris qui a perduré depuis 2000 ans que la choa a pu être mise en oeuvre.

A la lecture de ces quelques déclarations il est patent qu'outre le souhait de marginaliser la communauté Juive en France, c'est l'Etat d'Israël qui est aussi visé au profit des criminels de Ramallah.

Juifs de France à l'instar des Juifs de Norvège *, il est temps de voir les choses venir avec lucidité. Force est de constater que le gouvernement Français n'emploie pas les moyens qui sont à sa disposition pour faire en sorte d'abattre la bête immonde qui ressurgit. Prenons les devants avant qu'une catastrophe ne vienne à nouveau semer le malheur dans notre communauté.

Aujourd'hui, nous sommes organisés, nous savons ce qu'il se doit de faire et de plus nous savons où aller, dans le seul Etat capable de prendre soin de notre sécurité.

 

*Voir l'article suivant

 

Avant de poster cet éditorial nous apprenons avec satisfaction la décision du conseil d'Etat interdisant les représentations d'un petit artisan au service de la haine.



Les oiseaux de malheur se dévoilent.

S Adato

 

Le terme ' logique ' étant inconnu en politique, il fallait bien que le véritable visage d'Obama surgisse de l'écran dont il s'était paré.

Nous avions à plusieurs reprises signalé que Barak Obama s'est révélé être HUSSEIN Obama, aujourd'hui nous en avons la démonstration. Nous avions aussi révélé qu'un principe du coran ( al   Taqqiya) indique " qu’il est permis de se servir de tromperie  pour faire avancer l’Islam ". Ce qui était depuis fort longtemps un secret de polichinelle, mais les intérêts spécifiques de l'Europe ne s'embarrassent pas de telles considérations.

Tout n'est pas aussi secret puisque l'on voit aujourd'hui que Malik Obama, le demi-frère d'Obama est mis en cause pour collusion avec l'organisation islamiste Da'wa IDO dont il est le secrétaire exécutif, il est aussi demandé à Malik Obama de s'expliquer sur son rôle dans le financement d'organisations terroristes ainsi que ses relations avec les frères musulmans. Il se pourrait aussi que l'on demande des comptes à la famille Obama quant à son association «  Mama Sarah Obama Foundation. »

Il est temps d'ouvrir tout grand les yeux et voir que les Etats Unis ne sont plus intéressés par Israël et par une partie du Moyen-Orient.

L 'arrivée au pouvoir du pseudo modéré Hassan Rohani est l’opportunité qui a permisle dialogue Obama Rohani où il aurait été question d'un allègement des sanctions en contrepartie d'un gel de fabrication d'eau lourde et non d'un véritable démantèlement des installations qui comprennent aujourd'hui 18.000 centrifugeuses avec une production de plutonium de 372,5 kg. Il est clair qu'Obama tend la main aux iraniens ce qui fit dire à Benyamin Netanyahu : « Il vaut mieux qu’il n’y ait pas d’accord avec l’Iran, qu’un mauvais accord » «  La France, comme le peuple juif, a été la victime d'une très grave erreur historique de ne pas tenir tête à un régime extrémiste. La France ne doit pas se laisser berner par les sourires du nouveau dirigeant de Téhéran ».

Le nouveau pseudo modéré Hassan Rohani lève le petit doigt et Obama est au garde à vous, grand spécialiste du lâchage et de la reculade, pour arriver à ses fins Obama offre des garanties à l'iranien, sacrifier sur l'autel de la lâcheté et d'une pseudo gloire, tous ses alliés naturels qui étaient présents lorsqu'il le fallait.

Bien sûr Israël, l'Arabie-Saoudite, les Émirats du golfe, l'Égypte quant à elle, ne recevra pas de l'Amérique les hélicoptères Apaches, les missiles ainsi que les pièces détachées pour chars.

Pour Israël, Kerry n'emploie même plus le langage diplomatique en rigueur dans les rencontres internationales.

Il est furieux qu'Israël, ne se décide pas à être une monnaie d'échange pour Obama, furieux qu'Israël ose tenir tête et, n' obéit pas manu militari aux injonctions américaines. C'est ainsi que l'on verra Kerry aboyer : «  il faut cesser toutes constructions en Judée Samarie y compris à Jérusalem Est, il faut accorder à Abbas ce qu'il demande, sinon les palestiniens entreprendront une 3° intifada » « Nous sommes prêts à accorder à Abbas une subvention de 100 millions de dollars, le comportement d'Israël conduira à une explosion de violence » a-t-il ajouté ce qui veut dire criminels de Ramallah vous pouvez y aller, vous avez notre soutient. Et pour enfoncer le clou, il explique que dans tous les cas ce sera Israël qui sera responsable de l'échec des pourparlers. Et l'oiseau de malheur d'ajouter «  vous serez responsable de votre déligitimation et vous subirez un boycott total »

Bien sûr, cette aide est pour Abbas une source de financement pour une 3° intifada et, est de plus l'accord tacite d'Obama pour déclencher ces violences, assassiner des civils. Les criminels de Ramallah ont reçu un blanc seing pour tuer de la part de notre allier parait-il le plus fidèle.

Pendant ce temps, la pieuvre russe se réinstalle au Moyen-Orient, l'Iran est déjà client, la Syrie aussi voici que l'Égypte pense tout haut remplacer son matériel militaire, américain, par du made in Russie; très coopératif Poutine envoie dans les eaux égyptiennes un navire amiral croiseur lance missile «  varyag ». Ce qui est une première depuis l'expulsion des soviétiques en 1972. Au Caire, comme à Moscou, on évoque la possibilité d'un contrat d'armement. Interrogé sur la question par une chaîne russe, le ministre égyptien des Affaires étrangères a déclaré « l’achat de nouvelles armes russes est une possibilité qui est à l’étude ».

Ce qui pose un nouveau problème sécuritaire pour Israël, à savoir une coopération discrète dans le Sinaï, avec le Caire, afin de lutter contre les terroristes et le trafic d'armes à destination du Hamas.

Après cette triste parodie de discussion et les propos du fourbe Kerry, l'on ne peut être plein que de colère et de tristesse.

Lorsque l'on voit les dirigeants de pays américains et occidentaux se courber et quémander la libération de quelques otages, se prosterner devant les médias et le public comment réagiront-ils devant le spectre de millions de morts. Alors qui prendra le risque de déplaire à ces pays voyous, à ces présidents criminels, à ces ayatollah pétris de haine pour tout ce qui n'est pas musulman lorsqu'ils agiteront pour de vrai, leurs bombes atomiques.

Il sera bientôt trop tard, messieurs les irresponsables, messieurs les obsédés du pouvoir, pour arrêter cette machine monstrueuse qui n'a que mépris pour la démocratie, les droits humains et la liberté d'expression.

 

22,11,2013

 

 

Les Juifs ont-ils encore leur place en France ?

Sasson Adato

 

Il y a prés de vingt ans, qu’analysant la situation, j’écrivais un ouvrage «  A l’ombre de la croix » où j’y étudiais la genèse de l’antisémitisme, celui qui a envoyé six millions de Juifs dans les chambres à gaz.

Hélas, trois fois hélas, il semble que la bête immonde ressurgisse des méandres de la barbarie européenne, de l’antisémitisme, de la judéophobie, de cet esprit criminel à vouloir assassiner à nouveau Israël «  Nation et individus ».

 

Si la politique a ses règles et notamment le mensonge, la perversion ne devrait pas faire oublier l’histoire, celle avec un grand H.

 

N’étant pas totalement idiots, nos politiciens devraient jeter un rapide regard sur la présence des Juifs dans l’hexagone, déjà au premier siècle avant de porter des jugements de valeur aux forts accents antisémites.

 

Leurs consciences, s’ils en ont une, devraient leur rappeler que les juifs venus pour la plupart de Rome étaient au sein de la société romaine : officiers, avocats, négociants. Ils migreront de Marseille en passant par la vallée du Rhône  jusque dans le Sud-ouest de la Gaule comme agriculteurs et viticulteurs.  Dans le bassin méditerranéen le port de  Marseille « Massalia » verra se développer des compagnies de courtages de navigation. Les Juifs participent ainsi d’une manière active à l’enrichissement de la ville. C’est ainsi qu’ils participeront à la richesse des villes qui les accueilleront, qu’ils participeront en masse à la défense des villes comme en Arles, et en guise de reconnaissance, ils seront régulièrement dépouillés, persécutés par ceux qui ont bénéficié de cet apport.

 

Tout ce préambule pour rafraichir la mémoire des politiques qui pour la grande majorité sont arrivés en France bien après la présence des Juifs. Et aujourd’hui, après avoir vendu la communauté juive française aux nazis voilà que l’Europe, la France s’en prennent aux fondements même du judaïsme connus comme sains, humains et respectant l’intégrité de chaque individu quel qu’il soit.

 

A la liste déjà longue des mesures, attitudes, et actions anti-israéliennes prise par la France, on s’attaque à l’institution. Pour cela l’on commence par délégitimer   les responsables communautaires, c’est facile, Hollande président des gauchistes, islamistes, vert et autres a une solution radicale : remplacer les Juifs au comité national d’éthique par ses proches amis dont l’avocat Jean-Pierre  Mignard, Jean-Marie Delarue, contrôleur général des prisons, la sénatrice Michelle Meunier, celle-là même qui déclarait à la tribune du Sénat « La France patrie des droits humains, s’honore à rattraper son retard » (…) ce texte s’inscrit dans la devise de notre République. Il permet aux couples homosexuels de faire famille. Assumons-le il sort la famille du fantasme «  une maman un papa et un enfant » Ce qui pose problème c’est cette famille idéalisée ‘ hétéro-patriarcale-blanche ‘ de plus en plus éloignée de la réalité, la loi doit s’adapter »

 

Le remplacement est explicite pas de juifs à la commission d’éthique.

 

Après Hollande voilà Taubira qui reçoit Jean-Claude Lefort président d’honneur,  de France Palestine solidarité le 1° août, raison de la rencontre « Abroger les lois Alliot Marie et Mercier qui criminalisent les appels au boycott. Et comme par hasard l’arrêt  du tribunal correctionnel de Perpignan relaxe les trois délinquants qui avaient appelé au boycott des  produits israéliens  - Les mauvaises langues sont priées de ne pas établir de lien de causalité.

 

Autre sujet d’inquiétude, est la politique menée par Fabius le ministre des affaires étrangères, politique appliquée sur le terrain par l’ambassadeur et le consulat général en Israël. Il semblerait que l’ensemble des employés du consulat à Jérusalem ait le titre de diplomate, ce qui leur permet de mener des actions anti-israéliennes comme ce fut le cas avec  une employée qui nonobstant une décision de justice de la cour suprême est allée gifler un officier de l’armée de défense d’Israël. La France n’a pas jugé nécessaire de rappeler sur-le-champ le pseudo-diplomate Fesneau Castaing. Cette ramollie du cerveau obéit à son patron le nouveau consul de France, qui par-ailleurs, indique que le consulat sera officiellement fermé le 15 novembre pour célébrer la « fête nationale de la Palestine » et pour enfoncer le clou, la France subventionne à hauteur de 368 000 euros une association ‘ CCFD terre solidaire ‘ qui touche aussi 1,1 million d’euros de l’U E pour organiser une conférence à Tel Aviv afin d’obliger Israël à accepter l’entrée de plus de cinq millions d’individus parmi lesquels se trouvent bon nombres de criminels et d’assassins, qui se disent réfugiés, ce qui sonnerait le glas du pays, Israël.

 

Non seulement, la France délégitime Israël au profit d’assassins barbares assoiffés de sang, mais elle tente aussi de mettre les Juifs à l’index en Europe. Pour cela plusieurs chantiers sont mis en œuvre, le premier se passe au Sénat où nous assistons à un morceau de bravoure d’une rare valeur morale, de la bien nommée Goy-Chaver Sylvie, sénatrice UDI, qui a craché sa vomissures sur l’abattage cacher. Pour argumenter ses miasmes, elle affirme «  Israël encaisse les royalties de la viande abattue en France» « les scientifiques tous des Juifs ‘ donc forcement menteurs,

Vidéo de cette mascarade de débat : http://www.youtube.com/watch?v=Y2fGftlh4j8&feature=share&list=UUwPgbWE8tH6iXQ-d3jtaMZg

 

Nous attendons avec impatience que Mme Goy-Chavert lance une campagne afin de stigmatiser et d’interdire l’égorgement des porcs qui mettent de longues minutes pour agonir, il est vrai que cela ne concerne pas les Juifs et il faut bien récupérer le sang des porcs pour fabriquer du boudin. Nous attendons aussi de cette femme au grand cœur qu’elle fasse cesser la cuisson des homards et autres langoustes que l’on plonge dans l’eau bouillante, alors qu’ils sont vivants.

 

Le dernier point à traiter et tout-aussi douloureux puisqu’il s’agit de la circoncision. Après que l’assemblée des organisations  parlementaires intergouvernementales ait voté une résolution désignant, sans distinction, la circoncision et les mutilations génitales féminines comme «  une violation de l’intégrité physique des enfants » personne, sauf le monde Juif, ne s’est élevé pour qualifier cet amalgame d’ignoble.

 

Une question reste posée, sous couvert d’humanisme est-ce que les lois d’exception de 1941 sont remise au gout du jour ?

 

Est-ce que les politiciens européens souhaitent une Europe ‘judenrein’ c’est-à-dire, comme le voulait Hitler, que son nom soit maudit, une Europe sans Juif.

 

Il est patent que stigmatiser et vouloir prohiber la viande cacher ne peut être que le fait d’antisémite.

 

Il est tout aussi clair que le fait de mettre sur le même plan circoncision et mutilation génitale féminine ne peut être que le fait d’un  indécrottable imbécile ou d’un antisémite avéré.

 

Il parait qu’il n’y a plus d’imbécile.

 

Juifs de France, il semble que l’heure du départ a sonné, préparez vos valises avant que l’on exige, à nouveau, de vous faire estampiller

 

Le quatrième Reich s’installe à Strasbourg

Sasson Adato

 

L’Union Européenne, cette vieille spécialiste de l’antisemitisme brutal, ségrégationniste, criminel vient de démontrer qu’elle pense ne pas avoir terminé son travail.

Aujourd’hui comble d’arrogance, Israël démontre sa capacité à exister, mais de quel droit puisque les Juifs ont les croyait tous gazés et brûlés à Auschwitz !

Alors l’Europe,avec un de ses chefs de file, des plus  influents la France travaille à prendre des mesures à l’encontre de ces impénitents qui ne cessent de vouloir rester Juifs et de plus Israéliens.

Pour cela le nouveau reich européen puise abondamment dans son histoire.

a) Discréditer Israël, peu importe la raison, de toutes façons Israël à tort.

b) faire peser sur Israël, la responsabilité des troubles dans le monde.

c)Une accusation qui fait fureur, Israël est un État ou règne l’apartheid.

Alors il faut à nouveau les marquer du sceau de l’infamie, les montrer du doigt, renouer avec la grand messe qui pourrait ramener ces Juifs, indociles, dans les fours modèles islamiques.

Pour cette sale besogne nous avons aujourd’hui de nouveaux grands prêtres au Quai d’Orsay; à Londres; à Bruxelles où les Vert-de-gris assistés de la racaille islamiste mènent par le bout du nez ces couards dhimmis, prêt à tout abandonner, comme ils l’ont fait en 1938. 

La lâcheté: la France, l’Angleterre, Bruxelles ils connaissent, l’esprit de Munich, est toujours présent. 

Alors les Ashtons, fabius, et autres Cameron, ont trouvé une partie de la solution, dicter sa loi à Israël et lui imposer des frontières qu’ils ont décidée.

Voici donc ces nostalgiques, qui faisant fi des massacres dans le monde musulman, décident:  qui doit vivre et qui doit disparaître!

La nouveauté est que l’on ne marque plus les Juifs de l’étoile jaune mais c’est Israël qui devra la porter cette marque infamante, comme au bon vieux temps du régne nazie.

La trouvaille est de taille même le grand Cheikh Fabius félicite la chef des dhimmis pour sa “ détermination à (...) préparer des règles européennes concernant l’étiquetage des produits des colonies “,  

Cette directive  interdit tout financement, coopération, attribution de bourses, de fonds de recherche ou des prix, à toute personne et organisme résidant dans les implantations juives en Judée-Samarie, nommée à tort Cisjordanie, et à Jérusalem-est. Cette directive impose aussi à Israël, à chaque contrat de coopération de signer un document reconnaissant que les frontières d’Israël sont celle de 1967.

Pour les nostalgiques, il était bon le temps où les Einsatzgruppen faisaient creuser leur tombes à leurs victimes mais leurs engeances aujourd’hui, Ashton et sa  wehrmacht, n’arriverront pas à faire qu’Israël participe à sa propre destruction.

 

Israël sera encore là, avec Jérusalem réunifiée, sa capitale éternelle, quand l’Europe disparaîtra comme Rome et que la charia fera sa loi.

L’orchestre rouge au pupitre

Adato Sasson

 

Poutine, chef d’orchestre donne le ton sur lequel doivent s’aligner les USA, l’UE et Israël. Face aux USA et à L’UE qui semblent vouloir se cantonner dans la position du couard de service, la Russie égale à elle-même depuis Staline ne cesse d’avancer ses pions.

C’est dans cet état d’esprit que Poutine a fait la leçon, expliquant que pour le moment, il n’avait pas encore livré les missiles S300 à la Syrie.

Poutine, pur produit, du KGB n’a, comme à son habitude, cure de la souffrance des syriens et des actes barbares qui se déroulent en Syrie; lui, n’a qu’un objectif vendre contre argent comptant des armes, prés de 5 milliard de dollars sans vouloir voir les conséquences gravissimes que cela pourrait engendrer au Moyen Orient, l’équilibre des forces, étant rompu.

Le second objectif  de la Russie est de conserver une base de ravitaillement matériel et technique en Syrie dans le port de Tartous qui est le seul débouché sur la Méditerranée pour la Russie. Elle veut  aussi maintenir les entreprises russes dans les divers domaines, que ce soit l’agriculture le souhait toujours présent des russes de construire un réacteur nucléaire, et surtout devenir un maillon indispensable au Moyen Orient ce qui lui donnerait un regain de popularité pour les élections prochaines. la confirmation de cet objectif ne s”est pas fait attendre, en effet deux navires de débarquement, le NikolaÏ Filtchenkov et le César Kounikov, transportant un important contingent de marins, sont en route pour rejoindre ce port. Quelle menace laisse planer la Russie ? D'ailleurs Poutine avec son glacial discours dévoile une partie de son jeu profiter de la défection de l’Autriche et de son contingent de 377 pour vouloir imposer à la place une force russe, qui déjà selon Vladimir Shamanov est déjà formée. Cette brigade aurait reçu, on ne sait de qui, le titre d’unité de la paix.

Mais Poutine ne s’en tient pas là, il précise que cette brigade pourrait être dotée d’hélicoptères de combat MI-24 afin de la rendre plus agressive. Cette démonstration de force à provoquer, c’etait à prévoir, de la part des États Unies  des manœuvres du 24e  corps expéditionnaire des Marines. Ceux-ci ont débarqué au port jordanien d’Akaba, ils ont formé une colonne blindée qui s’est dirigée vers le nord de la Jordanie le roi de jordanie, fait tout ce qu’il peut pour passer sous silence, la livraison d’avions de combat F16 et de batterie de missiles patriot.

Et Israël dans cet embrouillamini serait-il le pion qui porte en lui les querelles des Nations, serait-il redevenu le Juif des nations ?

En effet Israël et au centre de deux conflits que personne ne veut reconnaître ouvertement. La première qui est une guerre de religion, d’influence que se livrent l’Iran de sensibilité chiite et l'Arabie saoudite de sensibilité wahhabite.

La seconde, la résurgence d'une relation “fraîche” entre la Russie et les État Unis, dont Israël fait en partie les frais.

Pour Israël, le dénouement pourrait-être une arme à double tranchants, car d’une part la chute du sanguinaire dictateur Assad sonnerait la fin de l’axe du mal Iran, Hesbollah, Syrie et Israël retrouverait, pour quelques temps,  sur sa frontière Nord une période de calme. "Si la résistance de Bachar al-Assad se poursuit dans la confrontation avec les rebelles, et s’il continue à gouverner la Syrie, il serait très dépendant de l’Iran et lui sera reconnaissant, ce qui est de nature à renforcer la place de l’Iran comme une puissance régionale menaçant Israël". Déjà il semble qu’un essai ait été fait en faisant entrer dans la zone de sécurité 5 chars et des véhicules armés, ce qui à fait dire à Youval Steinitz, ministre israélien des Affaires internationales, de la Stratégie et du Renseignement “ je suggérerais à la Syrie, au régime d’Assad : faites très attention, n’autorisez aucune provocation sur le Golan ou contre l’État d’Israël. Nous ne voulons pas être impliqués, ne nous obligez pas. Ne nous provoquez pas, ne faites pas de mauvais calculs à notre sujet, a-t-il encore prévenu”.

"La relation entre la Syrie, l’Iran et le Hezbollah sera renforcée et sera plus dangereuse pour Israël"

"Il existe un seul État qui dit que son but est de supprimer Israël c’est l’Iran. Assad est l’Iran, n’importe quel pouvoir en Syrie est de ce fait préférable, même s’il s’agit d’al-Qaïda et de l’Islam radical, tout est moins pire qu’un Assad faible qui sera une marionnette entre les mains des Iraniens". D’autre par, la chute d’Assad pourrait ouvrir la voie à une période de chaos excessivement dangereuse pour Israël.

En effet comme dans toutes les révolutions arabes ( le fameux  printemps arabe ) ce ne sont pas les laïques qui ont pris le pouvoir, ils en ont été dépossédés par les islamistes, frères musulmans, salafistes et autres psychopathes.

Et donc, Israël verrait à sa frontière Nord une armée de fanatiques islamistes qui annonce déjà vouloir récupérer le Golan, ce qui ferait de la Syrie une base arrière afin d’attaquer Israël. Beaucoup pensent qu’il vaut mieux dans ce cas le statu-quo avec un dictateur.

Alors qu’est-il préférable ? la peste ou le choléra il semblerait que les israéliens préféreraient le choléra qui a emmené à la disparition de cet axe du mal, donc à la fin de la collaboration Iran, Hezbollah, Syrie .

 

Ce qu’il y a de sûr c’est qu’Israël, seule démocratie du Moyen Orient possède les antibiotiques nécessaires à l’élimination du choléra en cas de prolifération.

Le printemps en France ! Bientôt,   In Challa

S. Adato

Rien de nouveau sous le soleil, a dit le roi Salomon voilà qui rassure tous  les antisémites, antisionnistes. en un mot tous les désinformateurs.

En vertu de cette affirmation les médias français vont pouvoir continuer à déverser leurs flots de haine et de désinformation alimentant ainsi le climat déjà beaucoup trop chargé en haine.

L’on pouvait penser ou espérer qu’à la suite de la publication du SPCJ “Service de Protection de la Communauté Juive “ et au vu  du rapport sur l’antisémitisme en France, les médias allaient faire profil bas au moins pour quelques jours, mais non ! pourquoi se refuser quelque chose qui marche, L’occupant Israël, les Juifs colons, Les Juifs ségrégationnistes ça se vend bien ! et ca rapporte des voix, ça flatte l’Islam promoteur de la charria en France, bref ! que du bénéfice, au diable l’honnêteté intellectuelle.

Il est donc devenu obligatoire de vomir sa haine par tous les moyens possibles, le plus pratique, puisque touchant des millions de téléspectateurs, est le film, et plus il est désinformateur, outrancier,  et plus la population juive de ce pays paie le prix fort de cette vilenie, sous l’indifférence de nos politiciens plus enclin à assurer leur avenir.

 

Pas de condamnation pour antenne 2 avec son immonde film “ Un œil sur la planète “ pas plus pour Radio France dans son émission du 31 mars 2013, véritable crachoir dans lequel seuls des proches de Serge Paoli ont eu le droit d’éructer sur l’apartheid et la ségrégation israélienne.

La duplicité en politique étant une constante, la mairie de St Denis a reçu  avec la Ligue des Droits de l’homme et le MRAP le mercredi 17 avril 2013 à la bourse du travail le criminel palestinien  Salah Hamouri, et demande à Israël de signer une paix de dupes. 

Certains de nos politiciens ont tout-de-même quelques idées : malgré l’augmentation de 53% d’actes antisémites en France, ne pas parler d’actes antisémites, pour ne pas envenimer la situation, sauf si c’est devenu public ! 

 

Expliquer que ces actes sont liés aux événements du proche Orient, et qu’ils ne sont pas la conséquence d’une idéologie française ou d’un simple laissé faire du sommet de l’Etat aux responsables de l’information.

Ce n’est pas en versant quelques larmes, ho! pas beaucoup, que l’Etat, la République luttera efficacement contre l'antisémitisme, alors qu’elle invective continuellement Israël au nom de la justice pour les palestiniens et leur juste cause. L’Etat Français avec son ministre, dhimmis, des affaires étrangères devrait par contre montrer quels sont les véritables enjeux qui se jouent au Proche Orient.

Expliquer par exemple, sans mettre en jeu son approvisionnement en pétrole et autres financements plus ou moins obscurs, que Jérusalem est la capitale inaliénable d’Israël depuis plus de deux mille ans.

-Qu’Israël existait bien avant que le terme palestinien soit en usage, et je ne parle même pas de l’Europe.

-Que la Judée Samarie, aujourd’hui disputée, est partie intégrante du territoire Israélien.

-Que la Jordanie, créée le 22 mars 1946 est composée à 70 % d’habitants qui se réclament comme étant Palestiniens, et qu’il suffit de peu pour que quelques territoires soient échangés et ainsi régler ce conflit. Mais à promouvoir une paix sur des considérations territoriales, peut-être une grave erreur de communication qui pourrait être préjudiciable à une juste compréhension du conflit.

 

S’il ne s’était agit que de reconnaître un problème de réfugiés, la chose aurait pu être réglé depuis fort longtemps, comme Israël l’a fait avec les neuf cent milles réfugiés Juifs d'Afrique de Nord et autres pays musulmans.

Il existe prés de soixante pays musulmans dans le monde, le problème de 570.000 réfugiés n'était même pas un problème, leur absorption serait passé inaperçue.

 

Mais il s’agit d’un problème crapuleux, idéologique , qui se cache sous le hideux manteau du nationalisme alors qu’il est essentiellement religieux.

Il est effectivement impensable pour l’Islam qu’une nation juive soit présente  au sein d’une région musulmane.

 

Il n’en est que de lire la charte du Hamas qui prône la destruction d’Israël en tant qu’entité Juive.

La charte du négationniste Abbas alias abou Mazen, organisateur de meurtres d’enfants en Israël, qui sous la pression internationale la modifie.

Il faut aussi lire la déclaration d’abbas où il explique que la future Palestine sera “ judenrein “ c’est-à-dire sans Juif.

Il faut aussi , s’ils veulent participer à l’instauration d’une hypothétique paix,  que nos politiques abêtis par leur dhimmitude cessent de financer la télévision palestinienne car voici la dernière émission qui forme la jeunesse palestinienne. On y diffame les Juifs ,les ennemis d’Allah , le Juif descendant de porcs » - les Juifs – et on y encense Yasser Arafat. Puis, les Juifs sont accusés par la fillette d'avoir « assassiné des enfants avec des fusils, comme des serpents, ils ont coupé leurs membres avec des pierres et des couteaux, ils ont violé les femmes dans les squares des villes, ont souillé le livre d'Allah – Le Coran- devant des millions de témoins. Ce n’est qu'une gentillesse parmi tant d’autres que nous réserve l’Islam.

Il est même impensable pour l’Islam que des Juifs vivent au sein de pays musulmans, si ce n’est que comme dhimmis. 

 

Croyez-vous toujours qu’il s’agit d’un problème de territoire ?.

 

 

 

 

 

 


 

Professeur Hollande faites nous la leçon.

S Adato 


En cette période du mois d’Adar nous nous devions de remercier, façon Esther les amants des temps modernes.


Un grand merci Monsieur le Président, (reconnaissance éternelle) pour vous permettre de vous ingérer dans les affaires intérieures d'Israël, n'êtes-vous pas, vous-aussi, l'ami d'Israël ? Vous êtes donc dans votre bon droit !

Un grand merci pour vos derniers  « conseils  » qui intiment l'ordre à Nétanyahou de ne pas poursuivre les constructions en territoire Israélien ! pour sa population, cela déplait et fâche les malheureux palestiniens.

Merci aussi à Mr Hollande et à son nervi mahmoud Fabius pour la leçon de droit; en effet, il fallait qu'ils nous apprennent qu'il est «  illégal » pour Israël de construire sur son territoire national ???

Que ne doit-on pas à la France pour nous avoir expliqué que dorénavant elle attend du gouvernement israélien qu'il respecte la politique à suivre exigée par la France « La priorité doit désormais aller à une reprise de négociations crédibles entre les parties. La France attend du prochain gouvernement israélien qu’il cesse toute politique contraire à cet impératif », ajoute l'éléphant du Quai d’Orsay.

Que de sollicitude de la part de la France, c'est ce que l'on appelle l'amour du prochain ! Le quai d'Orsay, humaniste forcené, s'inquiète « Nous sommes très préoccupés par la situation des prisonniers palestiniens en grève de la faim, notamment de ceux placés en détention administrative en Israël et dont l’état de santé s’est dégradé ces derniers jours.

A titre humanitaire, nous appelons les autorités israéliennes à être sensibles au risque d’une issue tragique et à prendre d’urgence les mesures appropriées. Nous avons, à plusieurs reprises et tant à titre national qu’avec nos partenaires européens, appelé les autorités israéliennes au respect de leurs obligations internationales vis-à-vis des détenus palestiniens. Nous continuons à le faire. »

Il faut absolument remercier la France pour tous les efforts qu’elle déploie, il faut l’encourager à continuer à ignorer le droit international, à s’ingérer dans les affaires de pays étrangés qui ne la concerne pas, il faut surtout qu’avec l’argent du contribuable français qu’elle continue à alimenter les mouvements terroristes et autres criminels de guerre.

Elle a raison lorsqu’elle fait la différence entre terroristes qu’il “ faut tuer et massacrer ” ce qu’elle tente de faire et les criminels qui ne tuent que des juifs , d’ailleur St Fabius patron du quai d’Orasay vient de faire le point “ Question - Le Conseil de l'Union européenne du 18 février a refusé d'inscrire le Hezbollah sur la liste des organisations terroristes malgré les éléments indiquant son implication dans l'attentat de Burgas, en Bulgarie, en juillet dernier. Quelle a été la position de la France sur ce sujet lors des discussions du Conseil de l'Union européenne ?

Réponse - Ce sujet, qui n'était pas inscrit à l'ordre du jour, n'appelait pas de décision lors du Conseil affaires étrangères du 18 février. Il a fait l'objet d'un premier échange de vues entre les ministres.

La France a rappelé qu'il fallait attendre de disposer de l'ensemble des éléments de l'enquête avant d'en tirer toutes les conséquences, dans le respect des procédures européennes.” 

Il faut qu’elle continue, pour le plus grand désarroi  de sa population, à faire le lit de l’islamisme, en Europe, dans lequel elle semble se vautrer avec volupté et hédonisme, pourtant son dernier amant, sans doute le hezbollah qu’elle cajole de toute sa peur panique n’a d’yeux que pour Assad.

Élections Israéliennes vues par les trois petits singes 

 

Que va changer la nouvelle équipe gouvernementale, à notre avis la réponse est peu de choses.

Il n’est pas dans nos intentions de  nous initier dans la politique choisie par le peuple, dans les partis politiques israéliens  ou de discuter du choix de Nétanyahou de s’allier ou non avec Liberman, mais le fait est que la nouvelle équipe sera sûrement plus encline à pratiquer une politique de centre gauche plutôt qu’une politique de droite.

Cela nous regarde nous Juifs de diaspora, uniquement, dans la mesure où nous pourrons œuvrer à mieux faire connaître Israël et mieux lutter contre la désinformation, le matraquage odieux de nos politiciens et des médias français.

Il était aisé de prédire que très vite nous allions entendre nos politiciens, dhimis, demander aux israéliens de consentir à de nombreuses concessions “ douloureuses “ afin de parvenir à une paix.  Après Fabius voilà Sarkozy, payé 150.000 euros pour une prestation au profit d’Israël en Suisse, qui déclare “Le pays n’a jamais été aussi isolé, Israël s’est enfermé dans les murailles de Jéricho “ Pas de doute il connaît la géographie. La bonne nouvelle s’est qu’il a été copieusement hué. Cela démontre qu’Israël n’a pas d’amis sincères, dés le mandat terminé les anciens présidents s’avérent être les pires détracteurs d’israël.

Il faudrait bien que l’on finisse par faire entendre raison à l’Europe, à la France chef de file d’eurabia.

Israël représente en surface celle de deux départements Français entouré d’une dizaine de pays arabes.

Depuis la recréation de l’Etat d’Israël, les arabes ont constamment refusé la négociation, préfèrent l’affrontement.

Les arabes ont toujours pensé qu’il était possible de jeter les Juifs à la mer, alors pourquoi négocier ?

C'est sur ces considérations que la France exige d’Israël très diplomatiquement de disparaître.

Eurabia n’a que faire des 60.000 morts en Syrie, dont des milliers de petits enfants, des problèmes des pays qui ont réalisé leur printemps et qui sont maintenant en butte avec les islamistes et leur charia.

Le seul problème qui met en péril le monde entier avec ses quelques dizaines d’habitation c’est Israël !! Israël qui représente 0,16 % des territoires des pays arabes.

Face à la ligue arabe toute entière vouée au service des pseudos malheureux palestiniens, quel est le leader palestinien qui oserait entreprendre des pourparlers avec un israélien ? 

Il faut qu’eurabia oublie son dhimitude idéologique pour admettre qu’il est un leitmotiv des israéliens ‘ mettre tout en œuvre pour amorcer des négociations’ même si l’on sait qu’elles n’aboutiront pas ce n’est pas l’objectif des pays arabes, et je ne suis pas sûr que cela changera quelque chose de l’image d’Israël en Europe.

L’Europe aveuglée par sa dhimitude ne veut pas voir que le problème est avec le monde arabe et non avec Israël.

Lorsque Nétanyahou a été élu, il y a quatre ans  les pays arabes et surtout les palestiniens se sont empressés de crier au loup, affirment que la paix ne pourra se faire avec ce gouvernement et aujourd’hui, alors qu’il y aura probablement un gouvernement centre-gauche les pays arabes ont présenté cette élection comme étant la victoire de l’extrême droite israélienne.

Sans aucune honte Ryiad Al-Malki, ministre palestinien des Affaires étrangères récidive et affirme : Le nouveau gouvernement israélien devra reconnaître l'État de Palestine, il n’a pas précisé quand les palestiniens reconnaîtront l’Etat d’Israël comme étant un pays Juif. 

D’autant plus que le criminel Abou Mazen “ Abbas “ a déclaré ”  Dans notre État de Palestine nous n’accepterons pas de Juifs “ dont acte. Déclaration non critiquée par les européens, il est vrai, ils ont une certaine expérience en la matière ! 

 

Il fallait toutes affaires cessantes que Fabius ne se lamente sur le manque de propositions dans la campagne électorale  sur le conflit Israélo-palestinien.

Comme à son habitude, Fabius plus étranger aux affaires étrangères que ministre des affaires étrangères, n’a pas entendu la candidate Livni, pendant sa campagne électorale,  crier à qui voulait l’entendre qu’il fallait négocier avec les palestiniens et leur donner toute la Judée Samarie. 

Praticien très éclairé par la technique des trois petits singes il n’entend rien, il ne voit rien et n’ouvre la bouche que dans une seule direction; Israël est responsable des violences dans la région, ce n’est pas un coup d’essai Fabius spécialiste de la prévarication  avait déjà en 2010 déclaré “ « Nous romprons avec l’indulgence excessive du gouvernement français envers le pouvoir israélien à qui nous dirons qu’il devra quitter rapidement les territoires colonisés » !! 

 

Il est évident que tous les politiciens français et autres européens connaissent les arcanes de la politique d’Israël, savent, qu’ Israël ne cherche pas à détruire l’entité palestinienne, mais simplement à vivre.

Il est évident que les journalistes les moins myopes, bêtifiés par leur idéologie absconse, eux qui sont sur le terrain, connaissent aussi la réalité.

Et pourtant quoique Israël fasse il perd la guerre de l’information ( voir l’article Pensée unique, mythe ou réalité ? ) aussi notre rôle est de faire en sorte d’informer nos concitoyens sur le matraquage, sur la désinformation qu’ils subissent. Au non de l’équité il faut que chacun, même si cela ne changera rien de la politique d’eurabia à l’encontre Israël,  réclame une juste information. Il suffit, il faut briser cette dictature de la pensée unique, celle au service des seuls  pays arabes.

 

 

 

 

 

 

L’Unesco, le Vatican et les imposteurs.


Au nombre déjà suffisant de front ouvert contre Israël, s’ajoute celui de la délégitimation, les Juifs, n’ont parait-il, rien à faire en Israël.

Sournoise technique qui tente de prendre le pas sur l’incontestable vérité historique.

A l’ombre de sa maison mère et suivant les mêmes objectifs, l’Unesco s’est donné une présidente Irina Bokova, autre psychopathe pétrie d’idéologie  communiste.

Afin de paraître et voulant se dédouaner de son antisionisme viscéral, le premier discours de cette dame est de déclarer que son pays n’a pas déporté ses Juifs.

Elle oublie que la Bulgarie a répondu favorablement à la demande allemande de déportation des juifs, bien que cette décision n’ait été appliquée qu’aux juifs des territoires occupés soit 11 500 personnes, ceux de  Vieille Bulgarie  

50. 000 personnes y échappant suite aux protestations de plusieurs dirigeants.


Aux aberrations déjà nombreuses, l’Unesco est depuis quelques années, comme l’O N U, dont elle émane aux ordres des arabos nazilands et de ce fait il ne faut pas se poser de question quant à la place que tient Israël dans cette ménagerie.

Avec la venue de Bokova le politiquement correct est dépassé, le système arabo naziland tourne à plein régime, l’unesco est aux avant-postes pour partir en guerre contre Israël. Ce que d’aucuns appelleront  “ La guerre culturelle de l’Unesco contre Israël “ On vote sans Israël, on ne l’invite même pas!


Il était à espérer que la non élection de l'égyptien négationniste Farouch Hosni, allait donner un peu de lumière, mais non, elle perpétue et intensifie les méfaits dont voici quelques exemples les plus connus : 


L'Unesco a inscrit l'église de la Nativité de Bethléem, comme étant en Territoire palestinien, au Patrimoine mondial, par une procédure d'urgence lors d'une session à Saint-Pétersbourg. Cette reconnaissance prend en compte aussi la route de pèlerinage, a été votée par 13 voix pour 6 contre et 2 abstentions lors d'un vote secret des 21 membres du Comité du patrimoine, qui comprenaient cette année notamment la France, la Russie, l'Allemagne et le Japon. 


Depuis 40 ans, «la procédure d'urgence n'a été utilisée que quatre fois et seulement dans des cas extrêmes, toujours en suivant des recommandations d'instances de conseil», a poursuivi l'ambassadeur américain.

Cette reconnaissance scandaleuse a conforté les palestiniens scélérats à attaquer, cette semaine, à coup de cocktail molotofs  et de pierres, le tombeau de Rachel à Bethléem, qui est comme chacun le sait un des plus hauts lieux sains pour la communauté juive.



Sous la pression du bloc arabe, dirigé par la Jordanie, l'agence a adopté une résolution qui condamne tous les travaux archéologiques d'Israël à Jérusalem. Le gouvernement Nétanyahou a menacé de couper toute relation avec l'agence.

En 2009, l'UNESCO a même réussi à désigner Jérusalem comme "Capitale de la culture arabe" ce qui a constitué une victoire historique de l'Autorité Palestinienne.

Depuis deux ans, l'UNESCO a augmenté sa collaboration avec l'ISESCO, l'agence culturelle de l'Organisation de la Conférence Islamique, instigatrice d'un fort négationnisme sur les liens entre les Juifs, la terre et ses symboles religieux.

En 2010, l'UNESCO a adopté une résolution selon laquelle le tombeau de Rachel à Bethléem et le Tombeau des Patriarches à Hébron sont des mosquées musulmanes, bien qu'ils appartiennent aux sites les plus sacrés du judaïsme. Entre Israël et l'UNESCO, il s'agit d'une guerre qui a commencé en 1974 quand l'agence a voté pour le boycott de l'État juif.• En 1993, le directeur de l'UNESCO, Frederico Mayor a refusé de participer à une conférence parce qu'elle avait lieu à Jérusalem.

En 1996, un colloque de l'UNESCO sur Jérusalem s'est déroulé à Paris avec la participation de tous les états arabes sans qu'Israël ne soit invité.

En 2001, l'UNESCO a adopté la déclaration du Caire qui accuse Israël de détruire le patrimoine musulman de la région.

En 2005, pour le 50ième anniversaire de l'ONU, l'UNESCO a refusé de mentionner la Shoah.

Il y a un an, l'agence a publié un rapport sur la science dans les pays arabes dans lesquels le médecin et philosophe juif Maïmonide devenait un musulman du nom de Moussa Ben Maimoun. 

A la somme déjà importante d’absurdité pondue par les palestiniens, une autre et de taille vient de sortir sous la direction du Ministre des affaires religieuses palestiniennes qui assure que “  le Kotel, que l’on appelle faussement le mur des lamentations,  n’a aucun caractère sacré pour les Juifs car ce vestige du Temple Juif est en fait un vestige musulman et islamique et qu’aucun Juif n’est venu y prier avant 1917, avant la déclaration Balfour.

La pantalonnade ou l’inculture n’a plus de limite !


Mais bien évidemment,  tout cela ne concerne que les Juifs, ça n’a pas beaucoup d’importance, la culture a ses frontières !


Frontière que Bokova ne peut franchir car occupé  à organiser les festivités, de la journée mondiale de la langue arabe, à inviter tout le gratin arabo naziland. Elle devrait, enrichir son maigne savoir, se documenter sur les richesses de la culture juive ainsi que sur les sites juifs, en Israël, qui ont donné au monde les bases de la vie en commun et de la morale.

Toutes ces falsifications confortent le ramassis d’imposteurs plus criminels que simples menteurs, qui encouragés par la dhimitude européenne et par l’inculture “ politisée “ de Mme Irina Bokova, vont de plus en plus loin, repoussant ainsi des siècles de recherches historiques ou archéologiques.

 

A tel point que nous attendons impatiemment la réaction du Vicaire de D... “ vicarius filii dei ” Benoit XVI dans son saint siège! qui  avait déclaré :

- « Avec angoisse, j’ai été le témoin de la situation des réfugiés qui, comme la Sainte Famille, ont été obligés de fuir de leurs maisons… » Benoit XVI


La politique vaticane à l’encontre du Judaïsme n’a pas évolué depuis 2000 ans. Sa compromission avec les arabos nazilands  ne lui a pas apporté le résultat escompté, point trop n’en faut car l’on se demande qui a vendu pour moins de 30 pièces une partie de l’humanité.

En effet, s’il a une once d’altruisme il doit être bien marri de constater que l’année 2012 a vu l’assassinat de 150.000 chrétiens de par le monde. Il doit savoir qui les a assassiné, par exemple, pour avoir voulu fêter la Noël !

Il n’a pas entendu la sœur Miriam Agnès mère supérieure du couvent de Saint Jacques qui a vu un chrétien, en Syrie, qui venait de se marier décapité et dont des parties de son corps ont  été données à manger aux chiens ! son seul crime a-t-elle déclaré était d’être chrétien.

Et comme par hasard aucun de nos politiques, médias écrits ou télévisés ne nous en ont informé, Monsieur le Pape où êtes vous? Vous qui êtes si prompt à prendre la parole pour exhorter Israël à faire des concessions aux criminels de Rammallah ou de Gaza.

150.000 Chrétiens morts parce que Chrétiens ce n’est pas, peut-être, très important, alors que va dire le Vicaire de D...(sic) de la nouvelle trouvaille d’Abbas?.

En effet, il apparaît selon les prolifiques divagations palestiniennes que Jésus n’est et n’a jamais été chrétien mais musulman ! Voyons qu’elles sont les preuves irréfutables diffusées par la télévision palestinienne et Al-Hayat Al-Jadida cette fin d’année: 


“Jésus est Palestinien, celui qui s’est sacrifié pour nous ,Yassar Arafat , est Palestinien, Mahmoud Abbas le messager de la Paix sur Terre est Palestinien…Comme est grande cette Nation de la sainte Trinité ! . Le Cheikh Muhammad Hussein, Mufti de Jérusalem et des Territoires palestiniens assure que "La Nation Palestinienne est enracinée dans cette Terre depuis les Cananéens et les Jébuséens . La présence arabe – Chrétiens et Islamiques - sur cette Terre a été ininterrompue. Jésus est un Palestinien par excellence".  Le Gouverneur de Ramallah, district Leila Ghannam : "La peine et la joie palestiniennes ne font qu’un. Nous sommes tous en droit d’être fières que Jésus est Palestinien et que la Palestine est le lieu de naissance des religions" 

 “Nous pouvons être fiers, Oh fils de Marie, du fait que vous soyez le premier Palestinien à avoir libéré le genre humain" 


A la lecture de toutes ces contre-vérités, ou plutôt arriération-mentale, comment se fait-il que la communauté scientifique historienne ne fasse entendre sa voix? qui pourtant à titre individuel se gausse de ces mystificateurs.

Mystifications, négationnisme, destruction du patrimoine archéologique, tout y passe sous les auspices bienveillantes de Bokova à l’écoute de malhonnête véreux.

Nous nous devons, de rester vigilant afin qu’un organisme chargé de faire connaître et de diffuser la connaissance, ne détruise pas 5000 ans d’histoire celle du peuple juif sur sa terre en Israël.

Nous, nous devons de rappeler à l’ordre toutes ces fripouilles avec à leur tête Fatima Mohaméda Bokova, leur dire qu’ils peuvent, pour un temps, celui des politiques israéliens, abuser de la crédibilité d’ignares, mais « La volonté de déconnecter Israël de son Histoire était totalement absurde. Si ces lieux où sont enterrés les fondateurs du Peuple juif depuis 4000 ans ne sont pas des sites historiques juifs, alors qu’est-ce qui peut être appelé site historique juif ??!! » Ce n’est pas cette organisation de voyous corrompus par les arabos naziland qui nous détournera de nos lieux saints. Nous ne les abandonnerons pas et ce par quelques moyens que ce soit !


En temps qu’humaniste et à la lecture de toutes ces crapuleries, j’aurai deux propositions à soumettre : la première est de réunir Ban kimmoun, abbas, bukova, il faudra inviter, aussi, Aschton car il ne manque plus qu’elle pour un poker menteur, cela leur permettrait de mieux    gruger les masses sur le problème Israélien.

La seconde serait d’accepter promptement une conférence internationale, extraordinaire, entre le Vatican et ses amis, les pays musulmans afin de rectifier les falsifications grossières des évangiles par les pères de l’Eglise pour, enfin, réhabilité Jésus et Marie en tant que non seulement initiateur de l’islam, mais parfait musulman.


Le Christ...  plouf ...   Y a plus !!!!



Note: Il ya quelques jours, le sociologue Massimo Introvigne, qui dirige aujourd'hui l'Observatoire de la liberté religieuse du ministère des Affaires étrangères, a déclaré sur Radio Vatican cette année-là étaient 105.000, un toutes les cinq minutes, les chrétiens de toutes les dénominations tués dans le monde pour leur foi. Introvigne a également expliqué que "la persécution des chrétiens est maintenant la première urgence mondiale sur la violence et la discrimination religieuse."


Il y avait des réactions d'incrédulité si elle n'est pas rejetée en 2011, lorsque le sociologue Massimo Introvigne, à une conférence internationale organisée à Budapest la Communauté européenne, a rappelé que, en moyenne, chaque année, il y avait plus de 100.000 chrétiens de toutes confessions tués dans le monde pour leur foi. Introvigne a parlé en tant que représentant italien de l'OSCE, l'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe, mais aussi comme un expert parmi les plus influents, comme le fondateur et directeur du CESNUR, le Centre d'études sur les nouvelles religions, et l'auteur de nombreuses études scientifique.

 

Décidément l’Europe est bien malade


Effectivement, la gangrène court et se renforce, l’Europe hier aveugle est maintenant atteinte d’une surdité gravissime à tel point qu’elle n’entend plus une once de morale.

La France atteinte aussi d’amnésie ne se rappelle plus qu’elle s’est portée garante pour faire appliquer les résolutions des accords d’Oslo. Elle s’est donc empressée de se joindre et de prendre une part, active, importante à cette mascarade qui a fait de l’autorité palestinienne un État Palestinien membre observateur.

En effet, les accords stipulent que seules les négociations peuvent faire aboutir à un État. Or la rouerie d’abou Mazen, le criminel négationniste est arrivé à convaincre la plupart des futures nations européennes dhimis de passer outre  la parole et la signature données.

Et comme ce n’était pas suffisant l’organisation arabo-nazislande l’onu* a entériné cette proposition faisant fi elle aussi de ses engagements.

Aveugles et sourds sont ces politiciens qui n’entendent pas les appels au génocide lancés par ces scélérats qui ont accès aux tribunes de cette organisation maffieuse.

Qui a entendu au lendemain de cette reconnaissance, les appels à éliminer un ÉTAT afin de le remplacer par une population dont la principale préoccupation est de faire couler du sang Juif.

Les Hollandes et consorts devraient donner une date précise à laquelle ils pensent coordonner la destruction d’Israël !

Qui a entendu, au lendemain de cette farce onusienne, les hurlements de haine, devant un demi million d'assoiffés de sang, des dirigeants palestiniens qui braillaient : La Palestine est à nous, du fleuve à la mer, du Jourdain à la Méditerranée, du nord au sud. Il n’y aura de concession sur aucun pouce de cette terre, nous libérerons Quods “ Jérusalem “ occupée  centimètre par centimètre, pierre par pierre Le droit au retour est sacré pour nous et nous n’y renoncerons pas.

La Palestine, de la mer  au fleuve , du nord au sud, est notre terre et notre nation, dont on ne peut céder ni un pouce ni une partie. 

La Palestine était,  et sera toujours arabe et islamique : Nous ne pourrons jamais reconnaître l’occupation israélienne en Palestine, car ce pays nous appartient à nous, et certainement pas aux sionistes. Le Djihad et la résistance armée constituent la seule voie juste pour tous les Arabes et les Musulmans afin de libérer la Palestine, toute la Palestine, et de restaurer nos droits.  

Voilà pourquoi, nous ne renoncerons jamais à libérer Jaffa, Haïfa, Safed et Beer Chéva. La lutte  continuera jusqu’à la libération de la totalité de la terre de Palestine et de Jérusalem, et le retour de tous les réfugiés palestiniens ”


Comment se fait-il, que pour la France, Monsieur Hollande, le président qui se fait du souci pour le peuple syrien, n’ait pas entendu au lendemain de son vote favorable, au bénéfice du  criminel Mazen “ Abbas ” les appels au meurtre des israéliens et à la disparition d’Israël ?  50 000 morts syriens ne comptent pas ?

Le Premier ministre israélien Netanyahu s’est exprimé en expliquant que : “ La décision de l’ONU ne changera rien sur le terrain.  Israël ne permettra pas que la Judée et la Samarie deviennent une base à partir de laquelle des missiles terroristes seront lancés sur des villes israéliennes. Elle ne fera pas avancer la création d’un État palestinien. Au contraire, elle va l’éloigner. Notre main est tendue vers la paix, mais il n’y aura pas de véritable établissement d’un État palestinien tant que les Palestiniens ne reconnaîtront Israël comme État du peuple juif. ”

Puisqu’il est question de territoires, il faudrait redire à nos politiciens dhimis que dans tous les accords il n’est pas fait mention de la Judée Samarie, qui n’a pas, faute de négociation de la part des palestiniens, de statut juridique, comme étant des territoires palestiniens. Il est bon de rappeler qu’aucune clause interdit à Israël de construire dans ses territoires.

Il est donc une imposture de la part de nos gouvernants dhimis de vouloir imposer à Israël de ne pas procéder à des constructions qui plus est dans des territoires qui ne peuvent en aucun cas être sujet à discussion, puisque partie intégrante d’Israël comme Jérusalem et sa périphérie, mais il est vrai que les européens ont revisité l’histoire et la géographie !

C’est pourquoi, affirmer depuis ce sombre vote à l’onu qu’Israël s’empare de territoires palestiniens, est une contrevérité qui s’apparente à une tragi-comédie.

Par contre, il faudrait demander au criminel “ modéré ” d’arrêter de construire dans des terres israéliennes, de faire procéder à la destruction de tous les  édifices construits illégalement sur les terrains ne lui appartenant pas, sous peine de déposer une plainte auprès de l’onu.

Après avoir soutenu les islamistes dans ce printemps arabe, qui n’est en réalité qu’un hiver des plus rigoureux pour les populations, voilà que l’union européenne, sauf un État qui a gardé sa morale , la ” Tchéquie ”, par sa politique, installe les frères musulmans dans les territoires sous contrôle de l’autorité palestinienne, comme elle aide à les installer dans ce qui est la moribonde  Syrie.

Elle ne veut pas prendre la mesure de ce qu’il s’est passé en Tunisie, au Maroc, en Égypte. L’ U E est sourde aux discours des rebelles  en Syrie qui déjà, annoncent : après El Hassad ce sera le tour d’Israël.

Tout ceci n’émeut pas l’onu et l’UE amis inconditionnels des palestiniens. 

Avant de voter la France à t-elle demandé à ce que, selon les statuts de l’onu, Mazen le criminel négationniste reconnaisse l’État d’Israël, membre à part entière de l’onu, comme étant une Nation Juive, un État juif. Avant de ponctionner le contribuable français au profil des professionnels de l’escroquerie, afin de distribuer des millions de nos euros, nos politiciens feraient mieux d’aller sur place pour voir la misère et l’ampleur de l’occupation israélienne!.

Devant la mauvaise foi, l’hypocrisie de l’onu, l’Europe se voit conforté dans son meilleur rôle celui d'antisémite, celui par qui six millions de nos frères sont partis en fumée. 

Cela suffit, il est vrai que des accords secrets, scientifiques, techniques, commerciaux, militaires sont passés avec les nations qui viennent d’accorder au terroriste Abbas un siège  à l’onu, mais eux aussi trouvent leur compte dans cette relation. cette hégémonie doit cesser.

Israël doit refuser maintenant tous compromis, il en a suffisamment fait, il doit faire ce qu’il faut, avec tous les moyens dont Israël dispose, pour mettre sa population à l’abri d’un nouveau génocide qui serait cette fois à l’échelle d’une nation.


* Malgrés les conventions, je ne pense pas que ce ramassis arabo-naziland mérite encore une majuscule


 

 

la France, fille aînée de l’Église ou fille aînée de l’Islam ?

Sasson Adato

 

Nous venons d’assister, cette semaine, impuissants, à cette mascarade qui est une redite de l’esprit de Munich.

Un petit rappel, alors que l’Allemagne hitlérienne annonce qu'elle annexera "de toutes façons" la région des Sudètes l’Angleterre et la France, par lâcheté trahissent leur parole ce qui fit dire alors à W. Churchill “ Vous aviez le choix entre la guerre et le déshonneur. Vous avez choisi le déshonneur, et vous aurez la guerre.”

Cette rapide évocation pour tenter de comprendre pourquoi la France prend le risque d’attiser les flammes  assassines du monde arabo-musulman. 

Ce qui pourrait amener ( à D... ne plaise ) une nouvelle confrontation dont nul ne peut aujourd’hui mesurer les conséquences.

C’est depuis les années gaulliennes qu’il semble que l’Etat Juif ait été abandonné pour la seconde fois, dans ce siècle, cette fois-ci aux turpitudes arabes. La France préférant la sécurité et le lucratif commerce avec les pays propriétaires de richesses énergétiques. De plus, il semble qu’elle n’a jamais digéré la victoire d’Israël qui devait disparaître de la carte du monde, afin de se redistribuer les territoires.

Nous avons connu dès 1940 le statut des Juifs en France, aujourd’hui, il n’est pas question des Juifs en France, mais il est question de l’ETAT JUIF, d’un État membre de l’O N U.

Nous venons de voir que l’O N U une fois de plus vient d’user de son droit, islamo-faschiste, pour reconnaître un criminel notoire du nom d’Abou Mazen, celui qui planifia le meurtre d’une vingtaine d’enfants dans le nord d’Israël, comme responsable d’une pseudo entité palestinienne. 

De quel État palestinien parle-t-on ?

Depuis quand dans l’histoire un État palestinien a-t-il existé ? Il y a effectivement une population qui a été    pour beaucoup de pays arabes un pion qu’ils ont utilisé afin de recevoir des subsistes de la communauté internationale, qui par ce biais a acheté sa tranquillité et de plus s’est assuré de juteux contrats d’armes. 

Mais bien sûr, totalement amnésique la communauté internationale a oublié qu’elle s’était portée garante de l’exécution des accords d’Oslo qui prévoyait entre autres de préparer une paix après entente sur les territoires qui revenaient à chacun; Il faudrait aussi rappeler que dans cette résolution 242, écrite en anglais,  il est fait mention “ DE “ territoire et non pas “ DES “ territoires comme veulent nous faire croire nos incorruptibles politiciens et nos médias qui préfèrent traduire le texte en français. De cette façon, il est plus aisé de berner les citoyens.

La France en votant pour la reconnaissance de la Palestine encourage M Abbas, alias abou Mazen le criminel, qui nie la Choa, encourage Mazen à ne pas revenir à la table de négociation, qu’il a quittée. et en accordant sa voix à Abbas, Hollande ne fait que contrevenir à un accord international dont la France en était un des garants.

M Abbas n’est plus crédible parmi les siens qui déclarent à 73% qu’ils ne veulent pas la paix avec Israël.

Alors que vient de lui donner l’O N U à Mazen, tout simplement ce que les nations dites civilisées n’osent faire c’est-à-dire tenter, avec son nouveau statut, international de mettre Israël au banc des nations par toutes les astuces que lui donne la réglementation arabo-faschiste des commissions onusiennes.

Quelle a été la teneur du discours de Mazen à l’O N U ? Tout simplement et seulement la mise en accusation d’Israël, et sa destruction programmée avec une fourberie qui n’a d’égal que le vice que nous lui connaissons,  

Il n’a pas explicité comment il allait s’y prendre pour  renforcer le pouvoir d’achat de son peuple, “ Pouvoir d’achat  qui est supérieur à celui des français ! P I B de l’ordre de 10,5%, “ comment il allait procéder pour la construction d’infrastructures afin de développer sa contrée, pour construire des institutions  dignes d’un pays civilisé au seul bénéfice de sa population, contrée qui manque d’hôpitaux de toutes les structures qui font un véritable État, comment il allait faire pour renoncer à sa fortune personnelle qui est de plusieurs dizaines de milliards de dollars, comment va-t-il faire pour abaisser le train de vie de Mme Arafat qui est de 100 000 dollars par MOIS. 

L’autorité palestinienne a reçu et reçoit toujours les plus importantes subventions jamais données à une organisation de criminels et de menteurs.

Une fois de plus, la France représentée par son commis voyageur Fabius, celui là même qui a osé dire, oubliant toutes formes d’humanité et de retenue quant aux tirs de roquettes sur Israël :  “Les responsabilités sont partagées “

 Par sa voix, la France a été à la hauteur de sa triste réputation celle d’être la tribune des Ayatollahs. Il est vrai que le Qatar va investir 300 millions d’euros en France !!!

Mr Fabius aurait mieux fait de demander pourquoi le mot paix n’est pas mentionné dans la résolution qui a été votée. Il est aisé de comprendre comment les actes de barbarie et les meurtres de Juifs en France sont possibles grâce à la veule politique qu’elle conduit. Il ne faudra pas dorénavant s’étonner de voir sortir de l’ombre de nouveaux mohamed mérah.

Le problème est qu’Israël est la seule démocratie dans la région, le seul État civilisé qui fonctionne selon des directives éthiques très rigides et je soupçonne Israël de vouloir continuer, après ce vote à l’O N U qui est une dénonciation des accords d’Oslo, à fournir de l’électricité, du carburant, de l’alimentation et des médicaments à cette  entité de voyous qui vient de se faire reconnaître.

La France a été la fille aînée de l’Eglise, et elle nous a livré à hitler, aujourd’hui la grâce de l’Islam l’ayant touché elle est en route pour devenir sa compagne, afin de mieux nous livrer une seconde fois.

 

Il serait temps que la communauté Juive de France  commence, doucement mais sûrement  à réfléchir à son avenir en France, rappelez-vous il n’y a pas si longtemps “ ha! mais moi, il ne peut rien m’arriver je suis un JUIF FRANÇAIS.

 

Aimé Michel écrivait dans une lette à  B. Meheust

"Vous nourrissez le crocodile en lui jetant les faibles en pâture croyant que vous serez les derniers mangés. Mais plus il bouffe, plus il est gros et plus il est gros plus il a faim".

citation envoyé par Louvoi

 

Pilier de défense

 

Sasson Adato


l'Éternel est mon berger: je ne manquerai de rien. 

quand je marche dans la vallée de l'ombre de la mort, 

je ne crains aucun mal, car tu es avec moi..... 

  

Comme nous l’avons très souvent écrit, il ne s’agit pas, comme toutes les guerres qu’Israël a dû subir,  d’une simple guerre de territoire nous en avons aujourd’hui la démonstration évidente, nous sommes en guerre avec des criminels fanatiques qui tentent d’imposer un nouvel ordre local basé sur la charria avec pour objectif un nouveau ordre mondial judenrein.

En effet, que voit-on d’un côté des groupes de barbares criminels qui n’ont pour but que de tuer des citoyens israéliens, hommes, femmes,enfants peu importe et surtout des civils. 

De l’autre coté une armée dotée d’une morale au dessus de tout entendement.

Qu’elle est l’armée, au monde, qui envoie des tracts par avion pour prévenir la population des frappes à venir ?

Qu’elle est l’armée au monde qui téléphone et envoie des textos aux civils pour qu’ils ne se trouvent pas à proximité des lanceurs de missiles ?

Qu’elle est le pays au monde qui fournit de l’électricité à ses agresseurs ? 

Qu’el est le pays qui laisse passer les convois de camions afin de fournir de l’alimentation a ses agresseurs ?

Les exemples pourraient se multiplier à l’infini on ne pourrait les citer tous.

Le premier ministre Netanyahu a raison lorsqu’il déclare :  il n'y a aucune symétrie, aucune équivalence morale entre israël et les organisations terroristes de la bande de gaza ces derniers jours et ces dernières semaines, le hamas et les autres organisations terroristes dans la bande de Gaza, ont rendu la vie normale impossible pour plus d'un million d'israéliens. Aucun gouvernement ne tolérerait une situation où près d'un cinquième de sa population vit sous un barrage constant de roquettes et de tirs de missiles, et israël ne tolérera pas cette situation.

La question est posée quel est le pays qui accepterait que sa population soit constamment sous le feu d’agresseurs barbares ? la réponse est évidente, aucun État. grâce à une information réussie tant au niveau des ambassadeurs que des différentes populations, cette situation a bien été apprécié entre autres par madame Merkel  qui impute l’escalade de la violence au hamas, les état unies, le canada et l’Angleterre qui ont déclaré qu’ ” Israël a le droit de se défendre “ bien que ce ne soit pas véritablement une aide effective, une phrase aussi lapidaire n’est pas suffisante pour impressionner ces criminels qui opèrent a Gaza, car seul Israël a la capacité de savoir quand il faut se défendre et comment le faire. Ce qui est sûr c’est qu’il faut une riposte sévère, intensifier les représailles afin de détruire définitivement le pouvoir de destruction du hamas. La encore la riposte n’est pas aveugle, les israéliens contrairement au hamas respectent la vie et ne touche pas de civils, si ce n’est par accident, c’est pourquoi Tsahal filme méticuleusement ses frappes.

Même l’union Européenne a parait-il compris le problème mais l’inévitable  baronne catherine Aschton, appelle Israël a une réponse plus proportionnée, priorité a la politique pro- arabe !

Même, Monsieur Fabius, hésite, son patron, enfin futur, sa majesté l’Emir du Quatar risque de le rapeller à l’ordre, se risque à déclarer :  Israël a bien-sûr le droit de se défendre MAIS on n’arrive à rien en pratiquant un regain de violence »

Ensuite, Israël aura la visite de monsieur ban kimoun qui,  aprés les européens, va demander à Israël de cesser de vouloir mettre de l’ordre dans la bande de Gaza. Bien sur comme d’habitude le hamas acceptera le cesser le feux pour mieux se réarmer et recommencer plus tard, ce qu’Israël devrait refuser.

Puis, l’on ne voit pas ce que l’ONU peut apporter dans ce conflit, nous voyons bien l’incapacité de l’ONU a régler le problème syrien 40 000 morts et 400 000 réfugiés, ça n’intéresse personne mais l’élimination d’un ou deux criminels qui se dit palestinien retient l’attention de tous les médias. 

Le manque d’information exacte de la part des médias français participe a instaurer un climat délétère qui peut nous emmener à un affrontement dont personne ne peut prédire l’issue.

C’est cette désinformation tant au niveau des politiques que de tous les médias, qui a conduit au drame de toulouse.

Voilà ce que la quasi majorité des médias diffusent ; un exemple avec I Télé “ Entre l'état hébreu et gaza, l'escalade de violence est enclenchée. Israël a commencé ses raids aériens mercredi et s'est dit prêt vendredi à une opération terrestre sur gaza. Des milliers de réservistes ont rejoint les unités israéliennes. Samedi matin, le siège du gouvernement du hamas a été bombardé “

Évidemment ce communiqué n’est pas faux, il manque seulement pour être, un peu objectif, d’indiquer qu’Israël a reçus plus de 300 missiles en quelques jours, qu’Israël ne bombarde que des objectifs militaires, que le hamas envoie des missiles sur la métropole israélienne Tel Aviv où il n’y a pas un seul militaire. L’on peut affirmer sans see tromper que la hamas est responsable de crime de guerre, l’un est de tirer sur des civils, le second est celui de prendre comme bouclier humain sa population derrière laquelle il a installé” ses rampes de lancement.

Mais qui parle de crîmes de guerre de la part du hamas ?


Hussein Obama    ‘ Et il vint un nouveau roi

Sasson Adato

 

Dés l’élection de hussein Obama nous avions présenti que,  fâce à Israël, un président proche des islamistes poserait quelques problèmes sérieux à Israël.

Nous avons vu en son temps qu’Hussein Obama n’a pas hésité à se courber très bas afin d’embrasser la main du Roi d’Arabie Sahoudite, voir la vidéo, l’interprétation de ce geste était claire, l’Amérique est à vos pieds, et comme cela ne suffisait pas il déclarait ‘ je me sens musulman ‘ 

Même la presse américaine par l’éditorialiste  du Los Angeles Times  qui écrivait: “ Il y a sûrement quelque chose qui ne tourne pas rond chez un homme qui semble être bien plus inquiet de la construction de maisons en Israël que par le fait que les musulmans préparent une bombe atomique en Iran “

Ce qui donne une situation pour le moins explosive. En effet,la région est semblabe à une poudriére sur laquelle on gratterait une allumette. Les relations avec l’ancien allié la Turquie se dégrade de jour en jour, le Hezbollah au Nord se trouve être à la tête d’une véritable armée, dotée d’une multitude de fusées au pouvoir destructeur impressionnant; au Sud le Hamas à Gaza, poursuit les mêmes préparatifs aux vues et au su de tous les Etats. En Egypte les relations s’éffilochent rapidement sous la pression des salafistes. 

Fâce à ces menaces de plus en plus violente du monde arabe à l’encotre d’Israël l’administration américaine trouve ‘ qu’il n’est pas intelligent de fixer une ligne rouge à l’Iran ‘ 

Obama travaillé par le désir de plaire au monde Arabe et musulman a laissé faire l’Iran dans son criminel projet de bombe atomique affirmant que la politique du moyen Orient était une et que donc pour calmer les pays arabes, il fallait qu'Israël s’exécute, donne Jérusalem, et accepte de negocier sur l’avenir des réfugiés.

On ne peut taxer le président Hussein Obama de méconnaître le contexte explosif dans laquelle se trouve Israël et le Moyen Orient. Pourtant, il continue et aggrave les relations avec Israël au lieu de favoriser la stabilité et la sécurité d’Israël. Néanmoins, Israël est et reste l’allier le plus sûr du Moyen Orient, c’est le seul Etat démocrate porte-drapaux des libertés individuelles, et à ce titre il ne mérite pas de devenir la monnaie d’échange qui pourrait assurer une pseudo sécurité fâce à un Iran nucléaire, dont les dirigents voyous  appelle à la destruction d’Israël. 

Hussein Obama a échoué dans sa politique de régler le conflit du Proche Orient. Il a d’abord sapé la prestance américaine en la déposant au pied du roi d’Arabie, puis s’est empressé de laisser faire l’Iran dans sa criminelle recherche de l’arme atomique.

Hussein Obama, comme s’il était un bon musulman, sic, n’a cessé de faire les yeux doux aux pays arabes, comme dans son fameux discours du Caire en mai 2009, laissant entendre que seul le problème Israélo-Palestinien était le problème central de la région. 

Hussein Obama semble penser que les différents printemps arabes devenus soudainement une tornade islamiste où règne les salafistes et autres frères musulmans qu’il est temps de repenser les alliances. En effet, nous venons d’être les témoins d’un incident lors de la convention républicaine Jérusalem a été volontairement “ oublié “ Obama semble revenir sur une loi américaine de 1995 qui reconnaît que Jérusalem est la capitale de l’Etat Israélien. La réaction du Washington Post  « la déclaration de politique la plus radicalement peu favorable à Israël par un parti important depuis la création de l'Etat d'Israël. » Contrairement au programe des républicains qui se référe à Israël avec Jérusalem comme capitale. Mitt Romney a martelé “ Obama a jeté Israël sous un bus “Election oblige, le lendemain, Hussein a déclaré que c’était une ommission.

C’est pourquoi, plusieurs médias internationnaux assurent qu’Obama aurait fait parvenir des messages par l’intermédiaire de deux pays européens aux nations Arabes afin de conclure de nouvelles alliances. Voyant l’information divulguée, les délégués d’Hussein Obama se sont empressés de démentir; Hussein Obama ne l’a pas rectifié lui-même. Il est à espérer que les républicains avec à leur tête Mitt Romney soient les vainqueurs des élections prochaînes, car sinon je crains qu’Israël ne connaisse quelques problèmes.

 

 

 

 

 

 

 

Qui a tué Miryam Monsonégo 8 ans, Aryeh et Gabriel, 3  et 6 ans et leur père Jonathan Sandler ?

 

S. Adato

 

Il fallait non pas “ digérer “ l’évènement, mais laisser se passer quelques jours pour ne pas écrire sous le coup de l’émotion, de la colère et de la haine, car il est inhumain de penser que l’on puisse digérer une telle boucherie. 

Vous avez bien lu, haine, il ne peut avoir de pardon pour un criminel de cette envergure.

Aujourd’hui, il est temps de poser les véritables questions à savoir “Pourquoi en France de tels actes sont possible “ et qui a tué cet enseignant et ses deux enfants et cette petite 

fille ?

Après que six millions de nos frères aient disparus dans les chambres à gaz, le monde, enfin une partie, a versé quelques larmes, puis très rapidement avec l'avènement de la cinquième République en France,  Israël est devenu le Juif des Nations.

Il était parfaitement prévisible qu’un tel drame allait se produire. Depuis une vingtaine d’années les gouvernements Français avec à leur tête le Président ont laissé ouverte une voie royale à la violence. En effet, il ne se passe pas une semaine sans qu’un ministre aux ordres du quai d’Orsay ne déverse son flot d’invective à l'endroit d’Israël. Evidemment, c’est en tant qu’ami d’Israël que nos Présidents fustigent et condamnent le seul Etat démocratique du Moyen orient !

C’est, depuis une vingtaine d’années que nos gouvernements ont laissé se propager de fausses informations laissant à penser qu’Israël est l’agresseur, le colonisateur.

C’est depuis une vingtaine d’années que la France laisse s’installer sur son territoire des individus qui se réclament de l’Islam, de la charria qu’ils sont en train d’imposer en France.

Bien sur, encouragés de toutes parts les musulmans multiplient les agressions à l'encontre de la communauté Juive de France, agressions qui sont des actes barbares issues d’une idéologie de haine et de pouvoir.

IL est un fait indéniable dans notre média, il n’a jamais été question de mettre à l’index une quelconque communauté, aujourd’hui, il faut se rendre à l’évidence, encouragé par la politique française à l’égard d’Israël, des criminels mettent leurs idéologie au service du meurtre, et c’est la communauté Juive Française qui paie le prix fort d’un lâche abandon des valeurs de la République.

La France s’est laissé aller à une trop complaisante image de l’Islam. Doctrine de l’hypocrisie qui permet d’occulter le mal, le terrorisme islamiste au profit d’une politique étrangère et mercantile que nous ne comprenons pas, politique payée par la communauté Juive qui voit ses membres assassinés par la désinformation française. 

La France s’est laissé aller à un choix, ne pas froisser les islamistes dont la violence est leur crédo, le jihad est une idée fondamentale dans l’Islam, le meurtre d’un infidèle étant considéré comme un acte de bravoure et de piété, Sur la chaine “ Qatar TV”, en février 2006, le cheikh Qaradawi déclara que « les opérations martyrs sont autorisées, même s’il se trouve des civils parmi les victimes ». Crédit Reuters.

Alors, nous avons vu des politiciens du centre de l'échiquier politique, jusqu’à l'extrême gauche, arborer le keffieh, être présent à bord de navire afin de forcer le blocus de Gaza. Nous entendons tous les jours  ces parlementaires associer Israël à apartheid, à colonisation, à violence disproportionnée, à détournement d’eau selon Glavany. 

 

Qui est responsable de la mort de trois petits enfants et de leur père ?

 

Embarrassé, la classe politique Française, toutes options politique confondues se sont empressé de soustraire le mot Juif de leur discours “ c’est la République qui a perdu ses enfants, ces enfants ont bien été assassinés par les appels au boycott, par le black-out sur la réalité au Moyen-Orient.

Et que dire de la responsabilité des médias, des agences de presse responsables de la diffusion de la plus exécrable désinformation toute tournée au bénéfice des criminels islamistes, palestiniens; ces médias télévisés, ou écrits qui vont jusqu’à présenter de faux reportages, de faux enfants tués par les israéliens.

 

Qui est responsable de l’odieux crime de Toulouse ?

 

La désinformation en France semble être aujourd’hui un élément fédérateur, pas un politicien, pas un journaliste ne s’est élevé  pour condamner l’islam et sa proposition de haine.

Bien sûr, on nous vend un Islam de France modéré, comment faudra-t-il expliquer qu’il n’existe pas d’Islam modéré surtout pas celui de France, qui se permet d’inviter sur le territoire Français des prêcheurs tel que mohamed al mesri yussuf et al Qadarawi, qui a en Egypte proclamé qu’il est un devoir religieux de tuer des Juifs, et finalement c’est le salafiste tarik Ramamdan qui fera  la leçon. Il est impératif de donner, enfin,  la parole à la sociologue égyptienne d’origine syrienne Waffa Sultan elle vous instruira sur le trop fameux Islam modéré. 

Modéré est cet Islam qui enseigne “ L’heure de la résurrection n’adviendra pas tant que tu ne lutteras pas contre les Juifs ; Le Juif se cachera derrière les pierres et derrière les arbres, Et les pierres et les arbres crieront : Oh, Musulman, serviteur d’Allah, il y a un Juif derrière moi : viens et tue-le” ( dossier special le coran les imams)

Même l’ignoble Ashton représentante de l’Union Européenne, commis voyageur au profit des pays arabes, a regretté le crime mais a trouvé que ce n’était pas pire que les enfants de Gaza, que les  Israéliens tuent. L’art de la dépravation, des politiques, mené au paroxysme. 

 

J’accuse le gouvernement Français de laisser s’instaurer en France un antisémitisme doublé d’un sévère antisionisme, de se prêter complaisamment à la propagande palestinienne de ne pas vouloir voir toutes ces stratégies de dé-légitimation d’Israël.

J’accuse le gouvernement Français de ne pas prendre les mesures nécessaires lorsque tous les jours, les médias par des reportages tronqués incitent à la haine. 

 

Qui a tué ces enfants et leur père ?

 

 

 

Le négationiste Abbas réécrit l’histoire,

ou avec qui faire la paix  ?

 

 

Pour être reçu en Europe avec les privilèges d’un chef d’Etat, il faut aujourd’hui se présenter comme un homme politique

‘ modéré ‘ prêt à toutes les concessions y compris l’abandon de toute morale.

C’est ainsi que le négationniste Abbas est reçu en grande pompe, notamment en France. Il est patent que nos chefs d’Etat sont miraculeusement devenus myopes et sourds, ils sont atteints d’une vision et d’une audition à géométrie variable.

Oublié la thèse, négationniste d’Abbas niant la Choah;

Oublié l’histoire européenne, très catholique, qui a envoyé plus de six millions de nos frères dans les chambres à gaz.

Oublié qu’il n’y a jamais eu de peuple palestinien.

Oublié qu’Abbas refuse catégoriquement de reconnaître un État Juif.

Oublié que les véritables palestiniens ce sont les Juifs, qui ont construit le Temple, le palais du Roi David à Jérusalem, il y a deux milles ans.

Oublié que Jérusalem est cité 300 fois dans la Bible et aucune fois dans le Coran.

Oublié que l’Etat qu’Abbas appelle de ses vœux serait un État Judenrein.

Voilà donc la perfide et complaisante Europe à l’écoute des élucubrations d’un Abbas qui n’a de cesse de revisiter l’Histoire.

C’est une énormité de dire qu’en 1948 les “ sionistes “ ont attaqué les arabes sans avoir été agressés.

Dés la proclamation d’un État Juif par l’O N U en 1947 des hordes sauvages ont assailli de toutes parts les Israéliens qui ont dû faire fâce à cinq pays arabes, l'Égypte, la Jordanie, la Syrie, le Liban et l'Irak  sur trois fronts, cela est une réalité incontestable, et qui a coûté la vie à plus de 6000 israéliens.

Il faudrait, aussi, rappeler au négationniste que ce sont ses amis qui ont rejeté le plan de partage, que c’est la Jordanie et ses comparses qui ce sont emparé des terres que l’O N U avait attribué aux arabes, devenus par miracle palestiniens.

Le négationniste Abbas emboîte le pas des criminels de 1948; qui avait juré de “ jeter les Juifs à la mer “ puisqu’il déclare sans aucune gêne qu’il ne reconnaîtra jamais Israël comme un État nation des Juifs. Suite à cette demande d‘Israël le porte parole d’Abbas a clamé à qui veut l’entendre que les ‘Palestiniens‘ n’accepteront jamais le caractère Juif d’Israël.

C’est ainsi que Premier ministre Salam Fayyad, a déclaré lors de son allocution hebdomadaire à la radio, que l’Autorité palestinienne agira également à Jérusalem-est, car c’est son droit et son devoir à l’égard des habitants de ce secteur. « Jérusalem-est fait partie intégrante des territoires palestiniens qui ont été occupés par Israël, qui doit comprendre qu’il n’y aura pas de paix durable sans Jérusalem comme capitale de l’etat palestinien »

Renchérissant sur les déclarations d’Abbas et de Fayyad, Haniyeh, chef des criminels, précise à Téhéran“ le Hamas ne reconnaîtra jamais  Israël, "On veut que nous reconnaissions l'occupation israélienne et que nous abandonnions la résistance, mais en tant que représentant du peuple palestinien et au nom de ceux qui sont épris de liberté dans le monde, je réaffirme comme nous l'avons toujours dit que nous ne reconnaîtrons jamais Israël".  "La lutte des Palestiniens continuera jusqu'à la libération de la totalité de la terre de Palestine et de Jérusalem, et le retour de tous les réfugiés palestiniens"

 

 

 

Messieurs les candidats présidents, Israël n’est pas plus illégitime sur sa terre que ne l’est la France sur la sienne !

Israël ne colonise pas dangereusement Jérusalem comme le dit le négationiste Abbas, Israël n’engage aucune politique d’épuration, que ce soit arabes ou chrétiens, Israël est chez lui à Jérusalem. Aujourd’hui Israël accueille des centaines de chrétiens  fuyant les villes arabes.

Il faut se souvenir que sous le régime jordanien les Juifs et les chrétiens ne pouvaient exercer librement leurs cultes dans leurs sites respectifs.

Quant aux constructions, Israël à l’instar de tous pays démocratiques construit sur son territoire y compris Jérusalem, sa capitale inaliénable.

Israël est la seule démocratie du Moyen-Orient où la liberté de croire, de penser, de s’exprimer ou d’écrire est protégée par la loi.

Abbas ne craint pas de mentir, pire de réécrire l’histoire Jérusalem-est n’a jamais été la capitale  de la palestine, et pour cause la Palestine n’a jamais existé !

 

Alors Messieurs les chefs d’Etats occidentaux cessez de vous voiler la fâce et d’obtempérer aux ordres des pays arabes, vous en avez les moyens, seule la volonté de rester digne devant l’imposture devrait vous habiter car à force d’accepter ces sournoiseries, vous finirez par vous trouver étranger dans vos pays ou bientôt ce sera la charria qui vous dictera et imposera la loi. 

La politique de l’autruche et du politiquement correct vous a conduit à soutenir le “Printemps arabe “ vous avez récolté l’islamisation pure et dure de ces pays, avec à leurs tètes les   les frère musulmans, principaux subventionneurs des terroristes dont la haine à l’égard des pays occidentaux n’est plus à démontrer .

 

 

 

 

 

Solde à la boutique socialiste, où comment acheter des voix musulmanes !!

 

S Adato

 

A l’étude déjà très critique de la position des socialistes à l’encontre d’Israël, et comme si cela n’était pas suffisant, voilà qu’un autre de nos amis vient de nous gratifier de sa venimeuse diatribe.

En effet, Mensonger, injurieux, calomnieux, abject est le torchon, qui se veut être un rapport, sur la situation des arabes en Israël et celle de Palestiniens sur l’approvisionnement en eau, qui n’est qu’une pâle copie d’un dossier de la Banque Mondiale de l’eau datant de 2009.

Comme pour le trop fameux rapport Godstone, qui entre-temps a été retiré, glavany, pas du tout antisémite, a de plus dû aller s’abreuver à l’O L P, le Hamas et même chez chalom archav, et autres gauchistes  pour écrire autant d’ignominies.

Mais, Glavany député très objectif et l’ami d’Israël, pour promouvoir la paix sociale en France et l’entente entre Israël et les Palestiniens, vient de trouver la faille, Israël est un Pays qui pratique l’apartheid, rien de moins, “ ségrégation raciale, ségrégation spatiale, ségrégation hautaine et méprisante,... vexatrice et humiliante, ... voire violente “. 

Pour répondre à cette première infamie, il convient de rappeler à ce triste sire, qu’il y a en Israël, aucune  mesure comparable avec l’apartheid nazi de l’Afrique du Sud.

Dans le langage africain apartheid  signifie "séparation" C’est à-dire pas de vie publique, pas de relation avec les blancs, interdiction de relations sexuelles qui pouvaient être punies de sept ans de prison et entre-autre, seuls les blancs pouvaient siéger au Parlement. 

Le malvoyant Glavany aurait dû chausser ses lunettes pour s’apercevoir qu’au Parlement israélien siègent des arabes musulmans et de plus favorable au Hamas qui prône la destruction d’Israël. Il aurait dû avant d’expectorer son fielleux rapport s’émerveiller de voir dans un pays Juif un juge Arabe condamner et faire emprisonner un ancien chef d’Etat. Il aurait dû, aussi, voir que dans les rues, les cinémas, les restaurants, les transports en commun, bref tout ce qui fait une vie normale de citoyen et garantie à tous sans distinction de (race) ou de religion. 

Ensuite, le malvoyant aurait dû s’intéresser à un accord signé à Oslo qui prévoit la fourniture d’eau par Israël aux Palestiniens. Accord, qui prévoit la fourniture de  250 millions de m3/an, sur ces 250 millions, seuls 190 millions de m3 d’eau sont utilisés par les palestiniens, décidément il voit très mal.

D’autre part, non seulement Israël honore ses engagements mais de plus, il en vend directement à des palestiniens moins cher que prévu dans l’accord d’Oslo.

Pour ne pas être accusé de ne pas collaborer Israël forme des Palestiniens aux techniques de recyclage des eaux usées et de dessalement de l’eau de mer et des eaux saumâtres.

Glavany devrait demander aux Palestiniens pourquoi ils ne respectent pas leur engagement à savoir : recherche de nouvelles sources d’eau alternatives, utilisation plus importante d’eaux recyclées, pourquoi ils ne mettent pas fin aux innombrables forages qui sont un danger pour l’autorité palestinienne, au lieu d’accuser Israël;

La gestion de l’eau est gérée par le droit international, ce qui donne le droit à Israël d’exploiter toutes les rivières qui coulent sur le territoire Israélien, s’appuyant sur un rapport de l’O N U de 1997, Glavany le défigure pour porter un nouveau mauvais coup à Israël qui a le droit d’exploiter les rivières même si elles prennent leurs sources dans des nappes phréatiques qui sont à cheval sur plusieurs pays.

Les allégations de Glavany sont une tromperie dans le but de délégitimer Israël afin de plaire aux musulmans de France.

 

Il est un point important qu’il fallait à tout prix s’emparer, c’est le mur de protection, chose tout à fait normale lorsque l’on fait un rapport sur l’eau !!! c’est évident.

Sur ce point Glavany, myope à la demande, n’a pas vu les murs de séparation entre l’Amérique et le Mexique, l’Amérique et le Canada, l’Espagne et le Maroc, l’Arabie saoudite et le Yémen, etc. etc. tous ces murs sont là uniquement pour empêcher les migrants d’entrer dans le pays, or, le mur qu’Israël a été obligé de construire l’a été pour enrayer les attentats criminels en Israël. Il s’agit là de préserver la vie des citoyens, mur obligatoire puisqu’il a déjà réduit un nombre considérable de meurtres.

Quant aux routes fermées à la circulation des palestiniens Glavany trouve à redire, il semble trouver normal que les israéliens   subissent des tirs des jets de pierres qui mettent en péril la vie des occupants des voitures israéliennes.

Glavany devrait conseiller à ses enfants, s’il en a, de circuler sur les routes menant à Sdérot à Achkélon, Ofakim, Beer-chéva, peut-être comprendrait-il ce que perdre un parent dans un attentat veut dire.

Il faudrait aussi expliquer les check point aux idéologues partisans du boycoot et de la destruction d’Israël, ce que nous ferons sous peu.

 

Déjà deux parlementaires trouvent ce rapport odieux et se désolidarisent d’avec Glavany. Il est urgent que le Parlement mette fin à ces discours et rapports antisémites qui mettent en danger la paix sociale en France. 

Il est un fait certain,  c’est que la communauté Juive va devoir réfléchir très vite sur son avenir en France.

 

 

Ce que la gauche dit ou ne dit pas  !

S Adato

 

 

Dans notre dernier éditorial nous avons vu ce que la droite a promi et n’a pas fait, ou plutôt, ce qu’elle a fait alors qu’elle avait promi, promesse électorale oblige, de ne pas faire.

Pour prendre la juste mesure de ce qui nous attend avec la gauche, il nous faut revenir à l’action Sarkosienne.

Sur le plan international, on nous a vendu l’idée qu’il fallait absolument prendre une part active dans l’aide au trop fameux ‘ printemps arabe‘ au nom d’une démocratie à la Française, dont la France est dépositaire !

Hé bien à coup de millions d’euros, pris dans nos escarcelles, nous avons participé à évincer le Président Moubarak qui était selon Sarkosi “ son ami, un homme de sagesse, d’expérience à la vision modérée sur tous les grands dossiers ou il privilégie de dialogue, l’Egypte et pour la France un partenaire essentiel ....“

Il en fut de même pour Sarkosi, qui fidèle en amitié, a aussi aidé le tyran Kadafi à planter sa tente dans le parc de l'Hôtel Marigny pour, ensuite, le donner à ses assassins. Que dire de la Tunisie avec l'écrasante victoire de l’ Ennhada du Maroc où règne P J D “ Parti de la justice et du développement ‘

Il faut donc, que la droite cesse de nous mentir si il existe des démocrates en terre d’Islam, il faudrait nous les décrire et ensuite expliquer comment, minoritaires, ils peuvent gagner des élections. D’autant-plus qu’il n’existe pas d’Islam modéré, sauf dans le langage de nos politiciens, ou alors ce n’est plus l’Islam. 

La vérité est que Sarkozi a œuvré pour mettre en places des nazislamistes purs et durs. 

Nazislamistes installés et courtisés aussi bien par la droite que par la gauche, gauche qui va leur accorder le droit de vôte dans les municipales.

Nazislamistes qui voient déjà la charria triompher de la République, nazislamistes à qui l’on offre aujourd’hui des terrains pour construire des mosquées qui sous la férule des barbus islamistes propageront l’islam et la terreur dans nos villes.

Voyons à présent quelle est la position du parti Socialiste, pourrons nous lui accorder notre confiance ?.

Mer Hollande représentant le P S donne le ton, rencontrant M Abbas à Paris Hollande s’empresse de lui confirmer : La France soutiendra la reconnaissance d’un État palestinien  et il se veut rassurant; l’homme à la rose : « Je viens donner mes encouragements à un processus qui doit conduire à la paix au Proche-Orient, à un État palestinien et à la sécurité d’Israël. Voilà ce qui serait ma position en cas de responsabilité en 2012 ». Sortant d’un grand hôtel parisien Hollande renchérit « Je connaissais Mahmoud Abbas. C’est important de maintenir des liens et aussi de faire comprendre que, si nous sommes dans l’opposition aujourd’hui, nous serons dans la responsabilité demain et que ce qui est dit en ce moment nous engage » Il faut enfin qu’Israël cesse cette  répression aveugle

 

Peut-être que ses lieutenants sont plus enclin à entendre les soucis d’Israël ?. Voyons par exemple Mer Dupont-Aignan, que dit-il :” Une fois de plus, la France devrait rappeler la base des résolutions de l’ONU, le droit d’Israël à vivre en sécurité et en paix, le droit des Palestiniens d’avoir un État qui correspond à leur peuple et à leur nation, un compromis enfin, sur Jérusalem qui appartient à l’humanité tout entière “. “Israël devait-il répondre de manière si disproportionnée à la provocation du Hamas ? toute reconnaissance de la Palestine comme État membre ne changera rien au fait que les territoires palestiniens continueront d'être occupés par l'armée israélienne, que la situation humanitaire dans la bande Gaza continuera d'être intenable.

Ce n’était pas le bon exemple ! voyons Mer Mélanchon : que dit-il “ Les choix meurtriers et provocateurs du gouvernement Israélien,...” et de préconiser : “ la fin de la coopération commerciale entre Israël et l'Union européenne jusqu’à la construction d’un état palestiniens “. Et puis il y a cet abordage de bateaux qui est un acte tellement énorme dans  dans les eaux internationales qui fait douter de la retenue que pourrait avoir ce gouvernement puisqu’il détient l’arme atomique “. “ la France et les Français sont aux cotés des palestiniens, 19 personnes ont été assassinées, les palestiniens attendaient un geste d’humanité, Israël a fait un usage disproportionné de la force “, 

Nul n’est besoin de continuer à citer Mer Mélenchon, nous avons compris qui, il était.

Quant-à Mer Hamon lui assure :” oui cela a été “ un bain de sang “ “ Nous sommes confrontés à une crise internationale», a dit Benoît Hamon qui a demandé «des réponses urgentes du Conseil de sécurité des Nations unies : d'abord pour éviter l'embrasement» et «faire baisser la tension», et «ensuite pour espérer que les Etats-Unis, cette fois-ci, s'associent à une condamnation solennelle de l'opération» qui «oblige le gouvernement israélien à bouger».

Déplorant «l'usage de la force par Israël (qui) s'est conclu par un bain de sang», le porte-parole du PS a souligné la «nécessité d'une réponse internationale rapide qui (...) associe les Etats-Unis» afin de «faire évoluer» les positions du gouvernement israélien.

«Tant que le blocage de Gaza sera considéré comme un principe fondamental de toute action d'Israël, ce sera très compliqué de faire évoluer de manière positive la situation au Proche-Orient» de plus Benoît Hamon. n'exclue pas une alliance avec les verts, p c et parti de Mélenchon, que des amis d’Israël !

 

Il est indispensable que la communauté juive française  sache que la politique du PS est induite par les résolutions sur le Moyen-Orient  adoptés par l’International-Socialiste à  Saint-Domingue et à New York est donc irrévocable.

Voyons que préconise cette résolution :

 

 

“ Le Conseil de l’IS, réuni à Athènes les 1-2 juillet 2011, réaffirme le droit du peuple palestinien à l’autodétermination, y compris le droit à leur État indépendant de Palestine avec Jérusalem-Est comme sa capitale, et réaffirme son engagement, en accord avec le droit international, de mettre fin à l’occupation israélienne qui a commencé en 1967 afin de parvenir à la solution de deux États d’Israël et de Palestine. Cet État palestinien devra exister côte à côte avec l’Etat israélien en paix et sécurité.

 

Le Conseil de l’IS exprime le besoin urgent pour la reprise et une progression accélérée des négociations vers la conclusion d’un règlement pacifique, mettant fin à l’occupation israélienne du territoire palestinien en place depuis 1967, sur la base des résolutions pertinentes de l’ONU, surtout du Conseil de sécurité, des termes de référence de la conférence de Madrid et l’initiative de paix arabe;

 

A cet égard, le Conseil de l’IS réaffirme que les activités de colonisation israélienne en Territoire palestinien occupé, y compris Jérusalem-Est, sont illégales et constituent une violation flagrante du droit international, et un obstacle majeur à la paix, et demande instamment de cesser complètement toute activité de colonisation israélienne, y compris la soi-disant «croissance naturelle», de cesser la construction et de démolir le mur israélien dans le Territoire palestinien occupé y compris Jérusalem-Est, ainsi que la fin de toutes autres mesures unilatérales visant à altérer le caractère, le statut et la composition démographique de la ville et du territoire dans son ensemble, afin de permettre la reprise d’un processus de paix crédible pour résoudre les questions clés y compris la question des réfugiés en accord avec le droit international et la résolution 194 des Nations unies.

 

Le Conseil de l’IS appelle les deux côtés à reprendre les négociations en vue de parvenir à un accord permanent menant à la fin de l’occupation et à la création d’un État palestinien, dans le cadre d’un gel complet des colonisations, tout en s’abstenant d’actions unilatérales.

 

A défaut, le Conseil de l’IS soutient la reconnaissance de l’Etat de Palestine sur le territoire occupé depuis 1967, y compris Jérusalem-Est comme sa capitale, et appelle tous les gouvernements au soutien des efforts pour la construction d'un État palestinien ainsi qu’à l’admission de l’Etat de Palestine aux Nations unies dans la prochaine session de l’Assemblée générale;

 

Le Conseil de l’IS salue et soutient l’accord de réconciliation palestinienne, qui est déterminant pour la paix et la démocratie, et appelle à la reconnaissance et la coopération avec le gouvernement d’unité palestinien sur l’accord de réconciliation;

 

Le Conseil de l’IS appelle toutes les parties à renoncer à la violence et à accepter tous les accords trouvés avec l’OLP;

 

Le Conseil de l’IS salue le “printemps arabe”, initié par des mouvements populaires pacifiques, à la recherche de la démocratie, la liberté et la justice sociale en tant qu’aspirations légitimes des peuples dans la région. A cet égard, le Conseil de l’IS soutient la lutte pacifique palestinienne pour mettre fin à l’occupation et pour parvenir à la liberté et l’autodétermination et appelle Israël à arrêter toute violence et répression contre les manifestations palestiniennes non-violentes et leurs leaders.

 

Le Conseil de l’IS va continuer ses efforts avec les parties concernées vers l’atteinte d’un règlement pacifique de la question de Palestine et de la promotion de la paix dans la région “

Et pourquoi ne pas voir ce que les Verts ont-à dire, lisons les abjections putrides, passées presque inaperçue, tant elles auraient pût et du mettre le feux aux poudres voila que Duflot compare "l'islamophobie" actuelle à "l'antisémitisme" des années 30 " aujourd'hui en France et "les ressorts de l'usage de l'antisémitisme" dans les années 30."Je ne dis pas que le risque qui nous menace c'est le risque fasciste, mais je pense que les ressorts de l'usage de l'islamophobie aujourd'hui sont un peu les mêmes que les ressorts de l'usage de l'antisémitisme" dans les années 30, a estimé Duflot, interrogée par l'AFP, et repris dans le Parisien.

Il s'agit, "dans une période de crise, (de) trouver des coupables plutôt qu'affronter la situation politique", en multipliant les "débats sur l'identité nationale, la place de l'islam dans la société, la loi sur la burqa et autre, non seulement, on se trompe, mais surtout on prend le risque d'allumer un incendie que personne ne saura éteindre"."On est en train de dire à une partie très significative de citoyens français. Vous n'êtes pas comme les autres, il faut qu'on vous surveille parce que peut-être il pourrait vous venir l'idée de prier au milieu de la rue ", "Ce climat politique fait qu'une femme sans doute respectable comme Chantal Brunel est capable de dire une énormité", a-t-elle ajouté, en allusion à la suggestion mardi de cette député UMP de "remettre dans des bateaux" les immigrés en provenance du Maghreb. 

Après avoir vu et entendu la droite, les verts il nous reste à nous poser la question à laquelle je n'ai pas trouvé de réponse ? Quel bulletin allons nous mettre dans l’urne ? car il n’est pas question de s’abstenir, il est impératif de faire notre devoir de citoyen.

La seule certitude qui m’habite est que dans tous les cas de figure il n’est pas question d’apporter une seule voix aux Le Pen et consort, aux gauchistes Verts de gris, malgré tous les avatars que nous cause le monde arabe en France. 

Ne pas se laisser abusé par des individus tel qu’un Louis Aliot, dont le grand-père est juif ou Michel THOORIS,  du FN, qui en Israël  déclare que les Juifs sont chez eux en Judée et en Samarie. Il ne faut pas se laisser charmer par les voix des sirènes frontistes.

 

 

 

 

 

 

 

 

Éthique et politique Sarkosienne ou

le paroxysme du menteur.

Sasson Adato 


Sachant que le mensonge, comme la violence, est une forme de coercition : elle est une façon d’exercer un pouvoir arbitraire sur l’autre en le faisant agir contre ses intentions et sa volonté. 

Technique imparable pour assouvir un fantasme, une soif de pouvoir sur l’autre.

Mal nous en a pris d’accorder notre confiance à un spécialiste en la matière.

En effet, il nous avait semblé qu'un SARKOZI dont Le grand-père maternel était un juif séfarad ne pouvait se délier de ses discours de campagne prés-électoraux en 2007.

Le menteur avait assuré : « Je ne vous trahirai pas. Je ne mentirai pas. Je ne vous décevrai pas».

Il a usé et abusé de techniques de pression; innommables à l’encontre d’Israël. Il nous a trahi allègrement 

Il a laissé s’installer sinon encourager un climat d’insécurité à l’encontre de la communauté Juive, Plus de cinq cents actes de violence, déclarés,  à l’encontre de nos coreligionnaires en France, chiffre qu’il convient donc de multiplier par deux ou trois si l’on tiend comptes des actes non déclarés. Où est donc celui qui a laissé Kadhafi planter sa tente dans les jardins de l'hôtel Marigny, à côté de l'Elysée, cet ami d’Israël qui a concocté cette fameuse ‘ Union méditerranéenne ‘, nous avons nous aussi Juifs de France pas prêté suffisamment d’attention à ce projet; nous aurions dû comprendre qu’elle serait la suite à l’égard d’Israël.

Pourrions-nous croire un seul instant que Sarkosi n’a pas son mot à dire dans les médias  du service public, déjà en février 1984,  j’écrivais dans le journal ‘ le Méridional ‘ suite à une méprisable émission ou un film a été présenté sur antenne 2 “ que la France avait d’autres moyens pour plaire aux pays arabes “.

Depuis, elle est devenue le fleuron en matière d’Antisionnisme, aujourd’hui il n’est pas de bon ton de se déclarer antisémite!

Mais, nous avons pour désinformer, des  spécialistes, dont  Enderlins, récipiendaire des insignes de Chevalier de l’Ordre national de la Légion d’honneur  ! par qui l’affaire Al Dura nous coûta des milliers de morts,  qui a cause la guerre du Mont du Temple ( Al Aksa)  et l’assassinat de Daniel Pearl. Puisque le criminel Arafat  a bien eu le prix Nobel, alors...Enderlein pourquoi pas la légion d'honneur ?  Le Quai d'Orsay reste ce qu’il est !

 

Depuis cette chaîne d’Etat est devenue le flambeau de l’ANTISIONNISME ‘ jusqu’à ce magazine du 3 octobre 2011‘ un œil sur la planète ‘ qui avait pour objectif de poser la question « Un État palestinien est-il encore possible ? » émission de désinformation empli de cette haine qui semble être l’apanage de france 2. Il en est de même pour la radio, France inter, avec l’émission infâme qui vous demande ‘ d’aller voir ailleurs’, véritable émission de désinformation au seul bénéfice non pas de la paix mais de la haine, celle qui appelle à la destruction d’un État, celle qui pousse à la confrontation des communautés.

Notre président élu pour sauvegarder la paix civile de ses citoyens en menteur avisé, favorise la violence, que supporte les Juifs de France, mais Jusqu’à quant ?

Ce comportement qui semble irresponsable est une habile manœuvre, user d’un machiavélique levier pour faire plier Netanyaou. “ arrêtez les constructions et je fais cesser tous ces mensonges et ces fourberies“ 

Jusqu’à cette bévue qui fit que le monde entier sait maintenant qu’elle est la haute morale de nos dirigeants politiques, conversation entendue par des journalistes lors du G 20 à Cannes le 3 novembre s’agissant de Netanyaou. : 

"Je ne peux plus le voir, c'est un menteur", a lancé le président Sarkozi la réponse de  Hussein Obama est aussi plus que limpide envers le premier ministre israélien.

"Tu en as marre de lui, mais moi, je dois traiter avec lui tous les jours !"  lui a t-il répondu.

Depuis notre président nous a témoigné son amitié en votant pour l’admission de la palestine,   à l’UNESCO 

 

Nous n’avons jamais vu le couple sarkosi-Juppé convoquer un responsable palestinien pour les tancer pour l’envoi de missiles sur des civils israéliens; mais nous avons vu ce même couple convoquer l’Ambassadeur d’Israël à Paris pour lui faire part de leur mécontentement en ce qui concerne une frappe à Gaza suite à une série de 70 missiles qui a blessé un diplomate Français à Gaza, Majdi Shakoura, bien sûr ce n’est pas un Juif !  Ce couple nous fait aussi des cachotteries car un diplomate est un  ambassadeur, il est un palestinien qui à la double nationalité palestinienne et francaise, ce qui n’est pas dans l’usage international, nul ne peut représenter son pays en son pays. Or, il se trouve qu’Israël a démenti, par la voix d'un responsable sécuritaire, les informations selon lesquelles le diplomate aurait été blessé. Le paroxysme du menteur !

Aujourd’hui le gouvernement français est majoritairement anti israélien et se moque totalement de la communauté Juive Française, il suffit d’observer que depuis le début de ce septennat la France vote contre Israël ou alors comble d’amitié elle s’abstient. La France s’est depuis longtemps pris d’amitié pour les palestiniens, pas gêné du tout que le chef des terroristes Mahmoud Abbas, son ami, déclare :

“ jamais, je ne reconnaîtrai un État juif “ 

“ La capture de Gilad Shalit était une bonne chose “.

Le premier menteur de France a tout-de-même l’extréme amabilité de déclarer que la France se tiendrait aux cotés d’Israël au cas ou il serait attaqué. dérisoire déclaration lorsque l’on sait que lorsque Israël s’est retiré du Liban c’est le Hezbollah qui a pris le contrôle de la région qui est aujourd’hui un gigantesque dépôt de munitions, approvisionnement qui se fait à la barbe des troupes française et de la finul. Mer Sarkozi a même menacé de retiré ses troupes du sud Liban au cas ou elle serait à nouveaux attaqués.

Le couple Juppé et Sarkosi ne ce sont’ils pas déclaré enchanté de la libération de Guilad Chalit moyennant plus de 1000 criminels et terroristes, il est vrai que Mer Juppé a trouvé l’échange équitable. Il est vrai, aussi que même le partis socialiste grand ami, des leaders terroriste et pour certains ami personnel de criminels de haute volée, s’est félicité de la libération de Guilad et des .....combattants palestiniens !! Il faudra aussi le temps venu que nous nous souvenions  de ces fervents admirateurs du crime organisé. Il faudra aussi ce souvenir qu’il ne sert à rien d’accepter béatement de grand discourt d’amitié à notre endroit souvenez-vous    Le renard et le corbeau.

 

La flottille de la honte !

Sasson Adato

 

Nous avons déjà dans un précédent éditorial écrit sur le pseudo blocus de gaza en publiant dans la rubrique ‘ Photos ‘dans quel état se trouvaient ces pauvres gazaouites.

Le mensonge, la langue de bois, l’hypocrisie qualité première de nos politiciens font qu’une multitude de citoyens 

“ sûrement bien attentionnés “ prennent fait et cause pour une région où règne un chaos médiatique de qualité  et où règne toute la technique de ‘ palyvood ‘ dirigé et organisé par une main de fer celle des criminels du Hamas, devenus aujourd’hui, nous ne savons comment les plus grands spécialistes de la désinformation.

 

Israël va être encore une fois confronté à un ramassis d’excités embarqués dans un convoi de bateau dit humanitaire, qui n’est qu’en fait qu’une sordide manipulation destinée à détourner l’attention de vrais problèmes de par le monde.

Cette flottille de la honte encouragée par des responsables politiques qui vivent aux crochets du peuple feraient mieux de tourner leurs venimeux regards sur les drames qui se vivent dans la majorité des pays arabes.

Que se passe-t-il en Egypte, ou en est la démocratie ? que se passe-t-il au Maroc ? Que se passe-t-il au Yémen ? en Syrie, au Liban gouverné par un autre criminel de grande envergure, le Hezbollah soutien inconditionnel du Hamas. Que se passe-t-il en Afghanistan que se passe-t-il en Libye nous Français qui fournissons un contingent, qui nous coûte sur un an, prés de 250 millions d’euros, selon Pierre Maulny, spécialiste des questions de Défense à l’Institut des relations internationales et stratégiques, cité par Libération

Que fait l'Europe pour ces contrés ou les potentats sont chassés au bénéfice de l’organisation des frères musulmans qui confisquent le mouvement à leurs profits, la réponse est: rien car ils sont trop occupés à soulager la misères des pauvres palestiniens.

Que fait l'Europe pour soulager toutes ces misères, ces pauvres hères qui surgissent tels des zombies revenus d’un autre monde, que fait l’Amérique d’Obama, à part baiser très, très bas la main du roi d’Arabie; Rien! si ce n’est la volonté de mettre la main sur les champs pétrolifères du monde.

 

Hélas, pour cette aventure maritime, qui n’a comme seul but que la dé légitimation d’Israël. De nombreux donateurs français ont offert 600 000 euros à des organisations politiques à la solde des finances arabes pour qu’un bateau français puisse participer à cette dramatique comédie dont nous ne savons pas aujourd’hui comment elle va se terminer.

Le comité ‘ un bateau pour la Palestine ‘ affirme que 90 % des sommes collectées en France proviennent de dons privés la première question qui vient à l’esprit est : d'où viennent les 10 autres pour cent ?

De plus pour récolter 600 000 euros à 20 euros de moyenne, comme précisé dans l'i monde, il y aurait-eu 30 000 donateurs ?

Evidemment les barons de l’ignoble seront présents à bord pour vomir leurs haine au seul État démocratique de la région

comme le député communiste du Havre, Jean-Paul Lecoq, la député européenne Nicole Kiil-Nielsen (EELV) Olivier Besancenot (NPA),, le marin breton Jo Le Guen, et Julien Bayou, du collectif Jeudi Noir.

groupe Europe Écologie - Les Verts. 

Même les contribuables français hostiles à cette  dangereuse équipé ont été floués puisque leurs  collectivités locales ont largement subventionné cette nouvelle campagne de haine, il s’agit 

• Municipalité de Bagneux (Hauts-de-Seine) : vœu de soutien et subvention de 1 500 €

• Municipalité de Bagnolet (Seine-Saint-Denis) : vœu de soutien et subvention de 2 000 €

• Municipalité de Gennevilliers (Hauts-de-Seine) - vœu de soutien et subvention de 1 500€

• Municipalité de La Grigonnais (Loire-Atlantique) : subvention de 100€

• Municipalité de Nanterre (Hauts-de-Seine) - vœu de soutien et subvention de 1 000€

• Municipalité de Saint Pierre des Corps (Indre-et-Loire) : vœu de soutien

• Municipalité de Saint-Denis (Seine-Saint-Denis) : vœu de soutien et subvention de 1 000 €

• Municipalité de Rezé (Loire-Atlantique) : vœu de soutien et subvention de 200€

• Conseil régional de Bretagne : subvention de 5 000€

• Conseil régional Rhône-Alpes : vœu de soutien. Evidemment

Comme l’antisémitisme, l’antijudaïsme ont disparu de la scène politique,(sic) l’antisionisme  prend allègrement le relais. 

Un rapide coup d’oeil sur les organisations françaises qui ont pris une part très active à cet appel de fonds.

Comme par hasard, on y trouve selon le blog du journal l'i monde du 25 juin 2011 :” De nombreuses structures chrétiennes comme le Comité catholique contre la faim et pour le développement (CCFD-Terre Solidaire) ou les Chrétiens de la Méditerranée ont également mobilisé leurs réseaux. Un appel, lancé notamment à l'initiative de l'archevêque de Sens-Auxerre et des évêques de Troyes et de La Rochelle, a été envoyé dans tous les diocèses, pour encourager les fidèles "à faire une place particulière dans leur prière personnelle et en communauté pour que la deuxième flottille de la liberté puisse atteindre ses objectifs au service de la paix". La Cimade - Comité Catholique contre la Faim et pour le Développement. Henrik Lindell écrit dans “ Témoignage chrétien “

Les chrétiens qui contestent le blocus israélien contre Gaza peuvent compter sur la bénédiction de beaucoup de responsables d’Églises, catholiques et protestants.

Un « Appel aux chrétiens à se joindre à l’initiative “un bateau pour Gaza”» a été signé le 27 mai par plusieurs évêques, dont Yves Patenôtre (archevêque de Sens-Auxerre et prélat de la Mission de France), ainsi que par des pasteurs protestants dont Jean-Arnold de Clermont, ancien président de la Fédération protestante de France.

 

Nous sommes persuadés qu’en temps et heures, nous nous souviendrons de ces groupes politiques qui ont honteusement aidé cette flottille de la honte. Groupes qui connaissent la vérité sur la situation de Gaza et qui ne disent mot, élection oblige. Car en fait de blocus Gaza ne subit que celui de l’armement, il rentre à partir d’Israël près de 175 camions de ravitaillement PAR JOUR. Gaza ne manque de rien, de plus le blocus est levé du côté égyptien et une libre circulation fonctionne tous les jours entre Gaza et l’Egypte. Gaza ne manque de rien, ni nourriture, ni ce qui est nécessaire à une vie normale, ni buildings ni centres commerciaux.

 

Il est vrai que le Hamas ne dispose pas encore de fusée intercontinentale, mais faisons confiance en nos politiciens, pour qu’un jour la planète explose.

 

 

Flottille pour Gaza - Les connexions terroristes

 

par Gerard Fredj

Trois espions iraniens qui avaient prévu d'embarquer à bord du "Navi Marmara" ont été arrêtés à Istanbul pour falsification de passeports et de documents de transports.

 

Ils auraient fabriqué ces faux pour les organisateurs turc (l'organisation IHH) de la flottille pour Gaza, révèle le quotidien allemand Bild, rapportant des sources proches de services de renseignements.

 

Cette annonce intervient quelques jours après l'annonce du retrait des participants turcs de cette prochaine flottille, officiellement pour cause d'avaries au Navi Marmara.

 

Selon le journal allemand, le nom de code des 3 iraniens serait "Broker, Bit Taxim et Hot chai"; ils sont également soupçonnés, selon les mêmes sources, d'avoir des liens avec Al Qaida et le groupe terroriste iranien "Brigade Al Quds".

 

Faut-il que notre communauté prépare elle aussi les présidentielles de 2012 ?

 

Sasson Adato

 

Il y a dans le vocabulaire international  un mot qui se trouve honni par la France, c’est le terme “ Lobby “. Pourtant ce mot anglais signifie en français “ groupe de pression “

Il existe d'ailleurs en France de nombreuses sociétés de  conseil en lobbying et communication stratégique qui interviennent auprès des institutions françaises et européennes. 

Il existe en France des dizaines de groupes de pression, que ce soit en industrie, ou en politique.

Cette courte introduction pour réfléchir sur le manque de lobby Juif en France comme cela existe aux États-Unis et dans d’autres pays.

D'emblée il faut préciser qu’il est évidemment impensable que sous prétexte de problèmes nationaux le vote Juif n’aille alimenter le vote lepéniste pour telle ou telle question, immigration par exemple.

La question est donc posée : Pourquoi en France, et je ne parle évidemment que des citoyens Juifs, la majorité des instances communautaires rechignent à former un véritable lobby à l’instar d’autres groupes religieux, croient-ils que cela leur ôteraient une once de citoyenneté ? 

Ma réflexion est alimentée par le fait que ‘ français juif ‘ je refuse que l’on prenne sur mes deniers des sommes exorbitantes pour les offrir à des criminels, par exemple dix nouveaux millions d’euros, le porte parole du ministère des affaires étrangères Bernard Valero a précisé que la France poursuivait ainsi son "appui à la construction des institutions du futur État de Palestine, qui s'est traduit de 2008 à 2010 par une aide de 68 millions d'euros par an, dont 25 millions d'euros par an d'aide budgétaire".  Et d’ajouter : "Nous nous félicitons de la récente décision de la Commission européenne d'approuver le principe d'une allocation supplémentaire de 85 millions d'euros à l'Autorité palestinienne".

En tant que Français Juif je suis inconditionnellement solidaire de l'État d’Israël qui n’a besoin que de calme et de paix, je ne veux à aucun prix que les criminels palestiniens  de tous bords s’arment avec mon argent, ou celui d’un autre, pour tuer mes frères en Israël.

 

Aaron David Miller, ex-négociateur pour le Département d'Etat écrivait dans le Washington Post du 14 avril 2011 : En presque 2 décennies de négociations arabo-israéliennes auxquelles j'ai participé au département d'Etat comme conseiller et négociateur, j'ai eu plus que ma part d'idées saugrenues. Mais ce que complotent les Palestiniens pour la session de l'Onu de septembre porte l'imbécillité à des niveaux jamais atteints !

 

L’union des étudiants juifs de France a appelé au lancement d'une "campagne républicaine" contre le Front national, "s'alarmant" des résultats d'un sondage plaçant sa candidate Marine Le Pen en tête au premier tour de la présidentielle de 2012. Ce qui déjà en soi est une très bonne chose à laquelle nous nous devons de collaborer, mais ce n’est à mon avis pas suffisant. Il est grand temps de laisser aux vestiaires nos “cocoricos” nos intérêts personnels afin que toutes associations confondues nous allions au devant des futurs candidats à la candidature pour poser des questions concrètes sans langue de bois ni diplomatie politicienne.

Nous pourrions par exemple demander à notre actuel Président ce qui le pousse à dénigrer Israël et à vouloir reconnaître un État Palestinien lors de la cession de septembre à l’ONU.

Il sait que pour faire la paix il faut au moins deux interlocuteurs, il sait aussi que depuis deux ans le négationniste Abbas refuse de s’asseoir à une table de négociation. Il sait aussi qu’Abbas clame à qui veut l’entendre qu’il ne reconnaîtra jamais Israël comme État JUIF. Ceci est d’autant plus vrai qu’il vient de se réconcilier avec son meilleur ennemi le Hamas. Le même qui déclare que “ prendre pied dans un gouvernement palestinien est le meilleur moyen pour détruire à terme ‘ l’ennemi sioniste”

Le Premier ministre, Benjamin Netanyahu, a réagi  mercredi 27 avril à l'entente annoncée entre l'Autorité palestinienne et le Hamas :

 

L'Autorité palestinienne doit choisir entre la paix avec Israël et la paix avec le Hamas, car cette paix reste impossible tant que le Hamas aspire à détruire l'Etat d'Israël, et le dit explicitement, tirant sans cesse des missiles sur nos villes. Le Hamas lance des roquettes anti-chars contre nos enfants. Je pense que l'idée même de cette réconciliation montre la faiblesse de l'Autorité palestinienne et devrait inciter chacun à se demander si le Hamas prendra également le contrôle de la Judée et la Samarie, comme il a pris le contrôle de la bande de Gaza. J'espère que l'Autorité palestinienne fera le bon choix. La réponse à Benjamin Netanyahu  ne s'est pas fait attendre, les paroles du dirigeant islamiste de Gaza Mahmoud Zahar, ont été d'une précision qui ne laisse planer aucun doute,  : «Notre programme n’inclut pas de négociations avec Israël ou la reconnaissance d’Israël»,  et  « Il ne sera pas possible pour le gouvernement national intérimaire de participer, de parier sur, ou encore de travailler sur le processus de paix avec Israël. »

Quant à la version du principal responsable                     du Fatah, Tawfiq Tirawi, l'intention est aussi claire "Si Israël pense que nous devons choisir entre la paix avec Israël et la paix avec le Hamas – tous les Palestiniens à qui vous demandez vous diront que nous préférons l'unité palestinienne à la paix avec Israël".

D’ailleurs affirme le négationiste Abbas : la population palestinienne n'accepterait pas d'Etat palestinien sans Jérusalem comme capitale. “Notre message au monde c'est que nous voulons un Etat palestinien dans les frontières de 1967 et une solution juste sur la base de l'initiative de paix arabe de 2002", a-t-il soutenu.

Face à ce déferlement de haine, encouragé par l’Union Européene, il est urgent que chaque juif exige de son association qu’un leadership NATIONAL entouré d’un comité soit  nommé. 

Il faut aujourd’hui s’affirmer comme juif solidaire d’Israël à l’instar des musulmans attachés à la Mecque ou des Catholiques à Rome. 

Il est un homme, que d’aucuns s'ingénient à détruire  c’est DSK qui dans le nouvel Observateur N° 2405 déclaré : « Je considère que tout juif de la diaspora, et donc de France, doit, partout où il peut, apporter son aide à Israël. C'est d'ailleurs la raison pour laquelle il est important que les juifs prennent des responsabilités politiques. En somme, dans mes fonctions et dans ma vie de tous les jours, à travers l'ensemble de mes actions, j'essaie d'apporter ma modeste pierre à la construction d'Israël. »

L’utopie étant souvent source de construction, j’en appelle à tous mes concitoyens juifs ou non, à tout ceux qui ne comprennent pas pourquoi l’opprobre est jeté sur le seul, petit, État, dernier rempart de la démocratie au moyen orient, Israël.

 

 

 

SOUVENEZ-VOUS..ILS ÉTAIENT 5, 

ILS ÉTAIENT BEAUX

S. Adato

 

 

Honte à vous Hussein Obama qui avait été plus prompt à condamner la construction de quelque habitation dans un pays souverain que d’intervenir afin de dénoncer le massacre qui a décimé la famille Fogel.

 

Honte à vous politiciens véreux, hommes politiques prêt-à-tout pour asseoir votre soif de pouvoir, en surfant sur les vagues de l’islamisme criminel et intolérant.

 

Honte à vous Messieurs les présidents qui avaient d’une seule voix condamné Israël lorsqu'il, soucieux de la sécurité de sa nation, a arraisoné le marmara truffé de criminels immondes.

 

Honte à vous Mesdames et Messieurs présidents d’Etats, ainsi que Mme Catherine Ashton, unis par le seul lien de l'antisionisme de l’antisémitisme toujours prêt à condamner  l’un des plus petits États démocratiques du monde, pourtant rempart important, de la sécurité de l’Europe.

 

Honte à vous Présidents européens, sans foi, ni morale qui venaient de voter contre Israël concernant la construction de 14 logements à Jérusalem, Capitale éternelle d’Israël, que vous voulez soustraire à ses propriétaires deux fois millénaire pour les offrir aux palestiniens sur l’autel de la veulerie. 

 

Honte à vous messieurs les politiciens, vous qui venaient de vous déclarer “choqué” de cet acte de violence!

il est vrai que le gaullisme pur et dur revenu aux affaires étrangères a parlé de violence dans LES TERRITOIRES OCCUPÉS, et appelle (les Israéliens) à faire preuve de la plus grande retenue afin d’éviter une escalade de la violence ». « Le chemin vers la paix par la négociation, doit l’emporter », conclut le communiqué. 

 

Le cynisme n’a plus de limite, dégoût est un bien faible mot.

 

Quelle mesure de rétention à l’encontre de ce peuple criminel, allez-vous prendre, messieurs les présidents ? allez-vous mettre cette nation scélérate au banc des nations, par votre vote au conseil de sécurité.

Allez-vous continuer à vous servir de notre argent, allez vous subventionner encore et encore ce peuple tueur d’enfants, pour qu’il puisse s’approvisionner en armes, et mettre ainsi en danger de conflagration toute la région ?

Vous êtes-vous exprimé sur un média tel TF1 ou France télévision pour dénoncer l'abject  assassinat, fait d'arme coutumier de haute résistance qui démontre s'il le fallait la bestialité de ce peuple. 

Abbas, l'homme modéré qui en langue arabe ne cesse d' encourager les meurtres, encouragement verbal mais aussi par les manuels scolaires, par les émissions dans les chaînes de  télévision nationales, allant jusqu'à verser une prime de 2000$ à qui attaquera un israélien.

 

Nos Présidents n'auraient-ils plus de traducteurs ? pour traduire le journal “ Al-Hayat Al-Jadida (Fatah), “ du

25 janv. 2011

«  Ce mois-ci, un terroriste a tenté de perpétrer un attentat à un point de passage israélien. Muni de deux bombes tuyau, il s’est précipité sur des soldats israéliens en criant « Allah Akbar » - et a été abattu avant de pouvoir détoner les bombes.

 

Hier, le chef de l’Autorité palestinienne Abbas a remis 2000 $ « aux proches du  Shahid » :

« Le gouverneur de la région de Djénine, Kadoura Moussa, a décerné une récompense présidentielle à la famille du Shahid (Martyr), Khaldoun Najib Samoudy, au cours d’une visite au village d’Al-Yamoun hier. Le gouverneur a précisé que la subvention correspond à une aide financière d’un montant de 2000 $ que le Président [Mahmoud Abbas] a remis aux proches du Shahid, récemment tué en Martyr au point de passage Hamra par les forces de l’occupation israélienne. »

 

Abbas le modéré l'ami du quartette, donne le nom de Dalal Mughrabi terroriste meurtrier de 38 israéliens dont 12 enfants, et Wafa Idriss ( première femme kamikaze ) au tournoi de football palestinien, il s’est évidemment abstenu de dénoncer cet acte barbare à la télévision d’Etat palestiniène. 

 

Croyez-vous qu'Israël va constamment rester passif et laisser ses habitants se faire massacrer impunément, parce que vous avez des moyens qu’Israël n’a pas; je vous recommande de relire l’histoire de Massada ou de Samson. Un conflit de grande envergure aura des conséquences qui pourrait devenir une troisième guerre mondiale en entraînant tous les responsables qui ont financé, aidé, ce peuple de tueurs.

Mesdames, Messieurs les Présidents avez-vous expliqué à vos administrés que les bêtes féroces que vous subventionnez deviennent de facto votre bras armé, puisqu’ils sont sur de l’impunité. 

 

Honte à vous journalistes, écrivains, philosophes et autres beaux parleurs. Dans quel média vous êtes-vous précipités pour crier votre colère, votre peine de voir cinq innocents la gorge tranchée et le corps bardé de coups de couteau.

Dans quel journal télévisé vous êtes-vous précipité pour crier, pour vous indignier.

Honte à vous rédacteur des journaux télévisés l’information n’était pas sufisemment grave pour que vous la relaiyez ? ou peut-être la pensé unique a fait son oeuvre ?

Il est vrai que le sang qui a coulé, était du sang Juif, d'un bébé de quatre mois, d’enfants, d’adultes, toute une famille qui a eu le tort d’être Juif et de plus Israéliens. 

Dans ses immondices “ le nouvel observateur “ va jusqu'à écrire  un “ Bébé colon “.

Il est vrai aussi qu’aujourd’hui il est de bon ton, surtout avec de vieux séniles, de vous indigner que pour les barbares, tueurs d’enfants qui bientôt vous feront vivre sous la loi de la charria, votre statut sera celui de “dhimmi “ vous verserez, alors, des larmes de sang, mais il sera trop tard. 

 

Je ne peux continuer sans serrer dans mes bras les enfants Fogel rescapés et famille et leur dire combien nos pleurs se mêlent à leurs larmes.

Il n’est pas possible de ne pas crier notre douleur devant un tel acte de barbarie, de sauvagerie qui n’est même pas digne d’une bête sauvage.

 

ILS S'APPELAIENT : UDI FOGEL, 36 ANS, RUTH FOGEL, 35 ANS, YOAV FOGEL, 11 ANS, ELAD FOGEL, 3 ANS, HADAS FOGEL, 3 MOIS.

 

 

Quand les chiens hurlent avec les loups...

 S. Adato

Cela fait plusieurs mois que nous insistons sur le double langage du parti socialiste. Hé bien aujourd’hui, nous avons la démonstration de cette hypocrisie élevée au rang de politique.

 

Effectivement, nous faisons face à une campagne de délégitimation orchestrée au niveau européen par les nazislamistes aidés en cela par nos gouvernants et par des séniles en quête de gloriole.

Revoila, un triste sire que nous avons déjà décrit, il y a deux ans, qui se remet en scène pour crier son “ indignation “ et qui nous conseille d’en faire autant.

 

Il s’agit de Stéphane Hessel, ancien ambassadeur de France dont il faut redire  que ce vieillard sénile n’a jamais participé à la rédaction de la Déclaration universelle des droits de l’homme et de plus n’est pas juif comme il a affirmé en un certain temps, pour se donner une conscience d’humaniste. 

Ce doit-être son grand âge qui l’a doté d’une cécité à géométrie variable qui l’oblige à porter son regard et sa haine sur Israël. En effet son libelle qu’il vient de vomir engage le lecteur à s’indigner contre “ les crimes de guerre perpétrés par Israël “. Il n’a pas honte d’écrire « Je pense bien évidemment que le terrorisme est inacceptable mais il faut reconnaître que lorsqu’on est occupé avec des moyens militaires infiniment supérieurs aux vôtres, la réaction populaire ne peut pas être que non-violente. Ainsi, « le terrorisme est une forme d’exaspération ». C’est vrai, dit-il le Hamas n’a pas su empêcher des tirs de rockets, mais est-ce une raison pour lancer l’opération “ plomb durci.

Fort de l’aide d” eurabia “ et des biens pensants, voilà qu'après que notre vieillard indigné se soit rendu à gaza en héros de la justice, il décide avec l’aide de leila Shahid, psychopathe professionnelle, de participer activement à un débat à l’ENS avec l’ignoble Warshawski, guide et chauffeur assermenté de leilla Shahid et Nurit Peled ainsi que Benoîts Hurel et Hanneen Zoabi.

Or, La direction de l'ENS assure, dans un communiqué, que "la réservation [de la salle] n'avait pas été faite en mentionnant la nature exacte de la réunion, de ce fait lorsqu’il a été connue qu’il s’agissait de promouvoir B D S “ ("Boycott, désinvestissement, sanctions").

Faudra t-il faire un rappel à la loi au P S, soutien inconditionnel de Stéphane Hessel,faudra t-il leur rappeler que le boycott qui devait être le thème principal de la soirée est illégal au regard de la loi Française.

Mais toutes ces basses manœuvres  ne servent qu’à délégitimer l’Etat d’Israël, et sont devenues le ciment qui fédère les roitelets du P S des groupuscules d'extrême gauche et des verts.

C’est donc en chevalier servant que Mélenchon, qui a des bonnes manières envers Israël, s’insurge contre les , “ choix meurtriers des provocateurs du gouvernement Israélien, un acte de piraterie “ “et propose une   suspension de l’accord avec l’OCDE  jusqu’à la création d’un État palestinien “.

Mélenchon devrait réviser le code international, il s’apercevrait que le blocus de gaza est légitime. Pour lui, revenant sur l’affaire du Marmara il considère que l’Etat d’Israël, par la violence qu’il a engendré est une provocation ! un acte de piraterie. “Nous demandons au gouvernement d’Israël de cesser le massacre “.

Prenant la parole au nom du parti socialiste, Benoît Hamon déclare “  Le Parti socialiste s’indigne que la parole de Stéphane Hessel, résistant et corédacteur de la Déclaration universelle des droits de l’homme, soit aujourd’hui verrouillée", il aurait dû savoir que comme nous l’avons indiqué plus haut, il n’a jamais participé à la rédaction des droits de l’homme. Manifestement le PS s’associe au PC pour rejoindre tous les ennemis d’Israël.

A ce triste tableau et à la recherche du vote musulman,  Mme Aubry, épouse Brochen, responsable de son site Help Doctor, oublie que ce sont les palestiniens qui touchent le plus de subvention au monde par habitant et apporte une aide importante au Hamas.

le PS entend enfoncer le clou en soutenant ceux qui cherchent à nuire par tous les moyens à l’Etat d’Israël et aux juifs d’une manière générale.

Les scélérats, artisans du boycott, considérant avoir été empêché de diffamer Israël,  font circuler une lettre  de "soutien à Stéphane Hessel, évidemment il ne manque pas les signatures d'Eva Joly, Pierre Joxe, le député UMP Étienne Pinte, Olivier Besancenot, Noël Mamère, Alima Boumedienne-Thierrytoute la gent vert-brun. A ce concert, il ne manquait que l’ex-ministre Élisabeth Guigou, ancienne ministre de la Justice, aujourd'hui député P.S. de Seine-Saint-Denis. On peut lire sur son blog :

“ en ce mois d’octobre, des hommes et des femmes sont poursuivis pour « provocation publique à la discrimination » – y compris une sénatrice de la République, Alima Boumediene-Thiery. Ailleurs, d’autres sont convoqués par les préfectures et menacés de procès du même type. Un ancien commissaire de police prétend même poursuivre… Stéphane Hessel, grand résistant, co-rédacteur de la Déclaration universelle des droits de l’homme de 1948 et ambassadeur de France ! Tous risqueraient jusqu’à 45 000 euros d’amende et trois ans de prison suivant la qualification des poursuites … Quel crime ont donc commis ces citoyens, connus et inconnus, pour mériter une accusation aussi infamante et encourir des peines aussi lourdes ? S’être dressés contre l’occupation et la colonisation de la Palestine par Israël, et notamment contre les « crimes de guerre » voire « contre l’Humanité » que le rapport Goldstone accuse son armée – et, dans une proportion nettement moindre, des groupes armés palestiniens – d’avoir perpétrés pendant la guerre de 2008-2009 contre la bande de Gaza. S’être révoltés contre l’impunité dont jouit un État qui viole pourtant ouvertement le droit international et les résolutions des Nations unies. Et avoir décidé de prendre leurs responsabilités en appelant eux-mêmes au boycott, au désinvestissement et aux sanctions contre cette politique condamnée par la grande majorité des opinions française, européenne et mondiale “.

 

“ Certains d’entre nous appellent au boycott de tous les produits israéliens ; d’autres « ciblent » les seuls produits des colonies israéliennes ; d’autres encore choisissent des formes d’action différentes. Mais nous sommes tous unis pour refuser catégoriquement que les militants de la campagne internationale Boycott-Désinvestissement-Sanctions (BDS) soient accusés et jugés pour « provocation publique à la discrimination » alors qu’au contraire ils combattent contre toute forme de discrimination, pour le droit de tous les peuples à l’autodétermination, pour l’application à tous les États du droit international et des sanctions prévues lorsqu’ils le bafouent. Tous ensemble, nous exigeons, à la fois au nom du droit international et des libertés : le retrait immédiat des directives envoyées par la ministre de la Justice et son administration aux Parquets et la relaxe immédiate de ces innocents. Honneur à celles et ceux qui font leur le combat pour la justice et la paix que les autorités françaises ont trahi “.

 

Une ancienne ministre de la justice qui plaide pour des individus qui bafouent la loi !!! 

à quand des islamistes au ministére de la culture

 

2011, l’année de tous les défis pour Israël 

S. Adato

 

Au seuil de cette nouvelle année, voyons de quelle aide Israël va pouvoir bénéficier de l'Europe, de la France.

Pour bien commencer et prouver son amitié envers Israël notre Président Sarkozi va conclure un contrat  de plus de 100 missiles antichars HOT à l’Armée libanaise et Paris de préciser « ces missiles seront livrés d’ici fin février, et sans condition quelconque imposée par Paris à leur utilisation ».

Lesquels missiles peuvent, notamment, équiper les hélicoptères SA-242 Gazelle, de fabrication française, dont est déjà doté l’Armée libanaise.

Un ami qui finance les pots de vins, le terrorisme par ong  interposés l’apprentissage de la haine anti-juive par une aide appropriée dans les fournitures scolaires, indirectement l’achat d’armes et de matériel de guerre, bref tout ce qui fait des dirigeants palestiniens et de leur territoire ce qu’il est, un nid de terrorisme et cela coûte à la France plus de 120 millions d’euros par an ! soit à ce jour plus de 1 Milliard 800 millions que les palestinniens ont encaissés, record absolu de dons par habitans dans le monde.

Mais Sarkozi donne aussi des conseils, le trop fameux WikiLeaks met en ligne un câble de Sarkozi au Premier ministre Binyamin Netanyahou :

"Vous pensez que vous avez le temps, mais vous n’en avez pas". 

-"Vous pensez que vous avez une solution alternative, mais vous n’en avez aucune".

-"Vous pensez que vous êtes plus fort que les Palestiniens, mais vous ne l’êtes pas. 

Que voilà des paroles pas très amicales mais Sarkozi n'était pas content contrairement à ses « directives »  les Israéliens continuent de construire chez-eux, au lieu d'observer un gel total des constructions comme l'exige l'autorité Palestinienne ainsi que le monde arabe assisté en cela par la voyoucratie gauchiste  les pleutres qui gouvernent l'Europe et qui pensent ainsi échapper  au terrorisme arabe et s'acheter impunément une paix sociale; ils refusent de voir la montée en puissance de l'islamisme qui va les plonger dans un chaos moyenageux.

Voilà le monde, France en tête obsédé par le seul problème qui empêche la terre de tourner : les constructions Juives sur son territoire !

Mais la France avait, cette année, d'autres cadeaux dans son chapeau et le Consulat Général de France rapporte : «  Le Consul Général de France à Jérusalem, Frédéric Desagneaux, a remis mardi 11 mai un chèque de 15000 euros au Réseau des Organisations Non-Gouvernementales Palestiniennes (PNGO), au siège de l’organisation à Ramallah et en présence de plusieurs de ses membres. Cette somme correspond à la dotation du Prix des droits de l’homme de la République Française décerné en décembre dernier par la Commission nationale consultative française des droits de l’homme et qui avait été remis à PNGO par le ministre des Affaires étrangères et européennes Bernard Kouchner lors d’une cérémonie organisée à Paris à l’occasion du 61ème anniversaire de la Déclaration universelle des droits de l’homme. Cette dotation doit permettre le financement d’un projet intitulé « campagne nationale pour la défense des libertés publiques et des droits de l’homme et pour la restauration de l’unité nationale en Palestine », qui vise à reconstruire l’unité nationale palestinienne en élargissant l’espace d’expression de la société civile. » Sauf que cette organisation est membre à par entière du comité pour le « boycott  désinvestissement et Sanction contre Israël. Pourquoi M Abba alias Abu Mazen se priverait de cette possibilité lui qui se vante de la mettre en place en Palestine sous peine de très dure sanction puisque 5 anciens ministres français appellent au boycott d'Israël. Dans une lettre, à l'initiative de Hubert Védrine et de Chris Patten, adressée au président de l'UE Herman Van Rompuy, 25 anciens responsables européens ont appelé à des sanctions contre Israël. Les plus nombreux sont les Français. Alors, qu'il n'y a qu'un Britannique, deux Allemands, deux Espagnols et deux Italiens, cinq personnalités françaises ont signé la lettre, Alain Juppé, maire de Bordeaux avait également donné son accord, mais il a renoncé après avoir été nommé ministre de la Défense. Les personnalités sont les suivantes : Lionel Jospin, Hervé de Charrette, Jean François-Poncet et, bien sûr, les inévitables Roland Dumas et Hubert Védrine. Pourrait-on dire que la France participe d'une certaine manière au boycott d'Israël tout en préservant le coté commercial de la relation ? N'oublions pas non plus la remise de la médaille de la Légion d'Honneur à Mustafa barghouti qui prône un autre type de destruction d'Israël par d'autres moyens, par exemple le boycott international la délégitimation la rupture des relations sportives, universitaires politiques, culturelles. Toutes ces déclarations font que nous ne sommes pas étonnés que la France contrairement à certaines démocraties qui ont voté contre,  se soit abstenue, dont acte.

 


 

 

 

  La danse de l’écrevisse.

 Sasson Adato


Point n’est besoin d’être grand clerc pour s’apercevoir que les négociations entre Le gouvernement israélien et l’autorité palestinienne sont dans une impasse, d'où il sera difficile d’en sortir tant l’autorité Palestinienne l’a verrouillée.

Israël a accepté un moratoire sur les constructions à Jérusalem-est et en judée Samarie dans l’espoir de voir revenir à la table des négociations les palestiniens.

Or Jérusalem est comme l’indique le mot “Est “ un quartier de Jérusalem au même titre que Jérusalem Sud ou Ouest. Tous les pays du monde ont droit de réunifier leur capitale à l’instar de Berlin, mais Israël non ! 

Juifs retournez dans vos ghettos !.

Ce semblant de faiblesse de Nétanyaou a provoqué chez Hussein Obama la pensée peu responsable que l’on pouvait tout demander à Israël. Entre autre un nouveau moratoire sur les constructions. Évidemment l’autorité Palestinienne, n’en croyant pas ses oreilles, s’est emparé de la surenchère pour exiger  l’arrêt total des constructions ce que même le criminel Arafat n’a jamais osé exiger. De plus Abbas exige le retour d'Israël aux frontières de 1967  y compris la mer morte la vallée du Jourdain et dans ses discours en arabe, il réclame tout Jérusalem afin d’effacer la Nekba, pour Abbas Al-Quds est la capitale de la Palestine. Alors que nos dirigeants pronnent le dialogue avec les palestinienset les déclarent, honteusement, des modérés, voyons quel est leur langage celui de  Salah Alrakab vice-ministre palestinien des Affaires religieuses   : “ l’islam interdit de signer un traité de paix avec les Juifs, car « le conflit avec les Juifs est religieux, existentiel et n’a rien à voir avec les frontières. » Au plus, a-t-il concédé, les lois islamiques permettent de signer une « hudna », un cessez-le-feu temporaire , Pal Media). Une trêve

(hudna), pour le Hamas, n’est pas un prélude à la paix. C’est

une temporisation faite quand le rapport de force ne permet pas de l’emporter. C’est une étape stratégique. Le but final étant « la victoire des Musulmans sur les Juifs ».

Bien évidemment la manoeuvre était tellement évidente que le gouvernement Netanyaou a exigé à son tour une reconnaissance de jure du caractère Juif de l’Etat d’Israël, ce que évidemment les Palestiniens refusent de reconnaître.

Nétanyaou, les israéliens comprennent enfin, mise à part la renégate cinquième colonne gauchiste israélienne, que les concessions multiples et toujours unilatérales ne mèneront  à aucun progrès puisque à chaque concession la barre des revendications est relevée.

A ce point de rupture, il est important de constater que seul Hussein Obama porte une lourde responsabilité de l’échec des négociations, il était clair qu’Abbas allait s’engouffrer dans ce couloir de désintérêt pour Israël. Le même Abbas qui réclame le prix Nobel de la paix ! à l’instar de son criminel prédécesseur Arafat.

C’est Obama qui a préconisé un nouveau gel, c’est Obama qui a refusé de reconnaître les accords Bush ‘ la lettre à sharon de 2004 ‘ c’est Obama qui a constamment donné tort à Israël en promettant aux palestiniens monts et merveilles sur le “dos” d'Israël ; c’est encore Obama travaillé par le désir de plaire au monde Arabe et musulman qui a laissé faire l’Iran dans son criminel projet de bombe atomique affirmant que la politique du moyen Orient était une et que donc pour calmer les pays arabes, il fallait qu'Israël s’exécute. 

Toutes ces volontés, et non erreurs, ont fait croire aux palestiniens qu’ils pouvaient tout demander.

 

Pour des raisons bassement politiciennes, Hussein Obama semble revenir à une attitude, qui n’est que méprisable hypocrisie, à une relation plus chaleureuse avec Netanyaou bien que son faciès reflète le contraire; il a pour cela une bonne raison, il vient de perdre les élections du 4 novembre dernier, de plus un récent sondage démontre que 61% des américains sont favorables à Israël.  Il lui faut donc revenir en arrière pour récupérer son électorat et l’importante communauté juive qui avait voté pour lui, il est par ailleurs souhaitable que pour les prochaines élections la communauté Juive américaine se souvienne de l’abandon d’Israël au profit des palestiniens. 

Même la presse américaine par l’éditorialiste  du Los Angeles Times  qui écrivait: “ Il y a sûrement quelque chose qui ne tourne pas rond chez un homme qui semble être bien plus inquiet de la construction de maisons en Israël que par le fait que les musulmans préparent une bombe atomique en Iran “...

 

L’autorité Palestinienne forte des encouragements américains et européens, commencent à convaincre certaines chancelleries de la nécessité d’ une politique de boycott d’Israël et d’une prochaine reconnaissance d’une nation palestinienne sur les frontières de 1967. Ils ont pour cela parmi tous les états voyous, que regroupe  l’ ONU  des pays de l’Amérique latine, trop heureux de porter un mauvais coup à leur puissant voisin et de plus de profiter d’une manne substantielle de la part de l’Iran, qui ne l'oublions pas est le fer de lance du front islamique terroriste. Si d’aventure l’ONU reconnaissait un état palestinien sans négociation alors à D... ne plaise, les États Unis, l’Union Européenne, la France seront responsables d’une possible confrontation dans la région qui pourrait être d’une telle violence que la conséquence serait la disparition d’un ou plusieurs États de la région. 

 

 

 

 

 

 

 

Un Traquenard très “ amical ”

Sasson Adato

 

Notre meilleur allié a, à nouveau frappé, la surenchére il connaît ! En effet, le nouveau potentat américain aux ordres de l’islam a sorti de sa boite de pandore une nouvelle  proposition qui va très sûrement faire avancer les négociations. (sic)

 

De quoi s’agit-il ? tout bonnement de geler les constructions en Judée Samarie pour une période de trois mois. Notre autre très bon ami ne pouvait pas ne pas donner son avis et emboîtant le pas d’Hussein, Sazkozi admoneste ! il faut toutes affaires cessantes arrêter les constructions et de poursuivre : “ la colonisation doit cesser “, L’Europe,  l’Union pour la Méditerranée doivent désormais participer au processus politique. Nous ne voulons pas seulement être des spectateurs.  

Cette vélite de l’Europe, de Sarkozi est largement entretenue par le fait que l’Europe est le premier banquier des terroristes palestiniens. Milliard d’euros qui entretiennent  la perversion palestinienne.

Or, depuis que les nations tentent de faire revenir l’autorité palestinienne à la table de négociation, de nouvelles exigences ont fait jour, comme par miracle, lorsque Israël consent à faire un cadeau aux palestiniens pour démontrer sa bonne foi .

Il fut question d’un gel de dix mois contre une reprise des pourparlers, mais les palestiniens étaient introuvables dans la région, occupés de délègitimer Israël de par  le monde et promouvoir, en guise de préambule à un accord de paix, un boycott d’Israël et de ses produits. Et pour ce faire M. Abbas n’hésite pas à produire de faux documents des photos truquées des discours en anglais à l’usage externe et des discours d’une rare violence destinés aux monde arabe de plus les palestinniens servent de journalistes intégre aux médias européens qui en usent sans vergogne oubliant de donner ensuite la version israélienne des faits. Toute cette propagande coute des millions de dollars

Au terme de ce laps de temps de dix mois, le 26 septembre dernier les palestiniens déclaraient que si les constructions n’étaient pas arrêtées définitivement en Judée Samarie, ils ne siégeraient pas autour d’une table de négociation. Cette déclaration a été faite à la fin de la période de dix mois, période qui aurait pu être mise à la disposition de négociations sérieuse, dix mois, cela est suffisant pour créer un climat de confiance et de pourparlers sérieux. 

Et l’Europe, France en tête, s’obstine à ne pas voir la réalité en face à savoir : la politique de guignol des palestiniens, et poutant elle n’hésite pas à fustiger Israël qui ne se résout pas à abandonner les constructions nécessaires au logement de ses citoyens à l’intérieur de sa capitale. 

Quelle hypocrisie pousse tous ces chefs d’Etat et journalistes à ignorer ces pantalonnades très savamment orchestrés. Ces continuelles jérémiades des palestiniens, soit disant opprimés et occupés, n’ont qu’un but, attirer les capitaux étrangers pour mieux s’armer afin de créer leur État en lieu et place d’Israël

Aujourd'hui, Hussein Obama demande trois mois supplémentaires comme s’il était possible de rattraper les dix premiers mois inutilisés.

En échange du gel des constructions de 90 jours, Washington a promis de fournir à Israël 20 avions de chasse F-35 supplémentaires et de se servir de son droit de véto aux Nations Unies si d’aventure celle-ci voulait créer unilatéralement un état palestinien. Il a également assuré  ne pas demander d'autres arrêts de constructions et a exclu Jérusalem du gel.

Ayant peur que Nétanyaou arrive à persuader son cabinet de sécurité, voilà qu’une autre précision qu’une autre surenchére, nous est donné par la voix de Saeb Erekat, négociateur en chef pour l'autorité palestinienne et porte-parole du Président palestinien Mahmoud Abbas qui a déclaré qu'il ne retournerait pas aux négociations à moins qu’Israël ait de manière permanente arrêté toutes constructions en Judée Samarie et à Jérusalem est.

Pourtant, risquant un conflit au sein de son gouvernement, Nétanyaou semble vouloir faire, encore une fois, confiance en Hussein Obama et à présenter dans une réunion d’urgence samedi soir le plan américain.

 

Fort de cette proposition américaine, il convient maintenant de se poser la question : à D... ne plaise si Israël avait été l’objet d’une attaque importante qu’aurait fait les États Unies , aurait-il été les alliés indéfectibles  malgrés les constructions ?

Mon D... protège moi de mes amis, de mes ennemies je m’en charge.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le Vatican à l’heure de Sixte IV 

S Adato

 

Il est bien connu que le temps n’a pas d’effet sur le Vatican, c’est pourquoi, il fallait ressortir le dossier, un peu poussiéreux, il est vrai, mis en sommeil  sur l'existence d’Israël.

 

La sainte congrégation étant très prompte à vouloir éclairer le monde, a décidé de rendre ses conclusions sur une question vitale, de survie datant du XIII ième siècle, à savoir : - Israël existe-t-il encore, ou a bien disparu après l'avènement de JC ?

 

Évidemment le Pape allemand, au passé plus que très controversé, a pour ce genre “ d’incertitude “ plus qu’une idée. La disputation de Barcelone”1263” avec le Ramban-Rabbi Moshe ben Nahman de Gérone dit Nahmanide ne semble pas lui convenir, il fallait  incontinent rassurer son nouvel ami l’Islam et donner libre cours aux imprécations des détracteurs antisémites de tous poils, patriarches, évêques de territoires arabes.

Voilà donc qu’en plein 21 ième siècle le Vatican vient nous confirmer qu’Israël n’existe pas !!!

Rappelons les faits : Un synode est organisé au Vatican pour tous les évêques du moyen orient sur les problèmes rencontrés par les chrétiens dans cette région.

Nous avions dans un précédent éditorial dénoncé les prises de position de ces prélats, Sabbah en tête, plus préoccupé de politique que de rapports sereins avec l'État d’Israël.

 

Ainsi, l’archevêque Cyrille Salim Bustros. chargé de la rédaction du communiqué final à déclaré que le synode avait conclu : 

a) «Israël n’a pas le droit d’invoquer le concept biblique de Terre promise ou de peuple élu pour justifier la colonisation à Jérusalem ou revendiquer des territoires»

 

b) « on ne peut se baser sur le concept de Terre promise, pour justifier aujourd’hui le retour des juifs en Israël, ou l’occupation de la Palestine ».

 

c) enfin qu'il soit mis fin à l'occupation israélienne des « différents territoires arabes ».

 

Dans mon livre  ‘ A L’ombre de la croix ‘ je donne quantités de  citations et références sur l’origine de cette ignominieuse diatribe à l’endroit du peuple Juif et d’Israël.

Peuple Juif qui a disparu avec l'avènement de J C qui na pas voulu reconnaître,  “ L’Eglise est le terrain de culture, le champs de D... Dans ce champs croît l'olivier antique, olivier dont les patriarches - Abraham, Isaac et Yaacov furent la racine sainte et en lequel s’opère et s’opèrera la réconciliation Juifs et Gentils..... La vigne véritable c’est le Christ. L’Eglise s'appelle encore la Jérusalem d’en haut”

 

Cette citation n’est pas issue des évangiles, bien qu’il y en ait de nombreuses mais des conclusions de Vatican II page 18-19 en 1965, imaginez alors ce qui est écrit sous la main des auteurs des évangiles.

 

On comprend ainsi la hargne du Vatican à vouloir qu’Israël soit arabe et que Jérusalem soit internationalisée.  Car ainsi revenant huit siècles en arrière, on tente de détruire le peuple juif et pour cela le Pape allemand a une nouvelle arme à sa disposition l’Islam, dont il faut s’attirer les bonnes grâces.

Avec cette déclaration le Vatican vient de détruire un espoir de reconnaissance, pourtant à l’instar des criminels  du Fatah ou du hamas, je pense qu’il ne sert à rien de débattre, comme l’a fait en son temps Jules Isaac pour, entre-autre la fameuse prière du vendredi saint “ pro perfidus judaïcus “. Le christianisme ne se suicidera pas car reconnaître Israël en tant que patrie historique du peuple Juif serait reconnaître le caractère théologiquement erroné des évangiles et des écrits des pères de l’Eglise.

D'ailleurs Dany Ayalon diplomate  Israélien, vice-ministre des affaires étrangères,  s’est insurgé contre de tels propos en les déclarant “ scandaleux et diffamatoires. «Nous exprimons notre déception de constater que cet important Synode est devenu un forum d’attaques politiques sur Israël. Cela ressemble à ce que l’on trouve de mieux dans la propagande arabe» 

 

Hier le pape pour asseoir sa délétère théologie était invisible dans le paysage nazi aujourd'hui c'est au service du monde arabe qu'il se positionne, et pour remercier son bienfaiteur les chrétiens sont assassinés par dizaine

 

Après les avatars de l’Eglise embourbée dans la multitude de scandales pédophiles dans des affaires financières douteuses, après sa prestation payante et ridicule en Angleterre, la voilà qui revient sur son ancienne proie qui s’était libéré de sa mortelle étreinte.

Il est regrettable que nous n’ayons pas vu un politique français, monter aux créneaux pour fustiger de tels propos scandaleux à l’encontre d’une Nation; car cette déclaration vaticane n’est pas moins qu’un appel à la destruction d’Israël, comme jadis elle œuvrait pour la disparition du Judaïsme.

 

Toutes les communautés Juive du monde, religieuses ou non, sont indignées par de telles outrances qui eurent cours au Moyen-âge et qui aujourd’hui semblent, vouloir, sonner le glas d’une tentative de rapprochement et d'apaisement.

Juifs de France pourrions-nous, Monsieur le Président, vous suggérer très respectueusement, puisque vous représentez le pays des droits de l’homme, de bien vouloir, lorsque vous irez baiser la main du Pape lui demander de ne plus lancer de Fatwa, pardon des invectives contre Israël le seul Etat démocratique de la région qui est, aussi, en quelque sorte garant de la sécurité européenne.

 

 

 

                    La Gauche le caviar et la grenouille

 S. Adato

 

Deux événements ces derniers jours laissent à penser que notre civilisation est bien malade.

Maladie gravissime de la haine de soi qui a contaminé une partie du peuple Juif, et pas la moindre, une partie importante de notre intelligentsia. 

Et, dans ce qui nous préoccupe, c’est ce dernier point qui est capital car en effet ce sont ces gens que l’on voit à la tête de journaux gauchistes, que l’on voit sur les plateaux de télévision, sur les ondes de radio nationale ou périphérique.  Ce sont eux aussi, ces causeurs, que l’on voit dans les tribunes de conférences crachant leur haine, sous couvert de désir de paix, fort de leur appartenance à un gauchisme, façon caviar, qui leur ouvre de larges portes.

C’est entre-autre le cas de JCall qui organise sa première conférence à Paris  le 6 octobre avec A.B. Yehoshua, Alain Finkielkraut, Daniel Cohn-Bendit et Henri Weber, que des défenseurs d’Israël (sic).

Dans la présentation de cette réunion, ils ont l’outrecuidance de déclarer “  Une fois de plus, les opposants à tout processus de paix ont sévi causant de nouvelles victimes dans un conflit qui n’en manque pas. JCall déplore (...) et dès  lors toutes les formules assassines sont bonnes le rédacteur en chef du Journal du Dimanche Claude Askolovitch assure que “ l’alignement systématique sur la politique du gouvernement israélien est dangereux car il va à l’encontre des intérêts véritables de l’État d’Israël''.

Même David Chemla connaît les véritables intérêts d’Israël et pour les mieux défendre y va aussi de son précieux conseil “ il est devenu vital, pour des juifs européens solidaires d'Israël mais ne se sentant pas représentés par des institutions communautaires systématiquement alignées sur sa politique, d'intervenir dans le débat en faisant entendre un son différent.

Pour mieux faire entendre la voie de la raison, il appelle et fait intervenir la police pour expulser des contradicteurs venues faire entendre aussi “ un son différent “. 

Telle est la méthode de gens qui prône le dialogue !

Puisse D... faire en sorte qu’Israël ne tombe jamais en de telles mains, ce serait à D... ne plaise, sa disparition.

Il fallait aussi que l’innarable henry Rousso historien, spécialiste de la Seconde Guerre mondiale et enseignant à l'université de Paris X-Nanterre et à Sciences Po, participe à la curé. Henry Rousso est l'un des tous premiers signataires de JCall, il pense que nous vivons une « période-charnière » qui justifie cette opération avec, notamment, un soutien moins « aveugle » des États-Unis à Israël.

S'il sait que cette pétition ne changera pas la politique israélienne, elle permet selon lui de faire entendre une voix alternative entre pro-Palestiniens d'un côté et proches de la ligne du Likoud (droite israélienne) de l'autre.

Dans un prochain éditorial, nous analyserons le programme que JCall propose afin d’éradiquer Israël.

 

L’autre événement est le fait que la France vient de faire de biens singulières propositions.

Enrageant d’être tenue à l’écart des négociations entre Israël et les gens de la Mouquata voilà que notre Président se prend pour la grenouille qui voulait ressembler au bœuf, le voilà qui s’enfle, s’enfle démesurément pour ressembler à Hussein Obama, l’islamiste qui a trompé tout le monde, afin de démontrer que lui aussi a des propositions.

Voyons, qu’a trouvé de nouveau, notre Président et son acolyte Kouchner qui n’a pas déjà été dit par Hussein, rien, il s’est aligné sur la déclaration d’Hussein qui menace “ si les pourparlers n’aboutissent pas, alors il sera possible de faire voter par les Nations Unies un motion reconnaissant un État Palestinien sur les frontières de 1967 “

Notre Président a oublié qu’en 1948 dés cette déclaration adoptée, tous les pays arabes ont attaqué ensemble Israël sous l’oeil plus ou moins bienveillant des nations, et surtout celui des anglais.

Alors, la question est posée à notre Président “ sera-t-il aussi bienveillant à l’égard d’Israël. 

D’autant que les Palestiniens viennent de rejeter la demande de reconnaître Israël comme un État Juif, Netanyahu avait proposé un nouveau moratoire sur les constructions de Judée Samarie, en échange de cette reconnaissance, somme toute normale, un État Palestinien un État Juif.

Qui fait d’énormes concessions et qui n’en fait aucune et refuse tout ?

 

Monsieur le président, alignez-vous sur l’Onu sur Hussein, sur la ligue arabe, créez artificiellement, tous les États que vous voulez,vous n’éliminerait pas les risques d’attentât en France et vous ne récupérerait pas les capitaux arabes en vendant Israël, mais  sachez que vous serait responsable de milliers de morts de part et d’autre. Ce sera votre postérité.

 

 

 

 

 

Négociez Netanyahu ! Donnez, donnez tout !!

Sasson Adato 

 

Quelques jours après le brunch de Washington, ne voilà t-il pas que Bibi a des prétentions. 

En effet, celui-ci à l'outrecuidance de demander à ce que l'on reconnaisse Israël comme un État Juif...

Nous aurions pu penser que cette exigence soit en effet une condition préalable, puisque Israël, à son tour, reconnaîtrait un État Palestinien.

Mais non, la réponse est venue balayant tout espoir sur son passage, c'est l'un des négociateurs en titre  Nabil Chaath, qui déclare « L’Autorité Palestinienne ne reconnaîtra jamais Israël comme un État juif. Une telle déclaration serait une menace directe pour les musulmans et les chrétiens, et empêcherait les Palestiniens, qui ont quitté leurs maisons et villages il y a un certain nombre de décennies, de se voir accorder le droit d’y revenir ».

Faisons donc un rapide point sur l'engagement des discussions.

Israël demande tout-à-fait légitimement, à ce que l'on reconnaisse son caractère Juif, et ne pose aucun préalable. D'ailleurs, dans son discours du 14 juin 2009, à l’Université de Bar-Ilan, Netanyahu déclarait « l’ancrage de la paix est la reconnaissance de l’État d’Israël comme l’État national du peuple juif, la reconnaissance de notre lien historique avec notre patrie ».

 

Tandis que l'autorité palestinienne exige :

- Aucune reconnaissance d'un État Juif,

- Le gel total et définitif des constructions en Israël,

- La proclamation de Jérusalem et pas seulement Jérusalem Est, comme capitale d'un État palestinien, dernier discours d'Abou Mazen. 

- Le droit au retour, non des cinq cent milles personnes qui ont quitté Israël en 1948, sur les conseils de ahmed Choukaïri, l'homme de Nasser, pour laisser le champ libre aux envahisseurs arabes, mais à quatre ou cinq millions de pseudos réfugiés.

- L'annexion de toute la vallée du Jourdain sans aucune présence israélienne.

 

Curieuse méthode pour débuter des discussions de paix, rien chez Abou Mazen ( nom de guerre de Abbas ) n'a changé aucune concession, de toute façon l'Amérique et l'Europe France en tête seront là pour condamner Israël car évidemment c'est lui qui bloque les négociations.

Et pour réchauffer l'atmosphère ,  Mohammed Dahlan, traite  Benyamin Netanyahou « d’escroc », que la paix n’intéresse pas et qui la détruira.

 

Obama a décidé que l'oncle Sam n'a plus d’intérêt d’être l'ami et l’allié d'Israël, L'oncle Sam n'est pas là pour soutenir la seule démocratie du moyen-Orient.

 

Non, aujourd'hui l'Amérique est celle de Hussein, la politique de Hussein est une véritable révolution, il serait faux de penser que cela est passagé et que tout reviendra comme avant. La barre est, avant toute à 180°. 

 

Pour Aaron David Miller, ancien négociateur américain pour la paix au Moyen-Orient, la politique de l’administration Obama pourrait représenter “une rupture radicale” avec les précédentes politiques américaines en matière de colonisation. “On dirait, qu’il ont décidé qu’il n’y aurait pas de marchandage, souligne Aaron David Miller. Ce sera à prendre ou à laisser.”

 La puissance du monde arabe est telle que pour Hussein, Israël n'a que peu d'intérêt pour l'Amérique et je pense qu'- intellectuellement, religieusement Israël ne représente pour lui qu'un État dhimmie. Le Président Hussein a bien clamé :  “nous ne sommes pas et ne serons jamais en guerre contre l’islam” et a enfin dévoilé son adhésion à l'Islam « je me sens musulman” aurait il déclaré au ministre Égyptien des affaires étrangères. 

 

Aujourd'hui, Hussein Obama est plus préoccupé de quitter l'Irak sans paraître s'enfuir, il y a aussi l'Afghanistan qui est en passe de revenir aux mains des Talibans et qu'il faut quitter avant d'être la risée du monde arabe.

Alors qu’Obama joue au chat et à la souris, des Talibans  faisaient paraître  à Kandahar un communiqué affirmant que les États-Unis ont manqué à leur promesse  de rétablir la paix et installer une certaine démocratie  en Afghanistan…

Un autre problème d'Hussein est qu'il ne sait comment se rapprocher de l'Iran, qui semble posséder déjà de quoi fabriquer trois bombes atomiques, il a fait des concessions impensables au début de son mandat, et très vite, on s'est aperçu qu'il acceptait le fait accompli d'un Iran nucléaire, il s'agit  maintenant d'aborder un virage en douceur afin de tenter de faire ami-ami avec le Président voyou d'Iran. 

 Hussein Obama avait bien dit, mais nous n'avons pas prêté une oreille suffisamment attentive pour saisir ses véritables motivations « un progrès du processus de paix israélo-palestinien permettrait d’alléger bien d’autres tensions dans la région, ce que les Israéliens réfutent également. “Si j’insiste sur ce point, c’est en partie parce qu’il est dans l’intérêt des États-Unis de faire la paix, a déclaré Obama. L’absence de paix entre Palestiniens et Israéliens est un obstacle dans d’autres domaines comme la coopération et la sécurité dans toute la région mais aussi aux États-Unis. C’est pourquoi, je veux voir des progrès et nous ne ménagerons pas nos efforts pour y parvenir.”

Le Président américain fort de son incompétence a donc décidé qu'il fallait s'attaquer au cœur du problème et de citer : le problème des réfugiés, les frontières du futur État palestinien et le statut de Jérusalem. Ces trois seuls points d'achoppement, cités, démontrent qu'il ne distingue même pas parmi les priorités quels sont les véritables enjeux. 

Hussein ne veut pas voir, on ne peut lui faire l'injure de le croire stupide, que le véritable problème est l'existence même d'Israël. 

Un État dirigé par des Juifs pour une majorité de Juifs dans son propre pays est chose intolérable dans le monde musulman et surtout dans le moyen-Orient.

Obama a convaincu  Netanyahu à faire des concessions

“douloureuses” et à la manière des terroristes palestiniens Hussein s'en est emparé et à fait monter les enchères donnant ainsi à Abu Mazen la possibilité de surenchérir en réclamant encore et encore de nouvelles concessions, c'est là une méthode de voyous, sinon d' ennemi déclaré. 

Nous espérons, que  Netanyahu saura et pourra ne pas donner suite aux exigences américaines et déjouer les pièges tendus par Hussein Obama, sachant que de toute façon  qu'il sera désigné comme coupable de l’échec des négociations à venir. 

Nous sommes comme la quasi-totalité du peuple Juif, israélien et juif de la diaspora pour une paix juste et durable, pour une paix avec de vrais interlocuteurs intéressés à créer dans la région un oasis de paix, d'échanges culturels, commerciaux cordiaux, mais nous refusons de nous suicider pour plaire à Monsieur Hussein et à ses criminels amis  islamistes.

Il est temps de crier haut et fort que plus aucunes concessions ne seront faites, qu'Israël n'est pas un gâteau à dépecer et à se  distribuer.

Souvenons-nous de cette déplorable et tragique affaire du Gouch Katif mené par Sharon qui a ouvert la porte toute grande au hamas et par là au Hezbollah et à l'Iran et qui sait à D... ne plaise à une troisième guerre mondiale qui détruirait la quasi-totalité de notre civilisation.

 

----------------------------

 


 

LES BATEAUX DE LA HONTE

 S Adato

 

C’était inévitable, Israël protège sa population et son territoire, et la meute hurlante des chefs d’Etat et autres diplomates, se dressent comme un seul homme pour condamner la seule démocratie du moyen Orient.

Et comme si cela n’était pas suffisant, la presse internationale, à l’instar des vampires, avide de sang, cela fait vendre du papier, participe largement à la curée, et le lynchage médiatique est là pour exciter les foules, un seul objectif gagner de l’argent avec la misère du monde.

Nous pourrions comprendre les motivations de ces sicaires, pousse-au-meurtre, mais comment comprendre les condamnations des pays occidentaux, dit civilisés.

Un président de nos « amis » avec son transfuge Kouchner a condamné fermement une action d’une rare gravité et ce dans les eaux internationales, "Israël a fait une très grave erreur", et le Président, de souligner « je condamne l'utilisation disproportionnée de la force».

 

Bientôt, il faudra qu’Israël demande à la France la permission de crier avant de se faire assassiner détruire et jeter à la mer !!

Ce qui est disproportionnée, c’est la déclaration du président de la République Française, quelques minutes après l’évènement, sans avoir eu connaissance des véritables faits.

Ce qui est inadmissible et impardonnable, c'est la manière dont sont présentés les militants pro-palestiniens turcs, comme des humanitaires pacifistes, et l'auto-défense des soldats israéliens faisant face à des hommes au moins armés de couteaux et de barres de fer comme des assassins, et non comme des soldats en légitime défense tentant de préserver leur vie.

Ce qui est insupportable, c'est que la condamnation d'Israël n'est plus l'apanage des représentants de l’ordre mondial, anti-israéliens mais aussi, celle des organismes comme la ligue des droits de l'homme, le secours catholique et d'autres œuvres confessionnelles. Là, rappelle Meïr Waintrater, on franchit les limites du débat légitime et on verse dans la haine. Le dégout est à son comble lorsque l’on entend les vomissures vaticanes habituelles sur ce traquenard.

Pourtant l’arraisonnement de bateaux, la France connait bien cette pratique, dans Libération du 11/07/1995, on peut lire le récit de cet arraisonnement à Mururoa à l’encontre du Rainbow Warrior 2 qui se situait à «une quinzaine de miles au nord-est de Mururoa, avec une voie d'eau dans la coque côté tribord, due à l'éperonnage, et suivi de près par des bâtiments militaires», l'intervention des commandos de la marine française

Il est quand même malheureux d’être obligé de citer ce sinistre individu, mais il ne s'est trouvé, à l’époque, que Le Pen, président du front national, pour se «réjouir de la décision des autorités françaises d'intercepter le navire de Greenpeace» et pour estimer qu'«il est temps que ces tartufes soient enfin désignés pour ce qu'ils sont, non des écologistes, mais des révolutionnaires mondialistes». Mais il est vrai, que ce qui est permis à la France, ne l’est pas pour Israël.

La France, pays des droits de l’homme, s’était déjà distinguée le 10 juillet 1985, le Rainbow Warrior, un bateau de l'organisation écologiste Greenpeace en route vers l'atoll a été coulé à Auckland en Nouvelle-Zélande par des agents de la DGSE (services secrets français), causant la mort du photographe portugais Fernando Pereira.

Pour ne pas avoir un 11 septembre en Europe, la très morale Europe a vendu comme à l’accoutumé Israël à la horde sauvage arabe. Islamonazigauchiste.

La dernière fois que l’Europe s’est livrée à de pareilles pratiques, cela a coûté six millions de Juifs !

Comme si le monde entier ne savait pas qu’en réalité le transport d’aide humanitaire n’était en rien l’essentiel de cette armada, l’essentiel était de forcer le blocus israélien et mettre ainsi Israël en position de faiblesse d’ailleurs une des responsables l’avait clairement reconnu lors d’une interview.

Nos analyses se trouvent aujourd’hui confirmées, le hamas se moque de l’aide humanitaire, surtout, lorsque celle-ci est reçue sous l’objectif des caméras car le hamas vient de refuser l’entrée de son territoire aux camions israéliens venus apporter les marchandises contenues dans les cargos. En tout et pour tout 20 camions contenant des médicaments périmés ainsi que du matériel médical inutilisable à Gaza.

Toute une flottille pour 2O camions, ce qui signifie que nombre d’entre-eux étaient vides !!

Haniyéh le responsable des criminels du hamas à Gaza avait bien compris ce qui se jouait véritablement dans cette aventure très minutieusement préparée, « si Israël stoppe le convoi nous gagnons la sympathie du monde et Israël se retrouvera isolé ; si Israël laisse passer le convoi cela démontrera sa faiblesse et nous gagnons aussi ».

Voyons donc, qui sont ces doux pacifistes qui ont été « lâchement » attaqués par Tsahal.

Ne regardant pas à la dépense l’organisation djihadistes IHH pour "Insani yardim vakfi", dirigée par un certain Bülent Yildirim a acheté et armé spécialement pour cette action, un ferry et un cargo pour forcer le blocus. Elle a, à plusieurs reprises, apporté son soutien à l’organisation terroriste hamas. Les participants ''n'étaient certainement pas des pacifistes'' mais des ''activistes venus en découdre avec les soldats de Tsahal dans le but de les lyncher et de soutenir le régime terroriste du Hamas''.

D’après certaines sources, dites autorisées, il y aurait eu dans l’un des bateaux un million d’euro dans un coffre destiné au hamas. Ensuite au retour des bateaux qui peut affirmer que les criminels du hamas ne profiteraient pas de l’aubaine pour sortir le soldat Chalit vers une destination inconnue ce qui rendrait la recherche du soldat kidnappé très difficile, sinon impossible?

Pour Hillary Clinton, la situation à Gaza est «inacceptable» voilà donc l’Amérique de Hussein Obama qui fait la leçon à Israël pour lever le blocus, de Gaza mais que fait l’Amérique depuis trente ans avec Cuba ???

Il est vrai qu’avec ses nouveaux alliés, arabes, iraniens, les Etats Unis ont les moyens !

Plutôt que de vouloir réunir une commission d’enquête sur la manière dont s’est passé l’arrêt de cette flottille, l’Onu ainsi que les voyous qui composent la commission des droits de l’homme s’honoreraient en enquêtant sur le pays organisateur qui a subi pendant toute une semaine, le conseil de ne pas forcer le blocus de Gaza. Il a donc encouragé l’IHH à le faire, tout le monde connaît cette organisation déclarée conne terroriste. Des armes, des gilets pare-balles ainsi que des masques à gaz prêts à l'usage contre nos forces ont été retrouvés et photographiés. 

Pour le vice-ministre des Affaires Etrangères israélien, Daniel Ayalon, ce convoi n'avait pas de but humanitaire, comme annoncé. "S'il l’avait été, ils auraient accepté notre offre de livrer leurs ressources humanitaires par les voies utilisées quotidiennement"

Le Président de l'État Juif Shimon Péres a dit aujourd'hui sa ''fierté pour les soldats de la marine qui ont participé à l'assaut'' contre la flottille pro-palestinienne. Il a ajouté que les soldats avaient agi avec une ''humanité exceptionnelle''. '' Pourquoi ont-ils été roués de coups' tout simplement pour n'avoir à tuer personne alors que toute autre armée aurait immédiatement ouvert le feu'', s'est interrogé le Président israélien à l'université de Haifa, où il a reçu un prix pour son action de leadership.

 

En fait, Israël a déjà prévenu qu’il ne laisserait pas plus passer de bateaux vers Gaza aujourd’hui que demain. La communauté internationale, dont le quartette en tête, avait accepté le blocus israélo-égyptien sans problème.

Il est tout-à-fait légitime lorsqu’un pays est en guerre d’organiser un blocus naval afin de contrôler les marchandises entrantes et sortantes du pays agresseur.

Donc tout le monde est prévenu: toute l’aide humanitaire peut passer. Les preuves sont nombreuses ; 130 camions traversent les points de passages israéliens tous les jours. Plus de 14.000.000 kg d’aide sont transportés en moyenne par semaine.

Il s’est toutefois trouvé un personnage, véritable miracle, qui n’a pas craint de remettre les événements à leurs justes valeurs,  « Israël est en guerre il a parfaitement " le droit de protéger ses intérêts en matière de sécurité" à intercepter des navires à destination de la bande de Gaza pour des raisons de sécurité, à déclaré, le Vice-président américain Joe Biden.

En conclusion je voudrais reprendre une phrase de Golda Meyer qui disait : NOUS PREFERONS LES CONDAMNATIONS AUX CONDOLEANCES.

 

 

 

-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_

les donneurs de leçons Français 'israélites', 

de plus en plus dangereux.

 

S Adato

 

 lors d'une interview sur RCI temp-href-1273701472194http://www.radiorcj.info/mp3Player/?audio=entretien2mai

le philosophe, passe partout, finkielkraut : déclare d'emblée:

« je ne suis pas le porte parole de la communauté juive de France » Dont acte. 

Mais alors, quelles sont les véritables raisons des responsables des médias, n'existe-t-il pas en France des responsables  capables de parler au non de la communauté Juive ?

Il y a foison d'organisations habilitées à répondre à ces propagandes  anti-Israéliennes.

« Ce n'est pas la première fois que je prends  des position contre l'état d'Israël » déclare t-il

Pour certain la délation est un exercice habituel.

En effet, notre philosophe, sur des textes de 1937 nous explique qu'il faut avoir les yeux ouverts, apparemment les siens ne le sont que du coté gauche, et pour prouver sa solidarité avec Israël, il signe la détestable pétition jcall.

Pétition lancée par le Président de Cha-lom archav en voie de déclin qui tente de trouver un créneau parallèle. 

 Le même philosophe trouve  «  dangereux et injuste pour les palestiniens qui la subisse la politique d'implantation ». Ensuite sur le même registre, monsieur Finkielkraut se plaint que sur les sites internet, on le traite de traitre, et pour prouver qu'il est un fervent admirateur d'Israël, il affirme avec conviction ; « la politique des palestiniens ne justifie pas l'attitude d'Israël,  il faut que le médiateur américain tape sur la table pour obliger vraiment les israéliens à faire des concessions douloureuses ». Sur sa lancée commence une longue diatribe sur le gouvernement  affirmant que libermenn fait honte à Israël et que Netanyahou devait suivre les conseils de Sarkozi, qui est l'ami d'Israël, et prendre Tsippi livni comme ministre des affaires étrangères. D'une manière tout-à-fait démocratique, façon Staline il n'accepte pas qu'une autre pétition circule  et qualifie cette pétition de déclaration de guerre. Monsieur Finkielkraut vient de prouver qu'il est un véritable démocrate et par cette interview il vient de perdre les quelques personnes qui le respectaient. 

Son ingérence dans la politique interne de l'Etat d'Israël est intolérable, il devrait, plutôt inciter le Président Sarkosi, l'ami d'Israël, à changer de ministre des affaires étrangères contre un nouveau, s'il s'en trouve, qui ne serait pas aux ordres du quai d'Orsay.

 

Comme ce n'était pas suffisant, voilà que Bernard  Henri  Levy apporte sa touche au débat avec tout de même une nuance, dès le début de son article il écrit «  ’aurais insisté sur le risque d’outrecuidance, qu’il y a toujours, quand on ne vit pas en Israël, quand on ne partage pas les joies mais aussi les soucis, les souffrances, parfois les drames, qui sont le lot quotidien des citoyens israéliens, à paraître leur donner des leçons. »

 Mais il dénonce tout-de-même l'immobilisme d'Israël d'autant qu'il écrit « Que le Hamas et le Hezbollah soient des organisations d’inspiration strictement et rigoureusement fascistes, qu’elles n’aient aucune espèce de désir, non seulement de faire la paix mais même de reconnaître celui qu’elles ne désignent jamais que comme «?l’entité sioniste?», que leurs adversaires de l’OLP n’aient pas toujours rompu, eux non plus, avec cet art du double langage dans lequel Yasser Arafat était passé maître, bref, que la partie palestinienne ait une part de responsabilité importante et, de mon point de vue, déterminante dans ce que l’on appelle pudiquement, dans les chancelleries, le «?blocage?» du processus de paix – ».  Il conclus en assurant «  faut être deux, bien sûr, pour faire la paix. Mais il n’est pas interdit, même seul, de faire un pas. Et, si possible, un pas décisif. »

Mais pourrait-on nous expliquer quel pas a fait Abbas depuis qu'il a pris la succession d'Arafat ?

Barak a planifié le retrait du Liban et, le hezbollah s'est installé.

Sharon, dont le souvenir ne sera pas celui d'un diplômate très avisé  a fait cadeau du Gouch Quatif, ou plus de 8000 personnes ont été 

 déracinées de leurs maisons dans lesquelles, ils habitaient; n'est pas un pas  décisif, c'est une considérable enjambée qu'a-t on reçue en échange prés de 8000 missiles lancés sur le sud d'Israël, et l'implentation par la force du hamas. Qui se soucie aujourd'hui de nos frères qui attendent toujours d'être indemnisés, ils croupissent encore de nos jours dans des abris de fortunes. 

Tous ces signataires bien pensent, et surtout bien à l'abri du conflit comme Elie barnavi, ancien ambassadeur d'Israël, en France, qui vit en Belgique, devraient demander au gouvernement  allemand de rediviser Berlin pour faire plaisir à la Russie! Non Jérusalem Est, Sud, Ouest ou Nord n'est pas négociable, Jérusalem est la capitale éternelle de l'Etat d'Israël.

Comment peut-on cohabiter avec des gredins qui ont mis le feu en 1968 comme Daniel Cohn-Bendit, avec, aussi, une  grande figure de la pensée profondecomme Madame Élisabeth de Fontenay !!! et l'abject Maurice Szafran de Marianne qui s'est donné comme religion de vomir ses insanités sur Israël.

Qui vous permet de juger un Etat souverain ?

Quel est enfin le débat ? S'agit-il de raisonner le vat-en-guerre ou la victime ?

Qui livre des missiles de très longues portés et autres Scuds au Hezbollah libanais malgré l'interdiction onusienne ? Qui se prépare lourdement à une nouvelle confrontation ?

Qui inaugure une place du nom d'une criminelle terroriste responsable de la mort de 37 civils israéliens ?

Qui va chercher les ordres dans la ligue arabe ? Plutôt que dans la raison, multipliant ainsi le nombre d'antagoniste ?

Qui organise une tournée internationale afin de boycotter l'Etat d'Israël et empêcher Israël d'être membre de l'OCDE 

( Organisation de coopération et de développement économiques )

Qui refuse catégoriquement de reconnaître Israël comme une entité juive ? Ce qui revient à ne pas reconnaître le partage de 1948.

Qui incite à travers l'enseignement et la télévision, le peuple palestinien à la haine contre les Juifs ?

Qui glorifie le terrorisme qui est omniprésent dans la société palestinienne ?

Vous avez raison Messieurs les intellectuels, continuez à faire en sorte que la propagande éhontée de la presse, mette Israël un peu plus au banc de l'humanité en servant les intérêts des adversaires d'Israël. 

 Favorisez la politique arabe d'Obama qui est en réalité le créateur de Jcall afin de diviser la communauté Juive et de minimiser l'influence de l'AIPAC, lobby juif très influent aux Etats unis et proche d'Israël. Plus cette coalition, de délateurs juifs et obamistes, trahiront le seul Etat démocratique du moyen Orient, plus les palestiniens feront monter les enchères, ils auraient tort de s'en priver, et plus le conflit s'éternisera. 

Avec votre aide très précieuse, les islamofascistes voudraient bien arriver à terminer l'oeuvre d'hitler.

Ne comptez pas semer le doute dans la conscience juive française, notre solidarité avec Israël est indéfectible et sans faille. 

Aujourd'hui l'appel, «  Raison garder dépasse de loin, en nombre, les signataires islamosgauchistes, ce qui démontre une fois de plus qu'Israël est au coeur de nos préoccupations.

Il est urgent de rejoindre «  Raison garder » et de signer cette déclaration rédigée par de vrais amis d'Israël.

 

Pour signer, cliquer sur le lien suivant :

 

 

http://www.dialexis.org/php/index.php

 

 

 

 

 

 

---=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=

 

Le tango de tartufe...Suite et fin


S Adato


Il est dans le langage de ces ONG des leitmotivs bien connus comme : arrêt des colonisations, instauration d’une paix dans le respect des palestiniens, l’égalité des droits, le retour des réfugiés spoliés de leurs biens (sic) etc.etc

Mais nulle part, l’on entend parler de l’Etat d'Israël en tant qu’Etat Juif de la souveraineté d'Israël sur Jérusalem, capitale historique de l’Etat Hébreux.

Nul n’est besoin d’analyser leur insane propagande ou d’être politologue pour s’apercevoir qu’il est toujours question des droits des palestiniens; il semblerait que les Israéliens n’en ont pas.

Ces organisations non gouvernementales sont devenues l’une des clés du conflit israélo-palestinien.  Elles s’expriment sur toutes les tribunes, sur tous les médias aidés en cela par des juristes des politiques ou des économistes.

Mais toutes ces interventions coûtent très cher campagne de presse, voyages tout azimut, entretien de bureaux, argent dit de poche et pour cela ces organisations séides broutent à tous les râteliers. 

La question se pose : qui paie l'addition la réponse est assez simple VOUS et MOI.

C’est l’Union Européenne qui est le principal bailleur de fonds, ce qui en fait est une véritable ingérence dans les affaires intérieure d’un pays. C’est ainsi, que des millions d’euros se retrouvent dans les caisses de ces ONG, véritable manne pour cette vouyoucratie gauchiste, entre autre israélienne qui ne pourrait exister sans l’aide ( amicale ) européenne.  

La technique est simple, plusieurs centaines d’ONG déposent un dossier de subvention dans chaque pays européen en n’omettant pas de signaler l’idéologie qui les anime : LA PAIX ...Ensuite des commissions se réunissent et décident d'attribuer ou non une subvention.

Mais pour mieux saboter la politique intérieure d’un État en la matière Israël, on va financer les groupuscules qui s’alignent sur la politique de déstabilisation d’Israël. 

L'ambassadeur d'Israël en Hollande a dévoilé un fait fort intéressant concernant l'organisation d'extrême-gauche Chorizo Chetiqa ("on brise le silence" et on clame le plus de mal possible sur l'armée israélienne aux oreilles du monde entier). Cette organisation avait fait parler d'elle en publiant de graves accusations contre Tsahal qui s'étaient rapidement révélées sans fondement. Il s'avère à présent que l'ambassade hollandaise à Tel-Aviv a versé la modique somme de 19.995 euros (plus de cent mille shekels) sur le compte de Chovrim Chetiqa !

Et ce n'est pas tout : le gouvernement britannique, connu pour ses positions ouvertement pro-palestiniennes, a également versé pas moins de 40.000 livres sterling à cette même organisation qui dessert si bien les intérêts des ennemis d'Israël.

Quant au mouvement « la Paix maintenant », dont la réputation n'est plus à faire, il bénéficie depuis plusieurs années d'un soutien financier très appuyé de la part de l'Union européenne par l'intermédiaire du « Fonds pour la paix et la sécurité en Europe ».

Le député Danny Danone (Likoud), ayant appris que plusieurs gouvernements européens finançaient en sous-main différentes ONG pro-palestiniennes, a vivement dénoncé fin août les agissements illégaux de « la Paix maintenant » dans le domaine financier. En effet, toute association israélienne a l'obligation d'afficher clairement sur son site internet toutes les sommes versées en sa faveur par des gouvernements étrangers. Or, alors qu'ils ne cessent de dénoncer « le peuplement illégal » en Judée-Samarie, les dirigeants de « la Paix maintenant » n'ont pas jugé bon de mentionner sur leur site que la Norvège leur a versé dernièrement pas moins de 800.000 shekels ! « Le mouvement Chalom 'Akhchav enfreint la loi tout en agissant pour le compte de gouvernements étrangers qui s'ingèrent de façon scandaleuse dans les affaires internes d'Israël », a dénoncé le député Danone avant de réclamer un ordre de fermeture contre le mouvement.”

Il est grand temps de stopper les activités gauchistes de la cour suprême et de la remplacer par une cour martiale, puis un tribunal militaire afin de juger tous ces traîtres du Haaretz à chal-om akhchav en passant par tous les gauchistes à la solde des criminels palestiniens. Il est nécessaire de mettre fin pour un temps bien délimité à cette trop importante démocratie qui permet de faire tout et n’inporte quoi. Il est aussi urgent de lever l’immunité parlementaire aux députés prônant le terrorisme à la Knesset. 

Il existe une dizaine d’ONG qui font la joie des pays arabes et européens, basées en Israël, qui ont entre-autre aidé à fabriquer le trop fameux rapport Goldston

Il est grand temps que l’Etat Israélien prenne des mesures contre cette cinquième colonne à la solde de l’étranger, et à l’intérieur d'Israël, qui scie la branche sur laquelle, elle est assise et qui prône le suicide collectif des Israéliens.

Israël a beaucop trop été généreuse avec ceux qui veulent détruire l’Etat et en retour Israël récolte la haine de ses détracteurs, terrorismes, attentats ; et plus Israël donne, plus la communauté internationale avec à sa tête le duo Sarkozi Koutchner, soutien ce peuple quémendeur, haineux dont le seul but et de créer la palestine sur les cendres de l’Etat Juif.

En cette heure un peu grave, je recommande à ces GRANDS de ce monde de relire l’histoire de Massada ou de Sanson. 

Le tango de Tartufe...


S Adato


Les pas de deux du couple Sarkozi-Kouchner ne nous surprennent plus, tel le démoniaque Méphisto, le ministre français des affaires étrangères s’est associé le 26 février  dernier, à la racaille islamo-gauchiste qui a infesté l’ O N U, afin d’adopter le trop fameux rapport Goldstone et de voter une résolution de suivi du rapport Goldstone..  

Et le siége social d’Eurabia c’est-à-dire le quai d’Orsay écrit pour justifier son humanisme (sic) : La France a voté en faveur de ce texte. Quinze autres pays européens ont fait de même. Aucun membre de l’Union n’a voté contre. Cette résolution a principalement pour but de : “  rappeler la nécessité pour les parties de conduire des enquêtes indépendantes, crédibles et conformes aux standards internationaux sur les faits graves dont fait état le rapport Goldstone ; rappeler l’intérêt de réunir à brève échéance une conférence des hautes parties contractantes à la 4ème convention de Genève ; demander au Secrétariat général des Nations Unies de rédiger un nouveau rapport sur la mise en œuvre de ces recommandations dans un délai de cinq mois.

Par ce vote positif, la France réaffirme son engagement constant en faveur du droit international humanitaire et son appel à la mise en place par les parties de commissions d’enquête indépendantes, crédibles et conformes aux standards internationaux pour faire toute la lumière sur les faits exposés dans le rapport Goldstone ”.

 

Rapport, dont nous avons déjà dans un précédent éditorial, tenté d’expliquer que c’était une véritable infamie tant ce rapport est truffé de contre-vérités, de fausses déclarations.

Il y est même indiqué, dans ce rapport que “ tous les témoignages  recueillis en public et télévisés en direct sous la surveillance d’une des parties du conflit, le hamas”. 

Précision que notre couple semble ne pas avoir lu, il n’avait sûrement pas le temps!!!

Si ce n’était cette seule phrase cela suffirait...

Pas eu le temps aussi de voir que dans toute cette dramatique mascarade, pas une seule fois les mots hamas-terrorisme- kassams-roquettes- tués ou blessés de Sdérot ne figurent dans ce rapport, qui se voudrait impartial et représenter les arguments de toutes les parties à partir de faits objectifs.

Il faudrait expliquer au peuple français qui a été autorisé à témoigner de “la cruauté des Israéliens “ cela aussi n’a pas sauté aux yeux de notre couple, et donc la voie est libre pour tous les médias colporteurs de contre information s’abreuvant de quelques bulletins d’agence de presse.

Ce sont les grandes ONG ‘Organisation non gouvernementale ‘ qui à l’aide des bureaux, qu’ils entretiennent financièrement avec l’argent du contribuable, par exemple : Amnesty International, Human Rights Watch, Médecins sans frontière, et la fédération des droits de l’homme. Toute cette maffia plus enclainte, selon leur idéologie gauchiste, à scruter les faits et gestes d’Israël plutôt que voir et agir contre les centaines de milliers de morts assassinés par des forces rebelles ou gouvernementales.

Pourquoi n’entend-on-nous pas notre couple, contre nature, se préoccuper des Tchéchénes massacrés par la Russie, des droits de l’homme bafoués en Chine, sans aborder le problème  tibétain ? Combien de secondes ont été consacrées au meurtre de  milliers de personnes au Nigeria? Qui se souvient du massacre de Bentalha, du Rwanda, des 500 000  enfants irakiens morts selon l'ONU, les massacres de Somalie des Philippines ? Qui se soucie des milliers de morts en Afghanistan suite à des tirs américains ou européens ? Il y a à l’heure actuelle plus de 39 conflits dans le monde où l’on massacre allègrement des populations entières , où l’on cible particulièrement les femmes, les enfants  et ceux qui ne peuvent fuir ; personne n’est concerné, mais le monde entier a les yeux braqués sur le seul petit État Juif au monde.

Face à cette véritable guerre, boycott, désinformation, délégitimation, qui est menée contre l’Etat d’ Israël par cette voyoucratie arabo-européenne encadrée par une solide idéologie hargneuse, gauchiste, Israël doit aussi, paradoxe extravagant, se protéger de l’intérieur.

En effet, au nombre des ONG internationales il faut ajouter les ONG israéliennes véritable cinquième colonne dont l’insidieux,  discours est aussi venimeux que celui des arabes, à l’encontre de leur pays, cette fameuse haine de soi. Ces individus qui tentent sous couvert de pacifisme de déstabiliser Israël en tant qu’entité sioniste avec l’aide d’arabes palestiniens et israéliens.

Israël est un État démocratique où le droit d’expression est fondamental. Mais nous pensons qu’aujourd’hui cette fange doit être stoppée sans ménagement, et pourquoi pas inculpée de trahison pour menace de la sécurité de l’Etat et de la population et très lourdement condamnée. Israël est une des rares démocraties y compris celle d’Europe a donné à chaque citoyen la possibilité de s’exprimer comme il l’entend.

Il est tout à l’honneur d’Israël d’avoir aussi, des députés arabes au sein du parlement qui vont souvent et sans vergogne critiquer l’enceinte qui les accueille et prôner la destruction de l’Etat en menaçant d’antifada le pays qui les nourrit.

Il n’est pas question de revenir sur cette légitime liberté d’expression, mais de définir des bornes à ne pas dépasser. Dans le passé on a dans les armées Françaises fusillé des pseudos-pacifistes pour moins que ça.  

Tous les politiques Israéliens connaissent ces malfaiteurs puisqu’ils sont, comble de l’ironie pour la plupart subventionnés par Israël et aussi avec notre argent à travers les subventions que l’Union Européenne dispense très largement. Voilà donc la boucle bouclée, nos détracteurs de l’extérieur et de l’intérieur réunis par un lien commun l’argent de  l’Union Européenne !

 

dossier à suivre

 

-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=

 

 

 

Incroyable !!!


Sasson Adato


Nous ne pensions pas connaître le jour où par une cohésion quasi-unanime de l’ensemble de la planète, il serait décidé à l’O N U, qu’israël dans ses frontières bibliques serait reconnu comme l’exemple à suivre et qu’il serait  encouragé à poursuivre ses implantations et la reconstruction de son pays.


Nous ne pensions pas que l’O N U dans une démarche d’une très rare repentance allait se saborder au profit d’une organisation internationale propre dénuée d’hypocrisie et de partialité au profit d’Etats voyous et criminels que pourtant tout le monde connaît.


Nous ne pensions pas non-plus que la France, dans un élan de générosité que nous lui connaissons bien, ferait publiquement son mea culpa pour avoir criminellement diffusé très largement des images d’un pseudo crime à l”encontre d’un certain petit Mohamed Al Dura, ce qui a engendré en son temps de violents actes d’antisémitisme de par le monde et .


Nous ne pensions pas que l'Espagne, celle de l’inquisition trouverait stupide de réunir un tribunal international pour juger des crimes d’Israël.


Nous ne pensions pas que l’Angleterre celle-là même qui arraisonna l’Exodus, qui a fourni des armes, du matériel de guerre ainsi que des chefs militaires aux arabes pour mieux détruire le tout jeune État d’Israël, allait à son tour recommencer à enseigner la Choa dans ses écoles et bien évidemment n’allait, pas donner suite aux demandes de trublions d’incarcérer des diplomates israéliens.


Nous ne pensions pas que l’ensemble des pays européens  allait dans un sursaut de moralité et d’honnêteté affirmer haut et fort que Jérusalem dans sa totalité, capitale d’Israël depuis deux mille ans, devait le rester éternellement .


Nous ne pensions pas que la pleutre Europe n’ayant plus besoin des pétrodollars arabes, n’ayant plus peur d’attaques terroristes, ayant débarrassé son territoire de bandes malfaisantes, aidée et soutenue par un joufflu et autres gauchistes, allait transférer son ambassade de Tel Aviv à Jérusalem en grande pompe au son de la Hatikva et de la Marseillaise.


Nous ne pensions pas que les États Unis mettraient en pratique ce beau programme Obamien qui prônait la reconnaissance d’un État d’Israël fort et que jamais plus il ne serait la cible d’un quelconque vat-en guerre.


Nous ne savions pas, que dans un élan incompréhensible de  probité, la communauté internationale trouverait juste qu’Israël riposte après avoir reçu plus de 8000 missiles sur son territoire, lancés par les criminels Palestiniens.


Et enfin nous ne savions pas qu’Israël redevenu ce qu’il Est réellement le peuple de la Parole dissoudrait, la majorité de son armée afin de dégager les fonds, au profit du bien-être et du savoir de son peuple.


Me suis-je égaré   ?   BON POURIM  quand même

 

-=-=-=-=-=-=-=


Mais ou sont les maisons de retraîte ?


Sasson Adato


Monsieur Stéphane hessel écrit-il en tant qu’ancien ambassadeur ou en tant que candidat sur la liste d’Europe Ecologie (EE) aux élections régionales à Paris ?

Car cet ex-ambassadeur grand défenseur des droits de l’homme ne l’est me semble-t-il pour tout ce qui bouge ; mais pas des Israéliens, ce ne sont que des juifs !

En effet, ce haut diplomate condamne vivement le comportement d’Israël à Gaza. Il est allé à Gaza, il a vu, et donc il témoigne, il a vu des milliers d’enfants bombardés, ce qui lui semble, mais a-t-il une bonne vue ? un crime contre l’humanité. 

Et d’insister en tant que témoin bien sur ! “ d'ailleurs il n’y a pas de militaire, il n’y a que des civils à Gaza - des militants peut-être !  

Ne craignant pas de s’ingérer dans les affaires intérieures d’un État, il déclare le 13 janvier :  Un an après l’opération «Plomb durci», ( un an après la constitution du gouvernement israélien le plus xénophobe de son histoire, un an après l’élection de Barack Obama, trois jours après la prise de fonction du nouveau gouvernement de l’Union Européenne, il est temps que la France précise sa position sur l’avenir du conflit. ) Et prenant à témoin Mme Delphine Mathieussent correspondante de Libération “ ce qui explique tout “ il déclare qu’il serait tout simplement honteux de laisser sans réaction les injures et les obstacles, signalés dans Libération du 20 décembre par Delphine Mathieussent, opposés à notre présence diplomatique et culturelle à Gaza.

Il serait lâche de ne pas dénoncer vivement l’enfermement arbitraire de 1,5 million de Palestiniens qui sont entassés dans la bande de Gaza, les crimes de guerre dénoncés par le rapport Goldstone, la poursuite de la colonisation et de l’occupation militaire de la Cisjordanie et de la judaïsation de Jérusalem-Est.

La France se doit, vous le savez, d’être le premier défenseur du droit international, du respect des conventions concernant le droit humanitaire, le droit des enfants, les détentions arbitraires, la torture, toutes violées par Israël.

Elle est la dernière à pouvoir accepter l’impunité dont jouit cet Etat et qui l’incite à méconnaître que sa véritable sécurité ne sera assurée que lorsqu’il occupera au sein du Proche-Orient, la place que lui assignent les résolutions des Nations unies et que sont prêts à lui reconnaître les Etats arabes.

Ne manquent ni les arguments, ni les moyens diplomatiques, commerciaux et, s’il le faut, militaires pour que l’Europe, interpellée par la France fasse son devoir.)

voilà donc le diplomate, va-t'en-guerre,  grand amateur d'organes palestiniens  qui souhaite que les armes, y compris celles Françaises, fassent coucher Israël pour le plus grand plaisir des antisionnistes de tout poil. 

Ce violent diplomate, retraité mais très peu diplomate, trouve grâce aux yeux d'une certaine presse de gauche qui voit là un moyen facile d'engranger  des royalties, Israël  les Juifs se vendent  bien.

Propos similaires tenus par l'ancien président suédois de l'U E qui souhaite diviser Jérusalem, ce qui, à moyen terme, signifierait la disparition d'Israël.

Ce diplomate sénile affiche son incompétence grâvissime, tout en créant autour de lui,  un pôle d'attraction, puisqu'il se dit vouloir représenter les droits de l'homme.

Me souciant, de la santé mentale de ce vieux monsieur, je lui conseillerais de consulter avant que l'irréparable se produise, car à cause de ce type d'individu, nul ne peut prévoir les suites de ce conflit entretenu par les pays arabes aidés en cela par l'union européenne.

Pour cela un seul remède : une bonne maison de séniles.

 

-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=


Minarets ou non minarets ?


S Adato

 

Un événement de taille s’est produit cette semaine, il s’agit bien sur du vote pour ou contre les minarets sur les mosquées.

Contrairement aux prévisions et faisant mentir tous les sondages, c’est le oui qui l’a emporté avec une confortable majorité soit 57,5% et 19,5 cantons sur 23.

Il y a là non seulement matière à réflexion mais aussi et surtout à considérer l’échec d’une cohabitation harmonieuse.

C'est un véritable blâme pour la plupart des politiciens et le gouvernement suisse. Pays égal à lui-même si l'on se souvient de sa position à l'égard des Juifs pendant la dernière guerre.

En effet, quel est le problème minaret ou pas, cette question se serait posée quinze années auparavant, la réponse eut été différente. 

Pour être précis, les milieux  religieux  de Suisse ainsi que le clergé n'étaient pas favorables à cette interdiction car ce référendum est un précédent qui pourrait porter ombrage aux autres religions en Suisse. En effet, pourquoi ne pas démonter, demain,  les clochers d'Église flanqués de leurs croix ? Car là aussi, à l'origine, il s'agissait d'affirmer la supériorité de l'Église et de plus il était interdit que les lieux de culte d'autres religions soient à la même hauteur, la même politique étant en vigueur pour les constructions en pays musulman. L'évêque de Bâle se disant favorable aux minarets,  souhaite tout de même « que les chrétiens puissent également bénéficier de la liberté de culte dans les pays musulmans. Et d'affirmer que l'évêque auxiliaire d'Arabie ne peut, par exemple, pas célébrer l'Eucharistie dans certains pays. Nous le voyons le grand marchandage commence à se négocier au grand jour la devise étant ' donnant, donnant ' !

J'ai écrit plus haut que la réponse eut été différente, il y a une quinzaine d'années en arrière, en effet, aujourd'hui la violence avec lequel l'islam tente d'imposer sa charia sur le monde, fait qu'une petite partie des européens commence à comprendre, mais il est déjà trop tard. Le voile, la burka sont devenus des signes ostentatoires qui incarnent l'islam politique et brutal, qui mettent en péril la paix religieuse des citoyens.

Les suisses n'ont pas oublié la déclaration de Recep Tayyip Erdogan, actuellement Premier ministre turc, citant un poète turc

« Notre démocratie est uniquement le train dans lequel nous montons jusqu'à ce que nous ayons atteint notre objectif. Les

mosquées sont nos casernes, les minarets sont nos baïonnettes,

les coupoles nos casques et les croyants nos soldats «. 

Alors, il est difficile de faire le tri parmi toutes les réponses possibles, il y en a presque autant que d'électeur ! Il est un fait qui semble fédérateur, c'est l'image du minaret qui représente l'image que renvoie l'Islam intégriste guerrier prônant le jihadisme dans tous les continents.

Pourtant souligne Sami Aldeeb « "Non c'est victoire pour la paix confessionnelle dans ce pays, les minarets ne sont pas du tout nécessaire pour la liberté de culte. La preuve, Al-Aqsa, la belle mosquée de Jérusalem, troisième lieu saint de l'islam n'a pas de minaret, et pourtant on y prie. Donc les minarets sont quelque chose de tout à fait superflu, provocateur, comme on l'a vu avec [le minaret de] Wangen, 70 recours, 4 ans de procédure, et en plus un drapeau des Loups Gris devant la mosquée, qui est quand même un mouvement terroriste turc, et la police n'arrive pas à enlever ce drapeau !"

Un autre problème concomitant est celui de la construction de mosquée avec des capitaux venant du Maroc, de l'Arabie saoudite et du Koweït et il est clair que les décideurs de ces pays exigeront qu 'elles soient dirigés par des Imams désignés par ces mêmes pays.


Il ne nous est pas agréable, nous qui sommes Juifs, amoureux d'Israël, et religieux de voir censurer un établissement religieux, bien que les mosquées peuvent très bien exister sans minaret

Un bâtiment dédié au culte ne devrait poser problème à personne, la liberté de croire et de pratiquer est un droit inaliénable qui devrait être l'idéologie de tous, à condition évidemment que la réciproque soit vraie. Mais le Djihad la charia l'appel au meurtre ont eu raison de cette entente qui ne pouvait être que bénéfique pour tous.

Il faut tout de même se souvenir que ce n'est qu'en 1973 que l'on a retiré de la constitution fédérale des articles interdisant la création de nouveaux couvents et de procéder à la remise en service d'anciens. Quant à l'interdiction de créer de nouveaux évêchés l'article n'a été retiré de la constitution helvète qu'en 2001. 

Que cette polémique éclate en Suisse n'était  pas totalement imprévisible lorsque l'on connaît l'attachement à des valeurs chrétiennes très marquées, très politisées, très conservatrices et à l'isolationnisme de la Suisse profonde.  

Si l'islam de notre décennie est devenu une religion' sanguinaire' et n'a pas su ou n'a pas voulu se débarrasser de cette haine du non musulman, elle paye aujourd'hui en Suisse, demain dans un autre pays les dividendes des atrocités qu'elle a engendrées

Il n'en reste pas moins vrai comme je l'ai indiqué plus haut qu'en tant que juif nous savons ce que signifie la discrimination et qu’il est de notre devoir de s’engager activement contre la discrimination, en faveur de la liberté de religion et de la paix religieuse”. Mais peut-on exiger en retour la construction de Synagogues en pays arabes, par exemple en Arabie saoudite ? Ou les non musulmans sont interdits d’entré à la mecque, et je ne prends pas en compte, ici, la criminelle attitude des musulmans à l’encontre d’Israël, et des juifs de la diaspora.


Décidément les Suisses ont dit tout haut ce que beaucoup de Français pensent tout bas. 

 

Alors minaret ou non minaret ?





 

  IL N’Y A PAS D’ANTISÉMITISME EN FRANCE !!!!


Sasson Adato


Ainsi donc il n’y a pas d’antisémitisme en France ! Quelle surprise nous ne nous en étions pas aperçu !

Il est vrai que nous sommes très près de la communauté et que la moindre allusion, la moindre insulte est une souffrance que nous ne pouvons supporter.

Il n’en est pas de même pour Mr Attali qui du haut de son pseudo gauchisme façon caviar déclare : 

« L’antisémitisme est nul en France. C’est un pur mensonge. C’est de la propagande, de la  propagande israélienne… C’est ridicule. »

Monsieur Attali, grand défenseur de Charles Enderlin, qui en son temps a causé un préjudice incommensurable à l’Etat d’Israël, devrait consulter : il a une vue défaillante et une ouïe encore plus déficiente. Car les services même du ministère de l’Intérieur ont enregistré plus de 631 plaintes en six mois en France !

Non, Monsieur Attali n’est pas un vilain petit canard, c’est un dangereux beau causeur que le monde juif devrait ignorer afin de ne pas lui donner de tribunes.

Si donc des hommes politiques en vue, que l’on croit à tort proche d’Israël, tiennent pareil discours, alors pourquoi les antisémites de tout poil, de droite ou de gauche, se priveraient de diffuser leurs venimeuses diatribes à l’encontre d’Israël ?.

Cela n’a pas tardé. Il y avait une association, défunte, le MRAP aujourd’hui toute dévouée à une seule cause ...celle des pauvres  palestiniens.

Il est, pour ces rétrécis du cerveau, urgent qu’Israël donne  

tout, à savoir, libération d’un millier de criminels qui ont du  

sang sur les mains, mais ce n’est que du sang juif, territoires,  

industries, lieux saints. Mais que donne les criminels palestiniens ? RIEN.

Leurs dernières trouvailles, le boycott des produits israéliens.

“http://www.mrap.fr/campagnes/international/urgence-palestine/ Boycott-Tract.pdf “

Et que dire d’Amnysti International, organisation à géométrie variable, interdite dans la moitié des pays du monde, qui s’en donne à cœur joie en allant librement diffuser sa délétère propagande. Cette organisation selon un plan de communication établi avant enquête  abonde dans le sens des criminels palestiniens : Israël a commis des crimes de guerre et que donc il doit y avoir sanction.

Le pouvoir sait très exactement ce qui s’est passé à Gaza. Tout le monde sait qu’il n’y a pas eu de la part d’Israël de crime de guerre ou contre l’humanité et qu’au contraire s’il est un exemple au monde d’une armée dotée d’une sérieuse éthique c’est bien celle d’Israël, ce qui est loin d’être le cas du Hamas. Et pourtant je n’ai pas entendu dire que la France a opposé son veto à l’ONU à l’occasion de la présentation du  

Rapport Goldstone.

Tout cela est largement diffusé par les médias français sans que l’on puisse avoir un quelconque droit de réponse. Les  chaînes nationales n’ont pas failli dans cette tâche d’endoctrinement antisémite, qui est paraît-il de l’antisionisme.

Cette présentation des faits, s’il n’est pas ouvertement un appel au meurtre, a provoqué en plus des 631 plaintes, 518 menaces antisémites.

Vos déclarations incongrues, Monsieur Attali, ont déjà encouragé  les groupes islamistes sur le web à répandre leurs putrides miasmes, véritable industrie de la haine, vous avez par vos paroles mis en  danger une population de laquelle vous êtes issu.

Non ! Monsieur Attali il n’y a pas de problème d’antisémitisme en France, alors il faudra continuer sur votre lancée et expliquer comment se fait-il que depuis le début de l’opération ‘ Plomb durci “ à Gaza le matraquage médiatique continue.

L’on peut affirmer aujourd’hui que l’information en France est sous contrôle et qu’elle est filtrée au seul bénéfice des  

palestiniens. Nous Juifs, proches d’Israël, savons que ce  

qu’entend et voit le Français moyen, est une compilation destinée à désinformer le lecteur et le téléspectateur.

Relation coupable de l’informateur et du pouvoir qui décident de ce  que doit lire, comprendre ou voir le Français lambda.

Ce fut, et c’est toujours le service public le plus violent à  

l’endroit d’Israël.

Dites- nous Monsieur Attali, mis-à-part la douloureuse affaire Halimi, combien de voyous sont sous les verrous pour atteinte grave à la vie ou aux biens des Juifs en France ?

Nous avons encore des enfants blessés, traumatisés, terrorisés qui rasent les murs leur kipa dans la poche.

Non ! Monsieur Attali, votre affirmation est fausse, il est très  

difficile à un Juif de vivre sereinement en France. Il y a des  

populations aujourd’hui en France qui sont intouchables, le " Karcher  “ est en panne pour cause de risque d’intifada à la française.

La France est coupable de désinformation grave qui mène tout naturellement à l’antisémitisme. Non pas celui de l’inquisition qui avait pour but premier de convertir, mais celui de la communauté musulmane qui a fait sienne tous les poncifs chrétiens accommodés à la sauce islamiste.

Que cherche le pouvoir, à mettre sous pression  la population juive en France ? à infléchir la relation ancestrale de tout Juif avec Israël, à faire pression sur Israël pour qu’il s’aligne sur  

les “ recommandations “ françaises, ou souhaite t-il tout  

simplement le départ des Juifs de France ?, cela ne réglerait pas le problème de la voyoucratie islamiste qui voudrait bien mettre à feu et à sang le pays pour mieux l’islamiser.

La France s’est beaucoup  trop impliquée dans sa politique  

d’émigration, pense -t-elle amadouer cette “ racaille “ pour  

une hypothétique paix civile, elle se trompe.

Cette politique de l’autruche accentue le communitarisme qui était le seul fait de la population immigrée, par ces motifs nous allons, à  D.... ne plaise, à la catastrophe, car la jeunesse juive commence à  gronder, elle est fatiguée de pleurer les siens et de ne rien faire, et  il est de plus en plus difficile de la maintenir dans l’esprit de la République qu’elle a fait sienne depuis des siècles.

Alors Monsieur Attali vous avez tout à fait le droit de vous exprimer  mais faites le à  titre personnel, car le doute n’est pas permis. 

Vous ne représentez aucun des Juifs français amis d’Israël.

 

 

-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=


Le déshonneur...l’ONU,  elle connaît une vieille habitude!

Sasson Adato


Incapable de gérer ou de modérer les conflits de par le monde, 

incapable de s’interposer, honnêtement, entre les belligérants, incapable de s’imposer comme autorité juridique  puisque sous la tutelle des pays islamiques et des soi-disant non alignés. Cette organisation des nations Unies n’est depuis des décennies “ unie “ que sur un seul sujet “ Israël “.

Israël est devenu celui par qui arrive tout le mal du monde.

Nous avons connu ce langage en particulier en France sous le régime de Vichy. Or, voici que par la grâce des Etats voyous de l’ONU, aujourd’hui, Israël est devenu le Juif du monde.

Voici qu’une nouvelle condamnation vient frapper la seule démocratie du moyen orient. Condamnation par la trop fameuse commission des droits de l’homme de l’ONU, spécialiste toute catégorie de diffamation à l’endroit d’Israël. Ce rapport ramène l’ONU à ses périodes les plus noires

Il est vrai que l’on pourrait reprocher à Israël de ne pas avoir suffisamment communiqué. 

Il est un fait qu’Israël étant un État détenteur d’une éthique forte, ne juge pas nécessaire d’expliquer qu’il faut se défendre, défendre sa population qui a le droit de vivre en toute sérénité à l’intérieur de son territoire, et défendre son intégrité territoriale. 

La conséquence de ce manque de communication a donné lieu à toutes les falsifications à accréditer la désinformation distillée très savamment par le monde arabe et relayer abondamment par les médias occidentaux à la botte des gauchistes et autres trublions joufflus. 

Hé non ! la morale de la plupart des pays composant l’ONU étant celle qui se trouve dans les poubelles, il faudrait passer un peu plus de temps à faire comprendre au monde  qu’Israël a un droit inaliénable à riposte.

Justement,  c’est la possibilité de riposte d’Israël qui est insoutenable, un Juif qui se defend.....impensable.


C’est pour cela que le rapport Goldstone s’en est donné à cœur joie, mais la question reste posée ; avec la collaboration Israélienne, les conclusions auraient-elles été différentes ?. Voyons qui compose cette fameuse commission ? un ancien juge à la Cour constitutionnelle d’Afrique du Sud et ancien procureur auprès des Tribunaux pénaux internationaux sur l’ex-Yougoslavie et le Rwanda, Mer Goldstone, d’une universitaire britannique Mme Chinkin, qui avait,  déjà, adressé une lettre au Sunday Times accusant Israël d’agression à Gaza, en lui refusant le droit à l’autodéfense, qui a appelé au boycott des produits Israéliens, en Angleterre d’une avocate pakistanaise Mme Jilani et d’un ancien colonel irlandais Mer Travers, est-il besoin de préciser que la cause était entendue.

La conclusion tombe crime de guerre et peut-être crime contre l’humanité.

Tandis que ces bouffons des Mollah poursuivaient leurs investigations pour étayer leurs boniments, les Israéliens commençaient à expliquer que les véritables crimes contre l’humanité se passaient dans le sud où les populations ont reçu prés de huit milles roquettes, kassam et autres projectiles

à Sderot, Aschquelon ou Béer Cheba, villes où les enfants n’ont connu que les abris où le nombre d’enfants traumatisés  est très important. Tir de missiles contre uniquement, des populations civiles en violation totale avec le droit international qui interdit l’attaque de civils et de biens civils.  Crime de guerre avec l’enlèvement et la séquestration de Guilad Chalit, otage à qui il est refusé depuis prés de 1200 jours une simple visite de la croix rouge.

Mais de plus, les criminels du hamas prévoyant la riposte des Israéliens avec l’opération ‘Plomb durci’, ont mis délibérément en danger leur propre population, ce qui est également un crime contre l’humanité. En effet, il n’est pas besoin d’être juge à l’ONU pour visionner les vidéos en notre possession où l’on voit les criminels du hamas prendre les civils, les enfants comme bouclier humain, où l’on voit des tirs de kassam se perpétrer dans des zones densément peuplées situés à coté d’écoles, de locaux des Nations Unies ; nous avons vu des hôpitaux utilisés comme base de lancement, de base logistique  avec comme moyen de locomotion pour les criminels du hamas des ambulances aux couleurs de la croix rouge. Nos vidéos montrent des mosquées utilisées comme lieux de stockage de munitions et de missiles. Ils n’ont pas hésité à relier divers bâtiments entre-eux afin de provoquer des explosions en chaîne, écoles, zoo. Nous avons vu les fausses allégations du hamas à propos de l’école onusienne. 

Qui est le pays, qu’elle est l’armée  qui largue plus de 2,5 millions de tracts et qui passe plus de 160.000 appels téléphoniques afin que les civils quittent les lieux qui vont être bombardés ? 

L’armée israélienne est une armée qui obéit à une éthique  de haut niveau qui ne permet pas de commettre des actes personnels, amenant à des dommages collatéraux

Qui est coupable de crime de guerre ou pire de crime contre l’humanité: celui qui a patiemment attendu pendant des années que les criminels du hamas comprennent que la violence ne mène à rien, qui a consenti à ce que sa population patiente en se réfugiant dans des abris.

Qui est coupable de crime contre l’humanité n’est-ce pas celui qui s’attaque à des civils sans défense, des femmes, des enfants, des vieillards, qui déclare à qui veut l’entendre que son projet ultime est de détruire  l’Etat d’Israël qui prend sa propre population comme bouclier humain qui viole toutes les lois internationales.

Qu’attend Mr Sarkozi, les européens qui par les sommes versées, contribuent à l’armement du Hamacs, qu’attend Hussein Obama pour être, enfin, celui qui, avant les élections, s’est présenté comme un ami d’Israël et un homme épris de justice.

L’attitude de l’Amérique, lors de la présentation de ce rapport à l’ONU, doit nous inciter à plus de prudence et accepter l’idée que faire dépendre son existence, son économie du seul oncle Sam n’est plus aujourd’hui la solution.

LA GRANDE BRADERIE.

Sasson Adato

 

Les méandres de la politique internationale nous font douter du caractère humain de nos présidents, politique froide sans émotion tels des androïdes programmés pour satisfaire à une tâche. 

Quels sont les enjeux personnels qui poussent nos responsables vers d’interminables palabres qui nous semblent si grossières qu’il ne nous soit pas possible de croire à une certaine volonté de PAX HUMANIA mais plutôt à une pax euro-américana ?

Pseudo paix qui assurerait l’approvisionnement en pétrole, du vieux continent et l’Amérique, compte tenue que le pétrole va se faire de plus en plus rare et qu’il faudra se tourner vers une production d’énergie fournie à partir d’uranium. Or, l’Amérique et l’europe sont dépendants des pays détenteurs.

Faut-il analyser la politique de nos États à l’aune de cette considération ? 

Faut-il ajouter à cette interrogation celle qui nous pousse de plus en plus à penser que le Président Obama, Hussein de son prénom, comme nous le supposions déjà à des sympathies non déclarées ? En effet le  30 août, sur la chaîne américaine ABC New, le Président Obama a évoqué « sa foi musulmane ». Interloqué, le journaliste George Stephanopoulos lui montre son étonnement, très vite, le président Obama  explique que c’est un lapsus et qu’il voulait dire ma « foi chrétienne »..

Sur le même thème le 20 juin, il déclarait dans son discours du Caire “ l’Amérique n’est pas et ne sera jamais en guerre contre l’Islam “ et d’ajouter « Je veux réitérer ici ma volonté de faire en sorte que les relations entre les États-Unis et les musulmans à travers le monde repartent sur de nouvelles bases ».

Il nous parait clair qu’il faut pour le président Obama faire en sorte de minimiser la guerre en Afghanistan en Irak ou l’Amérique est enlisée et dont elle ne peut se défaire rapidement, il faut donc se défausser et clamer qu’Israël est le nœud du problème et que la paix au moyen-orient dépend de la bonne volonté d’Israël à appliquer scrupuleusement le diktact américain. Cela va permettre à Obama de mettre ‘ sur le dos ‘ d’Israêl l’échec des tentatives de compromis avec des Etats-voyous tels l’Iran, la Syrie, et les États du golfe. Non seulement cette politique n’a pas porté ses fruits mais le président voyou de l’Iran s’est moqué du Président américain en lui démontrant son mépris en nommant au ministère de la défense Iranienne  le terroriste, dont un mandat international est lancé contre lui, Ahmad Vahidi responsable de l’attentat à la bombe du centre Juif de Buenos-aires tuant 85 personnes ainsi que de l’attentat des tours Khobar en Arabie Saoudite tuant là-aussi 19 soldats Américains. 

Quant à la Syrie, elle démontre tous les jours sa duplicité en participant activement à l’entrainement d’Al-Qaïda dans ses bases. De plus la Syrie accorde une aide logistique importante aux terroristes qui vont commettre leurs méfaits en Irak.  

Cette politique de soumission, au plus haut niveau, de l’Amérique a créé de nouveaux problèmes qui risquent à terme d’être très dommageables pour Israël.

Le discours d’Obama au caire a sonné le glas de pourparler plus modéré. En effet, l’autorité palestinienne boustée par le revirement brutal du président américain a revu ses prétentions à la hausse en mettant ainsi les compteurs de la négociation à zéro. 

L’intransigeance affichée d’Hussein Obama, a nourri un regain de haine au proche-orient et suscité, l’espoir, chimerique, de faire d’Israël un état palestinien.

Mahmoud Abas, dont on connait sa malfaisante thèse sur ” la non existence de la choa “ s’est à cette occasion dévoilé au grand jour, il ne cache même plus sa diatribe délétère dans ses discours en Arabe, mais il les prononce en anglais à la fâce du monde, se moquant délibérément des États-Unis et de  l’Europe, pourquoi avoir un langage modéré ? alors que le Grand frère Américain fait sienne les thèses les plus extrémistes des pays arabes.

Le président américain est un danger pour Israël, il a promis de dévoiler son projet de résolution du conflit entre Israël et les Palestiniens fin septembre et il est à redouter les pires décisions d’Hussein Obama à l’encontre d’Israël.

Netanyahou, aujourd’hui jouit d’une réputation mitigée, dans, ses déclarations antérieures il prédisait qu’ “Israël devait faire des concessions douloureuses “, qu’il pouvait être possible de rendre le Golan contre une reconnaissance par la Syrie d’Israël.  

Aujourd’hui, une grande inquiétude est sensible dans la communauté Juive de par le monde, il est à craindre, en effet, que le gouvernement de Netanyahou renouvelle les erreurs dramatiques du passé en se soumettant aux volontés hégémoniques d’Hussein Obama.

Il est urgent que la communauté juive du monde se dresse, comme un seul homme, religieux ou non, pour se déclarer citoyen de Jérusalem, pour la déclarer indivisible et patrimoine Juif, pour affirmer sa solidarité avec les Jérusalmites..

Jamais les Etats d’europe et d’amérique n’a obligé les pays limitrophes d’Israël de donner  des territoires à Israël en contre partie d’une paix.

Il est temps que les peuples sachent que la paix au moyen-orient n’est pas entre les mains d’Israël qui voit son territoire se réduire comme une peau de chagrin. Israël est grand comme deux départements Français, il représente un cinquième de la Jordanie; la Syrie est huit fois plus grande qu’Israël et douze fois plus petit que l’Egypte.

Il est temps d’expliquer que la frénétique campagne d’Obama contre Israël est dictée par un enjeu de taille qui se nomme “approvisionnement de pétrole “ et que l’existence d’Israël ou sa disparition’ à D... ne plaise, ne résoudra pas le problème palestinien qui n’intéresse personne dans le monde arabe, mis à part ceux qui ont accès aux fonds et autres dons internationaux qu’ils détournent, allégrement, à leurs profits.

Il faudrait que dans un sursaut d’honnêteté, de vérité les occidentaux et les États-Unis cessent de se rendre complice des agressions que subit Israël, il faudrait que les pouvoirs publics cessent de cautionner la campagne de haine menée contre Israël.

Mais dans quel monde se trouve la VÉRITÉ ?


Hier l’europe nous livrait aux flammes de l’enfer pour cause d’idéologie

Aujourd’hui l’europe et les Etats, unis, devenus antisionniste mais non antisémite, sic, nous livrent aux assassins  islamistes pour cause de mercantilisme. 

Mais qui est qui? 

Sasson Adato

 

L’On a déjà beaucoup écrit sur nos amis, mais que sont-ils  devenus une fois installés dans leur poste présidentiel ?

Barak s’est révélé être Hussein Obama. Sans préjuger de ses  véritables intentions, il me semble qu’il a floué le monde entier.

En effet, aujourd’hui , une certaine presse se demande si Obama a bien  constitutionnellement le droit d’être, de par sa naissance, le  Président des États Unis, il serait né au Kenya. Bien que ce problème ne nous concerne pas   directement. Il pourrait être tout de même  le reflet d’une éventuelle tricherie. Ceci nous amène à une autre  réflexion. Obama, qui ne l’oublions pas est issu d’une famille musulmane  avant son hypothétique conversion au christianisme, aurait grugé le monde entier et se serait servi d’un principe du coran ( al   Taqqiya ) qui indique " qu’il est permis de se servir de tromperie  pour faire avancer l’Islam ". L'extrême violence des mollahs se  serait-elle subitement tue face à un cas de conversion qui est pour  l’Islam passible de mort? 

Fort de cette idée,

il est possible de décrypter les messages envoyés à Israël.

Revoyons le discours d’Obama au Caire. Ce fut un discours rempli de  citations émanant du Coran, et qu’a-t-il suggéré comme solution  au problème du proche-orient ?

Deux états pour deux peuples, avec un état privé de sa capitale  Jérusalem, un état où il est interdit de construire des logements  pour assurer la pérennité des citoyens, un état privé de la  majorité de son territoire, un état avec un système électoral qui  priverait Israël de sa spécificité, enfin un état non reconnu  comme état Juif, ce qui est le rêve des états arabes depuis 1948.

Se faisant champion des thèses arabes au sujet de la REcréation de  

l’Etat d’Israël, il est urgent de rappeler au Président Hussein  qu’Israël n’est pas né de la choa, ce qui est une imposture;  mais d’un attachement trois fois millénaire des Juifs avec leur  terre. Abba Eban en 1981 écrivait : Le droit à l’existence d'Israël comme celui des États-Unis,  d’Arabie Saoudite, et de 152 autres États,est axiomatique et sans réserve. La légitimité d'Israël n'est pas suspendue entre ciel et terre, dans l’attente d’une reconnaissance... Il n'y a  certainement aucun autre État, grand ou petit, jeune ou ancien, qui  considérerait la reconnaissance de son "droit à l’existence",  comme une grâce, ou une concession négociable".

Politique hautement néfaste du Président d’une très grande  puissance qui permet à des nations en voie d’islamisation telles que  l’Angleterre ou la France de renchérir sous l’aile protectrice du  grand frère.

C’est ainsi que, comme nous l’avons déjà vu, l’ingérence de  a France, au plus haut niveau,  dans les affaires intérieures de  l’Etat d’Israël, ne s’est jamais imposé avec tant  d’insistance. D’autre part, le ministre des affaires  étrangères, étranger à toutes vérités historiques anciennes ou  récentes, insiste sur le fait qu’Israël doit suspendre le blocus  de Gaza afin d’améliorer le quotidien des gazaouites, geler et  abandonner définitivement tout projet de construction dans la  capitale d’Israël. Monsieur Kouchner par ses propos démontre que  la sécurité des citoyens israéliens n’est pas primordiale, pour les intérêts Français l’essentiel est comme toujours de demander et d’exiger  qu’Israël soit le seul État à faire des concessions dans le seul  intérêt des arabes et de la géopolitique française.

L’Elysée et la gauche ‘caviard ‘ oublient que ce sont les arabes  qui ont refusé le plan de partage en 1948. On n’a pas entendu  notre Président se dire choqué par le discours de l’autorité  

palestinienne affirmant que les arabes n’accepteraient jamais  

Israël en tant qu’Etat juif.

Peut-être notre Président, n’as pas eu connaissance du discours  d’Abbas Zaki le 16 mai dernier où  il déclarait : «avec la  solution à deux états, à mon avis, Israël s'effondrera parce que  s'ils quittent Jérusalem, que deviendront tous les discours sur la  terre promise et sur le peuple élu, que deviendront tous les  sacrifices qu'ils ont faits juste pour qu'on leur dise de partir ?

Ils considèrent que Jérusalem a un statut spirituel. Les Juifs  

considèrent la Judée - Samarie comme étant leur rêve historique. Si  les Juifs perdent ces endroits, l'idée sioniste va commencer à  s'effondrer. Elle régressera d'elle-même. Alors nous avancerons.

L'usage des armes seules n'apportera pas de résultat, et l'usage de  la politique sans les armes n'apportera pas de résultat. Nous  agissons sur la base de notre vaste expérience. Nous analysons notre  situation soigneusement. Nous savons quel climat mène à la  victoire, à quel climat mène au suicide. Nous parlons de politique,  mais nos principes sont clairs. C'était notre leader pionnier, Yasser  Arafat, qui a persévéré avec cette révolution, quand des empires  se sont effondrés. Notre lutte armée dure depuis 43 ans et notre  combat politique, à tous les niveaux, dure depuis 50 ans. Nous avons  récolté des résolutions de l'ONU et nous humilions les pays pour  qu'ils ne se lient pas contre nous, parce que le monde est mené par  des gens qui ont mis leur intelligence au repos, l'administration  américaine et les néoconservateurs.

L'OLP est le seul représentant légitime (du peuple palestinien) et  il n'a pas changé son programme même d'un iota. Étant donné la  faiblesse de la nation arabe et son manque de valeurs et étant donné  le contrôle américain du monde, l'OLP procède par étapes, sans  changer de sa stratégie. Laissez-moi vous dire que quand l'idéologie  d'Israël va commencer à s'écrouler et que nous prendrons, au moins,  Jérusalem, l'idéologie israélienne s'effondrera complètement et  nous commencerons à progresser avec notre idéologie propre, par la  volonté d'Allah et les chasserons de toute la Palestine ». (Source :  Memri).

Nous souhaitons ardemment que Monsieur Netanyahou ne se laisse pas  charmer par les voies islamophiles des sirènes onusiennes, européennes ou Obaniènes et  qu’enfin son gouvernement fasse savoir qu’il est temps  qu’Israël décide seul de son sort face à des gouvernements  atteints soudainement de cécité de surdité sévère et d’amnésie .

 


Nicolas :  profession, entremetteur .....


En attendant de s’accoquiner avec la royale spécialiste de la “ bravitude “, simplement pour faire l’histoire, son histoire pas celle de la France, Nicolas distribue les accessits.

Il lui faut bien s’imposer, avec son arrogance habituelle, à la montée en puissance de son rival  en hégémonie, Hussein Obama.

Effectivement, celui-ci tire tous azimuts afin d’être celui par qui passera la civilisation tranquille à la mode américaine.

Or, à l’écoute de ses discours, on s’aperçoit de plusieurs contre-vérités. 

En effet, Obama est le premier Président  américain à avoir mis son pays aux pieds du royaume saoudien, en baisant la main du roi et en s’inclinant très respectueusement.

Nul besoin d'être un politologue averti pour comprendre qu’Obama a montré sa véritable personnalité  tant sur le plan de l’honnêteté intellectuelle, que semble t-il sur le plan de l’histoire.

Obama, qui a soulevé de grands espoirs lors de son élection est le pire Président américain qui démontre que la morale ne peut siéger au côté du pragmatisme.

L’ardent défenseur d’Israël d’avant les élections est devenu le prêcheur musulman convaincu qu’il a dû toujours être.

Nous sommes redevables  à la culture arabe  qui aurait inventé la médecine moderne, l’algèbre, la boussole, l’imprimerie, le compas . Comme l’a écrit Guy Millière, “ Obama ou son téléprompteur, n’ont jamais dû ouvrir un livre d’histoire des sciences et des techniques “.

Hussein Obama a tronqué les textes du Coran pour plaire à ses nouveaux interlocuteurs dont il veut être l’ami, au détriment de ses anciens alliés.

Le voilà, donnant la leçon aux Juifs d’Israël, non aux Israéliens, pour les convaincre qu’ils sont la cause du malheur du monde.

En effet, il faut séance tenante stopper les constructions d’habitations en territoire israélien car cela dérange les  Palestiniens  et ses nouveaux amis du Hezbollah qui ont pris un retentissant revers lors des dernières élections au Liban. Mais cela, ne gène pas Monsieur Obama, l’essentiel est d’imposer le diktat arabo-américain aux Juifs d’Israël afin qu’ils reviennent sur les frontières de 1967 en intégrant les fuyards qui sont partis sur les conseils du mufti de Jérusalem et d'Ahmed Choukairi  afin de laisser le champ libre aux armées arabes.

Comme l’a si bien déclaré, en son temps,  à la tribune de l’ONU, Abba Eban cette situation équivaudrait à revenir au frontières d’Auschwitz.

Face à de telles envolées, notre Nicolas ne pouvait se passer de donner lui aussi son conseil suivant une forme peu diplomatique, dont il a le secret. 

S’ingérant sans vergogne dans la politique d’un pays démocratique, le seul au moyen-orient, il conseille vivement à Bibi Nétanyaou de se "débarrasser" d’Avigdor Libermann pour le remplacer par Tsipi Livni, l’alter égo de la trop fameuse bravitude.

Pour le Président Français, comme pour Husein Obama, il est important de tout demander à Israël, stopper les constructions, les Israéliens n’ont qu’à aller habiter ailleurs.. Il est impératif qu’Israël ouvre ses frontières et laisse une libre circulation avec Gaza. Messieurs les Présidents aiment à présenter leurs condoléances.

Il est intolérable que les juifs aient osé construire un mur pour se protéger, cela prive les criminels du hamas et du fatah de se livrer à leurs jeux favoris, tuer du Juif !

Alors, vous avez raison, Monsieur le Président, captez les finances arabes, islamiques pour les concentrer en France parce que  vous avez décidé qu’elle serait la plaque tournante des pétros-dollards. 

Continuez à faire en sorte qu’Israël, votre ami, soit démonisé pour assurer une relative tranquillité à votre pays. 

 

Mais attention, Messieurs les Présidents, relisez vos classiques, rappelez-vous de la fin de Faust,  à vendre son âme au diable .......

                                                                                                                                                                                                                                                                         


Adato Sasson


Benoit XVI ,  Hussein Obama même combat !

 

Toutes les rédactions pressentaient que  pour son premier voyage en Israël  le Pape, allemand enrôlé dans les jeunesses hitlériennes,  après l’affaire williamson, allait  tempérer ses propos afin d’être celui par qui passe le message de paix.

Que nenni, il n’en n’a rien été.

Serait-ce son passé qui le rattrape ?  

Passage obligé, il s’est rendu au mémorial ‘ Yad Vaschem ‘ pour y prononcer un discours tout empreint  de cette forme diplomate froide et abstraite où les mots lui ont manqué, il a eu un trou de mémoire, il ne savait pas que dans les camps, les Juifs ont été assassinés par des meurtriers allemands, ses concitoyens, alors il a parlé de juifs tués, serait-ce la suite d’un “ détail de l’histoire “ ?. 

Mais le Pape, un keffieh sur ses épaules, symbole des assassins palestiniens, est un homme pressé, il n’a pas eu le temps d’exprimer quelques regrets pour les six millions de Juifs assassinés sous les yeux et le silence de Pie XII. Il avait averti qu’il n’irait pas voir l’exposition réservée au pape Pie XII, il n’est pas d’accord avec la présentation des faits. L’Eglise n’a aucun reproche à se faire, donc pas d’excuses, c’est pourquoi elle souhaite béatifier celui qui a vu partir en fumée tout un peuple.  

Il était évident que ce voyage s’annonçait hautement politique, il faut à tous prix préserver le statu-quo entre chrétiens et musulmans.

Voilà le pape benoît XVI en terre d’Israël qui n’hésite pas à critiquer la politique Israélienne et se faire l’apôtre des terroristes palestiniens, ce qui est un comble, aller chez quelqu’un pour le discréditer. Pour Benoit  XVI  l’histoire ne doit pas être sa spécialité, pour preuve le “  « Monsieur le Président, le Saint-Siège soutient le droit de votre peuple à une patrie palestinienne souveraine sur la terre de ses ancêtres » 

De quel ancêtre parle t-il ? 

La compassion de Monsieur le pape est à sens unique, ou alors il a oublié qu’Israël est la terre des ancêtres...Juifs.

L’actualité allant galopante, il était aussi nécessaire d’écrire quelques mots sur un autre grand personnage qui est Hussein Obama qui s’est offert un monstrueux banquet sur le compte d’Israël.

En effet, à l’instar de benoît XVI pour le Vatican, Hussein Obama est un excellent président, pour l’Amérique, il vient de tenter de donner à l’Amérique un espace temps de tranquillité et de bisness, et pour cela, lui aussi, a oublié que depuis le départ unilatéral des israéliens de Gaza plus de huit mille roquettes sont tombées sur Israël, ce qui a fini par déclencher l’intervention à Gaza.

Hussein Obama a aussi parlé des réfugiés palestiniens, mais il a oublié que près de neuf cent mille juifs d’Afrique du Nord se sont retrouvés réfugiés  

Oublié aussi qu’Israël est souverain dans son pays, l’Amérique a-t-elle demandé un jour la permission de construire des logements dans le  Colorado, le Kansas, le Texas ou à Oklahoma city.

Oublié aussi que l’amérique a eu une politique expansionniste notamment vers le sud-ouest remettant peu à peu en cause les tracés des frontières fixées par le traité Onis-Adams de 1819. Ce traité spécifiait que la frontière partait de l’embouchure du Rio Sabinas (Sabine River) à l’est sur la côte du Golfe, puis suivait son cours jusqu’au 32ième parallèle rejoignant le Rio Rojo (Red river) dont le cours matérialisait la frontière jusqu’au 100ième méridien. Enfin, la frontière partait vers le Rio Arkansas qu’elle remontait jusqu’au 42ième de latitude, ligne imaginaire qui marquait le tracé frontalier jusqu’au Pacifique.

Après la défaite de Santa Anna, lors de la bataille de rio San Jacinto, le Mexique accepte un traité où il perd plus de 700 000 Km?. Par la suite, en 1848, les troupes nord-américaines envahissent Mexico, obligeant le gouvernement mexicain à accepter la perte de la Californie et du nouveau Mexique. Puis, à nouveau en 1853, les États-Unis obligent leur voisin mexicain à vendre la région de Messilla située entre le Nouveau Mexique, le Sonora et l’Etat de Chihuahua.

A l’issue, de cette période d’une trentaine d’années, le Mexique a perdu près de 2 millions de Km. et les États-Unis constituent alors la puissance montante. Serait-ce à l’aune de cette expérience que le président américain suggère que la proposition du bloc arabe est bonne et donc qu’il faut qu’Israël  revienne aux frontières de 1967, il est scandaleux de proposer une telle solution qui équivaut, à plus ou moins longue échéance, à la destruction d’Israël à D... ne plaise.

Oublié aussi que l’amérique exerce un blocus sur Cuba depuis des décennies, alors qu’Israël laisse passer vers Gaza toutes les denrées nécessaires au peuple de Gaza, il est vrai, ce n’est pas gentil,  qu’Israël ne laisse pas passer des roquettes ou des armes.

Oublié aussi que grâce au barrages une myriade de terroristes ont été arrêtés, on a ainsi évité des drames. Pour la même raison, le mur de séparation a permis de diminuer de manière très sensible le nombre d’attentat perpétré par des kamikazes, on a évité la mort de milliers d’hommes, de femmes et d’enfants.

Hussein Obama a aussi oublié que depuis le 20 janvier 2009 plus de 200 fusées, roquettes, et autres missiles se sont abattus sur Israël.

Il est patent que si les criminels palestiniens sont désarmés alors ce sera la paix, mais si c’est Israël qui est désarmé alors ce pourrait être, à D... ne plaise, la disparition d’Israël.

Dès le début de l’élection du Président Obama, nous n’avions pas une confiance aveugle et nos craintes se sont confirmés. Barack a cédé la place à Hussein Obama qui vient de montrer au monde ce que duplicité veut dire.

Outre, le discours, politiquement correct du Caire en faveur des palestiniens, tout teinté de cette puissance qui compte régir le monde, il a démontré son profond attachement à l’Islam, tant du point de vue politique en essayant d’imposer la Turquie, pays musulman, à l’Europe, que du point de vue religieux lorsqu’il demande instamment à l’Europe de ne pas “ gêner ” les populations musulmanes. Nous l’avions vu déjà mettre l’Amérique aux pieds de l’Arabie en se prosternant devant les sectaires  princes saoudiens  mettant ainsi les États Unis sous la coupe de l’Islam  “ Je rejette les vues de certains en Occident" pour qui le fait "qu’une femme choisisse de couvrir ses cheveux a quelque chose d’inégalitaire ". Le gouvernement américain s’est porté en justice pour protéger le droit des "femmes et des filles à porter le voile" et "punir ceux qui voudraient leur dénier ". A bon entendeur la  France !

Mais cela ne suffisait pas, il fallait remettre au pas les femmes qui ne veulent pas se soumettre à la charia, c’est pour cela qu’Hillary Clinton s’est présentée, sans aucune honte couverte d’un voile trahissant ainsi les associations féminines qui luttent pour la liberté, contre la tyrannie des Mollahs. 

 

S Adato




 

Mon D... Torquémada et les apostats sont de retour !


Comme si le voyage du pape en terre d’Israël ne posait pas déjà suffisamment de problèmes, voilà que des “réchaïm” des barbus enchapeautés se faisant passer pour des rabbins, se mêlent de politique.

Alors évidemment voilà que s’élèvent de grandes rumeurs pour dénoncer l’expensionisme d’Israël et son illégitimité au sein des nations. On organise des boycotts, on vilipendit les israéliens à défaut de vomir sa haine, ouvertement, des Juifs.

Alors que l’existence même d’Israël est remise en question sous l’influence génocidaire des pays arabes, voilà que des individus aux allures de rabbin se joignent aux pires antisémites d’une liste dite “ Partie des antisionnistes de France “. Parti où l’on retrouve la même boue, l’innomable dieudonné chaperonné par l’islamiste virulent du partie anti-sioniste de France Yahia Gouasmi, représentant chiite venu éclairer les Français des lumières du Hezbollah, l’ex- membre du front national Alain Soral,  Francesco Condemi, venu de l'extrême gauche, sympathisant  de la LCR". Cyrille Ray-Coquet, a affirmé se présenter pour "replacer dieu au centre des préocupations".

Emmanuelle Gili était un membre du groupuscule ultra-nationaliste "Renouveau français"

et un autre comme le "président d'une association d'amitié franco-serbe".

Bien sur tous ces biens pensant sont sous protection du P C F des verts de la C.G.T. et Sud et la cerise sur le gâteau, le front national, dont le président, ex-borgne,  est le parrain d’un des enfants de dieudonné, et enfin la Lcr de besancenot, celui qui fait, sois-disant, le ménage avec son service d’ordre, afin que l’on ne crie pas trop fort “Mort au Juifs”, dans les manifs . Toute cette fange est cautionnée par de 

pseudos rabbins, barbus, chapeautés qui sont la lie du peuple juif , appartiennent à la secte des” neturé karta”, secte très marginalisée, qui se dit détenir les valeurs de la Thora  et n’ont jamais reconnu l’Etat d’Israël, mais ils acceptent d’y vivre, bien sur ! sans papier israélien.

Depuis le début de l’histoire d’Israël, il y a toujours eu des individus traîtres à leur nation et à leurs frères pour s’acoquiner avec des trublions qui ont tenté de détruire et le peuple et la Thora d’Israël. Du temps des grecs, des romains, des croisés, des turcs ou des anglais, nous avons connu ce genre de renégats qui ont tous tenté de tirer profit d’une situation.

C’est pourquoi, il est important d’expliquer au monde que ce genre de créatures sont des marginaux, au nombre, heureusement, très réduit, et ne doivent par conséquent par être honorés du titre de Rabbin, ce sont des gens barbus chapeautés comme le sont de nombreuses personnes de par le monde.

Si le monde veut savoir quel est le sens du mot sionisme, alors allez à la source de “ l’amour de sion “ demandez au grand Rabbin Lau , au grand Rabbin Yona Metzger, au grand Rabbin Shlomo Amar, tous grand Rabbin d’Israël, au Grand Rabbin de france Joseph Haïm Sitruck, vous serez surpris d’apprendre que ce mot n’est qu ‘amour. 

Et donc, il est urgent d’expliquer que ces individus ne représentent qu’eux-mêmes qu’ils sont la honte du peuple Juif, qu’ils sont ceux qui ont participé à la conférence de Téhéran sur la falsification de l’histoire par les juifs,(sic)  et donc, par là la non-existence des chambres à gaz. Ce sont ceux-là même reçus par le nabot Mahmoud Ahmadinejad, qui lui ont remis des cadeaux. Bien sûr un travesti peut toujours se cacher sous son déguisement, grande barbe blanche, péyot, chapeau, vêtement noir, la panoplie est compléte,  mais un porc habillé en brebis restera toujours un porc.

Alors de grâce, ne tombez pas dans le piège qui nous est tendu, par nos ennemies, celui de l’amalgame, un vrai Rabbin reconnu est celui qui tient la vérité comme valeur première,qui parle d’amour, de fraternité, de justice, qui enseigne “ Tu aimeras ton prochain comme toi-même “ et qui n’a pas comme la langue des reptiles, des crochets remplis de venin.

 


Le Pape en Israël voyage..... politique ?


Un rapide coup d’oeil en arrière pourrait peut-être nous renseigner sur le comportement du Vatican à l’égard d’Israël.

Y a -t-il eu réellement une avancée significative dans les rapports judéo-chrétiens si oui, quelles sont ces avancées ?.

Beaucoup de questions nous assaillent surtout en ces temps troublés par les criminels islamistes. Quelles sont les concessions qu’il va falloir faire sur le dos d’Israël pour que la minorité chrétienne continue à vivre en territoire palestinien?. 

La question se pose . Est-ce un voyage de pélerinage ou un voyage politique ?

En effet, lors du voyage en Israël en janvier 1964 du pape Paul VI, le Pape est allé sur les traces de Jésus dans un pays qu’il ne reconnaissait pas officiellement, et qui pourtant a été recréé en 1948 avec l’aval de la Société des Nations, cela ne l’a pas troublé puisqu’il n’est pas allé en Israël mais en Terre Sainte !! Il est vrai que pour des raisons qui lui sont propres il organise son concile où il est enfin question d’améliorer les  relations avec le judaïsme, ce sera “ Nostra Aétaté ” voté au Vatican en 1965.

La discrimination ayant la vie longue, il faudra attendre le pontificat du pape Jean Paul II en 1993 pour qu’Israël entre dans la liste des pays reconnus par le Vatican.

Aujourd’hui il est pour nous primordial que le Pape ne visite pas seulement le peuple de la Bible  mais le peuple Juif dans son ensemble et dans son pays.

Comme il est écrit dans la déclaration d’indépendance de l’Etat d’Israël,  lue par Ben Gourion en 1948, les Juifs sont demandeurs d’une cohabitation et de relations amicales avec toutes les religions en présence, mais hélas ! trois fois hélas! cela leur est refusé.

Aujourd’hui, malgré la bonne foi affirmée des prélats chrétiens, le langage reste à peu-près le même. Quelle stupéfaction a été la nôtre à l’écoute de l’émission chrétienne du dimanche matin d’entendre que le Pape se rendait à Jérusalem, dans la capitale religieuse d’Israël.

Non messieurs les prélats, il faudra vous résigner, Jérusalem n’est pas la capitale religieuse d’Israël, Jérusalem est la CAPITALE  ÉTERNELLE d’Israël. 

Dans cette émission il était aussi question de Jérusalem comme le carrefour des trois religions. Là encore, le langage religieux a cédé le pas au politiquement correct, il s’agit de ne pas froisser les musulmans, en indiquant qu’ils sont la troisième religion impliquée à Jérusalem. Les vieux démons de l’internalisation de Jérusalem, façon Vatican....

Or l’Islam n’a rien à voir avec Jérusalem. Jérusalem n’est pas mentionnée une seule fois dans le Coran; le haut- lieu de l’Islam est Masjid Al-Haram  “ La Mosquée sacrée» “ à la Mecque. Jérusalem commence à être citée avec l’ édification de la mosquée d’Omar en 692, appelée aussi le  “ Dôme du Rocher ” par le calife  Abd al-Malik ben Marwan sur l’esplanade du Beit Amikdach, le Temple de Jérusalem construit par le roi Hérode en -515 et détruit par Titus en 70. 

Ce calife, stratège averti, savait qu’en construisant sa mosquée à cet emplacement il réduisait à néant l’espoir des Juifs de pouvoir le reconstruire un jour.

La phrase n’est pas une bévue, elle se veut être un signe fort envers l’Islam, la Chrétienté doit préserver à tous prix la sécurité de ses ouailles dans les territoires.  

La suite du reportage accrédite notre analyse, donnant la parole à des chrétiens ceux-ci se plaignent des israéliens  qui les priveraient de liberté en oubliant de parler du hamas et du fatah qui les persécutent et certaine fois les tues, hypocrisie, mensonge ou problème de sécurité ?.

Entre temps quelle que soit la cause, que nous pourrions comprendre, les Israéliens sont fustigés.

En effet, les Chrétiens peuvent aller et venir comme ils le souhaitent, se font soigner dans les hôpitaux israéliens, ils n’ont, comme les Chrétiens du Liban, qu’Israël comme refuge. Si la communauté chrétienne est de plus en plus minoritaire c’est uniquement parce qu’elle est brimée par les musulmans. Des Chrétiens des territoires, acteurs de la désinformation continue expriment de telles contre-vérités qu’elles  sont pitoyables. 

Je donne dans la sous- page suffisamment d’informations pour étayer mes écrits, y compris des vidéos que le monde chrétien ferait bien d'en prendre connaissance.

Si les événements de Gaza et l’affaire Williamson sont les éléments perturbateurs de la visite, alors l’on pourrait parler d’une visite tronquée au mémorial Yad Vachem, de la possibilité de la béatification de Pie XII, celui-là même qui fut le pape bienveillant de l’époque de la Choa.

L’émission se poursuivant, nous entendons que la sortie d’Egypte est une légende. Non, la sortie d’Egypte n’est pas une légende mais la naissance du peuple juif comme entité particulière.  Et puis, madame qui faites ce reportage, Israël n’est pas composé de 90% de laïques mais de 60% de religieux dont 42% très engagés. Et si il y a une grande incompréhension entre le christianisme et le judaïsme et que l’histoire est difficile, c’est parce que 2000 ans d’anti-judaïsme chrétien nous a mené au bord du gouffre “ Auschwitz “

L’apothéose de cette émission est une longue diatribe sur le mur de sécurité, et l’explication est une horreur, car justement ce mur de sécurité a sauvé la vie à une multitude d’Israéliens, ne créant qu’une gêne pour les habitants de Betlhémen. Non ce mur ne crée pas une prison à ciel ouvert, sauf dans l’esprit tortueux des détracteurs d’Israël qui aimeraient bien verser une larme sur le peuple Juif disparu, car c’est comme cela qu’on les aime.

Allez donc visiter les 17 murs sur plus de 18 000 km qui ont été érigés depuis 2001 dans le monde. Mur d’apartheid et non de sécurité entre le Canada et les États Unis, entre le Maroc et la Mauritanie, entre les Etats Unis et le Mexique, l’Arabie saoudite, qui veut créer un mur de 5 000 km tout autour du royaume pour se couper de l’Irak et du Yémen, comme ceux de Ceuta et Melilla, deux enclaves espagnoles en plein Maroc, l'Inde s’est même lancé dans la construction d’une barrière plus longue encore (3 300 km) pour endiguer l’immigration venue du Bangladesh., entre la Chine et la Corée du Nord, voir aussi la vaste étendue de sable et de pierres (2 700 km), surmontée de fils barbelés et équipée de mines, de radars, de bunkers militaires et de bases d’artillerie et qui servent à « boucler » le Sahara Occidental. Ce territoire avait été annexé par le Maroc en 1975. Depuis les camps d’Algérie, beaucoup d’anciens habitants ont mené une guérilla jusqu’au cessez-le-feu de 1991. Le Pakistan construit actuellement une barrière de 2 400 kilomètres pour être séparé de l’Afghanistan ; l’Ouzbékistan a érigé une clôture le long de sa frontière avec le Tadjikistan ; les Émirats arabes unis sont en train de mettre en place une barrière sur leur frontière avec Oman ,et le Koweït renforce le mur de 215 km le long de sa frontière avec l’Irak.  La Thaïlande vient d’annoncer son projet d’édifier une barrière le long des 75 km les plus inaccessibles de sa frontière avec la Malaisie.

Mais les barrières les plus impressionnantes sont certainement celles qui entourent l’Arabie Saoudite.

Alors, Mesdames et Messieurs les censeurs de tout poil, pourquoi restez-vous donc muets à l’encontre de ces pays? Pourquoi ne faites-vous pas d’émissions quasi-journalières sur ces barrières ? 

Il est vrai, ce ne sont pas des barrières israéliennes.

Nous avions une vraie sympathie pour le père Desbois, surtout après l’écriture de son livre " La choa par balles " Aujourd’hui nous ne comprenons pas qu’il ait laissé passer toutes ces contre- informations, et nous en sommes désolés . Monsieur le Pape, votre voyage sera analysé, décortiqué, nous ne nous laisserons pas encore une fois subjuguer par l’événement médiatique que constitue votre voyage.

o

   URGENT

INCROYABLE    A REVOIR

Alyaexpress-News - Les dernières nouvelles en Israel

Le Premier ministre Netanyahu se rendra à Londres pour le 100e anniversaire de la déclaration Balfour (lun., 23 oct. 2017)
>> Lire la suite

Le directeur de Lehava arrêté comme un vulgaire voyou: « Hier, 16 filles juives avec des arabes nous ont demandé de l’aide «  (lun., 23 oct. 2017)
>> Lire la suite

La député arabe Hanin Zoabi demande essentiellement qu’Israël soit détruit (lun., 23 oct. 2017)
>> Lire la suite

Après des plaintes, certains journaux arabes suppriment l’article sur « Les spécialités juives appréciées par les Arabes » (lun., 23 oct. 2017)
>> Lire la suite

Une mission palestinienne en Colombie tweete une citation d’Arafat appelant à la destruction d’Israël (lun., 23 oct. 2017)
>> Lire la suite

La police arrête 51 émeutiers à Jérusalem-Est dans le cadre d’une opération d’amélioration de la sécurité du quartier (lun., 23 oct. 2017)
>> Lire la suite

Démilitarisation du Hamas ? Des milliers de gants tactiques militaires saisis à Kerem Shalom avant d’entrer à Gaza ! (lun., 23 oct. 2017)
>> Lire la suite

🔴 Daesh kidnappe trois terroristes du Hamas par un tunnel passant entre Gaza et l’Egypte (lun., 23 oct. 2017)
>> Lire la suite

🔴 Résultat de l’incitation palestinienne | Un enfant terroriste musulman capturé par les forces de Tsahal en Samarie (lun., 23 oct. 2017)
>> Lire la suite

Choc pour les Juifs du Gush Etsion | La Haute Cour ordonne la démolition de toutes les maisons du quartier Netiv HaAvot (lun., 23 oct. 2017)
>> Lire la suite