La France a dit :

mesures DISPROPORTIONNÉES

S Adato

 

Puisqu'il est question de mesure, peut-être apprendrons-nous des chers amis de Mr Macron quelle est la mesure appropriée pour repousser des agressions terroristes.

Peut-être pourrions-nous recevoir la leçon de Mr Erdogan, voilà un bon dictateur au fait de son art, ce tortionnaire a tué prés de 180 000 kurdes.

C'est un ami de la France !

 

Peut-être pourrions-nous recevoir la leçon de la Syrie voisine, Mr Assad, lui qui est passé maître en matières criminelles, et qui a massacré prés de 465 000 personnes, a osé l'incroyable, l'ignoble vient de condamner «  le massacre brutal perpétré par l'occupation israélienne contre des civils palestiniens non armés ».

C'est un ami de la France !

 

Inutile d'épiloguer sur les autres, trop nombreux, conflits dans le monde qui n'intéressent personne, ces pays n'ont pas de budget  à dépenser ! Il est clair que personne au monde, aucun pays ne peut se permettre de donner la leçon à l'armée israélienne qui est, n'en déplaise à Mr Macron, la plus morale au monde.

Qu'a dit Mr Macron, chef de file honteux de la politique anti-israélienne de l'UE. Il a exprimé «  sa condamnation des violences des forces armées israéliennes contre les manifestants et a appelé tous les responsables à la retenue et à la désescalade... La sécurité d'Israël, à laquelle la France est attachée, ne saurait justifier ce niveau de violence. Les palestiniens aussi ont droit à la paix et à la sécurité, droit fondamental des palestiniens à manifester pacifiquement » 

Sur le même ton, la porte-parole du ministère de l’Europe et des Affaires étrangères a rappelé ; « le devoir de protection des civils, en particulier des mineurs, et le droit des Palestiniens à manifester pacifiquement. Rien ne peut justifier des tirs systématiques à balles réelles contre des manifestants pacifiques et désarmés ».

Il est patent que pour un observateur quelque peu lucide, non soumis à une influence partisane, toutes ces déclarations sonnent faux.

Tout le monde a vu les images et vidéos tournées en direct, l'on observe que les dites manifestations sont réglées comme un scénario, d'autre part la cécité 'politique' de nos gouvernants a fait qu'ils n'ont pas pu voir les armes des assaillants, car ce sont bien des assaillants qui ont tenté de pénétrer sur le territoire israélien munis d'armes lourdes et de couteaux, le nécéssaire pour aller pacifiquement saluer ses voisins !!! Rendu mal entendant ils n'ont pu entendre un haut responsable du Hamas. Le Dr. Salah Al-Bardawil, est clair sur l'implication des terroristes dans les émeutes du mercredi, qui a déclaré que la très grande majorité des Palestiniens tués cette semaine lors des heurts avec l’armée israélienne dans la bande de Gaza appartenaient au groupe terroriste islamiste, qui dirige l’enclave. Soit 50 terroristes et 2 civils.

Il est urgent que Mr le président Macron consulte ! Ophtalmo et Oto-rhino, car parler de manifestations pacifiques et de manifestants pacifiques et désarmés, relève de pathologies sévères.

Fort heureusement Binyamin Nétanyaou ne présente aucune pathologie et de ce fait prend toutes les dispositions afin de protéger les frontières de son pays

contre l'organisation «terroriste» Hamas, Tout pays a l'obligation de défendre son territoire», a dit Benyamin Netanyahou sur Twitter. «L'organisation terroriste du Hamas proclame son intention de détruire Israël, et envoie à cette fin des milliers de personnes pour forcer la frontière», a-t-il dit, assurant qu'Israël continuerait à agir «avec détermination» pour l'en empêcher.

C'est enfin un député anglais qui a eu la sagesse et l’honnêteté de présenter ses excuses à Israel après avoir appris que 52 des 62 palestiniens tués appartenaient au Hamas.Hier, j’ai critiqué le traitement israélien des protestations à la frontière de Gaza. Je n’aurai pas dû être si prompt à juger. Nous apprenons maintenant que les 50 tués étaient des terroristes du Hamas. Israël avait le droit absolu de se défendre contre de telles attaques, a reconnu sur Twitter le député Nick Boles.

 

De grâce Mr le président Macron consultez...


 

 

 

 

Réponse à Najwa Barakat « Vous, le Juif Français, cher ami »

Par Jonathan-Simon Sellem – JSSNews

 

Vous ne rêvez pas. L’Europe est traversée par une vague de terrorisme sans précédent, mais « il ne faut pas fustiger les islamistes » – non, non et non. Par contre, si vous êtes « de vrais juifs, » alors vous devez fustiger le gouvernement israélien.

Voilà en substance ce qu’écrit Najwa Barakat, « journaliste » libanaise en exil à Paris.

Elle dit qu’il ne faut pas écouter les savants français – peut-être faudrait-il demander aux juifs de s’ouvrir un peu plus l’esprit et d’apprendre à couper les tête où à éparpiller les morceaux de corps humain ? N’est-ce pas là l’idéologie qui lui plait ? L’idéologie qu’il ne faut surtout pas toucher sous peine d’être traité « d’islamophobe » ? de raciste ?

Je me demande ce qu’il s’est passé dans la tête de Mme Barakat pour publier ce papier 1 heure après le carnage du métro. S’est-elle dit: « hum… critiquons Israël pour détourner l’attention… Ces attentats de Bruxelles, ce n’est pas l’Islam, ca n’a aucun lien avec l’Islam. Par contre, si les juifs ne vivaient pas en Israël, il n’y aurait certainement jamais eu d’attentat… » ? A moins qu’elle ait décidée de publier son article après avoir entendu des enfants pleurer dans le métro bruxellois… Elle se serait dit quelque chose comme « chez nous, dans le monde arabo-musulman, il y a une chose qui est plus forte que tout, qui nous unit malgré toutes les catastrophes: la haine des juifs et d’Israël. Peut-être que mon article fera taire Finkielkraut dans les médias et fera croire que ce n’est pas l’Islam qui a tué ce matin… mais les sionistes »

Et qu’il est drôle, si l’on peut dire, de lire Mme Barakat dénoncer la « non-médiatisation » des anti-sionistes israéliens et juifs dans les médias français. Son propre article du jour prouve le contraire. Et pour le reste, c’est qu’elle ne doit pas lire les mêmes journaux que nous. Le Monde, Le Figaro, L’Huma, l’Obs… partout je lis les éditos du révisionniste Shlomo Sand, les interviews d’anciens ambassadeurs de gauche extrême (plus que proche de l’anti-sionisme) comme Eli Barnavi ou Dani Sheik… Je lis les articles du Figaro qui parlent des « victimes palestiniennes » quand il s’agit d’un terroriste abattu après un attentat.

Alors que veux Mme Barakat ? Tout simplement que les juifs « retournent » chez eux… en Pologne, en Allemagne. A Auschwitz certainement. Et à Dachau, avec les migrants arabes ? Mais aussi probablement en Algérie, au Yémen, en Irak, en Iran. Enfin bref, partout où ils ont été spoliés, expulsés, convertis de force, massacrés, humiliés, brûlés, et j’en passe… Ce serait donc ça la solution, un judaïsme « et non un lieu géographique. » Et oui !

Mais non. Cela n’arrivera pas pas. Les juifs ne seront plus vos dhimmis. Les juifs ne subiront plus. Pendant 2000 ans des juifs « sans lieux géographique » ont soufferts de vos carnages, qu’ils soient chrétiens ou musulmans où communistes. Aujourd’hui les juifs ont un lieu géographique – leur lieu géographique – ainsi qu’un drapeau, un hymne et même une armée.

Les chrétiens ont le Vatican. Les musulmans ont la Mecque. Les juifs ont Jérusalem. Qu’est-ce qui vous dérange ? Que les chrétiens ne soient pas autorités à prier en Arabie Saoudite où que les musulmans aient les mêmes droits que les juifs au sein même de la capitale historique, unie et indivisible de l’Etat d’Israël ?

Et savez-vous que qu’ont aussi les juifs, Mme Barakat ? Ils ont un livre. La Torah.

Et dans cette judéïté là, celle que vous « respectez » et que vous « admirez » (je cite: « Cette judéité-là je la revendique ») il est fait mention d’un lieu géographique: Jérusalem, Israël.

Serait-ce à dire que vous ne prenez dans le judaïsme que ce qui vous arrange ?Vous me faites penser, Mme Barakat, à Arté, la chaîne de TV franco-allemande. Les juifs ont l’habitude de dire que cette chaîne « aime les juifs… morts. » De fait, on y voit des tonnes de documentaires sur la Shoah et sur l’importance du souvenir. Mais dès qu’il s’agit d’Israël et de juifs qui se défendent face aux barbares du Hezbollah ou du Hamas, face aux terroristes musulmans qui égorgent des familles entières, alors Arté fait ce qu’il y a de mieux dans l’anti-sionisme.

Votre amour pour la judéité, vous savez où vous le fourrer.

Avec tout mon respect, bien entendu.

Par Jonathan-Simon Sellem – JSSNews

 

L’auteur est élu représentant des français d’Israël, conseiller-consulaire

La France offre des missiles au Liban. Donc au Hezbollah !


La France a offert au Liban 100 missiles anti-char, a indiqué aujourd’hui un représentant du gouvernement libanais, confirmant un projet qui avait soulevé des inquiétudes en Israël et aux Etats-Unis. Une démarche de guerre pure et simple quand on sait que tout ce qui appartient à l’armée régulière est détourné pour le Hezbollah. On note d’ailleurs que ces missiles n’ont qu’un seul but : détruire les chars (israéliens) qui dans la prochaine guerre, voudront détruire le Hezbollah.

« Le premier ministre Saad Hariri a été informé mercredi de la décision française de fournir à l’armée 100 missiles air-sol de type HOT qui seront utilisés par les hélicoptères militaires Gazelle », a-t-il déclaré à Beyrouth. « Les missiles seront livrés avant la fin février et seront donnés sans aucune contrepartie », a-t-il ajouté.

Matignon a confirmé l’envoi d’une lettre en ce sens par le premier ministre français François Fillon à son homologue libanais. « Notre coopération militaire avec le Liban contribue à l’indépendance et la stabilité du pays et est conforme à la résolution 1701 du Conseil de sécurité », a souligné de son côté le ministère français des Affaires étrangères dans un communiqué.

En août, une parlementaire américaine avait demandé à la France de ne pas vendre de missiles anti-char au Liban, arguant qu’ils pourraient être utilisés contre Israël, étant donné « l’influence du Hezbollah » dans le gouvernement libanais. Mais peu importe, Fillon n’en fait qu’à sa tête et il se pourrait que ce soit son amie, Michèle Alliot-Marie qui lui ait légèrement poussé la main pour accélérer les choses.

La seule stabilité dont a besoin de Liban, c’est celle de l’unité sans le Hezbollah, la Syrie et l’Iran. Si le Hezbollah ne menaçait pas Israël en continu, Israël n’aurait aucun intérêt à préparer de nouveaux plans pour attaquer les bases terroristes.

Jonathan-Simon Sellem – JSSNews 

Israël Actualités

Israel : La loi sur l’État-nation adoptée par la Knesset (jeu., 19 juil. 2018)
>> Lire la suite

France : agression d’un homme ( David C.) de confession juive âgé de 69 ans à Paris 20 eme (jeu., 19 juil. 2018)
>> Lire la suite

Tribune Juive

6 bonnes raisons de partir à la découverte d’Israël (ven., 20 juil. 2018)
>> Lire la suite

La solution israélienne contre les moustiques Zika (ven., 20 juil. 2018)
>> Lire la suite

Crif - Conseil Représentatif des Institutions Juives de France

Ce dimanche aura lieu la cérémonie nationale de commémoration du Vel' d'Hiv' (ven., 20 juil. 2018)
>> Lire la suite

#Crif #VeldHiv - Camp de Drancy : la mémoire gravée dans le béton (ven., 20 juil. 2018)
>> Lire la suite

Juif.org - Infos - Antisémitisme

Autriche: Inquiétudes sur de possibles listes de juifs pour lutter contre la souffrance animale - 20Minutes (jeu., 19 juil. 2018)
>> Lire la suite

Paris: un Juif violemment agressé au cri d’"Allah Akbar" - i24 News (jeu., 19 juil. 2018)
>> Lire la suite

Les jolies colonies de vacance