Quand l'idéologie est au service de l'infâme


Il est toujours un problème de savoir s'il faut reproduire certains textes au risque de leur donner de l'importance. Je le publie tout-de-même, car il est inacceptable qu'un syndicat d'enseignants se transforme en senseur d'Israël. Ces syndicats qui défilent le poing en l'air avec comme emblème la faucille et le marteau, symbole bien français !! et que l'on n'a jamais entendu sur les massacres perpétrés par la Russie.

Perfidie, quand tu nous tiens !

Nous n'avons pas aussi entendu ces moralisateurs lorsqu'il est question d' assujettir les institutions Françaises à la charria.

Nous n'avons pas entendu ces avocats du Diable se révolter contre les tirs de missiles sur des civils des enfants du Sud d'Israël.

Boycottez plutôt les produits en provenance des pays arabes, là où les enfants apprennent à haïr le monde non musulman, apprennent la manipulation d'armes sophistiquées avant d'aller travailler à l'école, pas du tout, dans les champs et les manufactures d'armes.

Enseignants du SNES de Nice cessez de vous acoquiner avec les extrémistes de gauche qui telles certaines des mouches malodorantes... se posent sur tous les excréments qui sont son gagne pain.


LE SYNDICAT DES ENSEIGNANTS DU SECONDAIRE (SNES) DE NICE APPELLE AU BOYCOTT D'ISRAËL 

 Publié le 14-03-2009
 

Le congrès académique du SNES (syndicat des enseignants du secondaire) de Nice, réuni à La Londe-les-Maures les 12-13 mars 2009, a repris à son compte l¹appel initié par Europalestine et demande au congrès national du SNES de le co-signer, afin d¹appeler à l¹organisation du boycott d¹Israël.
 
Ci-dessous la motion adoptée ce vendredi par ce congrès académique de Nice, avant le congrès national de ce syndicat :
 « Pour venir en aide au peuple palestinien, le SNES doit s¹engager dans le
 boycott d¹Israël »
Du 27 décembre au 20 janvier, l¹Etat d¹Israël s¹est livré à un massacre sans
 précédent depuis 1967. Dès lors, pas un jour ne s¹est écoulé sans une
 incursion, un raid, une menace contre Gaza ou la Cisjordanie. Le blocus qui affame un million et demi d¹êtres humains, parqués dans un ghetto grand comme
 l¹Andorre, perdure. Qui viendra au secours des palestiniens ? Pas Sarkozy, qui a dépêché une  frégate pour renforcer le blocus. Pas Obama, ni aucun des Etats de l¹ Union Européenne qui constituent, aux dires mêmes d¹Olmert, un « front uni (...) sans compromis en ce qui concerne la sécurité d¹Israël » (discours du 18/1 à Jerusalem). A ce front uni des exploiteurs et des oppresseurs, le mouvement ouvrier doit opposer celui des exploités et des opprimés. Le 17 janvier, à Paris, 20 000 manifestants ont répondu à l¹appel d¹associations stipulant : « Il faut que notre principal mot d¹ordre soit le boycott de toutes les relations et collaborations avec Israël. Il faut que les partis et syndicats organisent le gel de toutes les importations et exportations concernant Israël et notamment les ventes et achats d¹ armes Un appel signé par les mêmes associations, adressé aux « syndicats, partis et organisations du mouvement ouvrier, associations et élus locaux », leur demande de s¹associer à une campagne pour « organiser le boycott effectif d¹Israël dans les transports, la distribution et le commerce, les universités, les laboratoires... et contre toute initiative de soutien et de propagande en faveur d¹Israël ». Le congrès du SNES doit répondre favorablement à cet appel. Il est possible d¹infliger des coups sévères à Israël : 34% de ses exportations s¹écoulent en Europe, une part considérable transite par Marseille. La France est le premier fournisseur d¹armes européen de l¹armé israélienne. Des firmes comme Alstom, Veolia, Thales sont aux premières loges des chantiers coloniaux. Et l¹éducation ? Darcos a signé le 14 décembre dernier un accord de coopération éducative avec Israël (prévoyant notamment la mise en place d¹un bac franco-israélien, ou encore un contrat sur la biométrie entre l¹université de Lille et la ville de Haïfa). Or, le système israélien promeut tout ce à quoi s¹oppose le syndicalisme enseignant : endoctrinement, militarisation, révisionnisme, obscurantisme. C¹est l¹antichambre de l¹armée israélienne. Le congrès académique du SNES de Nice réuni à La Londe-les-Maures les 12-13
 mars 2009 reprend à son compte l¹appel initié par Europalestine et demande au congrès national du SNES de le co-signer également afin d¹appeler à l¹organisation du boycott d¹Israël."
 Résultats :
  POUR : 40
 CONTRE : 11
 ABSTENTIONS : 25
 REFUS DE VOTE : 0
de Chantal Bennaroche

Israël Actualités

EXCLUSIF. Paris : deux corps découverts dans un hôtel, les victimes seraient de confessions juives, Suicide ou assassinat la Police enquête (jeu., 15 nov. 2018)
>> Lire la suite

Alerte info : le déroulé de la nuit sur le terrain ….. (Tue, 13 Nov 2018)
>> Lire la suite

Tribune Juive

Quel pays accepterait de recevoir 500 roquettes sans réagir ? Par Hagay Sobol (Fri, 16 Nov 2018)
>> Lire la suite

René Trabelsi prête serment, ni Coran ni Torah (Fri, 16 Nov 2018)
>> Lire la suite

Crif - Conseil Représentatif des Institutions Juives de France

La 9ème Convention nationale du Crif, c'est dimanche ! (Fri, 16 Nov 2018)
>> Lire la suite

No title (Fri, 16 Nov 2018)
>> Lire la suite

Juif.org - Infos - Antisémitisme

La mairie de Montreuil ferme un local où Dieudonné se produisait clandestinement - Le Monde Juif (Fri, 16 Nov 2018)
>> Lire la suite

Quand le Canada était antisémite - Slate .fr (Thu, 15 Nov 2018)
>> Lire la suite

Les jolies colonies de vacance